Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

LEFASO.NET • jeudi 6 octobre 2016 à 06h00min

C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans le dossier du putsch. Selon nos confrères de Jeune Afrique, la justice militaire burkinabè a ordonné l’analyse par un expert indépendant, des écoutes qui mettent en cause Djibrill Bassolé et Guillaume Soro dans la tentative de putsch de septembre 2015 au Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

C’est le juge d’instruction en charge du dossier Djibril Bassolé qui aurait demandé l’expertise du document en fin septembre.

Une victoire d’étape pour la défense de l’ancien ministre ? En tout cas, depuis des mois elle l’avait réclamé. C’est un spécialiste allemand, Hermann Künzel, régulièrement consulté en Europe comme expert de la phonétique qui sera chargé de dire si oui ou non l’enregistrement qui incrimine les deux personnalités est authentique.

Les résultats doivent être communiqués au juge quinze jours après réception de la demande, précise notre confrère Jeune Afrique.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 octobre 2016 à 11:50, par MADCOOL
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    Bonne nouvelle. il faut que la vérité soit dite sur cette affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:04, par Gourounga
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    OK ! relâchez -le si vous avez des doutes, au lieu de passer par des méthodes bizarres pour justifier sa libération. Dans tous les cas vous avez libéré tout le monde, même si Blaise était resté au pays, vous l’aurez libéré aujourd’hui. Le MPP ne peut pas juger ni Blaise, ni DJIBRIL ni DIENDERE. essayez vous allez vs faire HARA KIRI. Il reste DIENDERE ET DJIBI dont les libérations ne sauraient tarder. En réalité on ne peut être contre ces libérations, mais c’est seulement la vérité qui est recherchée. QUI A FAIT QUOI ? THAT’S THE QUESTION ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:06, par KOTI
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    Victoire d’étape ou encore gros problèmes pour la défense. De toute façon, on a vu "l’expert" ans l’affaire du juge Nébié. En tant que franc maçon, ce monsieur peut bénéficier d’un rapport falsifié, les relations des francs maçons étant tantaculaires. Nous en tout cas, connaissant Bassolé on le sait bien capable de faire ce dont on l’accuse.

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2016 à 17:39, par SOME
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

      je vous savais dit que l’installation d’un nouveau grand maitre des francs macons en la personne de alain coeffe en remplacement de Bassolé sonnait kla fin de la recreation. il fallait nouveau grand maitre pour transmettre les ordres. En voila les resultats et vous n’avez rien vu encore ! Les freres n’abandonnent pas les freres qui font appel a au secours. Comment voulez vous que le nom de la franc maconnerie ne soit pas gaté ?
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:07, par Alexio
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    Les ivoirien ont reconnu la voix authentique de SORO. On a pas besoin d une expertise pour situer sa credibilite. Les attitudes de Djibril Bassolet apres le coup d Etat de Diendere etaient palpantes. Une sournoiserie theatrale que lui meme donnait son Accord pour reintroduire tous ceux qui etaient suspendus pour la course au pouvoir pour les elections presidentielle. Il avait menacer indirectement la transition de mettre les batons dans ses roues sans sa participation.

    ET il n a jamais condamner ouvertement ce pusch qu il croyait deja consommer. Mais il s etait tromper de rallier Diendere par son ambistion personelle versus l interet general.

    Pourquoi refuse de se reconnaitre dans cette communication comploteuse avec un criminel de guerre qu ils ont supporter au pouvoir en Cote D Ivoire avec la complicite de la France de Sarkozy ?
    Quelle est l appartenance politique de cet expert ? Un loup en peau d agneau ? Un Franc.macon deguiser ? Voila les conditions de credibiltes que cet expert devrait etre exempt pour la qualite de son travail.

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2016 à 17:27, par Clair clair
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

      Mon ami, tu dis les ivoiriens ? Les Ivoiriens c’est qui ? Tous les députés de la RCI, y compris Soro, ont rejeté ce montage grossier et stupide de Zida. Au Burkina, quand quelqu’un réussi, on dit qu’il est franc maçon ou qu’il a volé. Ca fait pitié. Sarkozy était franc maçon quand il était au pouvoir. Quand il a perdu les élections, les Burkinabé disent qu’il n’est plus franc maçon. Bref, voilà que le chef du RSP, KERE, est libre. Qui manque encore de bon sens pour ne pas réclamer la liberté de BASSOLE ?

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre 2016 à 20:53, par Pataryaam.
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

        Est-ce aussi un hasard quand tous ceux qui reussissent de facon fulgurante sont des francs- macons ou des voleurs ? Donne- moi un seul exemple de quelqu’ u qui a reussi sans avoir vole ou sans avoir convole en justes noces avec la franc- maconnerie. C’ est les francs macons eux- memes qui gatent leur nom.

        Répondre à ce message

      • Le 6 octobre 2016 à 11:44, par La barbe
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

        Mais mon frère clair clair, pour moi-même c’est noir noir. On dirait que vous ne remuez même pas votre esprit pour parler hein. Guillaume SORO en tant que président de l’assemblée nationale ivoirienne, quel député pouvait avoir le culot de soutenir le mandat d’arrêt ? Mais c’est insensé !!! Quand l’autre là dit que les ivoiriens ont témoigné il faut comprendre ça comme ça un point c’est tout. Et puis vous, vous raisonnez comme ça, je ne sais pas de quel parti vous êtes je n’en ai même pas besoin,donc vous vous pensez que si ce putsch marchait ça allait être facile pour tous les burkinabè même à vous ? Vous ne savez pas que cela recule notre développement à environ 10ans ? Analysez bien les choses avant d’intervenir.

        Répondre à ce message

        • Le 6 octobre 2016 à 13:31, par Clair clair
          En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

          "Quand l’autre là dit que les ivoiriens ont témoigné il faut comprendre ça comme ça un point c’est tout". Donc comme ça tu penses que les gens sont comme toi pour "comprendre ça comme ça" ? Bêtement tu veux dire ! Les Ivoiriens ont reconnu, mais les Ivoiriens aussi ont nié les écoutes, à toi aussi de "comprendre ça comme ça un point c’est tout" ! Les Burkinabé ont dit que les écoutes sont fausses, "il faut comprendre ça comme ça" toi aussi ! N’importe quoi cette "La barbe" !

          Répondre à ce message

      • Le 6 octobre 2016 à 11:50, par le politicard
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

        toi, tu as quel bon sens ? Celui de soutenir ceux qui délient le cordon de la bourse pour toi ? Tu peux réclamer sa liberté mais à dire qu’il faut manquer de bon sens pour ne pas le réclamer, là, je ne te suis pas. Attendez qu’il soit jugé et disculpé s’il y’a lieu.

        Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:07, par Das king
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    Dans un premier temps on dit que c’est authentique, maintenant il faut prouver l’authenticité Quelle mascarade ? Arrêtez de tourner en rond et dite au Burkinabè la vérité.
    C’est encore la preuve qu’il y a deux justices au Faso : une justice pour les pauvres et une autre pour les hauts placés.
    Tous répondront de leurs faits que ce soit maintenant où plus tard. Nous souhaitons seulement qu’ils ne meurent pas toute suite.

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2016 à 16:55, par Boinzem
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

      C’est Zida qui avait dit sur radio Oméga que c’était authentique. Or lui, quand il dit que le serpent est mort, il ne faut pas enjamber. Il a réussi le tour de force de passer de donneur d’ordre de la répression des insurgés à héros de la transition adulés encore par beaucoup de forumistes. Alors, il vaut mieux demander une contre-expertise pour avoir le coeur net.

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre 2016 à 17:46, par SOME
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

        parce que tes soi disant experts là sont plus informés que tes dirigeants a toi !! quelle mentalité ! Connais tu cet fameux expert ? En quoi il expert ? sais-tu que c’est la nouvelle arme utilisée contre toi ? Qui a dit qu’il est expert ? C’est quoi meme un expert. Tous lesjours on entend des soi disants specialistes en ceci, specialistes en cela, alors que ce ne sont que de vulgaires ignares... Mais ce n’est qu’en afrique qu’on voit ca !
        SOME

        Répondre à ce message

        • Le 6 octobre 2016 à 08:42, par Boinzem
          En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

          Je ne vois pourquoi la justice burkinabè confierait ce dossier si sensible à un expert incapable. Ces experts valent mieux que Zida Iscariot l’usurpateur et le menteur. Il ne s’agit pas seulement d’être bien informé, mais de donner ensuite la vraie information à l’opinion. Malgré plusieurs années à la tête des renseignements intérieurs, Zida est-il un expert en renseignement ? Il n’inspire pas confiance parce qu’il sait comment manipuler et fabriquer les informations pour faire condamner d’autres à sa place. On ne peut pas être juge et partie et ce n’est pas à lui d’authentifier les écoutes. S’il y a d’autres experts au Burkina pour faire un travail impartial tant mieux. Djibril aussi mérite justice.

          Répondre à ce message

          • Le 6 octobre 2016 à 10:41, par Clair clair
            En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

            Pourquoi tu as peur de la vérité ? Tu ne veux pas qu’on découvre que Zida est un menteur ? Tu ne veux pas qu’on sache que c’est Zida qui a ordonné le massacre des insurgés ? Pourquoi tu ne veux pas qu’on sache que Zida a détourné des fonds et des parcelles dans ce pays ? Eh bien Zida va répondre pian de tous ces crimes et ses mensonges monstrueux !

            Répondre à ce message

        • Le 6 octobre 2016 à 19:01, par scientific
          En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

          Est-ce que vous savez qu’on peut immiter la voix de quelqu’un par des logiciels. C’est de la science. Ça s’ appelle :Analyse et synthese de parole. ..c’est une science qui est très utilisé en telephonie numérique. ..vous avez des téléphones qui font même de la reconnaissance vocale. Il faut un expert pour donc authentifier. C’est de la science...c’est pas de la fiction....

          Répondre à ce message

      • Le 6 octobre 2016 à 17:30, par patati
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

        Dans 15 jours on saura donc pourquoi Zida ne vient à son Faso car si on dit que les écoutes ne sont pas authentiques on(les aides cachés du franc maçon) finira par sortir le maître maçon et si le petit même général est à côté , n’gaoooo !

        Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2016 à 17:33, par value
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

      la justice burkinabè juge les presumés criminels selon les niveaux.Il ya une justice chargée uniquement de juger les pauvres et une autre s’occuperait les riches.Pourquoi cette divergence ?

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:08, par Fox
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    Vraiment on est fatiguée avec cette histoire...Que peut bien dire un expert dans cette affaire si ce n’est que " l’écoute téléphonique en question n’est pas authentique". On n’est pas dupe... Blanchissez le mec et on va quitter ici........

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:31, par Nabiiga
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : la justice militaire ordonne une expertise

    Que personne ne soit étonné ! Il n’y aura pas de jugements aucun, au Burkina liés ni à l’insurrection populaire, ni au putsch manqué. Djibril Bassolet sera libéré ainsi que Gilbert Diendéré. Enfin, nul besoin de mentionner des noms particuliers car, aucune personne, qu’il soit détenue actuellement ou en libération conditionnelle ne sera jugée.

    Les détenus, et non des moindres, ceux mêmes qui maintenaient le pouvoir de Blaise en place et sont actuellement écroués, sont les partisans fieffés de ceux qui veillent sur le destin de notre pays. Il faut être naïf pour ne pas dire dérégler pour croire qu’ils vont se juger. Si le pouvoir décide contre toute attente de juger leurs partisans d’hier, ils se feront juger eux-mêmes car juger l’un sans l’autre est impossible, l’inverse est également valide. C’est pourquoi, ils ont déclenché aujourd’hui le processus de libération de Djirbril. Sinon, si les écoutes étaient si importantes pour l’instruction du dossier qu’attendait-elle la justice militaire pour l’authentifier depuis un an. Aucune logique judiciaire ne le permet.

    L’expert dont on parle, on peut parier sans risque qu’il a été déjà consulté par une équipe composée des émissaires du gouvernement et de Djirbril afin que son expertise balance vers une affaire truquée. C’est le minimum de doute qu’il faut pour que Djirbril ne soit plus jugé pour aucun délit. Il faut suivre mon regard vers la Côte d’Ivoire. Les émissaires de Djirbril désormais font déjà corps avec les émissaires du gouvernement et ils travaillent en concert afin que cette fin soit réalisée ; ce sera une fin salutaire pour les RSS. Vous me le direz un jour. N’gaw

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:50, par assou
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Je peux me tromper. Mais, que sert encore ce travail ?
    1. Poursuite contre soro, son soi disant interlocuteur abandonnées.
    2. Des gens, par leur position qui semblent impliqués dans le coup d’etat sont entrain d’etre liberés.
    A cette allure, Djindedjere lui-meme qui a accepte dire tout haut ce qu’il a fait et qu’il assume risque d’etre liberé avant Bassole si on ne prend garde.
    Mais non ! attention ! J’oubliais que la justice est independante. Et les regles de la justice ne sont celles de la logique.!!!???

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 12:53, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Au meme moment,prolongation de la détention provisoire de D.Bassolet de 6 mois ,selon des sources proches du dossier.Mais pourquoi attendre jusqu à un an avant de demander une expertise ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2016 à 16:32, par Luilui
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

      Et si vous vous posez la question suivante : Est-ce seulement sur la base des écoutes téléphoniques que Djibril Bassolet est maintenu en prison ? Surtout que paraitrait que l’on vient de prolonger sa détention.
      S’il a été garde en prison depuis une année sans authentification des écoutes, il y a lieu de s’interroger s’il n’existe pas d’autres éléments à charge contre lui.
      Bref !!! Mais comme nombre de burkinabé veulent une justice indépendante et au même moment la communication au public, par exemple à travers les ondes, des éléments de dossier par les juges instructeurs...
      Je crois que pour une meilleure analyse et critique de cette affaire Bassolet il faut attendre de connaître tous les tenants et aboutissants. Pour le moment, interrogeons nous sur la procédure et évitons des conclusions comme si l’on disposait de tous les éléments du dossier. Ce n’est qu’après cela que l’on pourra critiquer (positivement ou non) les juges qui ont instruit cette affaire ainsi que nos gouvernants.
      À moins que certains soient dans les secrets des Dieu. Dans ce cas, pas d’égoïsme, faites nous part de ce que vous savez et on pourra militer avec vous pour la JUSTICE : libération ou condamnation de Bassolet.

      NB : Heureusement qu’internet et les forums permettent l’anonymat sinon je suis sûr que certains se feraient huer publiquement du fait de leur prise position précoce. Toutefois, demeure ce que l’on appelle la CONSCIENCE. Le JUGE des juges.

      QUE JUSTICE SOIT FAITE

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre 2016 à 18:34, par ka
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

        Luilui, d’autres preuves accablantes plus que les écoutes téléphoniques pèsent lourdement sur le djihadiste Djibril Bassolé, ‘’comme le financement du coup d’état et autres :’’ Malheureusement l’expertise qui sera fait par un expert bidon comme celui de NEBIE, sera un prétexte pour libérer Djibril. Tu verras qu’avec le motif que la bande n’est pas authentique par les experts bidons qui seront désignés, le djihadiste sera libéré dans les jours à venir par le juge de Roch Kaboré qui se pliera aux chantages des arabes qui sont : ‘’’’Si le Burkina ne libère pas le djihadiste Djibril, l’ami des arabes, aucun centime arabe ne viendra dans la caisse de l’état Burkinabé comme aide.’’’ C’est ainsi que la faiblesse d’un président incapable, bafoue notre justice. Que tous les internautes de Lefaso.net garde ce message en souvenir, si le contraire se produise de ce que je dis, ‘’c’est-à-dire une condamnation du Djihadiste Bassolé,’’ alors disons que la justice du nouveau Burkina fait un bon chemin pour la nouvelle génération.

        Répondre à ce message

        • Le 6 octobre 2016 à 10:32, par Clair clair
          En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

          Monsieur Ka, tu parles de djihadiste, donne moi une définition du mot "djihad". Je sais d’avance que tu en es incapable ! Ta haine envers les Arabes ne te servire à rien. Tu es trop raciste et trop superficiel dans tes idées. Quand Bassolé était Ministre des affaires étrangères de ton pays, qu’il négociait la résolution de plusieurs conflits dans le monde, qu’il faisait la fierté du Bukina, en ce moment là monsieur Ka ne disait pas que Bassolé est djihadiste. Pourquoi les gens se refusent l’honnêteté alors qu’ils sont au pays des hommes intègres ?

          Répondre à ce message

      • Le 6 octobre 2016 à 09:45, par SIDWAYA
        En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

        D’accord avec toi Luilui.
        Pensez vous vraiment que les écoutes sont les seuls éléments à charge ???? Ceux qui défendent bec et ongles sont naïfs. Vous serez surpris un jour. J’aime bien Bassolet mais je souhaite qu’il soit comme DIENDERE(savoir reconnaitre).Pour ma part je sais qu’il est capable de ce qu’on lui reproche. On peut le libérer et même ne jamais le juger . L’avenir nous dira. Sans rancune !!!!!

        Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 13:04, par SHADEC
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Il n’y a plus rien de honteux sous le soleil !
    Ce qui est sûr c’est que ces écoutes ont sérieusement refroidi Guillaume Soro dont l’authenticité de la voix est très limpide, pour notre gendarme c’est son maniement particulier de la langue, l’allusion qu’il fait à la "solidarité fraternelle" qui le trahissent. Il n’y rien à faire sauf à être un vrai homme responsable et assumer.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 13:14, par AD VITAM AETERNAM
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Il y a des gens qui n’aiment pas la vérité, qui a dit que les écoutes sont authentiques ? c’est ZIDA qui l’a dit, mais il n’était dans son rôle car étant Premier Ministre et non un juge. Pourquoi attendre jusqu’à maintenant avant de demander une expertise ? Trop de zones d’ombre.
    Pour le Gal Diendiéré son cas est claire il assume tout, qu’est ce qui empêchait tribunal militaire à mener des investigations pour Bassolet ?
    On veut connaitre la vérité et tourner la page.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 13:22, par Bakus
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Je ne sais plus exactement ce que nous voulons au Faso ! Que l’on demande l’authentification d’une pièce pose un problème à certain ! De grâce laissons les choses continuer et soyons patient. Nous avons tellement de problèmes actuellement que il serait même mieux que nous nous pardonnons encore une fois .

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 13:23, par Le Vigilant !
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Ca Cest quelle affair ? Sita le Business militaire aurait dû s’attaquer à ce problème au lieu de gambader pour la FBF . Sita sortira tres affaibli dans cette affaire OÙ il comptait régler son problème personnel AVEC ces généraux par le biais de Zida le faux avatar du Thom .

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 13:26, par Werrason
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Moi j’ai un seul souhait : que l’on décrète qu’il n’y a jamais eu de coup d’état, ni d’insurrection et on libère tout le monde. Que Dieu récompense chacun pour le centuple de ses bienfaits.
    J’ai honte pour mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:16, par 9:20
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Toute cette bande de malhonnettes qui truque ce dossier pour satisfaire leur égoisme, peut continuer de le faire ! Toujours est il que la publicité sur l’homme le rend plus populaire !
    Et c’est vous qui aurrait chercher ce qui arrivera tôt ou tard ! nous en sommes convaincu ! continuer à le déténir illégalement ! Dans quel pays sommes nous ?
    Pourquoi vous ne faite pas venir Zida iscariot ?
    Basta

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:16, par Indjaba
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Les Bassolé, Diendéré, eddy, certains gradés et autres sont tous des actionnaires dans plusieurs sociétés officielles ou écran où pourraient être aussi actionnaires la famille Compaoré et/ou la famille MPP pourquoi pas la famille UPC comprenez donc pourquoi c’est compliqué de garder certains en prison......PLEURONS CHERS COMPATRIOTES ET ATTENDONS SEULEMENT LE JUGEMENT DE DIEU CAR LABAS YA PAS LIBLIB ET DIEU EST IMPERTURBABLE.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:31, par wedaga
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Et si ces écoutes s’averaient authentiques, le mandat contre SORO sera-t-il repris ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 14:35, par Pifff
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Ça pue la magouille en plein nez pour venir nous divertir après que l’expert a dit que les écoutes de ces putschistes notoires ne sont pas authentiques et pafffff.....notre général d’opérette franc maçonnique se verra ainsi blanchi comme neige.Nul besoin d’être expert pour se convaincre de l’authenticité de ces bandes sonores puisque dans une des bandes où ce putschiste délinquant(vol de lingot d’or,pillage de nos ressources avec cette mafia de la compaorose compradore) parlait à Rebecca la Togolaise,la bonne dame qui en a entre les cuisses contrairement à ces couilles molles(Soto,Bassolé),avait vite fait de reconnaître les faits.Pourquoi donc les conversations entre Bassolé-Rebecca sont exactes alors que celles entre Bassolé-Soro seraient fausses ?En plus dans quel intérêt nos autorités de l’équipe vont se permettre de fabriquer du faux pour incriminer un Soro ?Arrêtez de jouer avec notre intelligence Tchurrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre 2016 à 19:32, par Nabiiga
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

      Si seulement la honte tuait, les RSS seront morts depuis longtemps. Les ténors du pouvoir politique d’aujourd’hui n’ont pas honte en voulant à jamais nous endormir sur les dossiers de leurs partisans fieffés écroués à la MACA. Pourquoi faut-il authentifier ces écoutes ? C’est parce qu’on veut qu’elle ne soit pas authentique afin qu’on puisse libérer leurs anciens collègues. Comment peut-on prétendre que les écoutes qui concernent le général ont été truquées et non pas les autres issues de la meme source. Le général et ses partisans n’aident pas la discussion en restant muets sur sa communication avec Rebecca de la présidence togolaise. Ces écoutes-là, étaient-elles truquées, fabriquées et/ou manipulées ? Les communications entre Gilbert et son fils, ce dernier n’est pas sorti pour nier la conversation or, cette causerie aussi fait objet d’enregistrement. Si lui, il accepte le sien, et la conversation entre le général et Rebecca, pour ne parler de ceux des militaires ivoiriensne fait pas objet de contestation car personne n’est sorti pour la nier non plus, la logique normale veut que les écoutes entre Soro et le général ne fassent pas débat. Mais hélas, comme les RSS veulent se protéger en ne jugeant personne sous peine de se faire juger eux-mêmes, l’heure a sonné pour trouver d’autres trucs, tels l’authentification de ces écoutes. Djirbril sera libéré ainsi que Diendéré.

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 15:02, par Falconet
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Décidément que j’ai du mal à comprendre les gens. Comment vouloir nier l’évidence du moment où même le plus taré sera à même d authentifié les écoutes à cause des détails qu’on y trouve. De toutes les façons c’est Dieu qui a permis de mettre fin au coup d’état afin de sortir le Faso des grilles des buveurs de sang et c’est ce même Dieu qui rendra justice ici bas et à l’au delà.
    Vive la justice Divine
    O falconet

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 15:42, par Citoyen
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Je suis entièrement d’accord avec le point de vue , l’analyse de l’internaute Nr 13.
    c’est bel et bien les voies des Sirs BASSOLET et SORO en attendant bien sûr une quelconque authentification : c’est tellement clair comme de l’eau de roche.
    Mais, parlant d’authentification ,celle ci peut aussi être manipulée dans un sen ou dans l’autre sens surtout quand on a à faire à un franc maçon qui à des réseaux mafieux et des tentacules diaboliques dans les sphères puissantes de ce monde.
    Alors le pauvre mais vaillant peuple du Burkina va s’en remettre au jugement de l’Éternel des armées tout puissant .
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso. Amen................!

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 15:43, par Beton
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Vous n’avez pas besoin de tous ces détours pour le libérer. Allez-y on connais la finalité. Vos méthodes sons dépassées. Recyclez vous si pensez nous duper. BASSOLE n’est pas plus coupable que DIENDERE qui, lui même ne l’est pas plus que vous nos dirigeants actuels.

    Quand je parle de culpabilité, je ne parle pas seulement du putsch ou de l’insurrection. Les crimes ignobles et odieux n’ont pas commencé en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 16:00, par ziguehi
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    zida n’a pas rendu service à mon pays mais pas moins que le MPP qui est entrain de le desservir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 16:17, par L’integre
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    si on doit compter sur les résultats d’un expert pour trancher sur l’affaire des écoutes entre Djibril et Soro, c’est peine perdu car ce expert n’aura rien a perdre en disant que ce ne pas la voix de Djibril donc je suggère qu’on prenne les honoraires de l’expert payer du matériel médico-techniques afin de renforcer le plateau technique dans nos hôpitaux pour une prise en charge adéquate des blessés de l’insurrection et du putsch toujours en vie ; et ensemble prions pour nos martyres afin que leurs âmes reposent en paix. Pauvre Burkina, la justice n’est pas faite pour les pauvres. Que Dieu protège le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 16:33, par BAILE
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Nos autorités ne connaissent même pas ce que c’est la honte. C’est vraiment pitoyable.

    Sinon on vous voit venir.
    1) les écoutes vont être déclaré non authentiques
    2) Bassolé va être libérer
    3) Ils vont tous s’acharner contre Zida et tout faire pour le détruire
    4) Le président va gracier Diendere

    C’est le scénario que nos pauvres autorités préparent.

    Quelles bassesses...

    Mais, rassurez vous, si le Peuple a pu déraciner un pouvoir vieux de 27 ans, il sera plus simple d’effacer au néant des incapables du pouvoir actuel. Le Peuple se moque éperdument de vos réseaux franc maçons.
    On se moque aussi des autres réseaux qui veulent tout contrôler.

    On peut bien vivre sans aucune aide financière extérieur. On l’a bien démontrer pendant la période révolutionnaire.

    Salif Diallo est irrécupérable. Il est pourri jusqu’à la moêlle épinière. C’est pourquoi je m’adresse à mon cher Rock, à M. le PM, et à M. Simon Compaore. Vous, je sais, que vous avez encore de la dignité. Mettez vous au service de la populations et non au service des intérêts égoïstes des réseaux mafieux. Sinon, vous serez les premier à récolter les casses, sur tout les plan, sur terre et au delà. Çà, vous devez vous en convaincre. A bon entendeur, salut :...

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre 2016 à 16:18, par SOME Zubada
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

      Si Rock gracie Diendere, il tombe en meme temps. Il sera complice, co-auteur, commanditaire, planificateur et executant des meurtres commis par le RSP. Le vaillant people quoique mouton quelque fois, attend. Cela sera la legalisation et la legitimisation des crimes de tous genres. Au moins cette fois ci la verite doit etre dite. Les prerogatives du PF en matiere de grace et autre doivent etre utilisees en faveur du people et des realites du moment. Il ya eu trop de morts inutilement. Attention a un effet boomerang exploisif. Sagesse oblige

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 16:33, par KIRIKOU
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Rien de nouveau sous nos cieux où l’argent est la racine de tous nos maux .
    Pourquoi passer par des contorsions pour aboutir finalement à sa libération dite provisoire ou définitive !?
    Justice militaire ou celle des droits communs ,toutes empruntent la voie du Kalaboulé .

    Dans tout çà , c’est le bas peuple qui continuera a être manipulé pour hisser au firmament des gens qui pensent qu’ils ont une mission messianique à accomplir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 16:42, par warzat
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Il y a là un effort de la justice pour être juste avec lui, même si pour beaucoup c’est encore un subterfuge pour le libérer. L’enseignement premier que doit se saisir les militaires est qu’ils doivent plus se mêler de la chose politique et surtout éviter de se laisser manipuler par les civils. Du reste et c’est important, ces deux généraux n’ont pas fuit, les traiter comme ils auraient traité éventuellement les anti-putschistes( exécution) signifierait partager les mêmes valeurs qu’eux. Ces deux généraux valent mieux que ceux qui ont commandé de faux gilets pare-balles pour que les bandits de grands chemins tuent les forces de l’ordre(les moins gradés, l’homme de terrain) chargées de protéger les populations.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 16:48, par Fatao
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Si les Rock ne vont pas attention, il va vite avoir une révolte qu’ils ne pourront pas maitriser.
    Ils ont sali la transition pour pouvoir ne pas juger les crimes économiques et autres qui peuvent bien les rattraper. Mais le peuple les suit et c’est vraiment à eux de savoir jouer. S’ils sont eux mêmes sales, il fallait se mettre à l’écart. Le plus rien ne sera comme avant risque très vite de les rattraper. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:05, par Bissongo
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Demandez a Diendere ou a Djibril s’ ils ont authentifie les fameux aveux de Lengani ou de Zongo avant les liquider froidement...
    Nous sommes tjrs au Faso !
    Pour repondre ainsi a ceux qui viennent de se reveiller.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:05, par boka
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Si ces ecoutes ne sont pas authentique bassole va faire voir de toutes les couleurs au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:27, par Dignité
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Ainsi va le Faso en mode mouta mouta.......
    On ne saura jamais la vérité dans cette affaire, on n’aura jamais un jugement sérieux de cette affaire ! Les écoutes sont un "pur montage" ; de même, le coup d’état n’a été qu’une fiction que les grands réalisateurs de Hollywood ont voulu expérimenté au sahel ! L’hélicoptère qui est allé cherché l’argent et le matériel de maintien de l’ordre n’a été qu’un avion en papier qu’un enfant a confectionné et lancé dans le ciel sauf qu’il a volé et il a échappé à son contrôle. Bref.........
    J’invite enfin ceux qui ont le verbe facile pour dire réconciliation, de fermer les yeux 2 secondes et d’imaginer un des leurs qui a été tué et on vient leur demander de faire pardon.
    Personne n’est contre une réconciliation mais ce qu’on dit, il faut qu’elle soit VRAIE ! Que les auteurs, les commanditaires et les complices disent au moins la Vérité à défaut d’une justice avant qu’on parle de pardon ou réconciliation. Sinon, c’est une grosse mine, une bombe que nous préparons brillamment et dont nous reportons juste de quelques mois ou années l’explosion !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:27, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Hé bien cette justice et ces juges ne finiront pas de berner le peuple Burkinabè. Chaque jour a son cortège d’étonnement et de surprises. Ecoutes téléphoniques, c’est encore une histoire de deal que les juges militaires veulent faire. Est-ce que cette authentification sera possible avec cette pression politique interne et externe ? Et si les écoutes téléphoniques ne sont pas authentiques, qu’est-ce qui va se passer alors ? Irons-nous vers le blanchiment de DJIBRIL BASSOLE et sa libéralisation ? On verra tout dans ce pays où il n’y a plus de vérité à la justice, plus de dignité pour les juges, seuls les intérêts comptes. Tant pis pour les morts.
    Nous sommes en train de perdre encore la petite dignité qui restait avec le régime de BLAISE sous ce régime. Des dirigeants qui ne savent plus où donner de la tête. Que DIEU sauve le BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:32, par Dignité
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Ainsi va le Faso en mode mouta mouta.......
    On ne saura jamais la vérité dans cette affaire, on n’aura jamais un jugement sérieux de cette affaire ! Les écoutes sont un "pur montage" ; de même, le coup d’état n’a été qu’une fiction que les grands réalisateurs de Hollywood ont voulu expérimenté au sahel ! L’hélicoptère qui est allé cherché l’argent et le matériel de maintien de l’ordre n’a été qu’un avion en papier qu’un enfant a confectionné et lancé dans le ciel sauf qu’il a volé et il a échappé à son contrôle. Bref.........
    J’invite enfin ceux qui ont le verbe facile pour dire réconciliation, de fermer les yeux 2 secondes et d’imaginer un des leurs qui a été tué et on vient leur demander de faire pardon.
    Personne n’est contre une réconciliation mais ce qu’on dit, il faut qu’elle soit VRAIE ! Que les auteurs, les commanditaires et les complices disent au moins la Vérité à défaut d’une justice avant qu’on parle de pardon ou réconciliation. Sinon, c’est une grosse mine, une bombe que nous préparons brillamment et dont nous reportons juste de quelques mois ou années l’explosion !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:36, par Maxi maxi
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    On est fatigué de vos expertises et contre expertises. Même le bébé reconnait la voix de sa mère. Affaire à suivre...

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 17:44, par Maxi maxi
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Tous ceux et celles qui cautionneront des gens qui ont entacher de leurs mains et et de leurs pieds de sang notre pays en porterons l’entière responsabilité ici et maintenant, demain et pour toujours...

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 18:04, par m p p
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    blaise et son gouvernement vaut mile fois ke vs.vs avez tuer le pays.vs avez trahi le peuple.dieu va vs trahir...temp d blaise y avait tous.metenant ya rien.les martyrs sont mort cadeau.merde au pouvoir mpp !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 18:29, par Voltaïque
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Bizarre la réaction des internautes. C’est vrai que depuis la transition les Burkinabé marchent les pieds en l’air et la tête en bas ; ils ont perdu leur sens du dycernement et de la raison ils sont devenus des y voit rien ("ivoirien") sans l’humour légendaire ivoirien. Avant de se préoccuper de l’authenticité ou pas des écoutes téléphoniques, la première question est de savoir quelle est la validité juridique de ces écoutes. Peuvent elles être versées au dossier ?. Chacun opine sur la base de ses émotions ( reconnaissance de l’authenticité de la voie........etc) mais seul le tribunal est fondé à dire le droit sur la base des procedures judiciaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 19:16, par Man
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Moi j’ai peur pour notre pays ! Finalement on ne sait pas sur quel pied danser ; on ne sait plus à quel Saint se vouer ! Que Dieu le tout puissant ait sa main sur nous !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 19:38, par Man
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Moi j’ai peur pour notre pays ! Finalement on ne sait pas sur quel pied danser ; on ne sait plus à quel Saint se vouer ! Que Dieu le tout puissant ait sa main sur nous !

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 19:56, par talll
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Rappelez-vous de l’affaire Nébié ! L’expert commis à cette tâche a dit des choses que même un imbécile sortant d’une école d’infirmier n’aurait pas dites. Tout ça pour cacher la vérité. Celui qui écoute cette cassette ou qui lit la transcription sait que c’est la vérité. Et JA a montré comment cet enregistrement a été obtenu. Mais pour libérer Djibril sous la pression de ses réseaux il suffit que l’expert (comme celui commis au dossier niébé) dise que c’est faux, et on y trouve un argument pour le libérer. Jusqu’à preuve de contraire il faut craindre que les conclusions soient falsifiées.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2016 à 23:19, par Kosyam
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Luilui ! Permets moi de te tutoyer. Tu es très intelligent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 05:23, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    eh !qui a des nouvelles de l expert qui avait fait l autopsie du juge Nebie !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 08:49, par kere
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    libérer notre président,le président de tout les burkinabés,allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 09:15, par verité
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    authentifier aussi les écoutes de Lingani et de Henri ZONGO

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 09:46, par sankara saidou
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Arrêtez de divertir le peuple. M BASSOLE sait ce qu’il a fait ou pas. On n’a pas besoin de ces écoutes téléphoniques pour prouver sa culpabilité ou pas. S’il a soutenu le coup d’ETat ,certainement qu’il a contacté les militaires qui faisaient mouvement sur Ouagadougou pour libérer Kossiam. Que ces braves militaires qui ont risqué leurs vies contribuent à l’élucidation de ce problème. Soyez rassurés, on arrivera à la conclusion que ces écoutes ne sont pas authentiques. Il y’aura des influences sur ce dossier ; Rappelez vous de l’affaire du juge NEBIE ; l’expert n’a t-il pas conclu que M NEBIE a été victime d’un accident ? LES feuilles vont circulées et et on aboutira à des conclusions surprenantes. SORO a suffisamment de moyens
    a bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 11:58, par ka
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Libérez le et gardez votre cinéma pour des nez percé, car la pression des arabes empêchent le président Roch Kaboré de dormir. d’autres preuves accablantes plus que les écoutes téléphoniques pèsent lourdement sur le djihadiste Djibril Bassolé, ‘’comme le financement du coup d’état et autres :’’ Malheureusement l’expertise qui sera fait par un expert bidon comme celui de NEBIE, sera un prétexte pour libérer Djibril car tout est calculé et mesurer pour satisfaire les chantages des arabes. On verra qu’avec le motif que la bande n’est pas authentique par les experts bidons qui seront désignés, le djihadiste Djibril sera libéré dans les jours à venir par le juge de Roch Kaboré qui se pliera a la pression des arabes qui sont : ‘’’’Si le Burkina ne libère pas le djihadiste Djibril, l’ami des arabes, aucun centime arabe ne viendra dans la caisse de l’état Burkinabé comme aide.’’’ C’est ainsi que la faiblesse de nos gouvernants incapables, bafoue notre justice. Que tous les lecteurs de ce message le gardent en souvenir, si le contraire se produise de ce que je dis, ‘’c’est-à-dire une condamnation du Djihadiste Bassolé,’’ alors disons que la justice du nouveau Burkina fait un bon chemin pour la nouvelle génération.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 12:40, par Tie
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    chers internautes, laisser la justice faire son travail. Pourquoi les écoutes téléphoniques ont été mises sur les ondes sans passer par le juge d’instruction avant ? A qui profite l’emprisonnement de Djibril ? Dans une procédure juridiciaire, un civil ne peut pas dire qu’une pièce est authentique sans expertise demandée par le juge. C’est après toutes les instructions et jugement, que le public peut savoir de quoi un présumé est coupable. mais ici au Faso, c’est le populisme de quelqu’un qui le condanne sans aucune procédure juridiciaire. Pourquoi, Zida qui a dit que les écoutes sont authentiques sur radio oméga, refuse de venir dire la vérité au peuple Burkinabé ? Et du comment les a-t-il authentifiées ? Henri Zongo et Boukary Lingani ont été exécutés sur des mensonges comme quoi ils ont voulu faire un coup d’état à Blaise. Mais aujourd’hui, ce qui ressort, c’est qu’ils ont été tué pour rien. Donc je demande à tout un chacun d’attendre la vérité avant de dire n’importe quoi. Sommes nous des saints pour juger notre prochain ? J’invite les internautes Ka, Nabiiga, Somé à regarder le film ’’les Rosenberg ne doivent pas mourrir’’. Une fausse information détruit toute une nation. Donc ne mettez pas de l’huile dans le feu. Comme, nous somme dans un état de droit, laissons la justice faire son travail. On ne peut vouloir une chose et son contraire. Soit nous voulions une justice indépendante ou non ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 14:18, par USA
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    INTERNAUTE 46 .de grâce gardes tes leçons de droits pour toi seul. SI DJIBRIL BASSOLE était un pauvre AGENT de la fonction publique on n’ allait pas demander une expertise extérieur pour le condamner ... Mais de quoi avez vous peur de le juger comme tout citoyen Burkinabé ? le peuple Burkinabé attend ce procès avec force ,donc faites vite..

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 14:51, par Thién
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    La comédie continue !
    D’abord qui aurait intérêt à impliquer Bassolet dans une affaire où il n’a rien à y voir ?
    Il était déjà tombé avec le gouvernement de Blaise sans avoir su choisir son camp. Il n’était donc plus un problème pour qui que ce soit ! Parcontre, lui avait intérêt à reprendre la balle au bon, puisqu’il s’est mué en créant un parti qui par définition cherche le pouvoir donc à diriger. En somme, personne n’est allé sortir Bassolet de son sommeil si lui-même était resté tranquille dans son coin ! Tout le monde sait dans ce pays qu’il a été et est un expert en fabrication de faux pour des coups d’état fictifs (rappelons nous du cas de Hermann quand il s’opposait à Blaise).
    Aujourd’hui, Bassolet est rattrapé pour un débat où on doit déterminer s’il y a du faux ou pas !
    Il comprend donc que cela peut faire mal ! Il comprend donc qu’il est possible de faire du faux ! Il doit comprendre que même faux il n’était pas le plus intelligent de ce pays !
    Je ne peux donc comprendre que la justice militaire demande une espertise de la bande sonore quand on sait que ce seraient des soi-disant experts étrangers sans doute en relation avec l’avocat étranger, qui vont nous donner une conclusion "bidon" sans que la justice militaire ne puisse dire le contraire car aucun expert burkinabè ne pouvant contredire ces fameux experts étrangers.
    C’est donc une comédie à laquelle la justice militaire nous convie et où Bassolet s’en sortira s’en égratignure. Cela est trop facile !
    Les vrais motifs pour un vrai soulèvement populaire et définitif, sont en gestation car nos morts ne sont pas morts pour rien !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 14:59, par ka
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    A l’intervenant Tie 46 : Merci pour tes états d’Ames pour l’injustice du Burkina de Blaise Compaoré et ses serviteurs nommés RSS. Non, ne compare pas les cassettes des auditions des principaux protagonistes dans la nuit du 18 Septembre 1989 réunis par les mêmes comploteurs qui ont rapporté à Blaise Compaoré des critiques défavorables a ses principaux frères d’armes et conseillers qui sont Lingani et Zongo, dont il était obligé de prendre des distances et finalement les faire fusillé. Si tu remarques, ce sont ces même comploteurs du 18 septembre 1989 dont personnes ne sait ce qui s’est passé a cette réunion qui sont toujours sur la scène politique Burkinabé et qui continuent leurs sales boulot, je veux parler ceux qui étaient parmis a cette réunion Gilbert Diendéré, Hermann Yameogo. Ce n’est pas Newton Bary de l’évènement qui me dira le contraire car son article sur ‘’’que s’est-il passé ce 18 septembre 1989 ? Dit tout. Ici tu nous accuse sans raison, car Djibril Bassolé par obéissance comme un esclave a Blaise Compaoré était capable et est capable de ce qu’on l’accuse, et le peuple le sait, car son passé le rattrape. Comme un officiel Togolais disait ‘’’Blaise Compaoré est un fouteur de merde,’’’ et moi je dis que Djibril Bassolé en soumission pour un criminel en puissance, est un fouteur de merde pour le peuple Burkinabé. Tu nous dit de voir le film (Rosenberg ne doivent pas mourir que j’ai vu plusieurs fois) moi je te dit de relire dans le Sidwaya du 18 au 19 Janvier 1999 ou Djibril s’est jeté dans l’eau à cœur et âme pour étouffer le dossier de l’assassinat du valeureux journaliste Norbert Zongo, uniquement que pour les beaux yeux de François Compaoré et de son frère Blaise. Sans oublié les lingots d’or volé. Qu’il pleuve ou qu’il neige, même avec toute la caisse de l’état que lui et son mentor ont volé, ils ne peuvent pas racheter leur passé : Et c’est ce passé qui le rattrapera un jour, même si l’injustice des juges corrompus le libère. Voilà que cette même injustice a libéré hier un des comploteurs au gosier large qui a fait tuer des innocents que tu sites dans ton intervention : Mais crois-moi qu’il retournera un jour en prison avec une jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant dans le pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

    • Le 7 octobre 2016 à 09:36, par Boinzem
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

      En lisant tous ses postes, je conclus que le Vieux Ka a une haine morbide et dégoulinante contre Blaise COMPAORE qu’il diffuse à longueur de journée pour infecter tous ceux qui ne pensent pas comme lui. Il déteste aussi Djibril Bassolet tout en se faisant indulgent envers les RSS qu’il a apremment soutenu au début de l’année. Avant de détruire l’ennemi, la haine détruit celui qui la secrétée. C’est comme le couteau, s’il ne coupe pas son fourreau, il ne peut couper personne. Il faut beaucoup d’énergie négative pour écrire chaque jour les messages haineux que le Vieux Ka poste. Cela peut affecter la santé morale et physique (surtout le coeur). La sagesse africaine nous conseille le pardon comme arme pour résoudre les problèmes en société. Vous prônez la loi du Talion "oeil pour oeil, dent pour dent". Je préfère de loin un criminel repentant et puni à un Vieux haineux qui déverse son venin au quotidien dans un anonymat sans courage. Si Blaise vous dois ou vous as offensé, de grâce, attendez son retour pour régler cela d’homme à homme. Epargnez-nous les longs messages méchants et mensongers. N’est pas Kôrô Yamyélé qui veut.

      Votre plaidoyer sur la fameuse rue non goudronnée de Pissy a donné quoi ? C’est là où il faut continuer de mettre vos efforts. Les habitants du quartier vous seront très reconnaissants en cas de réussite. Pensez développement et non destruction des autres par la haine, la diffamation et les injures grossières. Sans rancune.

      Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 15:53, par Tie
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Intervenant Ka 49 : merci encore pour cet éclairci de l’exécution de Zongo Henri et Lingani Boukary. c’est pour cette raison que nous devions laisser la justice faire son travail. Tout ce que vous dites, lors de son proccès les vérités seront dites. S’il est coupable il sera condanné. Dans le cas contraire il sera libre. Vous le dites si bien qu’il était esclave de Blaise. Dites moi, au temps fort de Blaise qui avait droit à la parole pour dire sa pensée qui n’allait pas dans le même sens que lui ? Est-ce que nous pouvions prouver le contraire, que si Djibril n’avait pas joué le jeu pour faire la balance, peut être que la situation du Faso allait être pire qu’aujourd’hui ? nous n’en savions rien de tout cela. le vole de l’or, l’étouffement du dossier Norbert, la vérité va sortir tôt ou tard sur tout cela. Pour le moment, on demande l’expertise des écoutes, attendons de voir. Après cela, on va au procès. Appliquons le droit. Nous avions l’occasion d’aller en justice et on se plaint. Nous pouvions aussi nous permettre aujourd’hui de dire ce qu’on nous pensions. Donc allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 16:23, par veni vidi vinci
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Pauvre Some,
    Je prends du plaisir à lire tes réactions non pas pour un quelconque intérêt mais au contraire pour leur impertinence déconcertante. Je me demande comment on peut être bête à ce point. Néanmoins, vos interventions idiotes et inopportunes ont l’avantage d’amuser la galerie. Surtout tous ces gens là incapables d’élever le niveau du débat à travers des réflexions dignes de ce nom. On t’a posé une seule question : pourquoi ce n’est que maintenant, soit un an après qu’on cherche à authentifier les soi-disant écoutes ? Qui a ordonné ces écoutes ? Sont-elles légales ?
    Enfin, que t’inspire la cacophonie qui a eu lieu récemment à la cour de cassation ? Si tu es incapable de répondre à ces questions, nous, nous refusons de te rejoindre dans le caniveau pour discuter.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 17:08, par El_monstro
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Autre temps, autre meurses. Il est toujours vivant et il faut savoir relativiser. Faux ou vrais complots, être entre 4 murs, il y a 3 murs en trop avec le Blaiso et son Djengueré.... Au suivant de ces messieurs. Demander à la famille Boukari lingani et Henri Zongo.
    Moi je pense que pour être honnête, on aurait dû procéder à l’expertise il y a déjà un bout de temps. Soyons respectueux de le vie humaine et présumons leur innocent jusqu’à preuve contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 17:51, par 17:46
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Ceux à quoi nous disons non ! c’est la vengeance politique, manipulation et machination du peuple ! Djibi n’a rien fait ! à part la peur de l’homme ! vous êtes hantés par sa valeur ! mais soyons rassurer rien ne peut contre Djibi !
    allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 18:52, par ka
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Tié je confirme : Durant 27 ans on peut dire que tout le peuple Burkinabé est comptable de la bourde du regimbe sanguinaire de Blaise Compaoré. Mais ce régime avait deux gouvernants, ceux qui gouvernaient pour tuer leur compatriote et régner sans partage, et ceux qui gouvernaient avec des objectifs qui vont pour le peuple et le développement du pays. Djibril Bassolé faisait partie des premiers gouvernants qui tuaient pour régner sans partage. Quant à dire que pendant le règne de Blaise Compaoré personne ne pouvait rien dire ou quitter ce pouvoir c’est faut : D’autres comme Salif Diallo ont taper sur la fourmilière en disant a Blaise que l’article 37 est intouchable et claquer la porte. Les deux RS ont suivis, Djibril pouvait le faire aussi. Si tu lis mes messages depuis les 7 dernières années et tant d’autres internautes comme mon ami Körö Yamyélé, le Citoyen, Trahison, SOME vérité No1, Achille de Tapsoba, nous avons critiqué ouvertement le régime sanguinaire de Blaise Compaoré et de son frère, ainsi que leur complice Djibril Bassolet. Blaise compaoré et sa clique nous connaisse, mais nos critiques étaient fondées avec des argumentations solides, et lu avec des autos critiques des intellectuels attentionnés qui écoutent. Quant aux nouveaux venus sur le net après l’insurrection avec des grandes gueules, et livrent des critiques de dénigrements et des railleries mesquines par ce qu’ils ne sont pas écoutées : Pour moi, ils ne sont pas écouté parce qu’ils ont goutés la corruption à ciel ouvert et veulent toujours la continuité pour retarder l’avancer du Burkina dans la peur en suivant aveuglement l’injustice. Sans une politique juste et une justice équitable, il n’y aura jamais une réconciliation nationale, ou une émergence dans un pays comme le nôtre. Les criminels connus doivent payer leurs crimes pour soulager les victimes et leurs familles. Celui qui n’a pas commis de faute, reste tranquille pour une justice équitable si on l’accuse arbitrairement. Dans la plupart des cas, ce sont les coupables qui s’excitent et veulent à tout prix payer leur liberté pour fuir en criant comme un lion derrière des barreaux de fer, c’est le cas de Djibril par rapport à un Gilbert Diendéré qui assume et attend qu’on le juge. Alors Tié, le peuple Burkinabé n’est plus des moutons après les 30 et 31 Octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2016 à 21:25, par clairevoyance
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Ce qui est sur le dénouement de cette affaire sera très regrettable pour le pays tout entier. Attendons seulement !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2016 à 01:34, par DJIBY
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    ki ta dit k rien ne peut contre djiby ? il est ou en ce moma ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2016 à 07:27, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    eh "rakoega" as tu veillé a faire authentifier la voix du cousin "zambo" avant de lui indiquer que le milliard volé du projet "ri lobé"et reservé pour corrompre au second tour qui na pas eu lieu se trouve (comme pour conjurer la galere de l enfance )au coin des deux colonnes de jarres de yaaba wagdum !tu as vu l expert"allez_ment" ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2016 à 07:43, par veni vidi vinci
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    À Ka et consorts,
    Vous avez certainement un problème personnel à régler avec Djibril. Si tel est le cas, débrouillez vous pour le faire et épargner les internautes des âneries que vous débiter à longueur de journée sur le net. C’est vrai que le net est devenu le lieu idéal pour les lâches comme vous incapables de s’assumer à visage découvert.

    Djibril est il comptable plus que Salif, Simon et Roch des errements de Blaise Compaore et sa famille ? N’est-ce pas le même Roch qui avait dit que ne pas modifier la constitution est anticonstitutionnelle ? Évidemment vous ne pouvez pas vous rappeler de cela. Écrivez dans les journaux et signez vos textes, là vous serez crédibles.
    C’est pitoyable !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2016 à 11:14, par ka
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Intervenants Clair et Vidi Vinci 58 : Vous êtes sombres en étant du côté de l’injustice et l’impunité, ainsi que la corruption a ciel ouvert. Aucune haine en ka contre qui que ça soit. Simplement la vérité de ka sur le net ne plaise pas à des personnes comme vous. Je vous confis au dicton de la sagesse qui nous dit ’’’qu’en opposant la haine a la haine, la violence a la violence, on applique une vieille philosophie qui ne donne pas des bons résultats.’’’

    Répondre à ce message

    • Le 7 octobre 2016 à 15:57, par veni vidi vinci
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

      A Ka,
      Je suis désolé mais vous ne pouvez me convaincre par de tels propos haineux à l’encontre de quelqu’un comme si à lui seul il constitue la source des problèmes de ce pays. C’est pourquoi je suis certain que vous avez un problème personnel à régler avec lui. Si tel est le cas cela vous regarde mais vous ne pouvez empêcher autrui de penser autrement que vous. Si pour ça, nous sommes taxés de sombres, soit. Mais en ce cas, vous, vous incarnez les ténèbres les plus profondes que l’esprit humain puisse imaginer.
      Beaucoup de gens suivent attentivement tout ce qui se passe sans broncher pas parce qu’ils sont bêtes. Le silence étant une forme de communication. Mais je dois reconnaître que c’est lassant de voir les mêmes débiles débiter des âneries à vous couper le souffle.
      Sans rancune.

      Répondre à ce message

  • Le 8 octobre 2016 à 07:37, par ka
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    Nous sommes dans un pays de droit, et la liberté d’exprimer comme on veut est permise : Mais c’est dommage qu’une question de sentiment et de partisan partisane permette à des personnes d’oublier la réalité et la vérité. Si ce que Ka relate du passé de Djibril Bassolé est fausse, qu’on me le contredise avec une argumention solide. Que ça soit Blaise Compaoré, le candidat D. Trump a la présidence Américaine, leur passé les rattrape par la presse qui révèle ce qu’ils ont fait, et qui ne sont pas acceptables par la démocratie et les peuples avertis. Ce que je dis de Djibril Bassolé qui vous donne de la diarrhée est vrais, et vécu par le peuple Burkinabé quand il avait le pouvoir et se croyait intouchable, par ce qu’il est couvert par François et Blaise Compaoré, les anciens Dieu Du Burkina. Demandez-vous pourquoi les juges militaire, ses compagnons militaires de toujours, ne le libèrent pas ? Et Diendéré Gilbert qui assume ? C’est qu’il y a vraiment des preuves qui les accables, et surtout ils sont capables par leur puissance du passé de faire ce qu’on les reproche. Ça sera de même pour Ka, ou les partisans de Djibril Bassolé, si nous étions dans les mêmes cas, nos passés seront dévoilés par des honnêtes personnes, et les juges en prendront comptes, nos familles râleront, mais s’il y a une vraie justice et équitable, les juges nous ferons payé nos crimes, comme ils veulent le faire pour Djibril Bassolé. Chers internautes, pour un Burkina qui veut émerger avec une jeunesse innocente, qui a dit que rien ne sera plus comme avant, soyons francs. Sans une justice équitable, il n’y a pas une réconciliation nationale : Sans que les criminels payent leurs crimes pour soulager les victimes, il n’y a pas de paix dans un pays comme le nôtre. Je n’ai aucune Haine pour Djibril Bassolé ni de Blaise Compaoré, et si ce que je dis sur eux sont inexactes, qu’on me le prouve, pour que je demande pardon. Si ce n’est pas le cas, qu’on la ferme. Ka farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre 2016 à 18:04, par veni vidi vinci
      En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

      À Ka,
      Djibril a-t-il été arrêté pour sa supposée participation au putsh ou pour son passé ? Vous voyez que vous avouez vous même qu’il s’agit d’un règlement de compte. Ce qui fait la différence entre les hommes, c’est l’éducation. Les esprits vils sont incapables de mener un débat sans inviter les autres à descendre dans le caniveau pour se battre. Mais, nous, nous restons stoïques. Nous répondons quand le temps nous le permet juste pour leur rappeler que personne n’a le monopole de la mal cause. Aucune vulgarité, aucune insanité ne nous ébranle.

      Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2016 à 11:07, par DIEU MAUDISSE LES DICTATEURS
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    C’est avec l’insurrection que Blaise et sa bande de vauriens democratiques ont compris que le peuple retenait toutes les idioties qui se passaient, quand ils narguaient le peuple comme ils voulaient. Des propos de dignitaires sont restitues par certains internautes et d’autres rappellent des daits historiques compromettants.
    Dans la gouvernance il faut faire attention mais malheureusement Blaise etait arrive a un moment ou il se prenait pour le Dieu vivant, indispensable et sauveur du Burkina et des pays de l’Afrique de l’Ouest. Voila ou sa boulimie du pouvoir l’a conduit.
    En ce qui concerne les ecoutes telephoniques, il faut faire attention pour ne pas nous envoyer un expert bidon qui va nous fabriquer du n’importe quoi. Dans cette affaire, nous ne plaisantons pas avec tous ces morts. Et pourquoi Monsieur DIENDERE ne conteste pas les ecoutes et Monsieur Djibril BASSOLET les conteste et nous pourrit la vie tous les jours sur INTERNET. Quant on est homme il faut le rester jusqu’au bout. Oubien comme les peines seront lourdes lors de leur proces, il veut y echapper par de la diversion. Dans tous les cas nous serons tous situes avec l’expert allemand.
    Monsieur ou Madame clair clair, vous ne connaissez rien des procedures en justice et vous emmerdez les gens avec vos reactions minables. Doit on liberer DB parce que Deka ou Bamba est libere ? Connaissez vous le degre d’implication des uns et des autres ? sachez qu’une source tend a demontrer que les ecoutes ont ete realises par les americains a travers leur ambassade donc ce n’est pas n’importe quel appareil et ce n’est pas la comedie.
    A la fin des procedures, on verra entre vous et le peuple, laquellle de nos deux positions est legitime et divine.
    En attendant ce jour, QUE DIEU MAUDISSE LES DICTATEURS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre 2016 à 18:37, par Le fils de l’homme
    En réponse à : Ecoute téléphonique Bassolé-Soro : La justice militaire ordonne une expertise

    L’ambassadeur des Etats Unis est le premier responsable de la destruction du PAYS. Depuis lors qu’il doit bouger et il est toujours là, ça ne sens pas bon, le risque que l’on connaisse des troubles ce n’est pas loin car il n’est pas au bout de sa mission, et comme il trouve des répondants dans les si-railles du pouvoir chacune n’a qu’à être prêt !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés