Jusqu’en fin de soirée de ce mercredi, rien de concret n’était encore sorti des concertations entre la hiérarchie militaire et les éléments du RSP, qui seraient pour l’essentiel des soldats, qui ont déclenché cette mutinerie avec la prise en otage du président du Faso, du Premier ministre et de deux ministres, pour des revendications non encore élucidées.

jeudi 17 septembre 2015 à 00h52min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Jusqu’en fin de soirée de ce mercredi, rien de concret n’était encore sorti des concertations entre la hiérarchie militaire et les éléments du RSP, qui seraient pour l’essentiel des soldats, qui ont déclenché cette mutinerie avec la prise en otage du président du Faso, du Premier ministre et de deux ministres, pour des revendications non encore élucidées.
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés