Les partis de l’ex majorité présidentielle ont décidé de se retirer des travaux de la Commission nationale de la Réconciliation Nationale et des Réformes ce mercredi 22 avril. Leur porte-parole, Juliette Bonkoungou, estime qu’avec le nouveau code électoral, ils ont été jugés avant d’avoir été entendus et qu’il n’y a donc plus de réconciliation possible.

mercredi 22 avril 2015 à 16h42min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Les partis de l’ex majorité présidentielle ont décidé de se retirer des travaux de la Commission nationale de la Réconciliation Nationale et des Réformes ce mercredi 22 avril. Leur porte-parole, Juliette Bonkoungou, estime qu’avec le nouveau code électoral, ils ont été jugés avant d’avoir été entendus et qu’il n’y a donc plus de réconciliation possible.
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés