Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 12 janvier 2017 à 06h18min

C’est l’un des civils dans cette affaire de militaire. Cheick Alassane Ouédraogo dit Ladji est passé donner sa version des faits toute la journée du 10 janvier 2017 à la barre du tribunal militaire. Son audition a duré près de huit heures.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Procès des militaires :  Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

Il reconnait avoir reçu chez lui, trois personnes dont le caporal Mahamadi Zallé et Madi Ouédraogo. Ces derniers sont venus le voir pour qu’il les aide à entrer en possession de leurs matériels perdus lors de l’attaque du camp Naba Koom, de l’ex-RSP (Régiment de sécurité présidentielle). Ladji aurait des relations avec la hiérarchie de l’armée dont le chef d’état-major général des armées (CEMGA) de l’époque.

Avant de repartir, Mahamadi Zallé confie un sac à son hôte, tout en promettant de revenir vite le chercher. Un appel pressant, sa mère serait venue de province et l’a appelé pour qu’il passe la chercher dans une gare. « Je ne savais pas ce qui était dans le sac », a confié le marabout. Ne venant pas chercher son sac, plusieurs jours après, en le déplaçant pour balayer sa maison, Ladji aperçoit une munition. « J’ai alors appelé Zallé de venir récupérer son sac. Comme il n’est pas venu et que je voulais me rendre au village, c’est alors que j’ai appelé mon beau-frère pour qu’il vienne prendre le sac pour le garder chez lui, dans un couloir se trouvant derrière la maison ».

Le sac en question contenait des armes et des munitions, appartenant à un frère d’arme qui devrait rejoindre son poste en province. Etant donné que c’était le weekend, il a remis ses armes à Zallé qui devrait les restituer un jour ouvrable, conformément à ce qui était suggéré par le CEMGA au lendemain de l’assaut contre le camp Naba Koom.

Cheick Alassane Ouédraogo reconnait aussi avoir rendu visite à Gilbert Diendéré à deux reprises en prison. La première fois, il était accompagné du caporal Mahamadi Zallé dont il dit avoir fait la connaissance quand il se rendait à la présidence quand Blaise Compaoré était encore président, pour demander de ‘’l’aide’’. D’ailleurs l’instruction a révélé qu’il aurait reçu un pistolet automatique de la part de l’ancien président Compaoré.

Pourquoi le marabout est-t-il allé voir le général Diendéré dans sa cellule. « Je suis allé lui dire qu’on allait prier pour qu’on allège sa situation. Le général m’a dit que c’était bien », a répondu Ladji au président du tribunal. Il explique que le général fréquentait déjà son géniteur avant que celui-ci ne décède.

Ensuite, le marabout est allé voir le frère du Général Diéndéré afin qu’il le convainque de financer les sacrifices devant permettre sa libération.

Après avoir rendu visite au général dans la matinée, le soir il était chez le caporal Madi Ouédraogo, pas pour la réunion, mais pour voir comment évolue son élevage d’animaux. Et c’est là qu’il tombe ‘’fortuitement’’ sur une réunion des militaires qui selon ses dires portait sur cette affaire de matériels.

Pourquoi Ladji n’a-t-il pas dénoncé cette réunion aux contours flous, alors que la loi l’y oblige ? « Je ne connais pas la loi », rétorque-t-il au commissaire du gouvernement.

C’est son domicile qui devrait servir de refuge aux généraux après leur libération. « Le général n’a pas de maison non ? », a-t-il répondu une fois de plus au commissaire du gouvernement, en mooré.

L’audition du civil débutée après 8h30 a pris fin à 15h 27 minutes après une suspension d’une d’heure à 13h.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 janvier à 03:50, par mobutu
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    ce marabout ment comme il mentait à BLAISE, FRANÇOIS et autres pour les arnaquer avec ses talismans, sacrifices et faux gris-gris. On devrait même l’inculper pour escroquerie ou à la limite pour détournement car c’est avec l’argent du contribuable qu’il était payé.
    jusqu’aujourd’hui, je doutais de la véracité du coup d’état, mais le témoignage du marabout m’a convaincu que c’était réel. Aller voir le Gal Gilbert 2 fois à la prison,puis aller demander à son frère de financier le prix des sacrifices, c’est suffisant pour le condamner. c’était lui l’intermédiaire, puisque les autres éveilleraient les soupçons s’ils s’y rendaient.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 07:08, par Dignité
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Tous ces gens sont de sacrés manipulateurs ! Pour une réunion de 15 personnes, tous pratiquement s’y sont retrouvé à tout hasard ! Et comme toujours,la main de Zida est partout ! Même le coup d’État c’est Zida. Même les tueries c’est Zida. Pauvre Zida, pauvre Israël !
    Ce qui m’étonne par dessus tout, c’est l’empressement de la presse à répandre des témoignages à dormir debout de telles individus. Et tout se passe s’il n’y a que la défense ? Où Est passée l’accusation ou la partie civile ? Il y a tellement de choses qui peuvent se vérifier et permettre de confirmer ou de confondre ces individus. Bref, on risque de sortir de ce procès encore plus dans le flou qu’avant. Car personne visiblement ne s’est répandu parmis ces individus. Ils sont dans une logique d’aller jusqu’au bout par tous les moyens ! Et le faux risque de devenir vrai et le vrai deviendra faux. Ainsi marche la république mouta mouta !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 07:09, par Fdl
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Ha ha ha cette histoire est intéressante. C’est un pseudo-musulman adepte du gain facile et qui croit détenir un pouvoir. ALLAH aime la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 08:15, par l’oeil de faucon
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    bonjour ! mobutu ya rien a ajouté tu as tout dit ce marabout en question est même le géniteur de ce projet de libérations des généraux ,les soldats on été instrumentalisé et encouragé par ces consultation bidons et j suis sure que c’est le même qui as entêté l’ex président dans la modification de l’article 37 en son temps comme quoi ya rien en face ; si on fouille bien tu va trouvé qu’il a même proposé des sacrifice humaines en son temps pauvre des petit mendiants qui on disparus dans la ville de tout façon c’est sure qu’il est au courant de tout ce qui c’est passé depuis l’insurrection jusqu’à nos jour .

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 08:20, par C’est Moi
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Avec ces spécialistes affabulateurs, pourquoi notre cinéma ne progresse pas. Ils n’ont mettre leur savoir-faire dans un domaine utile et décrocher au mois la palme du meilleur scénariste au FESPACO

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 09:09, par La Foudre
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Dienderé a compris que les sacrifices ne sont pas la solution ; sinon il n’allait pas être en prison. Dans la vie, sois juste et honnête et tu n’as pas besoin de marabout pour ta protection. L’argent de ces sacrifices pouvaient servir à améliorer les conditions de vie de sa famille et des enfants dans le besoin. Les Diendéré ont eu le temps de se faire entourer par de grands marabouts réputés, de grandes sectes et de puissances occultes et malgré tout, cela n’a pas empêché qu’il soit en prison. Écoutez, la vraie puissance de l’homme, c’est l’homme lui même. La puissance se construit sur des éléments qu’on appelle : justice, honnêteté, courage, conviction, l’amour.

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 00:30, par aaa
      En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

      Finalement se sont les marabouts qui ont dirigé notre pays pendant les 27 ans ; puisque l’autre ne faisait que les écouter ,faire ce qu’ils disent ,voire tuer même. A-t-on besoin de maraboutage pour être un bon dirigeant ? lorsqu’on s’adonne au maraboutage on finit toujours sanguinaire ,tortionnaire et dicteur au pouvoir . On note que dans beaucoup de crimes qui ont été perpétrés sous Blaise ;des marabouts sont cités , n’est-t-il pas temps de légiférer là-dessus ? Si on est droit ,juste ,intègre ; responsable au pouvoir on s’accommode difficilement du maraboutage. En réalité les dirigeants qui s’adonnent au maraboutage ne sont pas démocrates .

      Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 10:02, par oued
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    C’est quand même bizarre que tout ce beau monde se retrouve au hasard chez le Caporal le jour de la réunion.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 11:00, par BIBOIN
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Suivons toujours avec intérêt. Sommes nous de quel côté ? Côté du peuple bien sure. Au stade actuel, on se pose de question et après comparution des accusés,nous verrons. Cohérences ou incohérences, mensonges ou vérités, tout près n’est pas loin. Le tribunal doit aussi savoir que ce jugement est plus socio politique que militaire. Wait end see !
    Merci Lefaso.net. Grâce à vous, nous suivons ce procès.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 11:42, par paul kabore
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    les inculpés croient que ceux qui les écoute sont navré.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 12:23, par Tatiana
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    A ce que je sache, quand on va à la mecque, c’est pour se rapprocher spirituellement de Dieu. Ce qui signifie qu’on doit s’efforcer de dire la vérité, vivre dans la fidélité, l’honnêteté, la franchise, ect. Mais quand on lit les réponses de M. Ouédraogo Alassane, toute la vérité n’a pas été dite. Seulement, il n’a pas exagéré comme l’a fait le madi

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 12:25, par yambia
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    il faut lancer un mandat d’arrêt contre Monsieur ZIDA Yacouba......

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 12:31, par SS 20
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Ce marabout est un complice , certainement que ces deux visites à la MACA c’est pour y faire des incantations afin que le jour de l’assaut aucune balle perdue n’atteigne le Général et aussi paralyser la garde tout autour .C’est du mysticisme ,il doit flatter les jeunes en leur promettant une protection surnaturelle ;si on l’aiguillonne bien il va cracher le morceau.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 13:48, par l’édenté
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    c’est quoi toute cette connorie... l’HADJI dit n’avoir pas été informé par cette reunion ki s’est tenue chez madi c’est faux deh !!!pourquoi zallé etait chez lui et ils sont allés rendre visite à gilbert après cette visite ils ont foncés chez madi.svp vous les accusés le peuple burkinabé n’est pas bètes juska ce point deh ! mais en resumé on s’en fou de vous !!!point barre !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 14:13, par nabayouga
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Et si la cupidité tuait . C’est cette même cupidité et arrogance qui ont conduit kouassi Blaise compaoré à croire qu’il était indéboulonnable . Quel abruti . Triste sort de ceux qui croient aux marabout . Quelle déchéance morale et intellectuelle !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 14:19, par Alexio
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Voila pourquoi ils ont tuer Thomas Sankara pour ses verites qui rougissaient les yeux , mais qui ne creusaient pas. LOSBCURANTISME le cancer du Burkina Fason en particulier et l Afrique en generale. Si ce marabou vendeurs d illusions qui propose d ensortir de la pegre du general Diendere. Pourquoi n a t-il pas vu son echec en cours, et lui prevenir des consequences qui lui emporterons ? Ce marabou doit rejoindre la MACO pour complicite flagrante, et usage de faux. Oh ! mon dieu, les politiciens burkinabe et leur folie du pouvoir sans pouvoir autant l entretenir a bon escient on fuit a leurs responsabiltes d education du peuple. Au lieu d exploiter leur anaphabetisme.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 14:20, par Minute
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Ces gens sont comme des naufragés qui s’accrochent à tout ce qui flotte par réflexe de survie. Comment une telle rencontre pour seulement parler d’objets restés au camp Naba koom ? Ce qui est sûr, c’est qu’ ils ont été pris en flagrant délit. Ils disent qu’on les a trompé ! Ha !ha ! Au moins ils détenaient des armes illégalement, non ! Il faut être dupe pour accepter de telles allégations d’innocence. C’est parce qu’ils ont échoué ; Si non, aujourd’hui, ils avaient plongé notre pays dans une situation invivable. Ils ont osé, il faut qu’ils assument. Ils ont même eu la change d’être en face de bonnes gens qui connaissent dieu. Ils n’ont qu’à se référer à la famille de Henri Zongo et de Lingani.
    Bon dieu !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 14:30, par Elgine
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    on dirait un film de westrern, le sacre madi et le marabou du general....

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 16:44, par samspade
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    il faut être dans une armée mexicaine ( je paraphrase le PAN), pour voir des généraux inter agir directement sur des objectifs hautement stratégique avec caporaux. cela veut dire que le commandement a foutu le camp. c’était cela notre armée !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 16:59, par Pagomziri
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Je m’étais abstenu d’intervenir encore sur les réseaux sociaux, mais là, je n’en peux plus. Tous ces prévenus se défendent mal et je me demande s’ils sont vraiment assistés par des avocats. Pensent-ils que ceux qui sont en face d’eux qui les écoutent hormis leur connaissance en matière de droit n’ont rien dans le crane ? Messieurs les avocats des prévenus, soyez honnêtes avec vos clients, conseillez les de plaider couple pour alléger leur peine. Et cette histoire à dormir débout de proposition de centaines, voire de milliards de francs par ZIDA pour faire un coup d’état ? De combien d’hommes de confiance disposait-il encore au sein du RSP ? Lui que les militaires du RSP voulaient manger cru, pouvait-il encore compter sur eux ? Même si l’idée lui avait effleuré, il n’est pas si bête que ça. Je ne plains pas trop ZIDA parce que les absents ont toujours eu tort.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 20:38, par kiso
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Je meurs de rires à lires ces internautes !Elgine vous êtes formidables !Le titre de votre Film est très attrayant:LE SACRE MADI ET LE MARAOUBOU DU GEBNERAL...En réalité les gens veulent nous faire dormir debout.Si c’est Zida qui est à l’origine de tout cela, pourquoi il a donc été séquestré ? Les dissensions qui existaient entre Zida et vous après le 3 Janvier où il avait dû trouver refuge chez le Moogho Naaba ne peuvent pas lui permettre d’avoir confiance en vous pour vous confier une telle mission.En plus,comment ton ennemis va te donner un document de ce genre à lire et à exécuter et tu va le faire ?l’engagement de lire le document seulement vaut acceptation de la mission.Alors que dans le code Militaire,on dit que quand l’ordre est manifestement illégal,on exécute pas. Ou bien en tant que militaire aussi vous ignorez cette disposition ? Si oui,vous êtes victimes de votre propre turpitude ; Assumez donc la peine !

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 06:35, par Ka
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Raté son coup d’état c’est encore pardonnable, mais se faire tromper par ces escrocs de vendeur de malheur, comme ce personnage manipulateur dit Ladji, en tant que général, c’est inadmissible au 21e siècle. Le retard de l’Afrique vient de ces personnages responsables qui laissent leurs objectifs concrets pour le peuple dans les mains de ces escrocs. En Afrique qu’il soit un grand intellectuel et cadre, ou un officier de haut rang de l’armée, et d’autres même président d’une république, du fonctionnaire au cultivateur, 99% croient qu’ils ont un sort prédéterminé d’où le développement du naturisme, c’est-à-dire la croyance aux divers esprits qui existent dans la nature contres lesquels l’homme ne peut rien. Tout ce qu’ils peuvent faire c’est de s’asseoir dans leurs bureaux climatisés et imploré les esprits des charlatans comme ce Ladji de les donner un bon sort : ‘’’Car bien manger en Afrique, bien mourir ou mal mourir, être riche ou être pauvre, faire un accident ou ne pas en faire, souffrir ou ne pas souffrir, dépend de ces esprits.’’’ C’est pourquoi ils sont dans leur bureau très sage, dans les prisons comme à la MACA, à ne rien risquer, et faire des sacrifices chaque Weekend dans leurs villages pour améliorer leur destin. C’est ça le grand fatalisme de nos dirigeants quand ils arrivent au pouvoir, ne rien faire qu’avec l’aide des esprits, en oubliant qu’on est au 21e siècle, et il y a la jeunesse avec leurs idées concrètes qui font la différence. Pour un général ou un caporal au Burkina, la mort n’est jamais naturelle, sauf celle de Thomas Sankara : Un accident n’est jamais naturel, une maladie n’est jamais naturelle, des accusations d’un coup d’état a la maternelle suivi des morts n’existe jamais. Vous ne me croirez pas, mais ayant circulé presque 40 ans les couloirs de nos pouvoirs, cet état d’esprit est dû à l’ignorance qui est fatale dans le milieu de nos gouvernants : S’asseoir et attendre que tout tombe du ciel. Il est temps qu’on vote une loi pour interdire des personnages comme ce Ladji d’escroquer des innocents, et les mettre dans des situations embarrassantes,

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 10:47, par TMT
    En réponse à : Procès des militaires : Ladji est allé deux fois voir Gilbert Diendéré dans sa cellule

    Mensonge ou vérité, on suit de près l’évolution des faits. La justice doit savoir qu’on la suit de près et le peuple du Burkina a besoin de pure vérité pour se réconcilier. c’est la seule solution.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés