Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • vendredi 22 avril 2022 à 23h30min
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

Le 6 avril 2022, la chambre de première instance du tribunal militaire de Ouagadougou a rendu son verdict concernant le dossier sur l’assassinat du président Thomas Sankara et 12 de ses compagnons. A l’issue du procès, 11 personnes ont été reconnues coupables. Trois d’entre elles ont écopé d’une peine de prison à vie : Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Hyacinthe Kafando.

Afin de se faire réentendre au niveau du second degré de juridiction qu’est la chambre d’appel du tribunal militaire, chacun des condamnés disposait d’un délai de 15 jours pour interjeter appel de ce jugement. Ce délai expirait hier jeudi 21 avril 2022. L’un des avocats de Gilbert Diendéré, Me Abdoul Latif Dabo, joint au téléphone, nous confirme avoir fait appel, car c’est un « principe général de droit de la défense ».

Concernant le temps qui sera mis avant que l’appel ne soit reçu, Me Dabo se prononce : « Lorsque nous sommes dans un cas où l’appel met du temps, cela est déjà une violation des droits de la personne qui a été condamnée. Ce n’est pas normal. Maintenant, entre faire appel et que cela traine un peu mais que finalement il se fasse et que cette fois-ci le client se tire d’affaire et ne pas du tout faire appel et que le client demeure éternellement en prison, je crois que s’il y a un choix à faire, il est vite fait ».

En plus de Gilbert Diendéré, six autres condamnées lors du même procès ont aussi fait appel. Il s’agit de Jean Pierre Palm, Tibo Ouédraogo, Idrissa Sawadogo, Nabonswendé Ouédraogo, Yamba Elysée Ilboudo et Pascal Ninda Tondé.

Les accusés Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando, jugés en leur absence, sont privés de cet appel de jugement. Mais ils peuvent néanmoins faire opposition en rejetant les peines prononcées contre eux.


Lire aussi : Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Hyacinthe Kafando condamnés à la prison à vie


H. K
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 avril à 14:22, par KABORE CHRISTIAN En réponse à : Procès Thomas Sankara : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    HUMMM !!!!
    Les accusés Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando, jugés en leur absence, sont privés de cet appel de jugement. Mais ils peuvent néanmoins faire opposition en rejetant les peines prononcées contre eux.
    CELA VEUT DIRE QU’ON PEUT TOUJOURS DE TUER DANS CE PAYS SANS SUITE.......IL NE RESTERA QUE LA JUSTICE DIVINE POUR AGIR

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 16:11, par Le juriste En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    internaute Kabore : Vous n’avez pas compris cela ne signifie pas du tout qu’on "peut tuer sans suite dans ce pays".
    Cela veut dire que la loi qui a autorisé de les juger et de les condamner , cette même loi donne le droit à ceux qui étaient là de faire appel dans un délai de 15 jours et ceux qui n’étaient pas là à s’opposer à leur condamnation. IL y aura encore une bataille juridique pour faire accepter cette condamnation (exéquatur) par la justice ivoirienne afin que celle ci autorise l’arrestation et le transfert de Monsieur Blaise Compaoré au Burkina Faso pour exécuter sa peine.
    Donc il va falloir attendre encore un peu longtemps

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 17:30, par SOME En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    La restauration a commencé. Nous peuple burkinabe on est la a regarder, a croire les manoeuvres du MPSR qui est en train de consolider son pouvoir pou bien s’asseoir et nous faire correctement et y aura rien ! On est prevenu. Personne ne sauver sa peau tout seul. Seule notre mobilisation paiera ! Leur plan en misant sur le tocard Roch a bien marché et ils ont raflé le jackpot. Ils placent d’abord leurs hommes ensuite ils regleront les comptes
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 24 avril à 10:23, par Ka En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

      Mon ami SOME, je cautionne : Apres avoir grugé le président mouta mouta, voilà que de tous côtés on nous prend maintenant pour des demeurés, mais la Vérité finira bien par sortir un jour ou l’autre. Tôt ou tard, le vent finira par tourner et les turpitudes des uns et des autres seront révélées. A heure actuelle, ce qu’on peut remarquer, c’est un pas en avant, trois pas en arrière : Et c’est la troublante chorégraphie du Burkina des refondateurs qui veulent s’éterniser au pouvoir.

      Comme je l’ai déjà dit : C’est effrayant ce pouvoir schizophrène de parfaite mauvaise foi qui d’un côté fait semblant de prôner la restauration pour la paix au Burkina, et d’un autre côté, multiplie des actions qui ne concernent pas cette restauration que de placer des amis aux postes clés pour consolider leur pouvoir : On se demande à quoi ils jouent, et s’il agit réellement pour le bien du pays ou si, au contraire, ils jouent la stratégie de la terre brûlée. Sauf l’avenir nous le dira. Mon ami, a te signaler que nous avons mamie et moi, eut le plaisir de recevoir nos amis Toulousains pour les vacances de Pâques

      Répondre à ce message

      • Le 24 avril à 18:30, par SOME En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

        Mon ami Ka heureux d’apprendre que tu as recevoir tes amis de Toulouse. C’est l’exemple d’une autre France à l’heure même où l’on donne les résultats en France de l’élection.
        On se demande à quoi ils jouent, et s’il agit réellement pour le bien du pays ou si, au contraire, ils jouent la stratégie de la terre brûlée. Sauf l’avenir nous le dira
        mon ami Ka tu te poses encore la question ? Ce que l’avenir nous dira (et nous dit déjà) c’est que nous peuple c’est nous qui le créons à l’instant même par notre engagement actif, et pas dans des mots. Nous sommes en train de laisser le MPSR restaurer l’ancien système de Blaise et nous faire la démonstration que l’insurrection populaire fut une erreur. Nous devons lui opposer immédiatement une réaction ferme et populaire au lieu de rester à espérer que….etc. Or à l’heure actuelle il n’y a rien. A cette allure Blaise Djendjere et autres se baladeront bientôt dans les rues de Ouagadougou
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 18:43, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    Jean Pierre PALM n’a pas honte. Lui qui devait honnêtement demander une peine plus lourde pour lui même car il faisait partie de l’aile dure qui a refusé une enventuelle arrestation de THOMAS SANKARA mais de son élimination directe.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 21:23, par Lac En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    Je trouve tous ça ridicule.si la justice doit faire toutes ces cinéma pour nous et enfin prononcer la grâce. Faut mieux aller nourrir des boeuf et ils vont devenir grâce . Comme ça tout le village va manger viande grâce. Au lieu de cela , laisser les lions maigre et fatigué dans leur zoo de prison. J’oublie y en a qui sont en fuite et li mange quoi ? Les escargots avec le agouti.? Bonne soirée, je me amuse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 22:41, par HEBIE ALASSANE En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    Encore l’argent du contribuable je suis pas pour l’assassinat du Président Thomas Sankara et ces compagnons mais le Burkina Faso doit avancé tous ces comptes juridique nous mets des bâtons dans les roux

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 04:31, par Warba En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    Ce jugement n’apportera rien de bon dans ce pays sauf exacerber la haine entre burkinabè.il fallait où il faut fermer cette plaie béante de notre histoire politico militaire.ou deux leaders du CNR gonflés a bloc par leurs partisans sont entrés en violence.noubliez pas que le régime Sankara a fait tuer des centaines de gens dont some yorian Gabriel (exécuté ,) ou les capitaines tiendrebeogo Didier et autres accusés de coup d’état et exécuté.sans compter les multiples exactions des cdr drogués.blaise Compaoré quelquesoit ce qu’il a fait bénéficie de la loi d’amnistie votée en 2012 et qui amnistie et protège les chefs d’états du Faso de 1960 a 2012.ministre au moment des faits il n’est justiciable que devant la haute cour de justice.il ya eu bcp de violences politiques dans les régimes d’exception et il fallait fermer cette plaie.la haine et la rage aveuglent certains burkinabè et celà peut nous conduire a une véritable rébellion militaires de ceux qui s’estiment lésés par la justice. Les partisans de Blaise sont toujours présents et nombreux et s’attendaient a une justice juste .

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 04:46, par @SOME En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    Comment va a Toulouse mon frere ? Si tu es de passage à Ouaga, fais- moi signe.
    Toutes mes felicitations pour votre défense des causes justes. Ils peuvent faire appel comme ils veulent, le MPSR peut l’ouvrier comme il veut, maus le peuple tres mur du Burkina les observe.
    On verra par où ils vont passer pour gravier des criminels irrepentus comme le poltron généralissime en carton, un officier sans dignite qui ne sait que tuer ses camarades premiers de sa promotion.
    Reste beni, djondenni !

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 17:18, par Alexio En réponse à : Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel

    Il font appell pour trainer la justice et utliser l argent du contribuable pour rien.

    Cela peur tourner au vinaigre a leur desaventage.

    Le verdict restera inchanger ou augmenter d une pouce.
    Des militaires qui n honorent pas leurs grades et l honneur du serment de leurs grades.

    Vraiment je suis decus de Jean Pierre Palm. Un copain d enfance de Bobo-Dioulasso qui s est laisser manipuler pour etre acteur de cette atrocite qui lui jette aujourdhui dans la poubelle de l histoire de son pays qui lui donner tout.

    C est dommage pour tous ceux qui l ont connu dans la vie. Une deception.

    Nous sommes entrain de vivre le calvaire de l insecurite comme karma qui rebient boomerang contre notre peuple. Par les tueries de l ancien regime sanguinaire qui a contribuer a la chute de Laurent Gbagbo. Le Burkina Faso etait devenu une base arriere des rebelles soroistes. Au su et au vu du sponsor principal.

    La France, un pays predateur qui a comme mode operatoire, les coups d etat dans ses anciennes colonies. Quand ses interets sont menaces.

    En Asie, ils serons tous passes sous armes pour trahison a la nation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés