Economie : Bientôt les assises nationales sur la fiscalité

LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU (Stagiaire) • mardi 20 juin 2017 à 12h10min

La Direction générale des impôts en collaboration avec le secrétariat permanent du Conseil présidentiel pour l’investissement, tient du 19 au 23 juin 2017, un atelier de finalisation des documents introductifs des assises nationales sur la fiscalité. Une fois finalisés, ces documents serviront de base aux travaux des assises nationales sur la fiscalité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Economie : Bientôt les assises nationales sur la fiscalité

La gouvernance fiscale, la modernisation de l’administration fiscale et ses relations avec les usagers, la problématique des dépenses fiscales et la fiscalité locale au service du développement local. Ce sont là les projets de documents sur lesquels pencheront les participants à cet atelier de finalisation.

L’atelier sera l’occasion de soumettre aux structures administratives et aux groupements professionnels les projets de documents des assises nationales sur la fiscalité afin de recueillir leurs amendements et finaliser les documents.

« Nous allons rencontrer les acteurs du secteur public et du secteur privé. Nous allons d’abord rencontrer les administrations publiques comme le Trésor, la Douane, la direction générale des collectivités territoriales et d’autres administrations pour qu’elles puissent donner leurs contributions sur la question fiscale. Après les administrations, nous allons rencontrer le secteur privé, le monde des affaires pour qu’ils examinent aussi les documents que nous avons déjà élaborés et qu’ils fassent leurs observations et amendements. », précise Adama Badolo, directeur général des impôts, qui ajoute que la société civile sera aussi consultée pour l’élaboration de ces documents finaux.

Assises nationales sur la fiscalité, une nécessité

Selon Adama Badolo, la tenue des assises nationales sur la fiscalité est une nécessité d’autant que le Plan national de développement économique et social (PNDES) doit être financé à hauteur de 63% par des ressources propres de l’Etat, alors que l’incivisme fiscal prend des proportions inquiétantes et freine le développement du pays. Pour donc atteindre cet objectif et permettre au pays de se développer en comptant sur ses ressources propres, il convient selon le directeur général des impôts, d’identifier les obstacles et trouver les solutions appropriées.

Avis partagé par Edouard Tapsoba, secrétaire permanent du Conseil présidentiel pour l’investissement qui estime pour sa part que« Le système fiscal burkinabè continue de présenter d’énormes insuffisances et incohérences qui compromettent son rendement et l’émergence d’une fiscalité axée sur la promotion de l’investissement et la croissance économique. » C’est pourquoi il salue la tenue prochaine des assises nationales sur la fiscalité. Il invite donc les participants au présent atelier de finalisation à travailler à enrichir les documents qui leur sont soumis.

A l’issue de l’atelier, les documents finaux serviront de base aux travaux des assises nationales sur la fiscalité.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés