Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.Proverbe Africain» 

Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • mercredi 30 septembre 2015 à 00h15min
Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

Dans ce communiqué, le gouvernement annonce la libération des places occupées par les éléments irréductibles de l’ex RSP, y compris le camp Naaba Koom. On attend le bilan des opérations.

Peuple du Burkina Faso,

Malgré les gages de bonne foi donnés par le Gouvernement de la Transition et les Forces de Défense et de Sécurité, les éléments putschistes de l’ex RSP sont restés inflexibles dans leur volonté de défier le Peuple burkinabè, en refusant de désarmer depuis le dimanche 27 septembre 2015 conformément aux engagements pris devant Sa Majesté le Mogho Naaba et la communauté internationale.

Usant de manœuvres dilatoires dans l’attente de renforts extérieurs et dans l’optique d’une remobilisation éventuelle de soutiens internes, ces éléments putschistes entourés d’une poignée d’irréductibles ont ainsi pris en otage la vie quotidienne de millions de Burkinabè.

Face à cette situation qui était devenue intolérable pour notre Peuple, déterminé à tourner cette page sombre de notre histoire commune, nos patriotiques Forces de Défense et de Sécurité ont pris leurs responsabilités avec succès.

Ainsi, tour à tour, les places ou camps occupés par l’ex RSP, notamment le camp Naaba Koom, ont été libérés par nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité.
Le bilan des opérations sera ultérieurement établi.

Le Gouvernement de la Transition félicite le peuple burkinabè pour sa mobilisation sans faille depuis le début de cette crise et les Forces de Défense et de Sécurité pour leur professionnalisme et comportement républicain.

Il réitère son appel à la tolérance et au bon accueil de nos frères de l’ex RSP. Il lance un appel au renforcement de la réconciliation et de l’unité nationale, et exhorte tout un chacun à œuvrer dans ce sens.

Le Service d’information du gouvernement

Vos commentaires

  • Le 29 septembre 2015 à 22:11, par MPDPA En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Vaillants peuples du Burkina Faso,
    Comme le dit une pensée sage : Aucun rêve n’est trop grand et aucun rêveur n’est trop petit.
    Vous avez rêvé à une libération contre le système de gabegie, vous l’avez accompli et réalisé ce rêve. Cependant le match n’est pas terminé pour autant, il prendra fin avec la passation du pouvoir de la CNT à ceux que vous allez choisir lors des élections à venir.
    Nous ne sommes qu’à la mi-temps, l’issue des élections législative et présidentielle marqueront la fin du match. VOUS avez mis fin à la tentative de coup d’état militaire VOUS devez être vigilants pour ne pas subir de PUTSCH électoral.
    Avec la saisie de cartes électorales contrefaites, nous sommes tous avisés maintenant qu’un coup d’état électoral se préparait aussi. Mais par qui ? La CENI et la gendarmerie devront nous situer sur les acteurs de cette fraude en préparation.
    VOUS avez dit NON à la tentative de coup d’état militaire VOUS devez être vigilants et DIRE NON au PUTSCH électoral.
    Nous voulons des dirigeants DIGNES et INTEGRES pour ce pays
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Le MPDPA
    NB : PARTAGEZ SVP

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:20 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci pou avoir réussi cette opération si c’est vrai comme vous nous le dites. Mais nous voulons savoir très clairement où est Diendéré et que fait-il actuellement ? Ets-il arrêté avec ses hommes du RSP ou pas ? Le peuple burkinabè veut savoir si enfin vous avez pu maîtriser Diendéré et ses lieutenants ou pas ? Merci de nous répondre en toute franchise car nous sommes fatigués de cette pagaille jamais vue nulle part au monde à part ici au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:21, par Abdoulaye En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Toutes nos vives salutations au peuple burkinabe et à ses forces militaires républicaines. Trop c’était trop et il ne faut pas jouer au chat et à la souris avec un général sui nous a prouvé qu’on ne doit plus croire en ce qu’il dit dit. L’heure est à la réconciliation et laissons la justice faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:21, par esprit En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    C’est avec un grand ouf de soulagement que j’accueille cette nouvelle tant attendue pour le bonheur des burkinabé épris de paix ,de justice et pardon.Que Dieu bénisse le Burkina Faso.Mais donnez la position de Diendéré,car tant qu’il n’est pas aux arèts nous n’aurons jamais l

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:26 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    De grâce, si vous laissez Diendéré s’échapper, vous allez devoir rendre des comptes au peuple burkinabè. Si vous exfiltrez Diendéré du pays sans l’arrêter pour qu’il soit jugé, lui et ses acolytes, le vaillant peuple du Burkina vous jugera à sa place. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:27, par Djöbi En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Je disais à un ami vendeur de kilish i( Songhaï) que le golf est un peureux, un poltron un impie . Et j’ai ajouté qu’il fuira dès le premier coup de canon. Et bien la suite des évènements m’a donné raison.
    Ce que je demande au vieux père KAFANDO c’est de demander à toutes les confessions du pays des Hommes intègres d’observer trois jours de prière et d’adoration pour l’ETERNEL DIEU, chef suprême des Armées. Que ceux qui peuvent jeuner, jeunent pour louer DIEU TOUT PUISSANT qui nous a délivré des mains de satan. Gloire éternelle au BURKINA FASO, pays des ELUS de DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:31, par Modeste Citoyen En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    mes vives félicitations à l’armée régulière pour ce gros sacrifice, le peuple entier vous est reconnaissant !
    de diendéré et ses fidèles, même satan a des adeptes et pas des moindres !
    Ma PATRIE ou ma mort, Nous VAINCRONS ! Merci Camarades !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:32, par ILB En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Tout en déplorant les éventuelles pertes en vie, je salue cet acte républicain de l’Armée nationale. "L’Armée ce n’est pas l’armoire !". LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VRAINCRONS ! C’est cela NOTRE DEVISE !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:32, par bibega En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    g n sauré coma remercié notr armé loyaliste d lèr patriotisme ,d lèr courage,d lèr determinisme face a cè terroriste formé par l gnl julbert dienderé,ou nous le peuple du BURKINA FASO avè peur,a leur affrontema,q DIEU benis l’armé republicaine,e prompt retablissema au blessé,e a ceu qi ont perdu leur vie,q le bon DIEU garde chacun d nou pdt longemps q prevu.Q la paix revien au FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:33, par esprit En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    C’est avec un grand ouf de soulagement que j’accueille cette nouvelle tant attendue pour le bonheur des burkinabé épris de paix ,de justice et pardon.Que Dieu bénisse le Burkina Faso.Mais donnez la position de Diendéré,car tant qu’il n’est pas aux arèts nous n’aurons jamais la paix

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:35, par yirmeya OUEDRAOGO En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bravo à notre armée nationale ! Bravo au peuple du Burkina Faso ! Bravo à ceux qui refusent l’arbitraire. Quant au général félon qui ne mérite plus son grade et ses acolytes ils doivent aller méditer leur sort dans les prisons en attendant la justice. Il faut également bien gérer cette victoire pour qu’elle ne soit plus d’un goût amer. tous les soutiens civils et militaires doivent être arrêtés et chacun doit passer à la barre pour s’expliquer. Il faut arrêter le sentimentalisme. La vie humaine est sacrée pour que des gens ôtent la vie et encore parcourent les rues du Burkina avec nous. Cela doit être pareil aussi pour ceux qui ont apporté leur soutien à ce coup de force. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités.
    Na An Laara An Saara
    La patrie ou la mort, Nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:36 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    On est en droit d’espérer que les félons seront, dans cette œuvre salutaire et déterminante de libération du faso et de la démocratie, arrêtés et neutralisés afin qu’ils rendent compte de leur forfaiture dans le respect des lois et de la volonté du peuple burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:36, par tiètaar En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Félicitation à nos forces de défense et de sécurité ! Nous pouvons désormais compter sur vous. Ma prière est que Diendéré et ses acolytes soient à la vindicte populaire afin qu’ils soient traités à la manière de Samuel DO du Liberia !
    Dieu bénisse le BURKINA FASO !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:39, par Le camerounais En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Enfin le peuple burki va souffler. Les terrorristes sont tombés. Maintenant, il va falloir à ce que DIENDERE ne sorte pas du pays car il doit repondre de ses actes. les forces armées doivent veiller à ce qu’il ne soit pas exfiltrer par des puissances etrangeres comme la france

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:44, par Noyesman En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bravo à nos vaillants forces de défense et de sécurité pour l’inestimable service rendu à la nation. No comment, puisse Dieu récompenser votre bravoure et votre sens de l’intérêt général au centuple.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:45, par Zongo Charles En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci seigneur

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 22:46, par yampassaté En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Waouh !!! Nous sommes enfin libres. Merci au tout puissant d’avoir été à nos côtés. merci à nos forces de défense et de sécurité, vous redorez par là votre blason. Félicitations à ces vaillants soldats et au peuple qui est resté debout pour défendre la patrie et la démocratie. PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT : Blaise chassé, RSP dissout, le Burkina Faso libre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 23:18, par Kafao En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    alleluya ! alahou akbar ! que DIEU VOUS BENISSE !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 23:22, par rp En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Je suis pas très convaincu, le gouvernement veut dire qu’il ya eu combat entre l’armée de terre et le rsp.. Combat pour les obligé a se rendre.

    Les amis,ce n’est pas clair. J’ai l’impression que certaines personnalités de la transition ou autres politiciens, ont essayé de profiter de la situation de ces derniers jours pour ’’faire mousser’’,se faire voir, ou se venger.

    D’avance je présente mes escuses a ceux que mes propos vont offusquer, ce n’est que mon point de vu.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 23:49, par De Balzac En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    On veut voir surtout Dienderé menoté pour le debut de sa descente aux enfers

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 00:01, par oran En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci mon Dieu. Merci à l’armée républicaine. Que le pays avance toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 00:09, par Nabiiga En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bon, Gilbert s’est lui-même cantonné. Allez-vous en le recupérer pour le condamner immédiatement. Plus rien à attendre et foutez nous la paix de cette maudite commission d’enquête moribonde. Les auteurs sont là, il se sont integrés dans les autres camps, arrêtez-les là-bas, le vilain medecin qui s’est précipité pour annoncer. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 00:57 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bon boulot, merci surtout de nous libérer de la horde Diendiéréenne. Paix à notre cher Faso, vive l’armée républicaine, vive le peuple du B.F., vive la démocratie au B.F.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 01:03 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Tout le pouvoir !!! Au Peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 01:24 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Toujours dans l’arrogance sans aucun discernement. Ces éléments ne se sont pas rendus, mais c’est le Général Diendéré qui leur a demandé de déposer les armes.
    En revanche vous gouvernement de la transition n’aviez pas respecté les termes de l’accord en dissolvant le RSP et en procédant au gel des avoirs de certaines personnes qui ne sont même pas impliqué dans le coup. Ce n’est pas par ce qu’on est présent dans un hall d’hôtel avec les putschistes qu’on est pour le coup d’Etat. La chasse aux sorcières va redoubler davantage et ce n’est pas comme ça que vous allez construire le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 02:08, par Ousmane Ouedraogo En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Reflechisoons emsemble : c’est Dieu qui est Ford. Les morts enterres, les blessures pansees, continuez la marche jusqu’a la victoire. La Victoire= tolerance, Tolerane, Paix pour tous et surtout reconnaitre que tous autant qoue nous sommes avons peche quelque part par ruse, egoisme, radicalisme, ignorance, exces de confiance. Bref nul n’est parfait mais tout un chacun est perfectible.Le Pays, la Nation, la Patrie : C’est ce qui compte le reste n’est que vent et poursuite de vent. Cettte finale renforce notre conviction que Nul m’est ford pour etre TOUJOURS le plus ford.Cependant nous pouvons etre TOUJOURS vrai bet juste pour etre TOUJOURS le plus vrai et le plus juste. Nul ne saurait alors pretender a cela s’il ne l’ai d’abord avec soi-meme. Que ceux qui sont sont morts pour la vraie et juste cause se reposent dans la paune bienfaisante du divin createur. Que ceux qui sont morts pour la mauvaise cause aient la miserocorde du TRES HAUT.Paix eternelle au pays des homes integres. La Patrie ou la Mort les justes vaincront toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 02:26 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Dénouement peu glorieux pour les généraux Diendere et Bassolet ,maintenant si l’on fait un pas en arrière pour voir les conditions de nomination de ces deux généraux, étaient t-ils les plus méritants de l’armée ? quel pacte ont ils signé avec Blaise et partant toute la Franc maçonnerie ? l’avenir nous le dira

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 02:36, par TIMOTHEE GOUVIDE En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    JE REMERCIE LES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DU FASSO POUR LEUR COMPORTEMENT RÉPUBLICAIN ,DANS CETTE CRISE QU’A CONNUE LE BOUKINA CES DERNIERS TEMPS.
    ENCORE UNE FOIS MERCI.
    QUE DIEU TOUT PUISSANT VOUS BÉNISSE ET VOUS PROTÈGE.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 02:50, par barkbiga En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    1. Vous (rebels du RSP) n’avez pas respecter le people Burkinabe une fois de plus
    2. nous n’avez pas respecter le Moro Naaba devant qui vous avez promis un desarmement pacifique quant les troupes loyalists vous avaient encercles
    3. vous n’avez pas respecter votre parole sacree d’hommes integres
    4. vous ne recolterez que la honte et l’echec tout le restant de votre vie
    5. vous serez vaincus a jamais par les pouvoirs de nos ancetres
    6. nous vaillant peuple du Burkina, nous saurons vous accueillir. car meme si vous etes maudits, vous restez nos freres. et comme on le dit : le linge sale se lave en famille. ce que vous n’avez jamais compris , c’est que nous ne sommes pas contre vous personnellement mais contre cette unite parallele a notre GRANDE ARMEE REPUBLICAINE que vous avez nommee RSP. ceux d’entre vous qui ont eu la grande sagesse pour rejoindre l’armee republicaine, vous avez le respect et la reconnaissance du peuple.
    Dieu benisse le Burkina Faso. un frere residant a Washington DC USA.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 02:52, par le citoyen En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Nos frères d’armes, nous nous joignons à vous, nous saluons votre bravoure et abnégation face à la situation qui était devenue aussi dangereuse pour notre chère patrie. vous vous êtes battu corps et âme et pendant deux semaines, jour et nuit sans relâche dans le but principal de préserver l’intérêt national et la vie des populations. Vous aviez fait preuve de retenue et de professionnalisme face à un groupuscule d’individus qui a un regard dirigé du sens contraire du votre. Vous nous aviez montré et démontrer une fois de plus qu’il existe dans vos rangs des hommes intègres dans ce pays. Vous aviez fait reposer les âmes de nos martyrs qui vous ont accompagné sur le champ de bataille. Votre mission première a été accompli et j’en suis certain que le peuple burkinabè tout entière vous sera reconnaissant. Vive le Burkina, vive l’armée burkinabè. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 03:25, par Okèkpièko En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Le peuple Burkinabè et sa vaillante et patriotique armée viennentt de remporter une victoire inestimable sur les forces du mal. L’Afrique digne dans toute sa composante est fière de vous. Vous avez mis hors d’état de nuire tous ceux d’ici et d’ailleurs (beaucoup plus d’ailleurs que d’ici) qui aiment les raccourcis. Quant à Dienderé, il aura tout le loisir de méditer en prison ce proverbe dont raffolait mon grand père : " On ne fait pas d’accrobatie quand on n’a rien en bas."

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 03:33, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci à nos vaillants soldats Républicains.Vous êtes des patriotes .Et comme nous l enseigne Saint -Just,« Un patriote est celui qui soutient la République en masse ;quiconque la combat en détail est un traitre. » Que le terroriste qui a trouvé refuge à l ambassade du Vatican(Nonciature) tienne sa parole en se livrant à la justice de son pays.Gloire au peuple Burkinabè,tu viens par la même occasion de mettre un point final à l insurrection populaire débutée le 30 octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 03:52, par BANGRESON En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bravo à l’armée. Une étoile de plus pour Général Zagré. Il mérite d’être un Général de Division. Un patriote loyal au peuple, un sage qui a su restaurer l’honneur et la dignité de notre Armée et du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 05:02, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Dommage que les elements irréductibles du RSP aient refuse l’offre de la reddition et obliger les forces loyalists à se defender face à leur assaut faisant état de plusieurs morts dans les rangs des militaires putschistes. Paix à leur âme pour avoir defend un point de vue !!! La nation entière retiendra ce point de vue dans l’histoire politique de notre pays. Nous adressons nos condolénaces les plus attristées aux familles des victimes
    Nous, jeunes patriots, invitons par ailleurs le Gouvernement de la transition à faire un bilan minutieux et exhaistif des cadavres dans le camp Naba Kom en faisant le distingo entre les cadavres récensés dans le cadre de l’attaque, les cadavres trouvés dans les prisons et chambres de tortures du camp Naba Kom effectués avant par les mutins avant la prise du Camp Naba Kom et surtout veiller à prospecter dans tous les environs du camp afin de permetrre de décourir les éventiuels charniers des putschistes(car on peut penser qu’il y’a des parents qui n’ont pas encore été en possession des corps des siens tués lors des affrontements dans la ville de Ouagadougou), l’inventaire exhaustif des corps des militaires putschistes tués lors des affrontements dans le camp Naba Kom et enfin les corps des militaires loyalists tombés sur le champ des combats hier soir.
    Aussi nous recommandons au Gouvernement et surtout à la hierarchie militaire d’éviter les enterrements expéditifs des corps de toutes les victimes et surtout prendre le temps pour leur identification et remise à leurs familles respectives et cela pour favoriser une sepulture digne de ce nom de leurs fils et surtou au non de la reconcialiation nationale.
    Enfin, nous jeunes patriotes, proposons au Gouvernement de la transition de doter à chaque corps de militaires( putschistes comme militaires loyalists tombés dans le champ de bataille d’hier soir) d’un cercueil pour une sepulture digne de ce nom des fils de la nation tombés meme dans la divergence de points de vue.
    Pour terminer nous disowns encore toutes nos condoléances à toutes les familles des disparues. Que la terre libre du Burkina Faso leur soit tous légère !! Amen
    Nous devons etre une nation civilisée qui donne l’exemple aux autres peuples des droits humains et qui consolide véritablement les fondements de la démocratie pour laquelle tous les fils tombés se sont battus.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 05:19, par kador En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Fin des derniers avatars
    du putsch du 16 septembre 2015. Dommage qu’il ait de nouvelles victimes et de nouveaux dégâts, mais force devait rester à la loi, au peuple burkinabé et à la transition. C’est fait. Bravo à nos Forces de défense restées loyales au Peuple burkinabé ! Le plus dur est passé maintenant avec beaucoup de doigté, il faut travailler à panser les plaies sans passion ni faiblesse. Le tissu social burkinabé a assez souffert au cours cette année post Compaoré. Pas de triomphalisme de mauvais aloi, remettons au travail et faisons confiance à la Transition tout en restant vigilant. Le Burkina d’abord !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 05:47, par Sanou Bala Wenceslas En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    La conjugaison des pensées positives a eu raison des forces du mal. Un horizon plein de défis s’ouvre : assumer les conséquences du système moribond ; et réussir à relever les défis pour reconstruire un système de bonne gouvernance au Faso. Que d’attentes à combler ; oui que d’attentes de cette jeunesse dont le devenir a été durement compromis par la cupidité d’un système politique ?
    Sommes-nous prêts à œuvrer pour dessoucher les racines de la mal-gouvernance dans nos consciences individuelles et collectives ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 05:54, par Burkinabé En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Cher peuple du Burkina Faso,

    Le travail n’est pas encore fini tant que Diendéré Gilbert n’est pas arrêté. Il a tant manipulé le peuple du Burkina, ses frères d’arme, nos institutions, etc. Nous devons pas douté un instant que Diendéré Gilbert est un terroriste même s’il a servi dans notre armée. Ses actes et son entêtement jusqu’à mettre en péril la vie des autres soldats montrent bien que le Burkina Faso avait un Général terroriste au sein de son armée. C’est dommage qu’il est retourné contre son propre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 05:55 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    merci au force de défense et sécurité pour leur professionnalisme et leur courage.
    le Burkina Faso est enfin libre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 05:59, par sansan-youblo En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Que Bénisse le Burkina Faso et punisse au centuple les hypocrites, les égoïstes et les méchants. Paix aux âmes des disparus et que leurs péchés sur terre s’ils en avaient, soient ajoutés à ceux de leurs assassins et commanditaires

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 06:01 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    MERCI A NOTRE ARMEE INTEGRE

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 06:03, par koroton bila En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Ce n’est pas un haut militaire. Les militaires RSP qualifiés d’élites relève de la propagande et de l’affabulation. Peuvent-ils nous donner un seul exemple de haut fait militaire sur un théçatre d’opérations ? Pourchasser les élèves et les étudiants de Zogona aux mains nues, assassiner des civils, constitue-t-il un acte de bravoure militaire pour des militaires qualifiés d’élites ?Donnez-nous un signal fort en procédant à l’arrestation immédiate des auteurs connus du putsch. Sans cela nous restons sceptique sur l’effectivité de la libération du camp naaba koom.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 06:13, par Odam TKY En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    << Tolerence>> oui, notre armé a tellement toléré que nous avons risqué la terreur !
    Tant que le Gal Diendéré n’est pas arreté, rien n’est stable dans ce pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 06:15, par La dignité En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Ainsi donc ils n’étaient si dangereux que ça. Il faudrait que ce Gilbert là soit arrêté et qu’il réponde devant la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 06:35, par Bancé Ibrahim En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Saluons le courage de nos Vaillants Soldats loyaux. Ils ont fait un travail propre. Nous sommes fiers d’eux. Ailleurs, on a vu pour déloger des personnes d’une présidence, il a fallu le soutien de l’armée Française avec des hélicos, au Burkina Faso, nos vaillants soldats y sont allés comme des professionnels et ont réussi à déloger sans effort des bandits qu’on disait à priori plus armés et mieux entraînés que notre armée régulière.
    Bravo à vous, vous nous avez libéré.
    De grâce, veuillez mettre aux arrêts cet individu (cancer) que les Burkinabé n’osent plus nommer car il est indigne, répugnant, il n’a aucun code d’honneur. Mettez le au frais de sorte qu’il ne puisse plus nuire au peuple qui a tant souffert de ces exactions d’hier et d’aujourd’hui.
    Les autorités présentes et futures devraient penser à rémunérer nos soldats de l’armée régulières et bien entendu les gendarmes, les policiers... de façon décente, car ils jouent désormais pleinement leur rôle, prêts à mourir pour leur peuple. C’est une rémunération méritée. Quand on pense que ces voyous au service d’un seul individu étaient 3 fois mieux choyés que nos vaillants soldats.
    Vive l’Armée Républicaine au service du peuple Burkinabé.
    Respect absolu pour tous nos corps de sécurité y compris la Police, la Gendarmerie et les autres corps para militaires restés fidèles à son peuple.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.
    Ibrahim BANCE

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:01, par Zonzon En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Que la paix revienne au Faso. Dieu nous bénisse et nous garde

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:03, par YAMEOGO Issaka En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Ouf ! "les serpents africains enfin vaincus" ! L. Pasteur

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:12, par Sogli En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci bien et félicitations à toutes nos forces de défense et de sécurité qui ont su faire preuve de bravoure, de professionnalisme, de détermination et de sang froid à en finir avec les ex-putchistes ! Ainsi tout le peuple saura qu’il n’ y a qu’une seule armée nationale au service de la nation burkinabè ! Que Dieu vous bénisse et que la sagesse guide vos pas pour qu’aucun militaire ne vienne au pouvoir encore par la force des armes !
    A coeur vaillant, rien d’impossible !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:16, par Laafi Naaba En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    La gloire revient a Dieu seul.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:23 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Ceux qui refusent le désarmement ; sont ils des vrais militaires avec numéros matricules ou des mercenaires ? Eclairés moi SVP. Comment ta hiérarchie donne des ordres dans des moments pareils et vous refusez de respecter. C’est dommage que Djindéré prenne un temps inutile pour arrêter ce phénomène axé que sur l’égoïsme personnel et non pour le bien de la majorité.
    Je reste convaincu que le Burkina Faso sera un grand pays démocratique. Les mauvaises graines et les mauvais esprits qui minaient l’avancement de la démocratie ont été décelés et mis hors d’état de RERENUIRE. Vive le Faso et vive le Peuple Burkinabè. Que Dieu nous comble toujours de ces grâces.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:29 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    il était temps d’en finir avec ce général d’opérette, qui au premier tir à abandonné ses troupes pour aller se réfugier à l’ambassade du Vatican. Mais, c’est vraiment une honte pour un soit disant général. Monsieur l’ambassadeur de France devrait revoir son langage, ce n’est pas à lui de nous dire qu’il faut aller aux élections alors que l’on ne connait pas le nombre de morts au camp.... et qu’il faut terminer l’enquête en cours et les arrestations de tous ses traitres. C’est après seulement, avec un climat apaisé que l’on pourra aller sereinement aux élections.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:37, par espoir 9° En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Surtout ne le laissez pas partir afin de le mettre hors d’état de nuire aujourd’hui et demain. Ne jouez pas avec quelqu’un qui ne joue pas avec vous.
    Désarmez le jusqu’au slip avant de le foutre au fonds du gnouf en attendant son jugement tant attendu.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:37 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    il était temps d’en finir avec ce général d’opérette, qui au premier tir à abandonné ses troupes pour aller se réfugier à l’ambassade du Vatican. Mais, c’est vraiment une honte pour un soit disant général. Monsieur l’ambassadeur de France devrait revoir son langage, ce n’est pas à lui de nous dire qu’il faut aller aux élections alors que l’on ne connait pas le nombre de morts au camp.... et qu’il faut terminer l’enquête en cours et les arrestations de tous ses traitres. C’est après seulement, avec un climat apaisé que l’on pourra aller sereinement aux élections.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:40, par Duanra En réponse à : Pourquoi avoir laissé passer GOLF ?

    Bonjour à tous, toutes

    ....Je commence par les 3 points pour tout ce qu’il ya de protocolaire....
    j’ai une seule question à poser pour ceux qui auraient les réponses : Comment GOLF aurait-il pu quitter le camp alors même que celui-ci était encerclé et que les FAN contrôlaient chaque véhicule qui passait ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:47, par zomkom En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Cette armée-là nous représente !Gloire à ll’éternel tout puissant et que justice soit rendue.Paix aux ames disparus lors de l’attaque !Et comme la maison Volkswagen, le golf à fini par se golfer lui-même !Lui la même c’est pas la peine à la dernière minute il fuit du camp et abandonne ses rebelles !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:49 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Gloire à Dieu
    Dieu nous a fait grâce, ne n’oublions jamais en lui obéissant.
    Lui obéir c’est nous aimer y compris les vaincus car Dieu aime les pécheurs pas le péché. Il faut donc donner l’occasion aux vaincus de changer avec une justice équitable car Dieu a dit que personne ne doit être condamné sans un procès public avec le témoignage d’au moins deux ou trois personnes.
    General Zagre merci beaucoup pour votre patience Que Dieu vous bénisse abondamment ainsi que tous vos collègues et collaborateurs.
    Dieu vous a utilisé pour réconcilier l’armée et son peuple ainsi que toutes les composantes de l’armée en tant qu’entité. Laissez vous guider et inspiré ainsi que tous vos collègues et collaborateurs par Dieu pour achever cette oeuvre d’amour car c’est le fondement de toute bonne oeuvre.
    Que Dieu bénisse les vaincus en les délivrant de tout ce qu’il ya en eux qui les amene à faire du mal à autrui à leur famille et à eux même.
    Nous vous aimons mais nous n’aimons ce que vous avez fait. Crier à Dieu afin qu’il vous aide à changer positivement. Je prie pour vous et je sais que beaucoup de gens prient pour vous.
    Croyez et demander car Dieu veut vous aider. En effet vous avez eu le temps pour fuir mais si Dieu a permis que vous restez c’est parce qu’il vous aime et veut vous sauver. N’ayez pas peur de la justice car il faut que vous dites la vérité et demander pardon et Dieu pouvoira. Ce sont des moments difficiles mais ayez foi en Dieu et faites confiance en votre peuple.
    Nous avons refusé l’amnistie parce que ce n’est pas bien, il faut être responsable de vos actes.
    Dieu a donné une conscience à chaque personne mais il ya des gens qui n’écoutent pas leur conscience et c’était votre cas. A présent écouter votre conscience car c’est Dieu qui vous parle. Cependant sachez que satan aussi nous parle à notre conscience. Pour faire la différence c’est que Dieu ne vous conseille pas pour faire le mal or c’est le contraire que satan fait. Jésus a dit d’aimer même nos ennemis et de prier pour ceux qui nous persécutent.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso en aidant les autorités à bien gouverner et que les élections se passent bien et que nous ayons des dirigeants qui aiment Dieu et leurs prochains, Amen

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:52 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    BRAVO BRAVO BRAVO à nos vaillants et loyalistes militaires et en premier lieu à leur chef le Général Zagré par son calme,sa fermeté.Voilà un général qui mérite ses galons contrairement à ce terroriste diendéré.Nous le voulons vif ou mort.Exhibez-le svp à la presse.Un milliard de fois merci à tout le peuple burkinabè.
    La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:52 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Il faut franchement que le Gouvernement cesse de jouer à l’amateurisme, au louvoiement et qu’il soit ferme. Permettre que les auteurs du putsch puisse continuer de prélever 300 000 F sur leurs fonds ressemble à une décision d’enfants de cœurs. Est-ce dire que le minimum vital au Faso est désormais 300 000. Que dire de ceux qui ont perdu leur emploi depuis des années comme les travailleurs de l’Imprimerie Nationale ? Franchement, les agissements du gouvernement jettent le trouble dans le cœur des honnêtes citoyens. Ils font preuve de tout sauf de la fermeté. Il aurait fallu qu’on les laisse 2 semaines dans les mains de Golf et ils allaient en apprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 07:55, par L’Afro-optimiste En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Je tiens d’abord à m’incliner sur la mémoire des victimes de ce coup d’état échoué.

    Un jour ou l’autre cet affrontement entre l’armée loyaliste et l’armée du rsp devrait arriver.La nature faisant bien les choses ces soldats manipulés du rsp ont creusé leur propre tombe.Et comme disait le vieux père Jagger(Alpha Blondy) :"gban gban ils ont créé là ils vont prendre drap".
    Je ne quitterai pas sans donner une citation de notre père spirituel THOMAS NOEL ISIDORE SANKARA :"la victoire est à la révolution,et l’échec appartient à la contre révolution et aux réactionnaires" Fin de citation

    POUR LE COMBAT PATRIOTIQUE POUR L’AVENIR RADIEUX DU BURKINA FASO
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 08:05, par Zoungrana Honoré En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    je salue la ferme volonté de l’armée républicaine et le gouvernement de la transition pour cet acte posé facilitant ainsi le président qui viendra au pouvoir après les élections.Maintenant que kosiam sera totalement libérer par l’ex RSP j’invite le gouvernement et la population à réitérer les différents gages promis à ces soldats.Quant aux élections j’invite l’ensemble des parties prenantes à observer la vigilance afin que le nouveau président soit démocratiquement élu issu d’une élection claire et transparente.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 08:06, par Kanole En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Dieu Soit Loué. Retournons Lui la Gloire et Nos louanges. Il est maintenant temps que nous arrêtions les commentaires désobligeants, les insultes et que nous passions à l’action. Chers compatriotes, donnons nous la main et poursuivons la construction de notre pays. Vive le Burkina Faso, vives les hommes et les femmes intègres du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 08:07, par DEYEHE Roger En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Excellent travail et bravo au peuple Burkinabè et sa vaillante armée. Que cette fois soit la dernière des faiseurs de coup d’état sur le sol africain. Chacun compte désormais, dans la rue et sans armes, tu peux enclencher le mouvement de libération et le reste sera fait par les professionnels patriotes. Que Dieu qui a le dernier mot, veille sur les élections pour que l’hydre putschiste ne pousse une autre tête et ne revienne en vie troubler la quiétude du Burkina Faso. Que les coupables soient traqués et mis au frais afin qu’ils vivent et voient que le Burkina marche sans eux et leurs commendataires de toujours !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 08:10, par Dieu Merci En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Vive la paix. Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 09:33, par L’Afro-optimiste En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Je tiens d’abord à m’incliner sur la mémoire des victimes de ce coup d’état échoué.

    Un jour ou l’autre cet affrontement entre l’armée loyaliste et l’armée du rsp devrait arriver.La nature faisant bien les choses ces soldats manipulés du rsp ont creusé leur propre tombe avant les élections.Et comme disait le vieux père Jagger(Alpha Blondy) :"gban gban ils ont créé là ils vont prendre drap".
    Je ne quitterai pas sans donner une citation de notre père spirituel THOMAS NOEL ISIDORE SANKARA :"la victoire est à la révolution,et l’échec appartient à la contre révolution et aux réactionnaires" Fin de citation

    POUR LE COMBAT PATRIOTIQUE POUR L’AVENIR RADIEUX DU BURKINA FASO
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 09:47, par Dénis En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Vive le peuple burkinabè
    Vive l’armée républicaine du Burkina
    Abas les traitres et ennemis du peuple
    Abas les putschistes
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 09:52 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    je remercie notre vaillante force armée nationale, le peuple du burkina. Que Dieu bénisse notre cher patrie. et accueille notre héros dans son trône.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 09:57, par Coolio En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Gloire a Dieu qui aime vraiment le BF...

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 09:57, par Lumière En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Gloire à Dieu. Merci au Seigneur de nous avoir libéré. On ne doit rien tolérent de cet homme. Il ne peut pas tuer des gens, faire tant de mal au peuple dont les conséquences sont énormes et aller se cacher et oser annoncer qu’il est dans un lieu sûr. Il doit être arrêter. le peuple a dit non il n’a pas écouté, a prié, il n’a pas eu pitié. Honte à lui. Même si on le craignait il devrait à son tour craindre Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 09:59, par DE YAM En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci vaillante Armée à laquelle le Peuple est reconnaissant. Mais ce que chaque Burkinabè a vraiment envie de savoir urgemment, c’est le sort de Diendéré. On l’entend encore sur France 24 et qd-même ce serait des enregistrements, ce n’est pas rassurant après tout ce à quoi on a assisté. Diendéré doit être pris comme on a pris Gbagbo ou alors qu’on nous donne le gage que là où il est c’est comme si et on ne doit plus l’entendre s’exprimer publiquement.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:01, par OUEDRAOGO Idrissa En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Félicitation à toute l’armée burkinabé, qui a fait preuve de patriotisme et de courage pour en finir avec près de 3 décennies de dictature sous prétexte qu’il y a le RSP pour faire de basse besognes.
    félicitation également au général Zagré, qui sans bruits ni trompètes a fait preuve de professionnalisme et de fermeté.
    vive la nation Burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:05, par YEMPOIKBIIGA En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    CONGRATULATION au peuple burkinabé, à son armée, je tire mon chapeau le plus haut possible a cette armé qui nous à libéré de ce terroriste !! bravo a vous mes frères, vous avez reconquis notre respect, notre considération et notre estime !! nous sommes fier de vous !! ce terroriste a fait preuve d’une lâcheté effroyable en fuyant et en abandonnant ses éléments !! et ca se dit général !!! pfff malédiction.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:14, par ganame En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    {}Mes sincères condoleances aux familles des disparus prompt retablissement aux blessés.Si Dienderé avait une conscience il saurait qu’il n’est plus digne d’etre Burkinabé.Bravo à l’armée républicaine qui a sauvé son peuple des mains de ce diable et ses diablotins.Aux respectables autorités sachiez que ce Diendere specialiste des assassinats (plusieurs à son actif )va vouloir encore faire du mal à notre chère patrie

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:15, par Le kiaper En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Internaute 1, s’il te plait laisse nous reposer un peu. On n’a pas fini d’enterrer nos morts, ni même fini avec le RSP (car Diendéré n’est pas aux arrêts), et tu nous parle d’élection.Ton problème est quoi ? Cette histoire de cartes contrefait n’est qu’un simple montage. d’ailleurs quel parti politique va oser fabriquer des cartes d’électeur dans un cyber café. Soyons raisonnable.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:17, par Jacqeline PARE En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    A l’internaute 1 je suis sûre que tu es un de l’UPC. C’est votre naïveté qui a occasionné cette crise. Comment un parti qui se dit responsable va se lancé dans des histoires de fausses cartes fomenté par le RSP pour légitimer son putsch ? Il y a une centaine de partis politiques au BF et si des gens vous appellent vous et pas un autre parti pour dire qu’il y a des fausses cartes et on se pose pas la question de savoir pourquoi c’est nous on appelle et pas les autres c’est que vous aussi vous y êtes pour quelque chose. Les vrais opposant sont ceux que le RSP a attaqué. Avez-vous été inquiété dans cette crise ? Non. Votre ami Ablassé à passé toute la crise à chercher de justifier le putsch. Il y a quelques jours à chaque fois qu’on posait la question du sort réservé au RSP à ZEPH c’est "on verra" toujours a tourner en rond il n’ y avait que lui qui n’avait pas une position claire sur le RSP. Ne venez pas nous pomper l’air ici après crise RSP car vous n’obtiendrez rien. Zeph disait juste avant le putsch qu’on veut lui voler sa victoire alors que tous les sondages sont très claire sur sa position et ça c’est dans les villes imaginez un instant si on avait inclus les villages ? Préparez une crise électoral au lieu de battre campagne vous allez régresser plus que cela car les burkinabè ne sont pas naïfs et sauront trouver une formule pour vous contrer dans votre projet de "nous ou le chaos". Il n ’y aura pas de chaos ici après ces élections par ce que contrairement à vous il y a des partis responsables qui sauront vous prendre dans votre propre piège. C’est maintenant(29 septembre) que le jeu est fait qu’on vous entends parler de pas d’amnistie pour les putschiste alors que le PAREN, MPP, PDC,UNIR-PS ont eu cette position depuis le 21 septembre. Vous aviez toujours pactisé avec le CDP et les Burkinabè le savent ce n’est un secret pour personne.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:19, par ka En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Enfin les punaises de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse ont été anéanties. Vive la paix au Burkina. Vive les élections couplées et transparence du Burkinabé avec des candidats qui ont respectés l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent tout président prédateur du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Que Diendéré paye pour ses crimes a commencer par ses compagnons d’arme éliminés par ruse, ‘’’’Thomas Sankara et ses compagnons, Zongo Henri, J. Lingani, Clément Ouédraogo, les centaines de militaire du camp de Koudougou : Sans oublié le valeureux journaliste Norbert Zongo Et ses Compagnons, David Ouédraogo, le juge NEBIE, la liste est encore longue avec nos enfants sacrifiés gratuitement les 30 et 31 Octobre 2014 et tout dernièrement avec son coup d’Etat a la maternelle d’un criminel né sans cervelle, ni sentiment pour son prochain. Je demande aux responsables de la transition de régler le cas de Diendéré et les responsables du CDP dans les jours qui viennent afin que la justice les prenne en charge et laisser la liberté au peuple de choisir un président qui écoute son peuple, et veut faire avancer le pays dans l’émergence. Le peuple pardonne mais n’oublie pas, le peuple est patient mais impatient, et attend du président Kafando et son équipe une fermeté sans tabou a l’égard de Diendéré Gilbert et Djibril Bassolé, et tous ceux qui les ont soutenus pour le coup d’Etats, afin de perturbé la transition et son code électoral qui est l’œuvre d’un peuple pour éliminer les vermines qui pensent seulement a leur gosier et veulent gouverner le pays avec prétentieux et égoïsme. Sans cette fermeté a l’égard des troubles faits, il n’y aura pas la paix dans le pays que nous aimons tous. Que le peuple Burkinabé veille, afin que l’équipe de la transition sécurise le pays en mettant au frais les prédateurs avant une élection présidentiel transparente. Que les futurs gouvernants de ce pays sachent que la rue sera toujours ouverte pour que le peuple obtienne ses droits, et éliminer l’injustice et l’impunité d’un régime pourri.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:20 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Ce qu’on voulait éviter est arrivé. Combien de mort encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:21, par Kertchi En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bravo à votre vaillante armée nationale, à la population entière du Burkina pour sa mobilisation sans faille, mais, mais, Gilbert doit être arrêté jugé et condamné, sinon, nous ne sommes pas en sécurité, qu’est ce qu’il va manigancer encore, il n’est pas très clair dans ses déclarations, comment peut il avancer qu’il ne maitrise pas les jeunes, dont c’est un conglomérat de bandits armés qu’il dirige, il veut gagner du terrain, comme a son habitude, il veut mettre toute cette merde sur la tête des enfants, non, non, mon Général, nous en avons assez de tes mensonges, va répondre de ce que tu ne veux pas devant la justice et que justice soit faite. Que les parties ayant soutenu cet acte macabre soit dissout. PAIX AUX ÂMES DES DISPARUS QU ILS REPOSENT EN PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:29, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Hommage à tous les MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16, 17 Septembre 2015

    Courage aux Blessés et prompt rétablissement

    Merci et bravo aux FAN du BURKINA pour ce travail excellent. Merci merci merci à la Transition et au Brave Peuple du BURKINA.

    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:30, par Allélua En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Salut Cher brave PEUPLE Burkinabè,

    Au bénin, on vous appelait des peureux, des moutons, mais vous venez de démontrer à la face du monde entier, avec votre Armée Loyaliste en tête, que vous êtes digne d’être appelé PAYS des HOMMES INTÈGRES.

    En effet, à contrario de ce qui se passe sous la barbe de la communauté internationale au Burundi, l’armée burkinabè a démontré qu’elle a le devoir d’appuyer le peuple et non un clan. Nos poltrons de chefs d’Etat qui vous avaient rejoints au lendemain du putsch n’avaient autre objectif que de le légitimer pour en faire jurisprudence chez eux.

    Pardon OUI ! mais pas avant que justice soit rendu !

    Peuple burkinabè, BRAVO !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:32, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Hommage à tous les MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16, 17 Septembre 2015

    Courage aux Blessés et prompt rétablissement

    Merci et bravo aux FAN du BURKINA pour ce travail excellent. Merci merci merci à la Transition et au Brave Peuple du BURKINA.

    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:34, par TRAORE Mani En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Rendons grace a Dieu pour son amour et son merveilleux plan pour le Burkina Faso. Mon ami du commentaire 19 a une forte capacite d’analyse et j’apprecie. Il faut aussi suivre les conseils du sage MPDPA car le match n’est pas encore termine. Les burkinabe doivent tout mettre en oeuvre pour eviter de tomber dans les memes erreurs qui nous ont conduit dans la merde. On a aussi senti dans la resolution de cette crise de la manipulation orchestree par le gouvernement sur certains points, chose qu’il faille eviter desormais dans un pays qu’on veut construire avec l’ensemble des burkinabe. Les politiciens etant de grands felons, soyons tous vigilent.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:34, par SING En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Mr MPDPA(internaute 1) vous êtes là encore avec les fausses cartes ? Ce que vous aviez échoué avec le RSP vous n’obtiendrez pas dans la rue. Si vous n’aviez pas foi en la CENI alors ne participez pas aux élections à venir.De toutes les façons ce sont à majorité des commissaires de CDP qui y sont à majorité mais les autres ne sont pas inquiets. C’est pas en passant votre temps à parler de fraudes que nous allons oublier votre forfaiture dans les concours. La maturité des autres formations politiques les ont guidé et ils n’ont pas fait de cette affaire un thème de campagne d’intoxication car contrairement à vous les autres ont compris que le peuple veut du concret et non des calomnies infantiles. Un conseil changez de méthode pendant qu’il est temps car ceux que vous comptez convoyer pour créer une crise électorale sont ceux là même qui vont vous dénoncer à la Bassolet.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:35, par Rayanémalégré En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Le 29 septembre est célébrée la saint MICHEL partout dans le monde catholique. Saint MICHEL ARCHANGE a écouté favorablement la prière de Michel KAFANDO entouré de son peuple (Chrétiens, Musulmans, Animistes etc...) et de toute la nation entière (BURKINA FASO). De son souffle puissant, Saint MICHEL a mis en fuite le général d’opérette qui par ironie du sort n’a trouvé autre refuge que dans une nonciature. DIEU tu es merveilleux !!! Une fois de plus tu as montré aux burkinabé que tu les aime. Soit Béni à jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:35, par HORUDIAOM En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    On a toujours dit que la voix du peuple est celle de l’éternel des armées. Mais comprenne qui pourra. Le comportement de Gilbert Dendéré est vraiment absurde. Mais comme un internaute l’a si bien dit hier, nul n’échappe à son destin. Félicitation au chef d’État Major général des armées, aux différents chefs de corps et les valeureux soldats des FAN pour leur professionnalisme. Vous avez tenté de les raisonner en vain, vous avez pris vos responsabilités. On ne vous en veut pas, mais plutôt, on vous soutient. Maintenant, faites tout pour que Diendéré soit remis à la justice et que plus jamais, une partie de l’armée ne se comporte de cette façon. Ça n’honore pas le pays. Encore félicitation aux FAN et grand merci au peuple Burkinabé qui a refusé de marchander sa dignité. Notre secours est dans le nom du seigneur. Qu’il soit glorifié pour les siècles des siècles. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:38, par SING En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Mr MPDPA(internaute 1) vous êtes là encore avec les fausses cartes ? Ce que vous aviez échoué avec le RSP vous n’obtiendrez pas dans la rue. Si vous n’aviez pas foi en la CENI alors ne participez pas aux élections à venir.De toutes les façons ce sont à majorité des commissaires de CDP qui y sont à majorité mais les autres ne sont pas inquiets. C’est pas en passant votre temps à parler de fraudes que nous allons oublier votre forfaiture dans les concours. La maturité des autres formations politiques les ont guidé et ils n’ont pas fait de cette affaire un thème de campagne d’intoxication car contrairement à vous les autres ont compris que le peuple veut du concret et non des calomnies infantiles. Un conseil changez de méthode pendant qu’il est temps car ceux que vous comptez convoyer pour créer une crise électorale sont ceux là même qui vont vous dénoncer à la Bassolet.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:39, par BONA En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Mr le MPDPA faite pardon ne profitez pas de cette occasion pour nous laisser plonger dans le noir. Après ce traumatisme subi par le peuple permettez nous de se reposer . Gardez vos ambitions politiques . Nous, on veut la paix. Vos propos sont des manières à replonger le peuple dans la psychose.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:45, par BALGUISSA OUEDRAOGO En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    NUL N’EST AUX DÉÇUS DE LA LOI QUE DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:49, par Abou En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Nous félicitons nos frères burkinabés pour ce bon exemple de résolution de problème entre burkinabés. Même si l’entêtement de Diendéré et ses hommes a conduit a l’usage de la force, nous disons bravo aux hommes intègres.
    Sankara continuera a reposé en paix car le sang de la révolution qu’il a injecté aux burkinabés circule toujours dans leurs veines.
    Pensons maintenant aux martyrs de tous les soulèvements, ils ont besoins de justice. Elle ne doit pas tarder car plus ça traîne plus ça devient difficile. Battons le fer pendant qu’il est chaud.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:53 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Ouagadougou !Ouagadougou outragé !Ouagadougou brisé !Ouagadougou martyrisé !mais Ouagadougou libéré !libéré par lui-même,libéré par ses habitants avec le concours de ses forces armées républicaines,avec l’appui et le concours du Burkina Faso tout entier,du Burkina Faso qui se bat,du seul Burkina Faso,du vrai Burkina Faso pays des Hommes intègres,du Burkina Faso éternel.Eh bien !puisque l’ennemi qui tenait Ouaga a capitulé dans nos mains,le Burkina rentre à Ouagadougou,chez lui.Il y rentre sanglant,mais bien résolu.Il y rentre,éclairé par l’immense leçon,mais plus certain que jamais,de ses devoirs et de ses droits.Je dis d’abord de ses devoirs,et je les résumerai en disant que,pour le moment,il s’agit de devoirs d’avoir combattu ces terroristes.L’ennemi chancelle mais il n’est pas encore battu.Il reste sur notre sol.C’est pour cela que notre brave et chère force de défense républicaine doit être armée d’armes modernes.Nous devons continuer de nous battre jusqu’à la victoire totale et complète.Ce devoir de combattre ces terroristes,tous les Burkinabè aimant leur Faso savent maintenant qu’il existe une vraie unité nationale à tous les niveaux.D’abord au niveau de nos forces de défense,ensuite au niveau de la population civile et entre FDS-population civile alors que certains apatrides avaient prédit le chaos.
    Vive nos forces de défense
    Vive le peuple burkinabè
    Vive le Burkina faso
    La patrie ou la mort,nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:53, par Le Boss En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Merci à nos vaillants soldats. Je leur demande à présent à nos forces de défenses et de sécurité de nettoyer méthodiquement les coins et recoins pour en dénicher ces fous Satan qui ont pu escalader les murs pour s’échapper avec un de leurs outils de travail dans le but de braquer plus tard pour survivre. A la population d’être assez vigilante et de dénoncer tout port d’armes inhabituel constaté autour de soi.
    Victoire au peuple LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS. Merci camarades

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 10:58, par aaa En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Enfin ,finie l’armée de la horde d’insoumis dans l’armée républicaine, finis les inégalités dans l’armée .Finis le général Dgindéré , Fatou et Edie Kombouabo qui voulaient faire du Burkina un bien familial comme sous le règne du criminel Blaise.Et peut-être même , finis les traitements salariaux inégaux dans la fonction publique et les agents frauduleusement rentrés dans la fonction publique.Un vrai assainissement doit être maintenant fait pour que nous puissions enfin respirer de l’air propre au Burkina.Chapeau bas à nos forces républicaines et tous ceux qui ont contribuer au bon dénouement de la crise.Je demande à mes frères de respecter les militaires mais à condition qu’ils ne soient pas des êtres bestiaux comme les fous du RSP.Vive la vraie démocratie maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:00, par BEN En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    bravooo hooo,les soldats vs auriez du in finir long time. NOW allez jusqu,a a la fin. dite a ceux qui ont arretez MR bassoler que ce n,est MR BASSOLER qui est le chef d,orchestre de cette sale bordelle] les gens vont jusqu,aaaa mettent leur front sur le front geniediere incapable de mettre la main sur lui je ne comprends pas why ?? lui meme dit si ily a justice ok i move on ,so what do you wait for again ?? haaaaaa ,ou bien vs mouiller parcqu,il est long ??
    hooooooooooo,il n,a plus de racine. attendez je vais aller faire ca proprement pour vs
    il faut que vs netoyer a fond le faso, ce pays a tous pour devenir comme la chine
    arretez de balbucher ,il y a du chemin
    BEN
    je ne suis plus diederer il faut qu,il parte au frais

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:04, par aaa En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Enfin ,finie l’armée de la horde d’insoumis dans l’armée républicaine, finis les inégalités dans l’armée .Finis le général Dgindéré , Fatou et Edie Kombouabo qui voulaient faire du Burkina un bien familial comme sous le règne du criminel Blaise.Et peut-être même , finis les traitements salariaux inégaux dans la fonction publique et les agents frauduleusement rentrés dans la fonction publique.Un vrai assainissement doit être maintenant fait pour que nous puissions enfin respirer de l’air propre au Burkina.Chapeau bas à nos forces républicaines et tous ceux qui ont contribuer au bon dénouement de la crise.Je demande à mes frères de respecter les militaires mais à condition qu’ils ne soient pas des êtres bestiaux comme les fous du RSP.Vive la vraie démocratie maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:14, par yaboin En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Et lingani et les autres j’espère que BF1 marche toujours ehiii

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:21, par Kokologho En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Comme je le disais a mr SAWADOGO, nous respirons et avec la manière parce que le pire a été évité et cela grâce a DIEU qui a tjrs le dernier mot. A DIEU tte la gloire et félicitations au peuple du BF et aux forces armées nationales.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:26, par JC En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Victoire à Jésus et au peuple du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:30, par Nobga En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Mon cher rp, si tu n’est pas à Ouaga, il faut te taire car l’heure est à l’exaltation à Ouaga. Nous avons suivi l’opération des forces loyalistes ayant abouti à sa victoire. Avant même que le gouvernement annonce la réussite de l’opération, golf lui-même avait déjà reconnu sa défaite. Vive le Burkina, Dieu soit loué !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:30, par lloyd En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Burkina Faso MARTYRISÉ, Burkina Faso LIBÉRÉ ! Vive la démocratie, à bas les coups de force !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:39, par Dieu est grand En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Si Dieu le créateur décide d’aider 1 peuple martyrisé et exploité ; aucun Etat,aucune organisation et institutions mafieux coalisés ou pas avec parfois leurs complices internes ne peuvent empêcher cela. Tant pis aux illusionnistes de penser qu’ils peuvent agir en déhors du principe de base d’1e vie paisible et réussie:la sagesse , le sens de justice et d’équité. L’histoire ne se trompe jamais de coupable et quand on est coupable devant l’histoire son existance est néant de même que tout ce qu’on aurait construit en sacrifiant son âme, son humanité et humanisme. Vive que chacun se resaisisse et que ces expériences nous rappellent toujours qu’on paie toujours pour ses fautes ; son inconscience et son insoussiance. La vie ne fait de cadeau à personne, soit vous chercher à la comprendre et suivre ses règles et elle vous devient légère et bienveillante par la suite ; ou alors vous vous en foutez et vous avez une illusion de bonnes sensations de bien être et ensuite elle vous tombe dessus avec tout le poids du ciel pour vous soumettre définitivement. Vous finissez alors votre vie dans les remords perpétuels ; le désarrois et la méfiance continue. A bon entendeur.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:44, par Flanzon En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Tant que DIENDIERE n’est pas pris, rien n’est encore gagné. La lutte prendra fin quand ce diable sera menotté et sans accès aux moyens de communications téléphoniques. Il faut absolument le déloger et le mettre hors d’état de nuire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:46 En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Dieu nous a sauvé de ces vampires. félicitations à nos vaillants forces de défense et de sécurité.Sall macky et sa bande de cedeao au poteau. Dieu bénisse le BurkinaFaso

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:48, par Boukou En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Certes le mythe du R.S.P. est tombé ; Prions pour que la Lumière triomphe

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:04, par Adoume En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:10, par DAO En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    VANITE DES VANITES TOUT EST VAIN
    TOUT PASSE
    TOUT FINIT
    IL N’YA DE DIEU QUE DIEU
    TOUS LES HOMMES SONT DES MORTELS
    CENT ANS DE MENSONGE N’EN FONT PAS UNE VERITE

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:13, par Ragommian En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    De grâce ! Arrêtez-le, rétrogradez-le en soldat de 2è classe et jugez-le. Il ne méritait même pas d’être un Général car il ne devrait pas fuir. Que deviendra le reste de la troupe ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:13, par pogneré En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    enfin un grand ouuuuuf !!! on peut bien respirer maintenant
    internaute n° 19 c ’est ton problème vous aimez trop ça c ’est toi même qui n ’est pas claire

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:24, par kidrh En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Quel gachis parce une quinzaine de personnes n ont pas été autorisées a participer aux prochaines elections. Quel manque de jugeote de penser braver tout un peuple et son armée parce qu on a une formation en defense de l integrité d un chef d etat. Un simple suicide et que le genral ne sautorise pas anous parler de victime au camp Naba Koom. S il yen a eu ils pirtaient des armes contre l armée du peuple. Les 11 morts et autres blaissés civils victimes de la barbari de la horde du RSP etaient desarmés, certains meme fuyaient pour se mettre a l abri

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:37, par Caporal Gringo En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Oui pour le pardon et la tolérance, mais ces délinquants qui ont été à l’ origine du putsch et des dégâts et coûts qui en découlent sont à juger et à fusiller à la place de la Révolution. Si le sang des Innocents a coulé, alors maintenant doit couler celui des bourreaux et tueurs du Peuple Burkinabé. Oui une Révolution ne se fait pas avec de l’ eau de rose !

    La Patrie Ou La Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 12:58, par Sidpasolgdé En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Notre peuple aspire à la liberté et à la justice. Nul ne peut ballonné quelque soit sa force tout le peuple burkinabè. Cette situation interpelle tous les hommes politiques que l’alternance dans la gestion du pouvoir est l’unique voie à prendre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 13:29, par Christophe Kabre En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    il faut lui barré la route, il ne faut pas que Diendere s’en sorte. Personne ne l’aime ici, fuck Diendere, fuck le CDP, ils peuvent mourir 1000 fois et personne ne va pleuré.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 13:45, par Ben En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Dieu merci,Quant aux auteurs et complices, que les enquêtes les situent et que la justice également fasse son travail. Pitié, vous les juges ou experts dans les enquêtes criminelles, pas de traîtrise, arrêtez les amitiés assassines, les sentiments de "devoir de gratitude" pour rendre justice aux martyrs et pour la vérité tant attendue... Que la puissance divine et le sang des martyrs frappent de malédiction tous ceux qui voudraient taire la vérité ou qui falsifieront les faits ou encore qui chercheront à brouiller les pistes..! Le Burkina Faso post Blaise, post RSP, post CDP et consorts veut désormais la justice pour tous, l’égalité en droits et traitement, l’équité sociale pour pouvoir pardonner et pour une réconciliation nationale vraie et durable...

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 14:16, par ml En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    ALHAMDOU LILLAH ! DIEU NOUS A SAUVE DES AMBITIONS MALVEILLANTES DE CROCODILES AUX YEUX GLUANTS. LAGUI ADAMA, Où ES-TU ? JE N’AIMERAIS PAS ETRE A TA PLACE. QUELLE HONTE POUR TOI ET TES MAITRES !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 14:23, par Ben En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Dieu merci,Quant aux auteurs et complices, que les enquêtes les situent et que la justice également fasse son travail. Pitié, vous les juges ou experts dans les enquêtes criminelles, pas de traîtrise, arrêtez les amitiés assassines, les sentiments de "devoir de gratitude" pour rendre justice aux martyrs et pour la vérité tant attendue... Que la puissance divine et le sang des martyrs frappent de malédiction tous ceux qui voudraient taire la vérité ou qui falsifieront les faits ou encore qui chercheront à brouiller les pistes..! Le Burkina Faso post Blaise, post RSP, post CDP et consorts veut désormais la justice pour tous, l’égalité en droits et traitement, l’équité sociale pour pouvoir pardonner et pour une réconciliation nationale vraie et durable...

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 14:26, par rp En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Mon cher Nobga, je suis bien a ouaga. J’ai juste eu l’impression après avoir écouté des officiers de l’armée de terre et aussi des officiers du rsp, qu’il y a eu une vaste manipulation ces derniers jours pour nous faire peur, pour venger des égo blessés, pour des intérêts personnels, et pour justifier des mauvais actes a venir. Le bilan de cet assaut accentue mes doutes.
    Mais peut être que je me trompe.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:15, par OUEDRAOGO En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Bravo à nos forces de défence et de sécurité nationale,Bravo au gouvernement de la transition et au CNT.Bravo au peuple BURKINABE.Maintenant l’heure est à la reconciliation mais à mon avis elle passe par un vrai pardon de tout le peuple du pays des hommes intègres.aussi la place de la justice y sera prépondérante.

    La patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:33, par Sy djibril TRAORE En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    OUF de soulagement . ce qui ma pas plus ds tout ça c’est que diendjere a sacrifier des vies se n’est pas digne.
    VIVE la Burkina Faso (LA PATRE OU LA MORT NOU VAINCRONS) que dieu beni le BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:35, par Yamba En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    diendéré a donc fuit en laissant ses hommes, du jamais vu. Du jamais vu pour un général. Il n’était rien alors. blaise, ne pense pas qu’on t’a oublié. Arrestation du premier ministre raté et tu tombe malade, on s’en fou de ta santé. Le Camarade Capitaine Thomas SANKARA sera vengé. Merci à Dieu

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:38, par Bancé Ibrahim En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Un grand merci et une grande reconnaissance à l’Armée Nationale pour son professionnalisme et son sens de défense du peuple sans calcul. On a dit que le rsp était mieux équipé, mieux formé que cette Armée Nationale. Résultat des courses, tout cela n’a été que propagande. Notre Armée Nationale a réussi avec seulement quelques Eléments de ces rangs mettre fin au mythe du rsp sans l’appui de l’armée Française et de ces hélicoptères comme ce fut le cas dans un pays voisin pour déloger un Président de son palais.

    Nous n’avons pas à rougir de nos soldats qui ont bien mérité leurs gallons lors de cette intervention que je qualifierai même d’une intervention à main nue face à ces bandits qu’on nous disait armés jusqu’aux dents. Tout ceci n’était qu’une mystification qu’on nous fait croire. Les mieux entraînés sont plutôt les soldats de l’Armée Nationale. Sans doute une des meilleurs armées de la sous-région.

    Le soi-disant Général sur qui peur des soupçons de crime et de torture, ayant entraîné ses hommes dans une galère, une aventure sans issue, ne mérite pas ce galon de général. Pourquoi ne le mérite-t-il pas ? A ce que je sache, quand un navire coule, le capitaine est le dernier à le quitter. Dans le cas de figure concret, visiblement, il a laissé ses hommes seuls face à leur destin avant le début des hostilités en prenant ses jambes au cou. Quel général aussi lâche. Il a montré déjà sa lâcheté en ne respectant pas les accords signés chez le Mooro-Naba qu’il a trahi. Et pourtant, on nous dit qu’il est un général, pourquoi a-t-il fui ? Avait-il peur de mourir les armes à la main ? Lui qui est cité dans plusieurs dossiers de crime. Lui qui a peut-être côtoyer des personnes mourantes sous des balles ou des tortures (innocent jusqu’à la preuve de sa culpabilité par la justice).

    Ou va-t-il se réfugier ? Chez des enfants de chœur, lui qui n’en est pas un. Bref, il serait temps que la maison de dieu le rende aux autorités de notre pays. De toute façon, il n’a pas à s’en faire, le temps de tuer des citoyens Burkinabé est révolu. C’est en son temps qu’on tuait les Burkinabé innocemment. Lui même si la justice viendrait à prouver qu’il a du sang sur les mains, il finira ces jours dans les geôles tout simplement. N’est-ce pas une belle mort ça à côté de celle de Norbert ZONGO et bien d’autres...
    Il devrait être dégradé.

    Rendons un vibrant hommage à nos soldats de l’Armée Nationale. N’oublions pas les vaillants gendarmes, les vaillants policiers, les vaillants CRS, qui auraient pu mater les manifestations en Provinces mais ont laissé manifester les citoyens dans la quiétude. Remercions notre Armée, qui nous a évité des médiations inutiles de chefs d’états de la sous-région dont on ne connaît pas exactement pour qui roulent-ils.

    Vive l’Armée Nationale ainsi que les autres corps para-militaires
    Vive le Burkina Faso
    La patrie ou la mort, nous vaincrons
    Ibrahim BANCE

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:45, par Sy djibril TRAORE En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    OUF de soulagement . ce qui ma pas plus ds tout ça c’est que diendjere a sacrifier des vies se n’est pas digne.
    VIVE la Burkina Faso (LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS) que dieu bénie le BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:55, par NAMSON YES En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Félicitation a l’armée pour leur bravoure et pour pour leur sens élevé patriotique , elle a montré son amour pour la patrie. je demande au CNT de pas se laisser manipuler par certains responsables de partis politiques qui ne visent que leurs intérêts égoïstes égocentriques, à tous les burkinabé disons aux manipulateurs politiques et politiciennes.
    Que bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 09:50, par L’Oeil du peuple En réponse à : Le gouvernement salue la libération du camp Naaba Koom

    Que tous ceux qui sont morts pour défendre la mère patrie soient restés éternels.Nous demanderons à temps opportun des explications au GL ZAGRE pour son comportement coupable lors de ce coup de force. Il doit répondre de ses actes afin que notre armée puisse être débarrassée de ses ennemis jurés pour avoir une armée patriote et républicaine.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : Cinq accusés reviendront à la barre
Procès du putsch de 2015 : Deux accusés bénéficient d’une liberté provisoire
Procès du putsch du CND : Pourquoi les avocats du général Bassolé ont-ils vidé la salle d’audience ?
Procès du putsch : « Une si longue » attente de Guelwaré Minata
Procès du putsch du CND : La légalité et la crédibilité des écoutes téléphoniques toujours en question
Me Prosper Farama se fâche contre Djibrill Bassolé : "C’est cynique" , lui lance-t-il
Procès du putsch : Les avocats de Djibrill Bassolé vent debout contre le parquet
Procès du putsch du CND : "Aucun élément matériel ne relie Bassolé au putsch", selon Me Mireille Barry (défense)
Général Djibrill Bassolé : « Je suis libre de parler avec qui je veux, de ce que je veux »
Procès du putsch du CND : "Je ne souhaiterais plus répondre à vos questions", lance Djibrill Bassolé à Me Hervé Kam
Procès du putsch du CND : "Enfin, le procureur rentre dans le vif du sujet", estime Djibrill Bassolé
Djibrill Bassolé sur les enregistrements téléphoniques : « Laissez tomber tout ça, on peut gagner du temps »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés