Accueil > Actualités > Sport

Dernier ajout : 19 février.

FBF : Un bilan très attendu

 lundi 16 février 2004

Au lendemain de l’élimination des Etalons de la 24e CAN, Tunis 2004, le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Seydou Diakité promettait dans une interview, un bilan moral et financier. Un bilan très attendu par les Burkinabè.
"Je vais probablement donner une conférence de presse le samedi 14 février pour rendre compte de tout ce qui a été mobilisé comme ressources ..." a déclaré le président de la FBF, Seydou Diakité, dans l’entretien qu’il a accordé au "Pays" et paru dans (...)

SEYDOU DIAKITÉ # ABDOUL KARIM TRAORÉ : Jeux de main, jeux de vilain

 vendredi 13 février 2004

Après l’élimination des Etalons dès le premier tour de la CAN 2004 qui se joue en Tunisie, une altercation a opposé lundi dernier dans la soirée, Seydou Diakité, président de la Fédération burkinabè de football (FBF), à Abdoul Karim Traoré, le porte-parole de la précédente équipe fédérale.
On savait qu’entre l’actuel bureau de la Fédération burkinabè de football (FBF) et l’ancienne équipe, ce n’était pas le grand amour. A l’origine de cette inimitié se trouve, on se rappelle, l’élimination des Etalons de la CAN (...)

Football burkinabè : Carton rouge !

 jeudi 12 février 2004

La scène est à la fois ridicule, surprenante et révoltante. Comme des bambins en mal de pub, le président de la Fédération burkinabè de football, Seydou Diakité, et le porte-parole de l’équipe précédente, Abdoul Karim Traoré, se sont livrés à un pugilat le 9 février, en pleine rue. Ces têtes couronnées du sport national ont ainsi foncé droit dans le mur de briques, foulant au pied leur sens de responsabilité.
A l’évidence, cette chute vertigineuse du fair-play met a nu le malaise qui n’a cessé de (...)

HUMEUR : Le sport aux sportifs !

 mercredi 11 février 2004

La sortie humiliante des Etalons de la CAN sera-t-elle enfin mise à profit pour une introspection sur le devenir du football et, partant, du sport au Burkina ? Les sportifs sont conscients des responsabilités qui leur incombent. Mais les dirigeants politiques n’ont-ils pas, eux aussi, leur part de responsabilité dans le malaise actuel ?
Sportifs, supporters et dirigeants politiques ont dû ressentir une immense tristesse après la sortie de leur onze national. C’est que le football est (...)

FOOTBALL BURKINABE : En finir avec les rêves brisés

 lundi 9 février 2004

La 24e biennale du football africain qui a débuté le 24 janvier 2004 à Tunis, se poursuit sur différents stades de la Tunisie. Et depuis hier, on connaît maintenant les demi-finalistes. Malheureusement, l’équipe du Burkina Faso a dû quitter précipitamment la compétition. Une fois de plus, c’est une pilule amère à avaler.
Les Etalons du Burkina Faso, comme lors des deux précédentes éditions de la Coupe d’Afrique des Nations de football (en 2000 au Ghana-Nigeria et 2002 au Mali), ont été éliminés (...)

Déroute des Etalons à Tunis-Seydou Diakité, président de la FBF : "La responsabilité est collective"

 vendredi 6 février 2004

Une fois encore, la CAN a été un échec. Tout le monde le sait. Au lendemain de cette élimination sans gloire, nous avons rencontré le président de la FBF. Dans l’interview qu’il nous a accordée, il parle du climat qui entoure l’équipe, de l’encadrement technique, de son mandat qui sera bientôt à expiration et des projets qu’il nourrit pour le football burkinabè.
Trois matchs : un nul, deux défaites, le bilan de cette CAN pour le Burkina est une catastrophe.
Je dirais même une déculottée, il faut appeler (...)

Elimination des Etalons : L’heure du jugement

 jeudi 5 février 2004

Après l’humiliation, la colère, place est faite peu à peu aux interrogations. Dirigeants, joueurs et entraîneurs... tout le monde se pose des questions. Que va-t-il arriver maintenant ?
L’orgueil du tout Burkina a été véritablement écorché (le mot est faible) dans cette CAN 2004. Mais la triste réalité est là implacablement affichée. Pour la énième fois, l’histoire s’est répétée pour le Burkina. Non seulement les Etalons ont loupé l’occasion d’épingler la première victoire dans une CAN à l’extérieur face au (...)

FOOTBALL BURKINABE : Le patriotisme en berne ?

 jeudi 5 février 2004

La prestation des Etalons à la CAN 2004 a révélé le vrai visage du football national. Jean-Paul Rabier et ses poulains ont d’abord suscité l’espoir, puis créé le doute avant d’effectuer une chute vertigineuse. La remise du drapeau national par le chef de l’Etat au "capitaine" Rahim Ouédraogo, symbole d’un ordre de mission, s’est ainsi vidée de sa substance. En tout cas, les Etalons ont désillusionné les fans du football burkinabè.
Le péché était tellement capital qu’ils se sont rabaissés à leur (...)

CAN Tunisie 2004-Etalons : les leçons d’une déroute

 mercredi 4 février 2004

Après une entame de compétition fort louable (score nul et vierge face au Sénégal, vice-champion d’Afrique), les Etalons du Burkina ont terminé leur campagne tunisienne de la plus lamentable des manières. Après la douche froide malienne, le cauchemar kenyan est venu confirmer le difficile apprentissage de notre Onze national au niveau continental. Autopsie d’une débâcle.
"Le 1/3 de mes joueurs n’avaient pas de compétition. Ils n’ont pas joué dans leur club. Ce n’est pas quelques jours de préparation (...)

CAN 2004 : Kenya # Burkina : 3 - 0 : La débâcle des Etalons

 mardi 3 février 2004

Le 26 janvier dernier, les Etalons engageaient avec courage, l’aventure de la CAN 2004. Après un match héroïque où ils se sont dépensés sans compter, ils réussissaient le partage des points avec la très redoutée équipe du Sénégal : les Lions de la Teranga 0 - 0. Ce demi succès était encourageant et annonçait une bonne participation des Etalons à cette XXIVe CAN Tunisie 2004. Hélas, la suite allait démentir et contredire lourdement les pronostics et les espoirs d’une façon douloureuse.
Après le Sénégal, ce (...)

CAN2004 : le Mali bat le Burkina 3-1

 samedi 31 janvier 2004

Le Mali a bataillé ferme pour battre le Burkina Faso 3-1 vendredi à Tunis, mais cette victoire acquise sur le même score que lors de son premier match face au Kenya, le qualifie pour les quarts de finale de la 24e Coupe d’Afrique des Nations.Deux buts de Frédéric Kanoute et Mahammadou Diarra en première mi-temps avaient permis aux Maliens de prendre le large, mais les Burkinabés qui avaient déjà donné du fil à retordre aux Sénégalais (0-0), ont semé le doute dans la tête des joueurs d’Henri Stambouli, (...)

CAN 2004 - Burkina # Mali :Le match de toutes les peurs ?

 vendredi 30 janvier 2004

L’orage sénégalais est passé. Se profile aujourd’hui à l’horizon, l’Aigle malien. Le groupe Etalons aurait-il les arguments pour vaincre ce soir ? C’est le souhait de tous les Burkinabè.
Au pays des Hommes intègres, le peuple est unanime à croire aux chances de ses Etalons. Cet optimisme est d’autant plus accru que les poulains de Rabier ont pu contenir la furia sénégalaise. C’est vrai, ce qui leur était proposé lundi dernier n’était pas n’importe qui. Le Sénégal, finaliste de la CAN précédente et quart de (...)

Des lauriers pour Bèbè Kambou

 vendredi 30 janvier 2004

S’il y a un joueur burkinabè qui a retenu l’attention des observateurs, c’est bien le milieu de terrain Bèbè Kambou. Ce joueur qui a perdu son papa à la veille de cette CAN a tout donné, à l’image de ses coéquipiers. Robuste, serein, Bébé Kambou, sociétaire de Cuisseaux-Louhans, club de division 3 en France, a fait la une de certains journaux tunisiens.
C’est le cas du journal "La presse-sports". Dans l’article que nous vous proposons tel qu’il a été publié, le nom Kambou devient Koumba. Lisez (...)

Sidi NAPON, ancien international burkinabè : « Je ne suis pas très, très satisfait de la prestation des Etalons »

 jeudi 29 janvier 2004

Depuis le 24 janvier 2004, l’Ambassade du Burkina Faso à Paris vit au rythme de la Coupe d’Afrique des Nations de football, Tunisie 2004. Grâce aux installations de l’Ambassade, la colonie burkinabè vivant à Paris suit les matches des Etalons et ceux des autres équipes dans des conditions idéales. Bref, entre deux matches, Nigeria- Maroc et Afrique du Sud-Bénin, nous avons approché Sidi NAPON, ancien joueur des Etalons pour commenter le match Sénégal-Burkina. M. Napon explique d’abord les activités (...)

Sénégal # Burkina : 0 - 0 : Les Etalons ont assuré et rassuré

 mercredi 28 janvier 2004

0-0 face au Sénégal, le scénario est idéal. Mais il l’aurait été davantage si Abdoulaye Cissé et Tanguy Barro avaient fait preuve de plus de réalisme devant les buts sénégalais. "Je n’ai pas rêvé une nuit voir le Burkina résister devant nous," avait déclaré Jules Bocandé. Rabier avait été plus prudent : "Je ne ferai pas de déclaration mais il verra ce dont nous sommes capables le jour du match".
Ces paroles interposées sonnaient déjà la guerre avant la confrontation sur le terrain. Mais après la rencontre, (...)

CAN 2004- Sénégal # Burkina : 0-0 : Satisfaction des Burkinabè, déception des Sénégalais

 mardi 27 janvier 2004

Au terme du match Sénégal # Burkina disputé hier au stade El Menzha de Tunis qui s’est soldé par un score nul de 0 à 0 nous avons recueilli les impressions des téléspectateurs burkinabè et sénégalais. Si du côté des Burkinabè il y avait de la satisfaction, du côté des Sénégalais, on était un peu déçu.
Ousséni Sawadogo, commerçant : Le Burkina a livré un match très important contre le Sénégal. Le score de 0 à 0, nous réconforte. Et je pense que les Etalons feront mieux contre le Mali. Nos attaquants ont raté des (...)

CAN 2004 : Etalons, c’est l’heure

 lundi 26 janvier 2004

Ce soir, face au Sénégal vice-champion d’Afrique, c’est une équipe nationale burkinabè un peu chamboulée qui aura pour charge d’écrire une nouvelle page des Etalons à la CAN. Pour cette première sortie du Onze national à Tunisie 2004, le cœur de tous les Burkinabè va battre la chamade dès que les Etalons vont commencer à galoper.
C’est l’heure de vérité pour Jean Paul Rabier. L’instant où tous les stages effectués depuis Guingamp à Toulon en passant par Creteil et Navare doivent trouver une conclusion. Le (...)

Sénégal - Burkina : Premiers galops des Etalons

 lundi 26 janvier 2004

L’actualité est dominée sans conteste par la XXIVe CAN, Tunisie 2004 qui a ouvert ses portes le samedi dernier à Tunis. La grande fête du football africain mobilise tout le continent et fait rêver les populations des 16 nations qui ont le privilège d’être les premiers acteurs à travers leurs formations nationales. Le sacre est au bout des efforts et chaque Nation voudrait monter sur la plus haute marche du podium le soir du 14 février 2004 et brandir la prestigieuse coupe continentale. Mais avant il (...)

CAN Tunisie 2004 : "Tout se jouera sur de petits détails", dixit Rabier

 lundi 26 janvier 2004

Hier dimanche, la FBF a animé un point de presse uniquement réservé aux journalistes burkinabè. C’était à l’hôtel Corinthien Khamsa, site d’hébergement des Etalons. Cette conférence de presse s’est principalement focalisée sur la configuration du groupe Etalons ce soir.
A ce sujet, Rabier a rassuré : "l’équipe sera proche de celle qui a disputé les matchs éliminatoires de la CAN".
A l’exception de Natama remplacé par Hamidou Balboné, le technicien burkinabè dispose de tout son monde. "Le match contre la (...)

Les Etalons à la CAN 2004 : Une prestation honorable est possible

 vendredi 23 janvier 2004

Le moment est chargé de symboles. Le président du Faso remet, le 9 janvier dernier, le drapeau national aux Etalons en route pour la Tunisie. C’est la première fois que le premier magistrat du pays accomplit un tel acte.
Au-delà du symbole, ce geste marque l’engagement de toute une nation à soutenir son équipe engagée dans la 24e Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui commence demain 24 janvier à Tunis. Les Etalons du Burkina participent pour la sixième fois dont cinq (...)

Pages : 0 | ... | 4180 | 4200 | 4220 | 4240 | 4260 | 4280 | 4300 | 4320 | 4340 | 4360

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 21/02/2018

ARR : 16 - 10 - 9 NP : 00
ORD : 237 500
DES : 40 500

C G : 86 000
C P A : 16 000
C P B : 2 000
C P C : 13 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés