Vingt-cinq ans d’existence : La CAMEG à la rescousse des forces de défense et de sécurité

LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo ( Stagiaire ) • dimanche 3 décembre 2017 à 06h30min

La Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG) a 25 ans. A l’occasion donc de cet anniversaire, elle a procédé, samedi 2 décembre 2017, à une remise de produits pharmaceutiques et de vivres à la direction centrale des services de santé de l’armée.

Vingt-cinq ans d’existence : La CAMEG  à la rescousse des forces de défense et de sécurité

« Vingt-cinq ans d’existence, ça se fête » dit-on le plus souvent. Alors, pour ne pas déroger à la règle, la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux en abrégé CAMEG, a bien voulu au-delà du caractère festif que représente cet anniversaire, mettre un accent sur le social. C’est ainsi qu’elle a, ce 2 novembre, mis à effet cet action sociale en remettant des vivres et produits pharmaceutiques à la direction centrale des services de santé de l’armée.

photo de famille regroupant le DG de la CAMEG, le représentant du Président du Faso, et les représentants bénéficiares des forces de défenses et

Composé de sacs de riz et de maïs, pour les vivres ; et de gants, compresses, bandes, fils de suture, seringues, antalgiques et anti-inflammatoires (paracétamol, ibuprofène, etc.) pour ce qui est des produits pharmaceutiques, ce don, à en croire le propos du directeur général de la CAMEG, Charlemagne Gnoula, vise à soutenir les efforts des forces de défense et de sécurité(FDS) qui se battent sans relâche pour la sécurité et l’intégrité du Burkina.

Directeur de la CAMEG, Charlemagne Gnoula, ce don traduit notre volonté de soutenir les efforts des forces de défense et de sécurité(FDS)

Pour le Dr Hamado Kafando, directeur central du service de santé des armées et représentant des bénéficiaires, c’est une donation importante qui vient à point nommé où les besoins en médicaments sont considérables.
L’autre représentant des bénéficiaires, en la personne de l’intendant colonel Major Antoine Zongo, également directeur central de l’action sociale des armées (nouveau service des forces armées chargé de la prise en charge et de la réinsertion des victimes de guerre), ce don va permettre de soigner, d’accompagner et de soulager.

Seydou Zagré, directeur de cabinet et représentant du Président du Faso

Soigner, en ce sens qu’il va permettre de renforcer les soins des personnes ayant subi des dommages lors d’attaques. Accompagner et soulager dans la mesure où les vivres contribueront à venir en aide aux familles de blessés et disparus. L’intendant colonel Major a profité de l’occasion pour lancer un appel aux bonnes volontés à emboiter le pas de la CAMEG car, dit-il « ce n’est jamais suffisant pour aider ».
Représentant le Président du Faso, Seydou Zagré, a d’abord demandé l’observation d’une minute de silence en la mémoire des soldats tombés sur le champ de bataille. Et saluant l’initiative de la structure donatrice, a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Pour rappel, ce don d’un coût global de 4. 000.000 FCFA a été précédé d’un don de sang dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.

Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés