Accueil > Actualités > DOSSIERS > CAMEG

Dernier ajout : 17 avril.

Sortie de crise à la CAMEG : Le nouveau capitaine au gouvernail

 mardi 18 avril 2017

Attendu depuis la signature de l’accord transactionnel consacrant la sortie de crise, l’Administrateur provisoire de la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG) est connu. Dr Charlemagne Gnoula a été installé dans ses fonctions ce vendredi 14 avril 2017, au siège de l’association à Ouagadougou.
Comme annoncé lors de la signature de l’accord transactionnel le samedi 8 avril dernier, sous l’égide du Pr Nicolas Meda, ministre de la Santé, l’Administrateur (...)

Crise à la CAMEG : La fin d’une douloureuse série de onze mois

 dimanche 9 avril 2017

Enfin la fin de la bataille politico-économico-juridico-judiciaire à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG). Ce samedi 8 avril 2017, à Ouagadougou, les protagonistes ont procédé à la signature d’un accord transactionnel consacrant la sortie de crise, sous l’égide du Pr Nicolas Méda, ministre de la Santé.
Chose promise, chose due. En un mois de tractations, le Pr Nicolas Méda, ministre de la Santé est parvenu à un accord qui marque la sortie d’une (...)

Crise à la CAMEG : Bientôt la fin ?

 vendredi 7 avril 2017

Bientôt la fin de la crise à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG) ? A en croire une note d’information de l’association, les différentes parties procèderont à la signature d’un accord transactionnel consacrant la sortie de crise ce samedi 8 avril 2017.
La fumée blanche semble enfin sortir de la maison du médicament burkinabè CAMEG. Cette rapide sortie de crise voulue par le ministre de la Santé, le Pr Nicolas Meda est en bonne voie et sera (...)

Crise à la CAMEG : Un sixième renvoi, en attente d’une éventuelle transaction

 mardi 14 mars 2017

Une fois de plus devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce lundi 13 mars 2017, les protagonistes de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), devront attendre.
C’est à la demande de Me Jean-Charles Tougma, l’un des avocats de Dr Bokar Kouyaté et Dr Jean Chrysostôme Kadéba (PCA et DG de la CAMEG) que le TGI de Ouagadougou a renvoyé ce procès au 10 avril 2017. La cause, une transaction est en cours entre les protagonistes. Laquelle (...)

Crise à la CAMEG : La solution « miracle » du nouveau ministre de la santé dans moins d’un mois

 mercredi 8 mars 2017

La Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG) qui est dans une crise juridico-judicaire sans précèdent depuis mai 2016 a reçu la visite du tout nouveau ministre de la Santé. Le Pr Nicolas Meda après avoir visité l’entrepôt de l’Association à Tengandogo (Ouagadougou), ce mardi 7 mars 2017, s’est entretenu avec le personnel. Lors des échanges, il a promis trouver une solution à cette crise d’ici un mois.
Deux semaines après son installation officielle dans ses (...)

Crise à la CAMEG : Le Conseil d’Etat déclare irrecevable le recours en annulation

 mardi 14 février 2017

Après des mois devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, les protagonistes de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), sont de retour devant la juridiction administrative. Ce mardi 14 février 2017, le Conseil d’Etat a statué sur le recours en annulation portant sur le décret de nomination des nouveaux administrateurs à la CAMEG.
La juridiction suprême de l’ordre administratif a rendu sa décision sur le recours en annulation (...)

Crise à la CAMEG : Le Tribunal a relaxé les nouveaux dirigeants pour infraction non ocnstituée

 mardi 31 janvier 2017

Dans cette crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) qui n’a que trop duré, on a enfin une décision de justice. Ce lundi 30 janvier 2017, le Tribunal de grande instance de Ouagadougou s’est enfin prononcé sur le premier procès pour faux et usage de faux. Il a décidé de relaxer les prévenus pour infraction non constituée.
Le délibéré du premier procès pour faux et usage de faux portant sur le nouveau récépissé de la CAMEG et pour faux en écriture, (...)

Crise à la CAMEG : Regard croisé sur une affaire qui déjoue les pronostics

 mercredi 18 janvier 2017

Que peut-on attendre encore de ce feuilleton politico-judiciaire de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) ? Rien qui nr puisse étonner le commun des mortels diront certains. Une jurisprudence, diront d’autres. Tant les contours de cette affaire deviennent complexes de fil en aiguille et échappent à la raison humaine.
Il est rare, sinon très rare, de voir une affaire balancer dans tous les ordres de juridiction (judiciaire, (...)

Crise à la CAMEG : Un quatrième renvoi dans le second procès pour faux et usage de faux

 lundi 16 janvier 2017

Les protagonistes de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) devront garder leur mal en patience pour connaitre un dénouement dans cette affaire. Le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI) a décidé ce lundi 16 janvier 2017, de renvoyer pour la quatrième fois le second procès pour faux et usage de faux au 30 janvier 2017.
Prévu pour être jugé ce lundi 16 janvier 2017, le deuxième procès pour faux et usage de faux sur les statuts de la (...)

Situation nationale : La CAMEG en société d’Etat, les premiers actes dès ce mercredi 4 janvier ?

 mardi 3 janvier 2017

S’il y a un pan de la vie nationale qui a marqué, et même préoccupé, les Burkinabè en 2016, c’est aussi cette affaire dite de la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux). Plongée dans un marathon judiciaire interminable, cette structure a sans nul doute pris un coup dans son fonctionnement, malgré les discours politiques qui tendent à rassurer les Burkinabè. Ce qui vient comme un contraste, voire une absurdité, à la politique de gratuité des soins annoncée (...)

Crise à la CAMEG : Le Tribunal du travail condamne la nouvelle équipe aux dépens

 lundi 19 décembre 2016

La saga judiciaire de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) poursuit son petit bonhomme de chemin. Ce lundi 19 décembre 2016, date qui devait, semble-t-il marquer un tournant décisif dans cette crise n’a pas tenu toutes ses promesses.
L’on s’attendait à ce que la crise CAMEG connaisse enfin un dénouement ce lundi 19 décembre 2016. Mais, ne dit-on pas qu’une fois n’est pas coutume. Cette montagne CAMEG a accouché une fois de plus d’un renvoi. (...)

Crise à la CAMEG : Lettre ouverte du RAME au Premier ministre

 lundi 19 décembre 2016

Monsieur le Premier Ministre, La mission principale du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) est d’influencer les politiques en faveur de la santé pour tous. A ce titre, le Réseau est un acteur de veille et d’interpellation de l’autorité publique pour la bonne gouvernance et la redevabilité dans le secteur de la santé.
La disponibilité des médicaments et consommables est un enjeu capital pour assurer l’accès universel des populations à des soins de qualité, et particulièrement à un moment où le (...)

Crise à la CAMEG : Ce que relève le rapport provisoire d’audit de l’ASCE-LC

 mardi 6 décembre 2016

Déjà sept mois que dure et perdure la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), avec des séquences qui n’en finissent pas. Les conséquences de cette guerre des tranchées ne pressage rien de bon pour la santé des Burkinabè, quel que soit le résultat des procès en cours. Pendant que la bataille au niveau des tribunaux bat toujours son plein, le rapport provisoire d’audit organisationnel et de gestion de l’association circule sous le manteau. En (...)

Crise à la CAMEG : Le Tribunal du travail de Ouagadougou entre dans la danse

 lundi 5 décembre 2016

Au moment où l’on pensait voir le bout du tunnel dans une procédure judiciaire, c’est là qu’une autre pointe à l’horizon. Ce lundi 5 décembre 2016, les protagonistes du feuilleton CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) étaient devant la présidente du Tribunal du travail de Ouagadougou.
Après la série devant le Tribunal administratif (toujours en cours), celle devant le Tribunal de grande instance (toujours en cours), une nouvelle série s’est ouverte (...)

Crise à la CAMEG : Le second procès pour faux et usage de faux renvoyé au 19 décembre 2016

 mardi 22 novembre 2016

Ce lundi 21 novembre 2016, les protagonistes de ce feuilleton CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), qui n’a que trop duré, étaient encore devant les tribunaux. Une fois encore, le dossier a été renvoyé à une date ultérieure.
Pour ce 21 novembre 2016, c’est l’action initiée par l’Etat burkinabè à travers l’Agent judiciaire du trésor contre Dr Bokar Kouyaté et Dr Jean Chrysostôme Kadéba (PCA et DG de la CAMEG) qui était en jugement. Les mis en cause sont (...)

Crise à la CAMEG : Le délibéré du procès pour faux et usage de faux renvoyé au 19 décembre 2016

 lundi 7 novembre 2016

Une fois encore, les protagonistes de la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux) étaient devant les tribunaux ce lundi 7 novembre. Comme d’habitude, il faudra patienter pour connaitre la décision du juge du Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou.
Il a fallu 6 h de temps aux juges pour écouter les protagonistes de cette crise se déchainer, se défouler et tenter de convaincre. Chacune des parties voulant démontrer par A+B que la vérité est (...)

Crise à la CAMEG : « Les locaux doivent être vidés par celui qui les occupe illégalement », Me Edasso Bayala, avocat de la nouvelle équipe de la CAMEG

 lundi 7 novembre 2016

Depuis le mois d’août 2016, le feuilleton juridico-judiciaire de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), fait l’actualité. De procès en procès, de décisions en décisions, l’on n’en finit pas avec les procédures qui feront tâche d’huile. L’un des avocats à la manœuvre, Me Edasso Rodrigue Bayala, défend Dr Salifou Konfé et Dr Damien Koussoubé (respectivement ‘’nouveau’’ PCA et ‘’nouveau’’ DG contestés). Dans les lignes qui suivent, il nous explique en (...)

Crise à la CAMEG : La Cour d’Appel de Ouagadougou annule l’ordonnance du juge des référés

 vendredi 4 novembre 2016

Un autre épisode de ce long feuilleton juridico-judiciaire de la crise CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), vient de prendre fin. Ce jeudi 3 novembre 2016, la Cour d’Appel a infirmé l’ordonnance rendue par le juge d’urgence qui intimait à Salifou Konfé et Damien Koussoubé de ne pas interférer dans la gestion de la structure.
Une fois de plus les protagonistes de la crise de la CAMEG étaient devant le juge d’appel. Tout comme le Conseil d’Etat le 28 (...)

Crise à la CAMEG : Le Conseil d’Etat légitime les nouveaux administrateurs

 samedi 29 octobre 2016

Le feuilleton CAMEG se poursuit devant les juridictions. La victoire semble changer de camp cette fois-ci. Ce vendredi 28 octobre 2016, les protagonistes de cette crise étaient devant le Conseil d’Etat.
La juridiction suprême de l’ordre administratif a rendu sa décision. Après des débats bien nourris, des défenses des différentes parties, le Conseil d’Etat a annulé les sursis à exécution ordonnés par le Tribunal administratif de Ouagadougou. Cela, en ce qui concerne la décision de nomination de nouveaux (...)

Crise à la CAMEG : La Cour d’Appel de Ouagadougou a encore renvoyé le délibéré

 jeudi 27 octobre 2016

La saga judiciaire de la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux), n’est pas près de finir. La décision du juge d’appel qui était prévu pour être rendu ce jeudi 27 octobre 2016 a été renvoyée. Du coup, les protagonistes de cette crise devront patienter encore.
Le juge de la Cour d’Appel de Ouagadougou, tout comme le 13 octobre dernier, a décidé du renvoi, pour la seconde fois, du délibéré. Les protagonistes de cette crise devront, donc attendre le jeudi 3 (...)

Pages : 0 | 20 | 40

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 22/04/2017

ARR :3 - 4 - 15 NP : 00
ORD : 8 000
DES : 1 500
TIERCE V :
BONUS :

C G : 4 500
C P A : 1 500
C P B : 1 000
C P C : 5 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés