Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

IIIe forum Planet’ERE : Un plan d’actions pour l’éducation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Planet’ERE3 • • vendredi 22 juillet 2005 à 07h11min

Les 70 participants ont mis en place un comité, chargé de proposer un document de travail. Du 18 au juillet 2005, Ouagadougou a abrité les travaux du colloque sur la décennie pour l’éducation en vue du développement durable dans l’espace francophone.

En marge du IIIe forum Planet"Ere, l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF) en collaboration avec le ministère de l’Environnement et du Cadre de vie (MECV) a organisé du 18 au 20 juillet dernier, le colloque sur la décennie pour l’éducation en vue du développement durable dans l’espace francophone. Environ 70 pratiquants ont pris part aux travaux de ce colloque.

Au terme de trois jours d’échanges, ils ont défini un plan d’actions pour l’éducation en vue du développement durable dans l’espace francophone. Ce plan s’articule autour de l’évaluation en vue du développement durable (EDD), du renforcement des capacités des acteurs et groupes organisés de la société civile en créant des espaces de dialogue. Il s’agit par ailleurs, de développer et/ou de faciliter la communication et l’information des publics.

Le SG du MECV, Bertrand Zida a exhorté les participants à la persévérance afin de consolider le partenariat secteur public et société civile...

Afin d’éviter que les conclusions du colloque ne dorment dans les tiroirs, les participants ont mis en place un comité, chargé de proposer un document de travail. Tout ce chapelet de mesures vise selon les participants, à clarifier le cadre conceptuel de l’EDD, à améliorer l’intégration du développement durable dans les référentiels de compétences.

Enfin, elles devraient contribuer à former les acteurs de la formation à tous les niveaux. Selon le représentant de la Fondation "Nature et Vie", Oumar Ouédraogo, les conclusions du colloque devront donner suite à d’autres actions en vue de faire de l’éducation pour un développement durable, une réalité. Car a-t-il martelé, "Si la terre meurt, c’est l’humanité qui mourra".

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Cadre de vie, Bertrand Zida, a invité les participants à tirer "le meilleur profit des résultats du colloque". Il les a exhortés à persévérer en vue de consolider le partenariat secteur public et société civile afin que la décennie pour l’éducation en vue d’un développement durable ne soit « pas une de plus ».

Nadoun S. COULIBALY (coulibalynadoun2002@yahoo.fr)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés