Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations

Dernier ajout : 2 juin.

Recherche scientifique : L’INERA veut booster la production et la distribution de semences certifiées

 jeudi 2 juin 2016

La 7e édition de la foire aux semences de variétés améliorées de plantes se tient du 02 au 05 juin 2016 à Ouagadougou. Organisée par l’Institut de l’environnement et de recherches agricoles (INERA), cette foire vise, entre autres, l’adoption à grande échelle des semences de qualité pour une augmentation de la productivité agricole en vue d’assurer la sécurité alimentaire. La présente édition a pour thème : « processus d’inscription au catalogue national des espèces et variétés agricoles et renforcement du (...)

Gestion des ressources forestières : Le CIFOR équipe ses partenaires

 mercredi 20 avril 2016

Dans le cadre du projet BIODEV, le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR) a procédé à la remise de matériel d’inventaire forestier et faunique ainsi que du matériel informatique et bureautique à ses partenaires, le 20 avril 2016, à Ouagadougou. Composés de GPS, d’appareils photo, de mètres-ruban, de jumelles, d’ordinateurs de bureau…, ces équipements devraient favoriser plus d’efficacité dans la collaboration.
BIODEV est un projet de bio-carbone financé par le gouvernement de la Finlande et (...)

Recherche scientifique : Ardjouma Ouattara a soutenu une thèse sur l’insertion des populations à Ouagadougou

 vendredi 1er avril 2016

Dr Ardjouma OUATTARA, géographe chargé de recherches en service à l’Institut des sciences des sociétés du CNRST a soutenu le vendredi 11 mars 2016 à l’université de Lomé (Togo) une thèse en géographie humaine, option urbaine, sur le thème « migrations, urbanisation et processus d’insertion à Ouagadougou (Burkina Faso) ».
Le jury était présidé par le Professeur Wonou OLADOKOUN (Université de Lomé, Togo) et comprenait les Professeurs Koffi Ayéchero AKIBODE (Université de Lomé, Togo), Roch YAO GNABELI (Université (...)

Femme gagnera-t-elle le pari en politique au Burkina Faso ? A quand la femme au pouvoir !

 jeudi 11 février 2016

Au Burkina Faso, les femmes représentent plus de la moitié d’une population d’environ 18 millions d’habitants. En dépit de cette supériorité numérique, elles contribuent très peu à la vie politique alors qu’elles constituent paradoxalement un potentiel électoral important. De quoi se justifie ce type de paradoxe qui encadre notre contexte politique ? Quelle est la situation actuelle de la participation des femmes à l’animation de la politique au Burkina ? Quels sont les freins à la participation des (...)

Evaluation de la pression pastorale à l’aide d’un Système d’Information Géographique dans le sous bassin versant de Yakouta (Province du Séno)

 samedi 9 janvier 2016

Le métier de géographe consiste à observer, à comprendre et à expliquer l’organisation de l’espace qu’il étudie, en vue de promouvoir des actions d’aménagement de l’espace. Par le regard spécifique qu’il porte sur le monde, le géographe observe et analyse les relations entre l’homme et son milieu. C’est l’homme qui est au centre de ses préoccupations. L’analyse géographique d’une problématique lui permet de contribuer pleinement à une meilleure gestion de l’organisation de l’espace. C’est dans cette optique que (...)

Recherche scientifique : Les anthropologues réfléchissent sur « la fabrique de l’action publique dans les pays sous régime d’aide"

 dimanche 22 novembre 2015

L’université d’Abomey-Calavi a servi de cadre au 12ème Colloque international de l’Association Euro-Africaines pour l’Anthropologie du changement social et du Développement (APAD) qui s’est tenu du 17 au 20 novembre 2015 à Cotonou au Bénin.
Ce colloque a été l’occasion pour les chercheurs de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe d’aborder, à travers des communications scientifiques de haut niveau, « la fabrique de l’action publique dans les pays ‘sous régime d’aide’.
L’APAD qui fête en mars prochain son (...)

« Le sourd n’est pas muet, c’est nous les entendants qui sommes sourds et muets à son égard », Aoua Carole BAMBARA/CONGO, nouvelle docteure en psycho-linguistique et didactique

 jeudi 5 novembre 2015

Le vendredi 09 octobre 2015, Aoua Carole Bambara Née Congo s’est soumise à l’ultime exercice académique en vue de l’obtention du grade de docteur : la soutenance de thèse. Chercheuse au Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique, Mme Bambara a effectué ses travaux sur la problématique de l’enseignement / apprentissage du français dans les écoles primaires inclusives de sourds au Burkina Faso. L’exercice s’est déroulé à l’amphi Jean Pierre Guingané de l’école Doctorale des lettres, (...)

Allocations familiales dans la fonction publique burkinabè : Quand l’État discrimine les femmes !

 mardi 11 août 2015

Le Burkina Faso a ratifié un certain nombre d’instruments régionaux et internationaux dont la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) le 28 novembre 1984, et de son protocole facultatif le 19 mai 2005. Un comité national de lutte contre les discriminations (CONALDIS) a même été mis sur pied depuis le 20 septembre 1993 pour suivre l’application des textes en faveur des femmes et faire rapport aux Nations Unies.
Une politique nationale genre a (...)

Recherche scientifique : Des chercheurs font le bilan des 10 éditions du FRSIT

 mercredi 8 juillet 2015

Le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation a organisé un séminaire sur le bilan des 10 éditions du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT). Les participants à cette rencontre vont faire, les 7 et 8 juillet 2015, le diagnostic du FRSIT et proposer de nouvelles orientations pour la promotion de la recherche scientifique au Burkina Faso.
Le séminaire bilan des 10 éditions du Forum national de la recherche scientifique et des innovations (...)

BIIRE -TANGA D’IMASGO : un patrimoine culturel aux multiples vertus.

 lundi 8 juin 2015

A la faveur de notre participation à l’étude d’inventaire des sites et attraits culturels de la région touristique du centre, nous avons été fasciné par un bosquet sacré, Biiré-tanga, situé au centre de la commune d’Imasgo, dans la province du Boulkièmdé. Nous parlons de fascination en termes d’analyses sociologiques que nous offre ce bien culturel à plusieurs vertus. De sa composition physique aux différents rôles qu’il joue, ce patrimoine fut notre véritable coup de cœur et c’est à juste titre que nous (...)

Réinsertion socio-économique des détenus : Comment améliorer la chaîne de production dans les maisons d’arrêt

 lundi 1er juin 2015

Du 27 au 29 Mai 2014, s’est tenu dans la salle de réunion de l’Institut des Sciences des Sociétés (INSS), un atelier de formation des enquêteurs du projet « réinsertion socio-économique des détenus par la promotion de la production céréalière dans les Maisons d’Arrêts et de Correction (MAC). » En rappel ce projet de recherche collaborative initié par le Département socio-économie et anthropologie du développement (DSEAD) de l’Institut des Sciences des Sociétés, a reçu le financement du fonds compétitifs (...)

Cycle de séminaires sur Afrique et le développement

 lundi 18 mai 2015

Un cycle de séminaires dans le cadre de l’Université d’été coorganisé par l’Uqam et l’Issp. A l’attention des chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants de Master et doctorat. Les séances sont largement ouvertes
PROGRAMME
1. Lundi 11mai, 15h-17h : Trajectoire de l’État en Afrique par Basile Guissou, CNRST
2. Mardi 12 mai 8h-10h : Les élections aident-elles à la consolidation de la démocratie par Palm Domba Jean-Marc, CNRST
3. Mardi 12 mai 15h-17h : Quels modèles pour le développement de (...)

Recherche scientifique : L’IRD et le CIRAD mutualisent leurs efforts au Burkina

 jeudi 30 avril 2015

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) mutualisent leurs forces pour intervenir de façon plus efficace au Burkina. Les deux institutions disposent désormais d’un campus commun situé sur le site de la représentation de l’IRD à Ouagadougou. L’inauguration des locaux a eu lieu le 20 avril 2015.
L’IRD et le CIRAD partagent désormais des centres de documentation communs, des bureaux, des salles de (...)

Prisons : Les chercheurs s’impliquent dans l’amélioration des conditions de réinsertion des pensionnaires

 mardi 7 avril 2015

Les chercheurs de l’Institut des sciences des sociétés (INSS) et d’autres instituts du CRNST veulent s’impliquer dans l’amélioration des conditions de vie et de réinsertion des pensionnaires des prisons du Burkina. En partenariat avec l’encadrement des maisons d’arrêt de correction et d’autres partenaires, ils ont monté un projet à cet effet. Un atelier organisé à Ziniaré le31 mars 2015 a permis d’en fixer le cadre méthodologique.
« Réinsertion socio-économique des détenus par l’amélioration des circuits de (...)

Suivi des pluies : Rain Cell Africa veut expérimenter une nouvelle technique en Afrique

 mardi 7 avril 2015

Ouagadougou a accueilli du 30 au 31 mars 2015 le 1er colloque Rain Cell Africa consacré à l’estimation des précipitations en Afrique à l’aide des réseaux de télécommunication. Cet atelier a pour objectif de développer les collaborations scientifiques et méthodologiques entre les acteurs scientifiques et opérationnels du Nord et du Sud. La rencontre a été suivie d’une école thématique destinée aux étudiants intitulée : « liaison hertziennes et précipitations : techniques et applications » les 1er et 2 avril (...)

Recherche au Burkina : Le nom du Pr Philippe Sankara attribué comme nom scientifique à un champignon

 lundi 30 mars 2015

Les chercheurs, les étudiants et les élèves du monde entier prononceront désormais le nom scientifique « Russula sankarae » lorsqu’il s’agira d’étudier ce champignon macroscopique que l’on trouve souvent dans certains milieux au Burkina et d’ailleurs. En effet le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris a voulu honorer le Pr Philippe Sankara pour sa ténacité, son engagement et sa persévérance qui a permis de découvrir dans les forêts de Dindéresso et de Dan à l’Ouest du Burkina 22 espèces de (...)

La transition au Burkina Faso : La société civile est-elle sensible au genre ?

 vendredi 30 janvier 2015

Les 30 et 31 octobre 2014, le Burkina Faso a connu une insurrection populaire qui a contraint le Président Blaise Compaoré à la démission et à trouver refuge en Côte-d’Ivoire. Cette insurrection est intervenue suite à la volonté du désormais ex-président de réviser la Constitution afin de briguer un nouveau mandat après 27 ans de pouvoir. Dans ce mouvement, la société civile, dans ses multiples composantes, a joué un rôle fondamental.
Le présent article revient sur l’avènement de la transition pour y (...)

Le sous financement des PME par les banques locales

 vendredi 16 janvier 2015

La crise financière de 2008 continue d’avoir des conséquences négatives sur l’économie mondiale. Mais, l’Afrique de par sa faible contribution au commerce mondiale (3 à 4%) a été relativement épargnée comparativement à d’autres continents. En effet, dans bon nombre de pays dont le Burkina Faso, la croissance économique a été relativement peu touchée, mettant en évidence une certaine capacité de résilience. Cette situation s’explique entre autres par le faible niveau de financement des secteurs productifs, (...)

Les obstacles à la scolarisation des filles au Burkina Faso

 vendredi 16 janvier 2015

L’éducation est perçue comme étant l’élément moteur du développement humain durable. Elle s’entend comme étant l’ensemble des activités visant à développer chez l’être humain l’ensemble de ses potentialités physiques, intellectuelles, morales, spirituelles, psychologiques et sociales, en vue d’assurer sa socialisation, son autonomie, son épanouissement et sa participation au développement économique, social et culturel (Assemblée nationale du Burkina Faso, 2007). Tout le monde s’accorde pratiquement à (...)

Les facteurs et conséquences du redoublement dans l’enseignement primaire au Burkina Faso

 vendredi 9 janvier 2015

A son lancement à Jomtien, l’initiative de l’Education pour tous (EPT), approuvée par la plupart des pays en développement et des bailleurs de fonds, a concentré l’attention sur le redoublement et l’abandon en tant qu’obstacles essentiels à l’amélioration de l’accès à l’éducation et du niveau d’instruction (EISEMON, 1997). Ainsi, parmi les réformes pour accélérer l’EPT, il y avait la prise de mesures pour limiter le redoublement. Le Burkina Faso dans cette dynamique entreprend des réaménagements dans son système (...)

Pages : 0 | 20 | 40

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 30/06/2016

ARR : 13 - 7 - 4 - 16 NP : 00

ORD : 180 000F
DES : 5 000F

C G : 14 500F
C P A : 2 500F
C P B : 1 000F
C P C : 2 000F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés