Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • mardi 21 février 2017 à 07h30min

La ‘’folle rumeur’’ de cette journée de lundi a fini par se confirmer ! Le remaniement ministériel ‘’tant attendu’’ est, enfin, là’’ ! Une journée d’angoisses pour certaines personnes du sillage du Palais présidentiel. « M’beuf ! Vraiment, je ne sais pas … Vous savez, on ne peut pas empêcher les gens de raconter ce qu’ils veulent hein ! (…). Ce sont des décisions qui relèvent de la compétence du Président du Faso. C’est lui qui décide du jour … Je n’en sais vraiment pas », nous réplique simplement une source du côté de Ouaga 2000 (visiblement agacée au bout du fil), titillée aux environs de 14 h 30 sur cette rumeur persistance. Bref, le gouvernement Thiéba II est connu, il y a quelques heures maintenant. A chaud, on peut noter des départs, des arrivées mais également des repositionnements !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

Au titre des sortis, l’on retient qu’après ‘’un long service rendu ’’ (d’abord sous la transition) à la tête du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Pr Filiga Michel Sawadogo a cédé sa place, tout comme au département en charge de l’économie numérique et des postes avec Aminata Sana. A ces sortants, s’ajoute Roch Kaboré, ministre de la défense nationale et des anciens combattants qui cède aussi son fauteuil à un ex-collègue dans le gouvernement Thieba I.

Sur la liste des arrivées, Nicolas Médah qui hérite de la patate chaude de la Santé qu’abandonne Smaïla Ouédraogo. L’ex-gouverneur de la région du Centre-est, Siméon Sawadogo, est appelé au département de l’administration territoriale et de la décentralisation qui relevait jusque-là de la compétence de Simon Compaoré.

Toujours sur cette ‘’short list’’, on a le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation qui échoit à Alkassoum Maïga tandis qu’une dame, Hadja Fatimata Ouattara, succède à une autre au ministère du développement de l’économie numérique et des postes.

Oumarou Idani se procure les mines et les carrières, désormais érigé en département plein et qui, jusque-là, formaient avec l’énergie, un même ministère que dirigeait Alfa Omar Dissa.

En ce qui concerne les ministres qui ‘’se sont’’ repositionnés, il y a Jean-Claude Bouda qui, du ministère de la jeunesse se retrouve désormais à la défense nationale et des anciens combattants tandis que Alfa Oumar Dissa cède les mines et les carrières pour ne garder que l’Energie.

Les grandes surprises dans ce repositionnement sont sans doute Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo. Précédemment ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré avait été jugé par une partie de l’opinion comme incapable de gérer la sécurité intérieure. A telle enseigne que la quasi-totalité des pronostics le plaçaient partout, sauf au département de la sécurité.

C’est aussi le cas avec Smaïla Ouédraogo, beaucoup ‘’fouetté’’ par les Burkinabè à la tête du ministère de la Santé dans ce qu’il convient d’appeler ‘’dossier CAMEG’’.

Contrairement au premier cité, M. Ouédraogo était plus ou moins pressenti pour, soit resté à son poste (les tenants de cette analyse parlent de rapport politique…) soit quitté carrément le gouvernement. Mais finalement, il va hériter du vaste et stratégique département de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle.

Comme à la formation du gouvernement, ce remaniement s’est caractérisé par l’impatience qui avait fini par gagner l’opinion nationale après l’annonce du Président du Faso le 29 décembre 2016 de ‘’procéder rapidement’’ à ce réaménagement. Ce gouvernement arrive également dans un contexte marqué par de fortes attentes sociales et de nombreux défis économiques et sécuritaires.

Lire aussi : Remaniement ministériel : Voici la composition du Gouvernement Paul Kaba THIEBA II

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net


Roch KABORE indique renouveler sa confiance à Paul Kaba THIEBA sur son compte Twitter

Sur son compte Twitter, le président Roch Kaboré in

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 février 2017 à 00:49, par verité no1
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Je crois que Simon a quand même beaucoup travaillé pour la mise en place des Koglweogo et nous devons le féliciter pour ça !
    Je pars à Fada même à minuit sans m’inquiéter !!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 07:45, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      - verité n°1, vraiment tu as raison. Mon ami Simon a très bien travaillé dans l’ensemble. Mais moi je trouve que ce Gouvernement n’en vaut pas la peine et il me prouve 2 choses :

      1/- Que le PM Paul Kaba Tiéba ne maîtrise rien du tout dans le choix et la nomination des ministres. Il joue simplement le rôle de marionnette et de simple faire valoir. A ce titre, Mr Zéphirin Diabré a finit tout en disant qu’il est un PM par défaut ;

      2/- Ce Gouvernement prouve que les RSS sont entrain de se neutraliser. Là-dessus ceux qui disaient qu’entre les 3 il y a un combat souterrain ont raison et ce Gouvernement que Roch vient de composer en est la preuve.

      CONCLUSION : Personne des RSS ne peut sortir les hommes de l’autre, quitte à composer un Gouvernement de 50 membres et s’en accomoder ! En attendant, le Burkina Faso est mal barré et l’échec du PNDES tant vanté est assuré. Burkinabè, vous les avez voté cadeau, pleurez maintenant jusqu’en 2020 !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 10:12, par Cequejenpense
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Ils sont drole nos gouvernants hahaha. Zephirin et tous les observateurs avises vous avaient alerte sur la necessite (voire l’urgence) de creer un ministere plein de la Securite. Il a fallu un an pour que vous vous decidiez.

      Tous ces observateurs (ou presque) pensent que Simon Compaore n’est pas l’homme de la situation. Mais vous restez tetu pour encore un an, deux ans, jusqu’en 2020 ? Ou jusqu’aux prochain drame (je touche du bois) ?

      Dans ce trio RSS, chacun est SUPER... SUPER PRESIDENT du Faso, SUPER PRESIDENT de l’A.N, SUPER MINISTRE de la SECURITE. Personne ne peut rappeler l’autre a la raison. Il ne faut pas frustrer l’autre encore moins l’humilier. Tous les 3 sont sur le meme pied d’egalite meme si la Constitution prevoit autrement. Et etant "egaux" il y a forcement des tentatives de depassement, de domination de la part de ceux qui en principe devraient etre "inferieur" au President. Chacun travaille a preserver ou ameliorer ses interets.

      Nous on est scotche a nos claviers a faire nos bavardages. Mon voisin vocifere devant sa biere au maquis du coin. Le the premier de Brama est au feu depuis une heure. Mon cher Brama, faut sucrer on va quitter ici. De toute facon, "on s’en fout". Il peuvent nommer une ministre des feuilletons et telenovelas s’il veulent.

      Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 10:39, par YAAM SOBA
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Les Koglweogo ont abaissé l’autorit de l’Etat en reniant les décisions de Simon. Etes vous fiers ?

      Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 12:04, par Indjaba
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Félicitations à Nicolas Meda de la santé. L’erreur managériale qu’il ne doit pas commettre c’est de revenir systématiquement sur les décisions et autres décrets contestés de Smaila Ouédraogo. Il faut assumer et rester dans la continuité tout en innovant et en trouvant les moyens de mettre en œuvre de façon souple et éventuellement consensuelle les décisions et arrêtés de Smaila. Le cas emblématique sera la CAMEG et là il faut maintenir le départ de Kadeba et réfléchir à une nouvelle équipe qui ne sera pas forcement Koussoubé et son Konfé. Enfin il ne faut pas avoir peur de s’attaquer aux reformes car à la santé les gens ont des pratiques dépassées et impertinentes et ils ne veulent pas qu’on parle. C’est les mêmes dinosaures ; les mêmes thématiques de séminaires ; les mêmes participants ; les mêmes syndicalistes etc. Il faut que ça change de façon radicale.

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 00:59, par Ib
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Belle analyse. Vraiment, j’aurais tout accepter, sauf ces deux ministres à leur place actuelle. Bon vent à tout le gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 04:05, par Karfolo
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Ca ne sera pas facile !! La déception est trop grande. Personne ne veut partir !! Pauvre Pays ou vas t’on ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 09:29, par Sucrette
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Evitez de regarder les têtes des gens, attendez de voir plutôt le résultat du travail qu’ils produiront !! Et n’oubliez pas que le travail pour le développement du pays nous incombe tous, même à Vous aussi Karfolo ! Si nous croisons les bras et restons là à ne rien faire, eux, quelque soit leur bonne volonté ne pourront pas faire avancer le pays ! Mettons nous au travail, et s’ils se montrent incapable nous userons de voies légales pour demander leur départ ?? Restons vigilant mais tolérant quand même !!!

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 05:05, par Badiori Ouattara RCI
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bon vent au nouveau gouvernement kaba2 k le bon dieu les accompagne dans leurs missions qu’ils songent au peuple et non a la gourmandise. Pour une économie forte il faut semer la paix et pour qu’il y’a la paix il faut se pardonner libérer les prisonniers politiques et les militaires incarcéré je vous remercie à bientôt pour un autre numéro

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 05:31, par ABDOUL DE NEW YORK
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    UN non evenement juste 1 jeux de chaise musicale ou on continue avec les memes nuls et introduisant juste 2 ou 3 chaises pour tenter de faire croire qu’on a remanie,

    La securite et la Defense sont 2 entites sensibles ou on doit reellement mettre les hommes qu ;il faut pas a promouvoir des nulards

    Que Dieu sauve le Burkina et vivement que le quinquenat arrive a son terme rapidement

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 05:33, par RR
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Grande est ma déception. Simon qui avait déclaré avant l’insurrection haut et fort qu’il n’est pas intéressé par les postes et le voilà qui s’accroche contre vent et marée aux postes. Quelle honte. Que dire de l’incompétent Ismaël, ex ministre de la santé. Que Dieu sauve le Burkina sinon les nouveaux anciens dirigeants sont entrain de vouloir mettre le feu au Pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 06:23, par Oumarou Dicko du soum
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    La seul qui fait mal est celui du secrétaire d état à la décentralisation gouda dans l affaire du conseil régional du Sahel avec la complicité de son frère le gouverneur du Sahel,la vérité est la,l orpailleurs est aussi la,depuis le 14 novembre le dossier traîne,variété est mis de côté.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 07:10, par SARKO
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Tant de bruits pour rien . Les amis et les parents conservent leur poste malgré tout ce qu’ on dit . Du courage quand même .

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 07:27, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Moi je retiens que : " un soutien politique très fort dans le MPP et ses sattelites, est une garantie pour faire longue carrière dans le gouvernement. Être compétent pour.....compte très peu ".
    Conclusion j’attends très peu de ce Thieba 2, la morosité, les cafouillages et les bourdes continueront, elles changeront peut- être de département mais elles resteront et caractériseront ce pouvoir qui donne la priorité à la politique. Et l’intérêt du peuple dans tout ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 07:37, par Capitaine
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    De toute évidence, le combat contre l’insécurité est le combat de tous, civils comme militaires .Aucun pays n’est à l’abri des surprises des attaques terroristes. Les événements du 11 septembre 2001 contre le Wall Trade Center de New –York, les attaques de Paris, de Berlin, sont autant de preuves que les terroristes peuvent surprendre même les pays développés dont les systèmes de sécurité sont bien équipés. Au Burkina, l’accent doit être mis sur l’équipement des forces de défense et de sécurité, le renforcement des services de renseignement et surtout une grande collaboration des agents de sécurité avec les populations pour une lutte efficace contre le terrorisme et le banditisme. Le regain de dynamisme et de confiance que le ministre de la sécurité Simon Compaoré est en train d’insuffler aux agents de sécurité est un bel élan à consolider. De même, le nouveau chef d’Etat major général des armées devrait pouvoir mettre en œuvre de nouvelles stratégies opérationnelles dans la lutte contre les attaques terroristes aux frontières du pays. Les patrouilles actuelles dans la zone du nord s’inscrivent ainsi dans les bonnes actions de sécurisation. Les citoyens peuvent alerter les services de sécurité aux numéros suivants.16 (gendarmerie) ,17(police) ,10 10(sécurité).

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 07:48, par Okpayielo
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bonjour à tous, chers Amis Internautes et merci pour vos réactions pleines d’amertume essentiellement. Et il y a de quoi !
    Il est parfaitement juste d’être étonné par la reconduction d’un ministre (Simon Compaoré) cette fois-ci à la sécurité intérieure ; qu’il soit ministre à un autre poste d’accord, mais la sécurité intérieure est au delà de ses compétences sans nul doute. Depuis que le Burkina existe (de Haute Volta à Burkina Faso), les statistiques le prouvent, nous n’avons jamais un niveau aussi élevé de criminalité interne que sous son règne. Pourquoi n’avoir pas nommé le DGPN (un autre gros bosseur, très professionnel et droit) à ce poste ?
    Encore une fois, Simon Compaoré est sympathique et gros travailleur, mais il s’agit d’une question de compétence et non d’emprise politique sur l’exécutif et l’ensemble du territoire national. Le maillon faible du gouvernement Thiéba 2 est d’ores et déjà, de mon point de vue, SIMON COMPAORE, hélas !

    RSS, débarrassez-vous une fois pour toutes de votre peur nauséabonde et honteuse de perte du pouvoir (nous avons déjà vu ca avec le régime Compaoré dont vous êtes d’ailleurs issus) qui se manifeste de jour en jour par des nominations totalement à l’opposé du productif, du "plus rien ne sera comme avant" et du bon sens !

    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 07:50, par naz
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    toujours les mêmes têtes pour travailler mouta mouta encore !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 07:58, par Obachir
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    C’est Simon Compaoré qui a réellement déjoué les pronostics et c’est à ne rien comprendre. Le depart du président Kaboré, de Filiga et de Smaîla de leurs departements respectifs étaient souhaitable de même que la scission mine/énergie et administration/sécurisé mais Simon toujours à la sécurité, c’est peut être discutable mais pas du tout rassurant.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:00, par Burkinabè
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Merci RR, je suis contente de ton analyse. C’est avec une très très grande tristesse que j’ai eu les informations sur ce remaniement. Dur dur d’être burkinabè, comme quoi nous n’avons pas fini avec les tares du régime de Blaise COMPAORE, puisque l’on tient à satisfaire ses amis. Malgré tout ce qui est arrivé depuis le départ de Blaise, malgré les mécontentements au cours de l’an I du président Roch KABORE, aucune leçon n’a été tirée pour mieux sauter et nous trouver des gens qui veulent réellement servir leur nation. C’est ça le remaniement tant attendu ????????? Je dis NON et NON. De la manière dont vous avez trouvé quelques uns pour apporter du sang neuf, vous pouviez encore faire mieux que ça. Ceux qui tiennent à rester coute que coute qu’ils sachent qu’ils ne sont pas les seuls cerveaux pensant du pays, il y a des gens mieux qu’eux, il suffit de les solliciter et il serviront comme il se doit leur nation. Que Dieu nous protège davantage ! PAUVRE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:07, par burkinbila
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    heureusement que Simon n’a pas laissé l’administration territoriale au DGLPAP. Le DG le plus gonflé du ministère

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:24, par Raoul
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Le régime ne veut pas perdre la sécurité et la défense parce que pour eux les perdre c’est perdre le pouvoir. Et comme ils ne font pas confiance aux militaires, pas question de leur céder ces départements. Mais les militaires n’ont en réalité pas besoin de ces départements pour y arriver. Le neveu ou cousin de blaise gérait la sécurité et blaise lui-même la défense. Ils n’ont pas tenu.
    Courage les gars, ca va aller.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:33, par Thién
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Se chatouiller pour rigoler !
    Après un an de pouvoir, le MPP est toujours "grogui" de son élection !
    Il ne mesure pas toujours les enjeux de son élection et continue à naviguer à vue !
    Le reveil risque d’être douloureux et ne saurait durer très longtemps !
    Dire que l’on nous a chanté le nombre de cadres dans ce parti et fait croire à des compétences diverses de haut niveau ! Que nanni !
    J’ai pitié pour ces "soit-disant hauts cadres" venus de la BCEAO qui se revèlent plus piétres que le commun du burkinabè fonctionnaire !
    "Malheur à ceux qui baillonnent leur Peuple" !, selon Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:38, par ELKABOR
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Huummm ! Je commence à douter sérieusement et à ne plus avoir foi en l’avenir. L’exemple qui me trouble est celui de Jean Claude Bouda. Il a été Directeur du SIAO, après ministre en charge de la jeunesse et de la formation professionnelle (tout cela peut encore passer) mais notez bien il est actuellement nommé ministre de la défense et des anciens combattants dans un contexte sécuritaire connu de tous. N’importe qui peut-il se retrouver comme ça Ministre de la défense sans background sérieux en rapport avec le poste à un poste aussi stratégique que la défense nationale ? Donc il suffit d’être ami d’enfance, voisin, camarade de classe, voisin de quartier ou parent de quelqu’un de haut placé pour être facilement bombardé Ministre dans notre pays ? Après on se met à caracoler et tâtonner lorsqu’une difficulté sérieuse se présente. Ce sera normal car les responsables n’ont pas le profil de l’emploi car ici la volonté seule ne suffit pas, il faut avoir de bonnes connaissances et de l’expérience ! Dieu sauve le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:39, par jeune
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Félicitations aux conseillers des Affaires Economiques tête de liste de ce Gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:42, par Adrien
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    La bonne foi s’impose d’elle-même. Elle est comme le soleil qu’on ne saurait cacher avec la main. La première année du régime Kaboré a été émaillée de difficultés économiques et les autorités étaient dans une position de prise d’élan pour faire face aux nombreux défis du développement .Certes, les attaques terroristes ont éprouvé le système de défense et de sécurité durant la première année. Il reste maintenant à bien équiper les forces de défense et de sécurité pour mieux combattre le terrorisme en collaboration avec les citoyens civils. Le ministre de la sécurité a entamé une bonne réorganisation de la sécurité et les effets sont bien visibles en matière d’une régulation rigoureuse de la circulation routière à Ouagadougou qui était longtemps restée quasiment la seule capitale africaine où les citoyens ne respectaient pas les feux tricolores. Les récents incidents relatifs aux Koglwéogo ,dozos ressemblent plutôt à des actes d’adversité pour tenter de remettre en cause le succès de la coopération entre ces structures communautaires de sécurité et les forces de l’ordre. Cela ne devrait aucunement dérouter le ministre Simon Compaoré de la sécurité qui est sur le bon chemin, n’en déplaise aux adversaires malhonnêtes. Simon Compaoré fait figure et acte d’un super flic qui a su s’entourer de conseillers et responsables avertis de la sécurité. Il est le pionnier de la création de la police municipale au Burkina Faso. Courage donc aux braves acteurs de la défense et de la sécurité du Burkina pour aller de l’avant afin de mieux renforcer la sécurité pour tous ,y compris les délateurs professionnels qui passent le temps dans les débits de boisson à faire des critiques inutiles et subjectives et sont eux-mêmes incapables de mener à bien les responsabilités qui leur sont confiées.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:51, par kidrh
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Il est peut encore temps d inclure dans la constitution l obligation pour les promus ministres daller dire devant les deputes qu est ce qu ils savent de la problématique de notre développement dont le département ministériel pour lequel ils sont pressentis a la charge, et dire quelle sera leur contribution a la levée des contraintes de ce département. et de son secteur de compétence. Il ne faut pas attendre de débarquer dans un ministère et passer 6 mois a faire le tour du Faso pour toucher du doigt les realités du terrain qu on est supposé connaitre et jugé capable de résoudre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:54, par NOPOKO
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Eh Dieu ! Tout ce suspens, tout ce bruit pour ça ! Monsieur le Président du Faso, ça ne valait pas la peine d’annoncer en grande pompe un "futur remaniement ministériel" pour après nous servir ce petit réaménagement ! Vous pouviez faire ça "mouta mouta" au sein du MPP. Mais bref, ce qui est fait est fait.
    Merci pour le travail abattu, et bon vent à ceux qui ont été remerciés.
    A ceux qui ont été confirmés, sachez que les burkinabé vous attendent à l’œuvre de pied ferme. Vous n’aurez aucune excuse pour ne pas être efficaces et répondre aux attentes du peuple. On attend des résultats, point barre !
    Aux nouveaux promus, bonne arrivée et bonne chance !
    Je n’ai rien contre le ministre Smaila Ouédraogo, mais au regard des problèmes qu’il nous a servis au département de la santé, il aurait été préférable de l’écarter, peut être jusqu’au prochain remaniement.
    Quant au nouveau ministre de la défense, il ne m’a pas convaincu au département de la jeunesse, si fait que je me demande ce qu’il peut apporter à la tête de ce département stratégique. Vivement que je me trompe, pour le bonheur de mon cher Faso.
    Bon vent au gouvernement Thiéba ii.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 08:59, par Wadal
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Merci à beaucoup d’internautes pour leurs réactions pour ce semblant de remaniement ministériel. J’avais toujours dit et répété que même quelqu’un qui est compétent dans son domaine s’il intègre un groupe d’incompétents il ne pourra rien apporter. J’avais dit aux burkinabè que le MPP n’est pas la solution miracle pour sauver ce Burkina. Des gens qui ont côtoyé et rendu services à l’ancien régime déchu pendant de très longues années ne peuvent jamais à grand jamais se métamorphoser positivement pour le bien du peuple burkinabè. Quel gâchis ! On l’aura tous voulu. A mon sens, je n’ai pas encore vu d’actes positifs posés par ce gouvernement. Dites vous bien les quelques années de transition, on a vu des gens qui voulaient réellement travailler et des actes forts ont été posés parce que là-bas on a eu des hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Mais ici, c’est le clientélisme, la gabegie, le favoritisme qui gangrènent notre société. Pauvre Burkina ! Je pense qu’il ne faut rien attendre de ce gouvernement II. On ne peut pas faire du neuf avec du vieux bon sang !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:04, par Heramnn
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bon vent au gouvernement Kaba II. Vous êtes tous mes tontons et papa. Pour moi le changement allègre n’est pas nécessairement un critère de bonne gouvernance. A ce que je sais, chez nous ici, on change juste pour permettre à des camarades politiques en attente d’avoir accès au grenier. Alors le staquo nous évite le pire c’est-à-dire, le pillage de tour à tour, ne serait-ce que pour un temps. Aller papa Simon, au boulot !! Mais prend soin de toi, t’es pas obligé de paraitre à chaque journal télé ; c’est un vrai péché. Pareil pour tous mes autres tontons, aller, prenez soin de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:39, par Filsdupaysan
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bonne arrivée au gouvernement THIEBA2
    Oui, il est facile de critiquer, de proposer des gens mais qui d’entre nous va travailler avec un inconnu ?
    La seule chose à faire, c’est accompagner ces gens par nos critiques objectives, nos interpellations, nos encouragements et enfin notre engagement pour notre pays.
    Aucun de ces ministres ne va se permettre de faire du n’importe quoi. 2020 n’est plus loin donc travaillons à arriver en 2020 dans la sérénité et ceux qui savent tout, peuvent être candidats ou soutenir des candidats pour qu’en cas de victoire ils profitent.
    Bon vent

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:41, par Le jeune indigné
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Donc toute la jeunesse burkinabé ne mérite que le dernier de la classe gouvernementale quoi ? Bien, puisque ROCK ne sait pas qui l’a amené au pouvoir et préfère faire plaisir à Salifou Diallo qu’à la jeunesse burkinabé alors la jeunesse doit se faire entendre .Smaila est tout sauf un exemple pour la jeunesse . Un ministre dont l’incompétence ,l’arrogance l’affairisme ,sont notoirement connues ,qui a foutu tout le système sanitaire burkinabé dans la merde au périls de plusieurs vies humaines n’a pas à être récupéré par des arrangements politiciens . Vraiment la morale et les bons principes de gestion des affaires de l’Etat ont disparu du BF

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:46, par Zangoté
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Hée Smaila et Salif sont forts dès ! Ainsi donc ils pourront caser leurs pépinières au ministère de la jeunesse ! Je ne serai pas surpris que des fonds d’appui en ceci ou cela disparaissent du jour au lendemain ou que ces fonds aient des destinataires bien choisis parmi les parents du grand gestionnaire.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:50, par YAAM SOBA
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    On a redistribuer les cartes. Remaniement ou permutation ? Simon a montré ses limites au ministère de la sécurité en 2016. Vous voulez encore une année de cafouillage ?
    allons seulement ! nous aurons que nos yeux pour pleurer !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:50, par Ahdam
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Encore un coup dur sur les pieds de ce pouvoir. Un coup, curieusement donné par les dignitaires même du pouvoir. N’importe quoi !

    Je le dis, ce remaniement est encore un plomb dans les ailes de ce gouvernement pourquoi, parce que tout simplement il va provoquer un freinage dans son hélant. Les nouveaux ministre qui arrivent en aurons pour au moins 3 à 6 mois chacun pour commencer à entrer dans le bain de la gouvernance ministérielle, les mutés en aurons pour un minimum d’un mois à trois pour cerner les dossiers de leur nouveau département. Alors, à quand la mise en œuvre du PNDES ? Le pragmatisme et l’anticipation auraient pu commander tôt l’arrivée de ce remaniement avant fin 2016, ou au moins quelques mois après le démarrage effectif du maximum des projets du PNDES.

    C’est immature ou trop novice comme action politique, en tout cas pour des dirigeants qui sont pris par le temps par rapport à leur programme quinquennal.

    Bonjour à tout le peuple, et bonne chance à nous tous, surtout que notre créateur Tout Puissant nous regarde et répondre à notre besoin en pourvoyant ce Pays de bons dirigeants, très clairvoyants, très ambitieux, qui portent en eux le désire ardent d’impulser le vrai changement et qui ont la capacité d’opérer ce changement pour le bien du peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 10:45, par Adoume
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Ce sont ceux (RSS) que Dieu a choisi pour nous sortir de la merde là qui sont au pouvoir. ce sont les mauvais qui ont perdu. si non comment comprendre qu’après des élections propres les perdants(UPC ; CDP...) au lieu de critiquer objectivement appellent au soulèvement ? Zeph pense qu’il est l’héritier légitime de l’insurrection, que le peuple devraient le choisir lui. Il travail à renverser ROCH avant 2020 et ne se souci pas des conséquences sur le peuple. Que c’est sinique ! Zeph ne sera jamais notre président. Il est trop négatif.

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:57, par TIENTIGUI
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Les détracteurs de Smaila sont à présentent contents. Mais c’est vraiment dommage quant certains corps pensent seulement que le ministère de la santé c’est pour eux. Smaîla était un ministre de tout le monde : chauffeur, Brancardier, infirmier, gestionnaire, attaché et médecin. C’est vieux directeurs régionaux véreux, intellectuellement morts qui sont calés dans la grand cour pensent qu’ils sont sauvés. Attendons de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:58, par sogo
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Foutaise ! rien n’a changé,on a fait quoi même ? mais DIEU est grand

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 11:36, par Ka
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Sogo, rien sera changer aux pays des hommes intègres sans la volonté d’un diviseur chevronné appeler Salif Diallo. Roch Kaboré sait que le titre de président lui a été attribué pour le faire manipuler comme c’était le cas de Blaise Compaoré dont le frère et la Belle-mère ont fait la différence : Notre petit frère et agneau Roch Kaboré sait parfaitement qu’il a devant lui un adversaire XXXL depuis 30 ans qui est Diallo Salif, un fin diviseur génétiquement venu du Nord comme un manipulateur de père en fils que nous connaissons tous, et qui recommence à sortir de l’ombre pour manipuler le peuple souverain et le ré trahir encore avec sa CODER. C’est ainsi que tourne en rond notre pays bien aimé, parmi ses gouvernants bleus un éternel diviseur depuis 30 ans. Je crois que nous n’avions plus besoins de le crier à la jeunesse : Car la nouvelle génération ou la nouvelle force vive en politique de notre pays, savent que Salif Diallo a toujours su jouer l’art de la politique de dupe pour emprisonner ses adversaires et les manipuler à sa guise. Et ce n’est pas Blaise Compaoré et maintenant Roch Kaboré qui nous diront le contraire.

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 09:59, par Ousma.Zed
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Le remaniement tant attendu est enfin là. Certes, on attendait mieux que ça mais comme on aime le dire ce qui est fait est fait. Maintenant on ne peut que souhaiter bon vent au nouveau ancien gourvernement en l’invitant à faire mieux que le précédent car les défis du pays sont énormes et le peuple attend toujours de meilleures conditions de vie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 10:06, par KABRE
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Toutes mes sincères félicitations au nouveau ministre de la défense Jean Claude BOUDA ; que Dieu vous accompagne dans cette nouvelle mission grandiose. Du courage !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 10:09, par OUEDRAOGO Noufou
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    bonjour je regrette le maintien de Smaila OUEDRAOGO ; très incompetent ; vous voyez les patates chaudes qu’il a laissé à la santé. On crée des problèmes et on dit aux autres de gérer. il doit tirer une expérience de ce qu’il a laissé comme problème fabriqué à la santé.
    APPRENEZ A DIRE LA VERITE

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 10:29, par Bernard
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    C’est un ouf de soulagement qui est d’une manière générale exprimé par le personnel administratif et de santé au ministère de la santé suite au départ tant souhaité de Smaila Ouédraogo de la tête du département à la faveur du remaniement ministériel du 20 février 2017.Ce monsieur a causé trop de tort à la santé des populations par ses querelles d’intérêts et de règlements de comptes dans l’affaire CAMEG dont les conséquences en termes de ruptures de médicaments ont entraîné des morts. L’espoir reste à présent orienté vers le nouveau ministre de la santé, un professeur de médecine ,pour qu’il puisse œuvrer avec tact à effacer les divisions orchestrées par Smaila contre les travailleurs de la santé .Qu’il assure un management conséquent des ressources humaines, matérielles et financières en fonction des besoins et selon les normes pour vite renforcer le système sanitaire national au profit des populations des villes et campagnes du Burkina. Merci au Président du Faso et au Premier ministre d’avoir entendu ce cri de cœur des populations qui en avaient ras-le bol avec les méthodes belliqueuses, anarchistes et régionalistes de Smaila Ouédarogo.Quand on est décrié de la sorte, cela veut dire qu’on n’ a pas une capacité d’homme d’Etat à gérer un ministère. Le transfert de Smaila Ouédraogo comme ministre de la jeunesse et de la formation professionnelle est une insulte à la vaillante jeunesse burkinabè. Le risque est grand que ce ministre incorrigible ,transpose ses tares habituelles dans ce département par la politisation et son esprit de régionalisme. La présence de Smaila dans le gouvernement n’honore pas non plus son parrain qui pourrait être vu comme une personnalité qui aime s’entourer de gens médiocres. Les jeunes devront rester vigilants pour dénoncer tout éventuel accaparement du ministère de la jeunesse et des fonds d’emplois par le nouveau ministre et son clan régionaliste du nord

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 17:57, par Tule
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Bernard, si vous pensez que ce ministre-là est venu pour restaurer la réaction compaorose au sein du ministère de la santé, vous vous trompez énormément. Vous l’apprendrez à vos dépens. Il n’y a pas d’antagonisme politique entre Smaila et le nouveau ministre Nicolas Medah. C’est seulement une question de management qui va peut-être différé. Le jeune ministre Smaila a plutôt été l’objet de jalousie du fait de sa jeunesse devant de vieux crocodiles CDPistes et anarchosyndicalistes mourants. Inch Allah !

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 10:29, par YAAM SOBA
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    On a redistribuer les cartes. Remaniement ou permutation ? Simon a montré ses limites au ministère de la sécurité en 2016. Vous voulez encore une année de cafouillage ?
    allons seulement ! nous aurons que nos yeux pour pleurer !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 10:44, par Naso
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bon vent au gouvernement KABA2. Nous espérons tous qu’ils pourront sortir leurs tête de l’eau. Même s’il n’y a pas beaucoup de changement, chaque ministre devra comprendre ce que le peuple attend de lui. Surtout que l’on ne répétè plus les mêmes erreurs.
    Que Dieu aide le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 11:07, par Poko
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bouda Ministre de la défense et Smaila Ministre de la jeunesse !!! Quelle grave erreur !!

    Bien fait pour tous les excités et inconscients qui se sont laissés berner les RSS. Vous n’avez plus que vos yeux pour pleurer. Au moins, je suis fière de ne les avoir pas votés. Par contre, je suis tout autant victime de leur incompétence et enfantillage. On ne gère un pays pour satisfaire les égos des puissants du moment. Dans les archives du Faso.net, retournez lire tout ce qui a dit pendant les neuf premiers mois de 2014 sur Blaise COMPAORE. Relisez les discours de campagne. Vous verrez mieux comment nous sommes roulés dans la poussière.

    Encore une année à souffrir et espérer contre toute espérance. RDV à janvier 2018 pour ceux à qui Dieu donnera longue vie pour voir ce qui restera de nous et de nos rêves pour le Burkina Faso. Il ne reste plus qu’à prier de tout coeur pour que Dieu intervienne pour nous sortir de cette merde dans laquelle nous sommes tombés.

    Que Dieu bénisse le Burkina Faso et ne le laisse pas sombrer dans la déchéance des séniles narcissiques et inconscients du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 12:24, par Brainstorming
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Kôrô Yamyélé, quand vous dites que les Burkinabés qui ont voté pour le MPP, moi ca me fend le coeur.
    Les 80% de ceux qui les ont votés sont les analphabetes du village qui ne comprennent pas grand chose de la politique ou de la gestion moderne d’un pays eux ont peux leur en tenir rigueur cqr ils ne co,prennent pas.
    Les 20% restants, " lettrés " ne savent pas faire la difference entre leur main gauche et leur main droite ou ont été de mauvaise foi. c’est donc eux les pre,iers responsqble de ce que ce pqys vit qujourdh’ui :
    Cela est triste et tout le monde en paye le prix.
    Seul Dieu peut sauver ce pays mais ne dit-on pas souvent que Dieu n’aide que celui qui veut se laisser aider ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 13:38, par Noëlle sie
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Il risque d’avoir dans un an un gouvernement Thieba III parce que c’est une erreur de laisser encore le premier ministre à sa place, Simon compaoré et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 14:02, par tengen-biga
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Certains ont perdu le nord, le vrai je veux dire.
    Un remaniement ministériel est un non-évènement en soi.
    Ce qui comptera c’est la suite.
    C’est en ce moment qu’il vaut la peine d’épiloguer.
    Sauf si tu n’as rien à mâcher.
    Au travail les frères. Seul le travail paie.

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 15:37, par juste un commentaire
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Vous avez tout dit. Il n’y a rien à ajouter. Le ministre est un manager. Chaque ministère a ses techniciens. Par exemple,ce n’est pas parce que le ministre n’est pas militaire que les militaires ne peuvent plus faire ce qu’ils savent faire. Ce n’est pas parce que le ministre de la santé n’est pas médecin que les techniciens de la santé humaine sont handicapés. Que les ministres managent, créent les conditions favorables...

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 14:14, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Je ne suis pas du tout d’accord avec Indjaba ( internaute 0), " SuperSoum" a été une catastrophe au ministère de la santé. Il reste au gouvernement de par la volonté de qui vous savez, et surtout parce que notre état est un " tricephalopode". Dr MEDA a toute la lattitude de revenir sur les " bourdes" de son prédécesseur, si vous vous pouvez assumer les " bêtises" de celui que vous remplacez laissez la liberté à Nicholas de ne pas faire comme vous.
    Ne dit-on pas que : " l’erreur est humaine, mais persévérer dans l’erreur est diabolique ?".
    Pour le dossier CAMEG, je fais confiance à l’intelligence du Dr MEDAH Nicholas ( si c’est bien lui), pour trouver la solution consensuelle et non imposée par des mains souterraines.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 14:36, par sidnooma
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bonjour a tous !
    Au lieu de les critiquer,moi je pense qu’il faut leur souhaiter bonne chance et les encourager,car ce n’est pas evident que les autres fassent mieux,ceux dont on souhaite occuper ces postes.vraiment que DIEU les aide,on veut la paix seulement dans ce pays.
    VIVE LE BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 14:36, par le combattant
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    C est indelicat de demander le depart de simon du gouvernement car il n est pas n importe quel autre ministre. Simon est membre fonfateur du mpp et a ete de tous les combats ayant aboutit a l insurrection populaire. Les rss sont lies politiquement et on peut rien y faire. Le pouvoir se conquiert par les urnes et ceux qui sont contre simon peuvent creer leurs partis politiques et conquerir le pouvoir en 2020. En entendant c est simon qui a la confiance du peuple

    Répondre à ce message

    • Le 21 février 2017 à 17:01, par Minute
      En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

      Vraiment, le Burkina est plein d’aigris et de moisissures nauséabondes qui sont près à vouloir le mal de son vis-à-vis. Je ne comprend pas ; Au lieu d’être là à dire que telle ou telle personne n’est pas à sa place comme si c’est vous qui taillez et définissez les types d’individus et les postes qu’ils doivent occuper, vous ferez mieux de vous occuper de quoi nourrir vos rejetons si vous en avez. La politique appartient aux politiciens. Le MPP a compétit comme ceux que vous souhaitez qu’ils soient à kossyam, et le peuple a fait son choix. Bandes d’aigris ! Simon a été choisi par le président Roch pour conduire sa politique qu’il a promis au peuple. Quel est votre problème si ce n’est que de mauvais esprits qui taraudent dans les ténèbres pour saboter et souhaiter l’échec du MPP. On se connait maintenant. Ceux sur qui vous comptez n’ont pas les "couilles" nécessaires pour diriger ce pays. C’est pourquoi le peuple ne les a pas choisi.Maintenant on est là pour saboter. On sent des gens qui veulent même que le pays soit dans l’insécurité pour des intérêts, on ne sait quoi. Cessez ces critiques acerbes et allons main dans la main pour accompagner le pouvoir actuel a trouver le bonheur pour notre peuple. Les esprits que beaucoup ont, relèvent d’un temps à jamais révolu. Soyons positif car nous ne devons pas reculer. Ceux qui ont le plaisir de dire que telle personne est incompétent n’ont de compétence que leur langue fourchue prête à dire que ce n’est pas bien même si c’est bien. Hé ! burkinabés, vous me faites honte. Il y a en qui préfère qu’on emmène, même un étranger pour gérer le pays en lieu et place du concitoyen pour lequel la jalousie et la haine les tue. C’est dommage ! Pauvre Burkina

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 14:40, par levigilant
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    bonjour

    j’ai parcouru la liste du nouveau gouvernement et j’ai trouvé qu’elle est incomplete...le nom du nouveau ancien premier ministre ne figure pas sur la liste....alors qu’un gouvernement c’st le premier ministre ets ses ministres...

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 14:51, par RR
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    VRAIMENT QUELLE DECEPTION. MALHEUREUSEMENT QUE NOUS N’AVONS PAS DE GRANDS JOURNALISTES D’INVESTIGATION A LA TRAME DE NORBERT ZONGO SINON VOILA UNE OCCASION A SAISIR POUR COMPRENDRE QUELLES SONT LES PERSONNES QUI ONT PARTICIPE A LA PROPOSITION DES MINISTRES. ON VERA BIEN QUE SALIF DIALLO A UNE GRANDE PART DE RESPONSABILITE CE QUI N’EST PAS NORMAL. QUELLE HONTE

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 15:51, par Le Chant du Cygne est un signe !
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Bon arrivée au dynamique Ministre de la santé Medah Nicaolas !

    Monsieur le Ministre, si vous voulez des résultats rapidement au Ministère de la santé, il faut vous débarrasser de ce mafieux de Zaba Pousbila, que Smaila OUEDRAOGO a fait parachuter à la santé pour récompense politique. il a véritablement instauré une véritable DGAF au Ministère de la santé. Voila un DAF qui ne connait rien dans le boulot mais au lieu d’apprendre le travail, il passe tout son temps à racketter les fournisseurs ! Dans le paiement des dettes fournisseurs tant que un fournisseur ne passe pas voir le DAF avec une enveloppe ou ne lui promet pas une enveloppe après paiement, son dossier n’est inscrit pas au paiment. il passe tout son temps à dire qu’il n’y a pas d’argent pour payer les dettes fournisseurs mais il arrive à payer les fournisseurs qui lui tendent une enveloppe ! Dans tous les dossiers de la dette intérieure qui ont été payés, Zaba à lui seul et sans partage a reçu de l’argent des fournisseurs, des pots de vin. Ce Monsieur est si gourmand que tous les SAF et autres se plaignent de lui ! c’est le genre de DAF qui se rabaisse pour prendre les factures proformas de montant dérisoire avec les fournisseurs rien que pour les 10 % au lieu. Voila un DAF qui emblent ignorer les principes les plus élémentaires des finances publiques !

    Que celui qui pense que nous en voulons à ce monsieur gratuitement approche les agents des structures centrales pour savoir que ce Monsieur est un fossoyeur mue que par sa panse.

    Monsieur le Ministre, dès votre arrivée, faites vos propres enquêtes de sources independantes et vous verrez ! Si certains fournisseurs délient les langues, ce DAF serait mis au frais.

    J’invite l’ASCE et le RENLAC à s’autosaisir du cas de ce DAF en faisant une enquête independante au Ministère de la santé A ce sujet !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 16:08, par Cheikh
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Ouf ! Peut-on lâcher maintenant, à l’adresse de tous ceux qui ont fini par contraindre le président à un remaniement forcé et imprévu ! Voilà que d’un simple réaménagement du ministère de la sécurité promis officiellement, il en est quand même arrivé sous la pression populaire, à un exercice de permutations à chaud ! N’allez pas encore vous plaindre, de n’avoir pas été consultés ou satisfaits de l’absence de nouvelles figures que vous escomptiez en cachette ! Car affirmons-le encore, après l’avoir moult fois répété, la gestion d’un état n’a rien à voir avec la simple administration d’un ménage réduit à sa plus simple expression, c’est à dire une famille nucléaire. Elle ne se résume pas non plus, comme l’ "Echo du Faso" semble si bien le penser, à la connaissance de l’ensemble des problèmes relatifs à chaque ministère ! Mais plutôt à la résolution de ces problèmes dans le temps et dans l’espace. Mais encore faut-il pour cela, un environnement approprié, exempt de tous troubles sécuritaires oraux ou physiques, provoqués délibérément par des milliers de revanchards dissimulés dans tous les secteurs de l’administration.Et puis un ministre, ce n’est pas un directeur d’entreprise, planifiant et réalisant tout, sur sa propre initiative ! Tout ce qu’il veut entreprendre, doit être d’abord soumis au consentement de sa hiérarchie ! Autrement dit, il peut cogiter tout ce qu’il y a de bien, mais ne pas pouvoir tout réaliser dans l’immédiat ! Voilà pourquoi, l’on devrait en toute sagesse, patienter encore deux ans supplémentaires, pour espérer voir poindre les premières retombées de l’action du gouvernement. En réalité, quiconque refuse cela dans le contexte actuel, mériterait qu’on le soumette à un test psychologique,pour en savoir plus sur son degré de franchise. Alors que l’opposition républicaine, disséminée ou rampante le comprenne à jamais, mais que tout autre journaliste ou communicateur de l’apocalypse se le tienne également pour dit : Ou bien le Burkina post-insurrectionnel survit, et nous-mêmes, nos familles et les êtres qui nous sont chers survivons tous avec, ou bien il s’effondre, et nous nous engloutissons tous avec. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 18:13, par Blouse blanche
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    Smaïla . Tu viens de perdre le duel fratricide que tu as engagé avec tes collègues de toute la famille de la santé depuis ton arrivée dans le ministère. Au lieu d’être un bon porte- parole de tes collègues pour la résolution des multitudes de pépins qu’ils connaissent chaque jour dans l’exercice de la profession pour la prévention, le recouvrement, le maintien et la promotion de la santé au profit de tous les burkinabés et que tu as du gouter un jour ne serait ce qu’en tant qu’étudiant ,tu as préféré faire semblant en enfonçant ta tête dans un sac imperméable pour jouer au griot auprès de tes barons. Pire durant toute la période que as passé au ministère tu as réussi à te façonner l’image du ministre de la santé le plus méchant en vers ses collègues ; trahissant ainsi tous les espoirs portés sur toi aux premières heures de ta nomination. je ne me réjouis pas de ton éjection du ministère mais je suis plutôt amère car je trouve que c’est une occasion manquée pour arranger beaucoup de choses dans ce domaine. Mais il n’est jamais tard pour bien faire profite du séjour qui te reste au gouvernement pour te racheter. Médite sur cet adage en moré : Naam la nèba. Amicalement je suis un infirmier dans la commune de LOGOBOU derrière la chaine du GOBNANGOU.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2017 à 20:39, par Temps de l’action
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    les acteurs du monde de la santé ont décidé : celui qui voudra impulser un changement, celui qui tentera de nous empêcher de raketter et detourner nous trouvera sur son chemin. c’est cela aussi l’esprit de l’insurgé. la contestation stupide, l’ignorance comme base de raisonnement et de prise de position

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2017 à 00:12, par BEN
    En réponse à : Remaniement ministériel : Simon Compaoré et Smaïla Ouédraogo déjouent les pronostics !

    PAUVRE SIMON.MR ROCK KABORE N,EST.IL PAS CHEF SUPREME DES ARMEES DU FASO ? POURQUOI VOUS NE RECLAMER PAS SON DEPART QUAND LES AMIS DE BLAISE COMPAORE LES TERRORRISTES SONT ALLER TUER VOS MILITAIRES ? GALOUEWEGO TUENT OTHER MOSSI, ON RECLAME LA TETE SIMON,ON TUE MOUTON SANS PROPRIETAIRE C,EST LA FAUTE A SIMON COMPAORE. QU,EST CE QU,IL PEUT FAIRE ?QUE VOULEZ VOUS QU,IL FASSE ? QUE SIMON CREER UNE SUPER ARMEE POUR VOUS PROTEGER ? REMPLACER SIMON ON VOUS TUERA TOUJOURS CADEAUX..REMANIEMENT ?? EST CE QUE C,EST EQUIPE DE FOOTBALL ?
    C,EST VOUS QUI FAITE LE CLASSEMENT C,EST BLAISE COMPAORE QUI DOIT SORTIR , C,EST KABORE ROCK QUI DOIT JOUER AU 10,
    SIMON COMPAORE DOIT ETRE REMPLACER, DROLE DE PAUVRE CON...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés