Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 8 décembre 2016 à 23h30min

Le parquet du tribunal militaire était face à la presse dans la matinée du 8 décembre 2016. Objectif, faire le point des dossiers dont il a la charge. Coup d’Etat, attaque du dépôt d’armes de Yimdi, Thomas Sankara, affaire du pont Nazinon…ce sont autant de dossiers inscrits et dont les audiences débuteront le 20 décembre 2016. Déjà, certains annoncent le grand déballage.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

« En dépit de ces multiples obstacles qui minent certaines de ces procédures, le parquet rassure qu’aucune impunité ne sera consacrée dans ces dossiers. L’ensemble des acteurs s’active pour finir au plus tôt tous ces dossiers », a déclaré le commissaire du gouvernement, animateur de la conférence de presse.

Les dossiers inscrits évoluent donc. Madi Ouédraogo et autres (ils projetaient libérer des prisonniers à la Maison d’arrêt et de correction de l’armée), ont été inculpés pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes et munitions de guerre. Le juge a renvoyé 42 personnes devant la chambre de contrôle de l’instruction pour mise en accusation.

Quant à Ali Sanou et 22 autres( impliqués dans l’attaque du dépôt d’armes de Yimdi), ils sont inculpés pour désertion à l’étranger en temps de paix, association de malfaiteurs, vol à main armée, recel d’armes et munitions de guerre, coups et blessures volontaires, recel de malfaiteurs, atteinte à la sureté de l’Etat. Là également, le juge a renvoyé 23 personnes devant la chambre de contrôle de l’instruction pour mise en accusation.

« Le 13 octobre 2016, le juge d’instruction a transmis ses ordonnances de clôture dans ces deux dossiers, à la chambre de contrôle de l’instruction via le parquet », a expliqué le commissaire du gouvernement.

Les premières audiences sont prévues pour le 20 décembre 2016. Et c’est le dossier Madi Ouédraogo et 42 autres qui ouvre le bal des audiences. S’en suivront les dossiers Ali Sanou et 23 autres, puis celui très attendu du Général Gilbert Diendéré.

Justement dans ce dossier, 90 autres personnes ont été inculpées pour attentat, meurtre, complicité de meurtre, association de malfaiteurs, trahison, révolte, enlèvement et séquestration, crime contre l’humanité ou de complicité à ces infractions. Le nombre des personnes inculpées pourrait passer à 91, a précisé le commissaire pour qui ce dossier a connu plusieurs incidents.

-  Fin aout 2016, déclaration d’incompétence du tribunal de grande instance de Ouagadougou à l’égard de cinq personnes et jonction à cette procédure,

-  13 septembre 2016, demande de levée d’immunité d’un parlementaire pour une bonne administration de la justice (Affaire coup d’Etat : L’Assemblée lève l’immunité du député Salifou Sawadogo)

-  4 octobre 2016, commission d’un expert pour authentification des écoutes. Il a finalement « déposé son rapport le lundi 5 décembre 2016 aux mains du juge d’instruction, pour suite à donner. Cette demande d’expertise a connu des difficultés qui ont nécessairement joué sur les délais impartis mais qu’il n’est pas nécessaire d’évoquer à ce stade de la procédure », a indiqué Alioune Zanré ;

-  8 octobre 2016, arrestation d’un ‘’grand acteur et clé’’ du putsch du 15 septembre 2015 dans l’affaire pont du Nazinon et sa mise à la disposition du juge d’instruction,

-  vendredi 26 novembre 2016, extradition de trois militaires, cerveaux du putsch du 15 septembre 2015 (Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres)

Quand est-ce que ce dossier sera jugé ? Le commissaire du gouvernement préfère jouer la carte de la prudence, tout en rassurant. « Premier trimestre 2016, s’il n’y a pas d’incidents », a-t-il dit, avant de renchérir, « si on commence le 20 décembre, nous allons mettre toutes nos forces pour que les audiences se suivent (…) franchement, vous ne serez pas déçus, tous les juges d’instruction, la chambre de contrôle d’instruction, la chambre de jugement, le parquet, nous tenons à sortir ces dossiers. Je comprends les gens, on veut tout de suite la justice, mais c’est le dossier qui nous conduit ».

Pour ce qui concerne le dossier Thomas Sankara dans lequel Hyacinthe Kafando et 13 autres sont inculpés pour attentat, assassinat, recel de cadavre, complicité de ces infractions ou de faux en écriture publique ou authentique, « l’expert espagnol a demandé et obtenu du juge d’instruction une prorogation de délai pour conclure ses travaux et produire son rapport », a dit le principal animateur de la conférence de presse.

Dans ce qu’il convient d’appeler ‘’affaire du pont Nazinon’’, impliquant l’adjudant-chef Gaston Coulibaly et plusieurs autres, Alioune Zanré a indiqué que le juge d’instruction vient d’inculper 30 personnes, dont 24 sont en détention préventive pour attentat, association de malfaiteurs dans le but de s’attaquer aux biens et personnes, détournement de matériels militaires, recel d’armes et munitions de guerre et violation de consignes.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 décembre 2016 à 04:29, par Pazouknam
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Entre le judiciaire et l’administratif qui tient qui ? Pourquoi au vu de leur implication la hierarchie militaire n’a pas encore statue sur leur carriere militaire. Est-ce-que le tribunal va s’occuquer seulement du cote penal ou peut-il aussi se pronocer sur leur situation administrative ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 07:21, par Moy
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Et c’est parti pour de longues années de longues procédures qui vont donner le temps aux principaux coupables de manger tranquillement leur naam jusqu’à son terme. Mais la justice militaire saura-t-elle divertir le peuple assez longtemps pour cela ? Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 08:28, par soundjata
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    du courage à la justice et que la lumière jaillisse.

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2016 à 11:10, par V
      En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

      Oui, mais TOUTE LA VÉRITÉ D’ABORD ! Que contient l’expertise de ces fameuses écoutes téléphoniques ? On a promis la VÉRITÉ aux Burkinabé sur ces écoutes, on a les résultats, et on tourne avec. Hein ? Est-ce que comme il le dit, on a bien pris sa voix pour faire un montage oui ou non. Tchuurrr, Il y a de quoi douter maintenant, c’est ça. Moi j’en ai marre.

      Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 08:50, par Makré
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    A propos d dossier Thomas SANKARA, il y a quelqu’un qui présentement est sur un perchoir mais qui a affirmé avoir été en première loge à la prise de pouvoir de Blaise COMPAORE. Il dit aussi avoir fait Blaise COMPAORE.
    N’est ce pas suffisant pour qu’il réponde ?
    C’est lui qui a fait toutes ce déclarations ; on n’invente rien.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 09:27, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Hommage à nos Martyrs du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Merci Mr Zanré mais les procès de complaisance pour endormir le Brave Peuple, nous n’en voulons pas. Des jeunes sont morts par la barbarie ou la folie meurtrière de l’ex-rsp car les indisciplinés de l’ex-rsp voulaient mordicus restaurer la compaorose. On ne peut pas tuer les enfants des autres et sortir pour dire qu’au nom de la réconciliation il faut absolument pardonner ou absoudre ces crimes. Cela parait très facile et bête (coder). Nous ne tolérerons pas les procès fictifs où il y aura des acquittements en cascades des amis d’hier du cdp téléguidés par le régime actuel. Chaque inculpé doit répondre de ses actes et faire face à ses responsabilités.
    Ce que nous demandons ardemment que la justice soit appliquée dans toute sa rigueur afin de soulager les Familles des victimes toujours en pleurs. Désormais,il faut que chaque Burkinabé comprenne définitivement qu’il ne peut pas se permettre tuer un autre Burkinabé parce qu’il pense être plus fort comme Diendéré ou "ange" Djibril Bassolé ou un élément de l’ex-rsp. Nous sommes déterminés à vaincre l’impunité dans toutes ses formes. Nous sommes convaincus que notre combat contre l’impunité payera un jour comme la chute de Blaise Guessan Compaoré en errance à Abidjan que nous avons prévenu contre la révision de l’A37 plusieurs fois à travers nos écrits sur Faso.net.

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 10:51, par Yankee
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Je crains une grande déception de ce grand déballage qui risque de ne pas avoir lieu. Les ténors d’aujourd’hui n’ont t’ils pas tous cautionné l’assassinat de Sankara ou d’autres dossiers de sang ?
    Et puis, que dira le général Diendéré de tous les dossiers qu’il connait, pour ne pas plonger seul ? Il peut y avoir un grand déballage, mais le tribunal lui laissera t’il toute latitude pour s’expliquer.
    A moins d’un deal du genre "je te protège, tu me protèges".....
    Mais il y a le fait que la justice joue son va tout avec ces attentes populaires d’une vraie justice.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 11:07, par Soulama
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    pourquoi une jutice à deux vitesses !?!?Aidez nous à vous croire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 11:36, par Ka
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Le peuple Burkinabé n’est plus un peuple mouton ou a berner. Et je pense que les juges militaires l’on comprit avec l’insurrection du 31 Octobre 2014, dont la jeunesse Burkinabé a dit que rien ne sera plus comme avant. La Justice doit faire le nécessaire pour que les justiciables puissent lui faire confiance, sinon quelques jeunes dont leurs camarades ont perdu la vie, ainsi que des familles affamées de la vrais justice se rendront justice eux-mêmes, et nous passerons par le Far-West avant de retourner à l’État de Droit sans lequel rien de durable ne se construit, ni fait pour une vraie justice au Burkina. Merci a mon ami internaute A. Tapsoba le Bobolais, pour sa critique fondée dont je confirme.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 14:00, par Yabirou
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Justice pour Didier Tiéndrébéogo !
    Justice pour Amadou Sawadogo !
    Justice pour............!

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 15:01, par Sheiky
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Avoir reçu des "des promesses" de milliers de milliards ne suffiront pas tant que RMCK ne se décidera pas à nettoyer les écuries progressivement et une bonne fois pour toute.
    SI le scénario de ces jugements est déjà prêt et que ce ne sera que du cinéma, je suis inquiet pour l’avenir de notre pays. Espérons que les responsables ont tiré leçon de l’insurrection et des raisons qui l’ont entraînée. Il faut crever l’abcès et ses jugements sont une occasion inespérée pour remettre le pays en confiance. Les jugements doivent être bien menés, les verdicts irréprochables. Ensuite quitte à pardonner et à procéder à des remises de peine.
    Mais sachant notre PAN, grand gourou devant l’éternel, prompt à donner des instructions, on se demande quelle est/sera la marge de manœuvre de ce tribunal.
    Vivement que la suite nous donne tort.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 17:32, par H.R.M
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Une telle annonce suscite beaucoup d’interrogations :
    la justice sera t-elle dite , la vérité jaillira t-elle ? Le tribunal sera t-il aussi audacieux , indépendant débarrassé de toute pression politique ou téléguidé par les ambitions des politiques ? S’agira t-il de procès de complaisance ou d’un scenario prédéfini et stéréotypé ? S’agira t-il de jugements à la sauvette ? ou le juge se laissera t’il vraiment guidé par son intime conviction ? sa conscience,épris par la seule célébration du droit ? Va t’il enfin rendre justice afin d’essuyer les larmes des familles éplorées et d’un peuple assoiffé de justice ? Va t’il enfin mettre fin aux mascarades, aux connivences, accointances judiciaires qui se passent dans les couloirs du palais , aux contours sinueux ? Va t’il en finir avec l’impunité et redorer le blason de la justice ? Va t-il toujours nous surprendre ?
    VA T’IL.........................................................

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2016 à 23:57, par Baguira
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    moi j doute bcp qil yait un vrai proces.j vois dja une main invisible qi lie la justice.parce q l comissaire du gouvernma qi est nomme par Roch n p ps faire apliq la loi.il fou qoi la bas ?il derange.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2016 à 10:17, par hehe
    En réponse à : Dossiers à la Justice militaire : Le grand déballage à partir du 20 décembre ?

    Justice pour notre juge NEBIE aussi !!! ce dossier NEBIE pourrait nous eclaircir sur la révision de l’article37 . Cordialement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés