Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • samedi 26 novembre 2016 à 13h20min

Le Sergent chef Koussoubé Roger dit le Touareg, le Sergent chef Zerbo Mohamed et l’adjudant Ekouri Kossé. Ce sont ces trois membres de l’ex régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui ont été arrêtés et remis par les autorités ivoiriennes à leurs homologues du Burkina Faso. C’était, dans la matinée du 25 novembre 2016, à Abidjan. L’information a été donnée par le ministre de la sécurité Simon Compaoré lors d’une rencontre avec les hommes de médias.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

Pour le ministre en charge de la sécurité, Simon Compaoré, « les autorités ivoiriennes ont accompli un geste fort, ce vendredi 25 novembre 2016, à Abidjan ». En effet, explique-t-il, suite à des échanges d’informations entre les autorités ivoiriennes et burkinabè, trois éléments de l’Ex régiment de sécurité présidentielle qui étaient en fuite en Côte d’Ivoire suite au coup d’Etat de septembre 2015, ont été arrêtés et remis aux autorités du Burkina Faso. Il s’agit notamment du Sergent chef Koussoubé Roger dit le Touareg, du Sergent chef Zerbo Mohamed et de l’adjudant Ekouri Kossé.

Le ministre Simon Compaoré a au nom du chef du gouvernement et en son nom, remercié le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, son homologue ivoirien Amed Bakayoko mais aussi le peuple ivoirien. Il a par ailleurs salué les forces de défense et de sécurité de la Côte d’Ivoire et celles du Burkina Faso qui, à son sens, ont collaboré et qui continuent de collaborer pour créer la stabilité et la paix dans la sous région.

Pour Simon Compaoré qui se satisfait déjà de cette opération, « Nul doute que les enquêtes vont pouvoir avancer rapidement dans les dossiers d’atteinte à la sureté de l’Etat, tentative de coup d’Etat et dans le dossier de l’attaque dans la poudrière de Yimdi et de la dernière tentative de déstabilisation dont nous avons parlé lors de notre dernière conférence de presse (Ndrl, attaque sur le pont Nanzino) ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2016 à 12:26, par oeil de lynx
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Félicitations. La paix rassure et enrichi les peuples.

  • Le 26 novembre 2016 à 14:45, par Toussida
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Jute que nos autorités doivent aller jusqu’au bout de leur enquête et nous dire qu’elle st ceux qui étaient derrière ce coup. Permettez nous de savoir la vérité.SVP

  • Le 26 novembre 2016 à 15:09, par ohwendé !
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    On fait quoi avec ?
    Pendant qu’on libère Luc Tiao qui a lui même réquisitionné pour tuer ?
    dites nous simplement que la rançon demandé par les ravisseurs ivoiriens.
    Vous vous croyez plus intelligent que le peuple,courage vous aviez tout le pouvoir(justice avec) seulement si y’a un créateur s’est que vous repondrez un jour pour tout le sang versé pendant l’insurrection qui crient au alentours de vos domicile

    • Le 27 novembre 2016 à 04:38, par Bouba
      En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

      Vou avez vu juste. Compromissions, manipulations, dilatoire. Ils se croient toujours à une époque où ils peuvent prendre les gens pour des dupes. Simon Compaoré, un de la gang des trois manipulateurs dit que l’enquête sur le coup d’état pourra avancer. Mon œil. Pourquoi les autres dossiers n’ont pas avancé, notamment les dossiers de l’insurrection où vous avez libéré les premiers inculpés en l’occurrence Luc Adolph Tiao dont on a au moins la preuve qu’il est parmi les commanditaires avec un acte officiel à l’appui. Et les dossiers Thomas Sankara, Dabo Boukari, Norbert Zongo, Salif Nébié, etc. Est-ce que c’est le Touareg qui bloquait tous ces dossiers ?

      • Le 27 novembre 2016 à 21:12, par VOF
        En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

        Tout laisse croire qu’ils ne sont pas nombreux ceux qui ont tiré des enseignements de l’histoire récente de notre Patrie.Le fait même de braver le rsp les mains nues ne vous dit rien ? Ou alors il fallait que les enfants des uns pour que les autres en profitent.Quoi qu’il en soit l’avenir de ce pays sera tributaire de l’issue des dossiers pendants. Webmaster ce que vousne voulez pas que les dirigeants entendent sont pourtant les vrais messages.Nous aimons tous que nous sommes notre Patrie.

  • Le 26 novembre 2016 à 18:47, par Wennonga Tounsba
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Le surnom Touareg ! huuuummmmmmmmmmm !!!!!!!!!!!!!!!

  • Le 26 novembre 2016 à 19:29, par Yako
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Simon attention à ne pas jouer pour Mr Bakayoko,2020 est encore lointain.Puis,la RCI compte 4millions des Burkinabé déjà t’a pas de quoi pour nourrir ceux de l’intérieur.En fin,le patriote Soro ami du Burkina Faso tient sa légitimité de l’histoire et donc le mieux placé pour 2020.Voilà Simon tu es prévenu.

  • Le 26 novembre 2016 à 20:16, par bali
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    arrestation oui mais non aux libertés provisoires

  • Le 26 novembre 2016 à 22:47, par Arisco
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Merci Pour La Magnanimité Des Autorités Ivoiriennes. Il Reste Soro Et Blaise Maintenant.

  • Le 27 novembre 2016 à 00:10, par Dibi
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Ok ! Une chose est de se féliciter de ce geste d’Abidjan ; mais tout reste à nous dire. En ce sens, Abidjan sacrifie des lampistes et au profit de qui ? Parce que nous savons qu’à Ouagadougou et à Abidjan, il y a du monde et des intérêts réciproques à protéger. Comment aller jusqu’au bout dans cette niche de chiens à abattre et permettre à notre peuple d’avancer ? That is the question !

  • Le 27 novembre 2016 à 04:38, par Bouba
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Vou avez vu juste. Compromissions, manipulations, dilatoire. Ils se croient toujours à une époque où ils peuvent prendre les gens pour des dupes. Simon Compaoré, un de la gang des trois manipulateurs dit que l’enquête sur le coup d’état pourra avancer. Mon œil. Pourquoi les autres dossiers n’ont pas avancé, notamment les dossiers de l’insurrection où vous avez libéré les premiers inculpés en l’occurrence Luc Adolph Tiao dont on a au moins la preuve qu’il est parmi les commanditaires avec un acte officiel à l’appui. Et les dossiers Thomas Sankara, Dabo Boukari, Norbert Zongo, Salif Nébié, etc. Est-ce que c’est le Touareg qui bloquait tous ces dossiers ?

    • Le 27 novembre 2016 à 21:12, par VOF
      En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

      Tout laisse croire qu’ils ne sont pas nombreux ceux qui ont tiré des enseignements de l’histoire récente de notre Patrie.Le fait même de braver le rsp les mains nues ne vous dit rien ? Ou alors il fallait que les enfants des uns pour que les autres en profitent.Quoi qu’il en soit l’avenir de ce pays sera tributaire de l’issue des dossiers pendants. Webmaster ce que vousne voulez pas que les dirigeants entendent sont pourtant les vrais messages.Nous aimons tous que nous sommes notre Patrie.

  • Le 27 novembre 2016 à 08:31, par 3k
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Pourquoi s’acharner à arrêter des individus quand on sait qu’on ne dispose pas pour le moment d’une institution capable de les juger.L’essentiel n’est pas d’arriver à arrêter mais de bien juger.C’est très triste de savoir qu’aucun dossier n’ait connu de dénouement après l’insurrection.Que Dieu nous sauve.

  • Le 27 novembre 2016 à 10:21, par Pierre
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Simon Compaoré fait un travail méthodique qui produit des résultats tangibles dans le domaine de la sécurité.N’en déplaise à ceux qui ne veulent pas reconnaître les efforts et mérites des autres.

  • Le 27 novembre 2016 à 15:57, par yibianti
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    il faut liberer bassole pour raison de sante il en soufre

  • Le 27 novembre 2016 à 21:12, par VOF
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Tout laisse croire qu’ils ne sont pas nombreux ceux qui ont tiré des enseignements de l’histoire récente de notre Patrie.Le fait même de braver le rsp les mains nues ne vous dit rien ? Ou alors il fallait que les enfants des uns pour que les autres en profitent.Quoi qu’il en soit l’avenir de ce pays sera tributaire de l’issue des dossiers pendants. Webmaster ce que vousne voulez pas que les dirigeants entendent sont pourtant les vrais messages.Nous aimons tous que nous sommes notre Patrie.

  • Le 28 novembre 2016 à 07:50, par MOUSBY TRAORE
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Félicitation aux autorités qui travaillent avec douceur et efficacité.
    Comme le disait M. SIMON, c’est au pied du mur qu’on connaît le vrai maçon.
    No comment

  • Le 28 novembre 2016 à 10:13, par Faut pas nous gama
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Luc Adolphe libéré le 25 et Touareg remis le lendemain ; ça sent comme un échange dans ces films que Hollywood nous fabrique. Et ça sent pas bon.

  • Le 28 novembre 2016 à 11:36, par Mady Diére
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Moi je dis c’est du n’importe quoi ! C’est quoi cette justice en fin ???pourquoi libéré des gens lorsqu’on na des preuves ???pourquoi le jugement de ceux qu’on na attraper tarde si on la preuve de leurs culpabilité ??? Pourquoi ils étaient là bas depuis et la côté ivoire ne les attrapait pas ?c’est de la politique tout simplement.Ses 3 RSP savent qu’ils n’ont rien na craindre de notre gouvernement ni de notre justice raison pour la quelle ils se laissent attrapé pour être rapatrié au pays.A QUAND LE VRAI CHANGEMENT ?

    Que Dieu bénisse le Burkina Faso et nous débarrasse de tous ses faux types enfin que notre pays puis prospéré

  • Le 28 novembre 2016 à 11:59, par freddy le loup
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    De la poudre aux yeux, voila ce que c’est !! ce geste soi disant fort que cache t’il en réalité ? comment ces trois bandits ont ’ils été appréhendés ? pourquoi est ce que c’est maintenant qu’ils sont remis aux autorités burkinabé ? s’ils avaient été remis plus tôt n’aurions nous pas pu éviter la tentative de déstabilisation ?
    décidément j’ai l’impression que nous nous sommes rabaissés à un tel point que la moindre action posée par les autorités ivoiriennes nous nous étalons en remerciements et autres appréciations déplacées.

    vivement que nous nous ressaisissons

  • Le 28 novembre 2016 à 12:39, par loblo
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Du n’importe quoi, ça nous avance en quoi de nous ramener ces gens ? Même ceux qui sont là nous n’avons rien fait avec. Et je pense que ce n’est pas la 1ère fois qu’on nous dit qu’on a attrapé ces gens. Ceux ci ne sont que des exécutants. Arrêtez la dilation et jugez nous les vrais commanditaires qui sont sous les verrous. Dites la vérité. Vous ne pouvez juger personne parce que vous êtes vous même mêles à ces situations, à tous les dossiers sales de la parapublique (crime de sang, crime économique, trafic d’influence, etc).
    Vous ne croyez pas au peuple Burkinabé, vous le prenez comme un mouton que vous pouvez amener à l’abattoir. Votre reveil sera plus douloureux que celui de l’autre.
    Vive le peuple Burkinabè
    La patrie ou la mort ! Nous vaincrons

  • Le 9 décembre 2016 à 05:56, par zoundi
    En réponse à : Coup d’Etat manqué : Fin de cavale pour « le Touareg » et deux autres

    Congratulation, nous suivons pas a pas les faits de nos dirigents actuels, surtout l’appareil de justice. Wait and see

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés