Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Procès Thomas Sankara : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • mardi 30 novembre 2021 à 19h00min
Procès Thomas Sankara : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

Les témoignages de l’ex ambassadeur du Burkina Faso en Libye, Mousbila Sankara se poursuivent ce mardi 30 novembre 2021, au procès Thomas Sankara et douze de ses compagnons.

Avant de lui passer la parole, le président du Tribunal a rassuré le témoin que ses témoignages hier ont permis de connaître l’ambiance après les évènements du 15 octobre 1987 et surtout de faire une idée de l’ampleur des tortures.

Mousbila Sankara ne voit pas Blaise Compaoré tuer Thomas Sankara pour le pouvoir. Parce que, dit-il, il ne manquait de rien (Blaise Compaoré). Il soutient que Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé. Il a été pris dans un élan qui l’a dépassé. Les monstres dont il fait allusion, ce sont Hyacinthe Kafando et Gilbert Diendéré. Chacun voulait démontrer qu’il était le plus fidèle des fidèles si bien qu’entre les deux, ça n’allait pas.

De son témoignage, il affirme que le 1er septembre 1987, Blaise Compaoré serait venu à Tripoli, lors d’une fête libyenne dont le Burkina Faso était le pays invité d’honneur. Les deux (Blaise Compaoré et lui) auraient longuement discuté sur la situation qui prévalait, notamment sur les tracts orduriers qui circulaient.

"Il m’a dit qu’ils ont choisi (Blaise Compaoré et Thomas Sankara) de ne pas en parler pour ne pas donner du crédit à ceux qui l’écrivent. Je devais venir en congés en octobre et que cette occasion serait mise à profit pour faire table rase de tout", aurait promis Blaise Compaoré.

De son analyse, c’est Hyacinthe Kafando qui a perpétré le coup et Blaise Compaoré l’aurait assumé. Pire, ce serait même les évènements à la Brigade d’intervention aero-portée (BIA) de Koudougou, qui auraient sauvé la "peau" de Blaise Compaoré.

"Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando avaient tous eu peur de Gilbert Diendéré. C’est d’ailleurs parce qu’il voyait Gilbert Diendéré monter en puissance, que Hyacinthe Kafando a fui le pays avant de revenir à la faveur de la fameuse journée nationale du pardon", opine-t-il.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 novembre 2021 à 11:44, par SOME En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    ce temoignage me laisse dubitatif a plus d’un point ! Tous a ouaga on savait qu’au niveau du CNR des le lendemain du 4 aout 83, il y a avaient des dissentions quant au choix de sankara comme responsable. Et que des 1984, la decision etait prise d’eliminer sankara. ca se savait a ouaga, tout se sait a ouaga !
    alors que veut mousbila ? pourquoi charger Kafando ? Parce que un quidam comme kafando peut se lever un jour ventre l’air comme ca pour aller arreter le chef de l’etat. Et avec toute cette organisation des CDR et autres !
    Bref on voit tous que ce proces (une fois de plus) les choses se jouent ailleurs. ce n’est qu’une formalité. Il faut reconnaitre que mousbila a ete defaillant car un poste diplomatique aussi important que la lybie, il ne peut pas dire qu’il n’a pas eu vent de quoi que ce soit qui lui mette la puce a l’oreille et etre srpris par les evenements. Et pourtant ces executants ont ete recrutés, payés et entrainés en Lybie. Ou eteait-il lui en tant qu’embassadeur ? Ou etaient son service de renseignement de l’ambassade ? etc
    donc il a accepté envoyé le materiel pour mater le peuple apres que blaise ait assassiné sankara !!!
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 11:52, par caca En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Comment comprendre la pertinence du témoignage de l’oncle de Thomas Sankara quand il affirme que : "Il m’a dit qu’ils ont choisi (Blaise Compaoré et Thomas Sankara) de ne pas en parler pour ne pas donner du crédit à ceux qui l’écrivent. Je devais venir en congés en octobre et que cette occasion serait mise à profit pour faire table rase de tout", aurait promis Blaise Compaoré.

    De son analyse, c’est Hyacinthe Kafando qui a perpétré le coup et Blaise Compaoré l’aurait assumé. Pire, ce serait même les évènements à la Brigade d’intervention aero-portée (BIA) de Koudougou, qui auraient sauvé la "peau" de Blaise Compaoré.
    Le vieux Ka va encore être déçu que l’oncle de Thomas Sankara déculpabilise Blaise Compaoré. Ca fait mal mais c’est la réalité du pays au moment des faits. Aujourd’hui il y a une amélioration mais le spirale est toujours là quand l’entourage du président fait des commérages partout.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 12:03, par sidketa En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    j’apprécie ce point de vue objectif de monsieur Sankara.
    Malheureusement , certaines personnes t’en voudront de ne pas accuser suffisamment Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 12:26, par Ka En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Pour une crédibilité de ce procès, afin que le droit soit dit, il vaut mieux que ceux qui ont vécu le 15 Octobre 1987 disent leur part de vérité que ceux qui étaient a l’extérieur comme Mosbila Sankara qui doivent cesser de parler de ce qu’ils n’ont pas vécu réellement.
    Avec le respect que je dois a Mousbila Sankara, je pense qu’il doit la fermer, car, avant le 15 Octobre 1987, il n’était pas au Burkina.

    Malheureusement que Valère Somé n’est plus de ce monde, lui qui était sur place pendant les évènements, il vous dira aussi de la fermer.

    Voici ce que disait Valère Somé, l’un des plus proches collaborateurs de Thomas Sankara, dans son ouvrage intitulé "Thomas Sankara, L’espoir assassiné."

    "Du jeudi 15 Octobre au lundi 19 Octobre 1987, Compaoré gardera un mutisme complet. Le Président du Front « Populaire », faisait dire aux journalistes qu’il était « trop fatigué ». L’homme était-il effondré ou jouait-il la comédie ? Le soir même du 16 Octobre, je l’ai eu au bout du fil, sa voix était claire et résolue et ses propos pleins d’humour : « Où te caches-tu ? me questionna-t-il. Il faut sortir pour soutenir le Front Populaire ». Ce n’était pas un homme abattu qui m’a parlé au téléphone ce soir-là !

    Mousbila, Blaise voulait être Président mais il ne pouvait pas car le Coup d’Etat du 4 Août 1983 a été préparé par le PAI. L’homme fort en réalité était Sigué Vincent qui assurait la sécurité de Thomas et à instaurer la Zone de Haute Sécurité autour de la présidence et du Conseil de l’Entente. Blaise est un peureux de naissance et n’a rien sous le pantalon, c’est pourquoi il a téléguidé les trois criminels en puissance Gilbert Dieudéré, Y. Kafando, Jean P. palme pour éliminer l’espoir d’un continent. Arrêtez vos charabias pour Blanchir un coupable.

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2021 à 16:27, par caca En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

      Quand on a la fabulation ou la manipulation comme argument d’anarque, le désespoir sera la boussole permanente. L’oncle Mousbila a dit la vérité par rapport au événement du 15 octobre 1987. Il ne dit pas avoir un mémoire défaillant comme d’autres témoins. Mais il parle avec lucidité et dit sa part de vérité.

      Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2021 à 21:49, par Kalonji rock En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

      @ Ka, je pense, que vous vous etes trompé,sur la question posée par BC a VS. si je ne me trompe la question de Blaise a Valerie est la suivante:Où te caches-tu ? Sort de ta cachette, et vient au front pour te battre,et non pour soutenir le FP.
      Einem wunderschönen Abend wünsche ich Ihnen.

      Répondre à ce message

      • Le 30 novembre 2021 à 22:30, par Ka En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

        Kalonji rock : Encore une fois, je répète mot pour mot les écris de l’honorable Valère Somé, "Du jeudi 15 Octobre au lundi 19 Octobre 1987, Compaoré gardera un mutisme complet. Le Président du Front « Populaire », faisait dire aux journalistes qu’il était « trop fatigué ». L’homme était-il effondré ou jouait-il la comédie ? Le soir même du 16 Octobre, je l’ai eu au bout du fil, sa voix était claire et résolue et ses propos pleins d’humour : « Où te caches-tu ? me questionna-t-il. Il faut sortir pour soutenir le Front Populaire ». Ce n’était pas un homme abattu qui m’a parlé au téléphone ce soir-là !Le lundi 19 Octobre 1987, sa voix a retenti à la radio. Un ton nouveau. II fallait rattraper « les débuts manqués de Compaoré ».

        Quand à Mousbila, ’’c’est un trouble fait’’ qui s’est fait avoir comme un enfant par Blaise Compaoré, et maintenant se camoufle derrière sa honte pour berner le monde. Sinon il sait très bien que l’introverti a toujours voulu le pouvoir.

        Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2021 à 07:15, par LE COUSIN DU VILAIN En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

      OK il faudrait aller donner votre avis sur ces évènements comme vous connaissiez la réalité des choses. Vous saviez dans la vie il faut toujours savoir garder le silence et laisser les gens faire leur travail.

      Répondre à ce message

      • Le 1er décembre 2021 à 10:16, par caca En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

        LE COUSIN DU VILAIN
        Le vieux Ka tire sa gloire dans le dossier Sankara contre Blaise Compaoré. Avec son grand âge, il est difficile de le raisonner. Le témoin Mousbila n’est pas n’importe qui dans ce dossier. Il est un membre de la famille de Sankara, son oncle. S’il avoue n’est pas connaitre grande chose sur les évènements du 15 octobre 1987 sait qu’il n’existe pas un indice de la préparation rationnelle du coup.
        Mais ce vieux Ka veut manipuler les consciences faibles jusqu’à sa mort. Il ne se rend pas compte dans ce dossier depuis que les témoins ont commencé à dire leur part de vérité, les gens se font l’idée de la vérité malgré le choc de la mort de Sankara. C’est facile d’écrire un livre et dire à ses lecteurs ce qu’on a envie de lire. De toute façon, même dans le témoignage des témoins, les avocats sont limités dans les question de fond. Ils ne sont mêmes pas témoins car ils n’étaient pas au conseil le jour même du coup. Is racontent des verbatims de l’après. Les vrais témoins dans cette affaire ce sont ceux accusés de complicité. eux, ils étaient au conseil ce jour là.

        Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 12:31, par LE COUSIN DU VILAIN En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Voici un frère fils du Faso, il ne fait que dire la vérité et ce Monsieur j’avais confiance en lui quand j’avais appris qu’il a démissionné de son poste d’ambassadeur pour se rendre au pays ; mais j’avoue ses paroles du jour on fait que je ne me retrouve plus. Oui je ne me retrouve plus par sa sincérité et franc parler. Merci Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 14:04, par Etirev En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Depuis la colonisation de petits intellectuels ont pris en otage notre chère patrie. Ils ont fait leur études en France, ont bénéficié de bourses d’études et des conditions de vie très confortable par rapport au vrai peuple. Pendant que la majorité croupissait dans la misère, eux ils apprenaient sur la vie de Carl Marx, de Lénine ou des théories capitalistes. Eux, ce sont les membres du PAI, PCRV, associations des étudiants, tatati, tatata, tous ces hommes civils qui ont créé des parties politiques et ont influencé la vie politique de la notion.
    Ils sont a l’origine du soulèvement populaire de janvier 1966, ils sont ceux qui ont conduit a la chute de Lamizana, de Seye Zerbo, de JB Ouedraogo, de Sankara, de Blaise et bientôt de Rock.
    Ce sont eux qui ont toujours tiré sur les ficelles. Aujourd’hui encore, toujours assoiffés du pouvoir ils continuent de conduire notre chère patrie dans la merde, dans la pagaille.
    Ils doivent être jugés tous, sans exception et sans complaisance. Juger les sankaristes, juger Blaise et tous ses amis, juger les associations d’élèves et d’étudiants, trouver qui les manipulent, juger les soi-disant organisations de la société civile, identifier qui les financent, qui les manipule. Juger les nouveaux maitres qui gèrent nos informations, décident de publier ou de rejeter nos messages et qui influencent par la le jeu démocratique.
    Si nous oublions de reconnaitre la vérité, nous ne ferons qu’aggraver la situation. Ni Blaise, Ni Sankara ne sont des anges ou des diables. Ce sont des enfants du pays qui se sont égarés. Leurs partisans essaient vaille que vaille de cacher la vérité pour tromper le peuple. Ne les suivez pas.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 16:30, par RAOGO En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Tu as raison TIREV, mais pourquoi Blaise ne donne pas sa version du 15 octobre depuis la cote d’ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 17:24, par Koutoupuisant En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Si tous grands de la révoution disculpent ceux qui ont profité
    du crime , donc libérer Diendéré qui n’avait que 26 ans (1987-1961) lieutenant sans ambition de diriger le Burkina, ll l’a dit.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 17:30, par Manuel En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Bonjour
    Je n’étais pas au conseil de l’entente le jeudi 15 octobre à partir de 15h30.
    Et si le vieux Mousbila essayait de dire ce qu’il a vécu et non ce qu’il a entendu !
    Décidément, ces prétendus révolutionnaires, parents ou amis de Sankara nous prouvent chaque jour que seul Thomas Sankara croyait à sa " chose" !
    Mousbila est aujourd’hui un soutien inconditionnel de l’exilé Zida. Sankara a refusé l’exil !!!
    On pourra tout dire sur lui, il restera dans l’Histoire de l’Afrique.
    Certains tentent de se faire un nom à travers des mensonges et des calomnies !

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 17:43, par Kouka En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Monsieur MOUSBILA, pour quelle raison Blaise vous a t-il mis le bec dans l’eau (berné, abusé de votre bonne foi) le 15 octobre 1987, s’il n’était pas l’instigateur des événements. Je ne fais que mettre bout à bout vos déclarations, mais là, il n’ y a pas de cohérence. Je ne doute pas de votre bonne foi, mais vous semblez être d’une grande naïveté et cela, Blaise l’a vite su et exploité à fond, d’où le bec dans l’eau et les tortures sans que vous ne voyiez son jeu.
    Vraiment dommage Tonton

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2021 à 19:18, par Le Vigilent En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

      Bien dit mon cher @KOUKA. Mousbila veut nous faire croire que c’est Hyacinthe KAFANDO, Gilbert Diendere et Jean Pierre PALM qui manipulaient Blaise COMPAORE, jusqu’a lui faire assumer un crime d’état qu’ils ont commis à son insu ? Pourquoi Blaise COMPAORE n’a pas jugé utile de sanctionner ces auteurs de l’assassinat de Sankara et des 12 autres ? Il faut être plus que naïf pour croire à de telles fables. Même les enfants du primaire, et même de la maternelle se poseraient des questions sur la simple probabilité de telles histoires à dormir debout. Si l’on doit suivre la logique du sieur Mousbila SANKARA, ce serait également ce même trio qui aurait perpétré ou commandité, toujours à l’insu de Blaise Compaore, le massacre des éléments du BIA de Koudougou, l’assassinat de KOAMA de l’ETIR, de SIGUE, de Oumarou Clément Ouedraogo, l’exécution de LENGANI et de Zongo, etc.
      Mon cher Mousbila Sankara, si vous voulez blanchir Blaise Compaore dans cette affaire, dites-vous que c’est peine perdue, car vous manquez visiblement de crédibilité et tout simplement de logique dans vos propos depuis que vous opinez sur l’assassinat de Thomas Sankara. Votre témoignage de ce jour est tout simplement sans intérêts pour le procès en cours. Peut-être aviez-vous tout simplement l’intention de jouer au « trouble-fête « , mais c’est peine perdue.

      Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2021 à 07:59, par HORUDIAOM En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

      Kouka, je partage entièrement votre assertion. Le vieux Mousbila Sankara est de bonne foi mais il est très naïf et incohérent. Il affirme que Blaise a créé des monstres qui l’ont avalé. Blaise ne serait pas d’accord que le coup d’état ne se serait pas produit. Ensuite, la première déclaration lue à la télé et signée par Blaise Compaoré traitait SANKARA de renégat, misogyne et de traitre. Il ne peut pas dire qu’il ne l’a pas entendu !!!!! Enfin, l’attaque de Koudougou a permis aux incrédules de comprendre que le 15 Octobre était bel et bien commandité par Blaise Compaoré. On ne me dira pas que le carnage de Koudougou était aussi une initiative des soldats du CNEC qui a mis Blaise Compaoré devant les faits accomplis ??? Soyons sérieux !

      Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 19:18, par Tanga En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Mes sœurs, faisons la différence entre témoignage et point de vue. Ce que l’on a vu ou sait de vérifiable est différent de ce que l’on pense que les choses ont été....
    Monsieur mousbila, d’autres analystes pensent que n’ayant pas confiance en diendiere comme en kanfando, Blaise a traité avec kanfando, contournant diendiere qui lui a été obligé par les faits à se tenir tranquille puisque ne sachant pas qu’est ce qui pouvait lui arriver
    Blaise a tourné diendiere en bouffon pendant qu’il utilise kanfando.
    La preuve est que kanfando menaçait souvent diendere

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 21:31, par Poili En réponse à : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Ce Monsieur est un bon vieux .Il sait que rien ne sert de mentir pour contenter des passionnés. J’ espère que les avocats aux idées arrêtées ont bien compris.

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2021 à 13:09, par DAMOCLES En réponse à : Procès Thomas Sankara : Selon Mousbila Sankara, Blaise Compaoré a fabriqué des monstres qui l’ont bouffé

    Naif et très incohérent cet ancien diplomate. Dédouaner quelqu’un qui selon vos propres mots vous aurait berné ? Cherchez l’erreur...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Procès Thomas Sankara et compagnons : L’audience de ce 24 janvier 2022 n’a pas eu lieu
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Les restes de Sankara retrouvés à 45 centimètres de profondeur
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Ousmane Ouédraogo, le frère d’une victime que le chauffeur de Blaise Compaoré a manqué de renverser
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : « Ma mère est partie malheureuse », témoigne la fille du journaliste Paulin Bamouni
Témoignage des victimes des évènements du 15 octobre : « La défunte mère de Sawadogo Amadou aurait voulu connaître la vérité et faire son deuil », Sawadogo Issa
Assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons : Trois types de munitions utilisées, selon les experts en balistique
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : La vidéo de la reconstitution des faits projetée
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : La première pièce à conviction présentée
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Stephen Smith, le journaliste américain déclaré persona non grata pendant six ans en 1987
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Selon Vincent Sigué, Blaise Compaoré projetait de prendre le pouvoir le 4 août 1983
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Moussa Diallo convaincu de l’implication de Gilbert Diendéré dans le coup du 15 octobre 1987
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : « Être commando, c’est savoir observer l’ennemi pendant très longtemps », l’anecdote sur Blaise Compaoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés