Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : « Je n’étais au courant de rien », clame Nabonsseouindé Ouédraogo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • jeudi 28 octobre 2021 à 23h15min
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : « Je n’étais au courant de rien », clame Nabonsseouindé Ouédraogo

Finie l’audition d’Idrissa Sawadogo, place à l’interrogatoire du troisième accusé au procès sur l’assassinat de Sankara et de ses compagnons. Il s’agit de Nabonsseouindé Ouédraogo. A la barre, cet après-midi du 28 octobre 2021, il a rejeté les charges de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat et d’assassinat qui pèsent sur lui.

A l’instar de ses prédécesseurs, il était membre de la sécurité rapprochée de Blaise Compaoré, alors chef de corps du centre national d’entraînement commando (CNEC). Soldat de première classe au moment des faits, il a raconté au tribunal qu’il était de garde au pied-à-terre de Blaise Compaoré au sein du conseil de l’Entente.

« Personnellement, les événements m’ont surpris. Je n’étais au courant de rien », a-t-il répondu au président du tribunal avant d’indiquer qu’entre 15h et 16h, il était en tenue de sport en compagnie de deux autres soldats « Porgo Sita et Yougbaré », prêts à aller au sport de masse qui avait lieu tous les jeudis soir.

Il dit avoir vu Hyacinthe Kafando et des hommes embarquer dans un véhicule. Et c’est quelques instants après qu’il a entendu des coups de feu. Et comme il y avait des tirs, il raconte s’être mis à l’abri. A la question de savoir s’il avait pu identifier les tireurs, l’accusé a répondu par la négative.

Rappelons que le premier accusé appelé à la barre, Yamba Élysée Ilboudo a pourtant déclaré que Nabonsseouindé Ouédraogo faisait partie des trois militaires qui ont embarqué à l’arrière de son véhicule pour aller au conseil de l’Entente sur instruction de l’adjudant Hyacinthe Kafando. Ces déclarations de l’accusé Ilboudo avaient amené Me Mamadou Sombié à déclarer qu’il avait « un problème mental. »

LeFaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés