Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Vie politique nationale : L’Alternance patriotique panafricaine (APP/Burkindi) a effectué sa première rentrée politique

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | OL • mardi 27 novembre 2018 à 17h15min
Vie politique nationale : L’Alternance patriotique panafricaine (APP/Burkindi) a effectué sa première rentrée politique

Officiellement lancée en début juin 2018, l’Alternance patriotique panafricaine/Burkindi (APP/Burkindi) a effectué sa première rentrée politique dans la soirée de samedi, 24 novembre 2018 à Ouagadougou. Acte politique majeur pour le parti, ce rendez-vous de mobilisation a été un moment pour réaffirmer la vision de construction du pays et, partant, donner sa lecture de la situation nationale.

« Défis d’une alternative politique pour le Burkina post-insurrection ». C’est le thème choisi par les responsables de l’APP/Burkindi pour effectuer sa rentrée politique 2018-2019. En cet après-midi, les dirigeants de l’APP/Burkindi ont saisi l’opportunité de la mobilisation pour réitérer les valeurs et motivations qui fondent leur engagement, voire hargne, pour un Burkina meilleur.

Le parti se définit par des caractéristiques majeures, dont les grandes valeurs de référence au plan idéologique (la dignité, le patriotisme, l’intégrité et la justice), la mobilisation sociale par l’esprit patriotique, l’amour du travail pour la production et la transformation des richesses, l’esprit de créativité basée à la fois sur la modernité et la tradition.

« Un parti de gauche qui se nourrit à la fois de la sève du patriotisme, des valeurs ancestrales de nos traditions, des valeurs de la gauche classique proche des peuples, du panafricanisme, des leçons héroïques de notre peuple et des peuples d’Afrique, pour redonner l’espoir à notre patrie et aux peuples d’Afrique en lutte pour la liberté et le progrès », explique Adama Coulibaly, rappelant que la création du parti s’est imposée comme un devoir patriotique à la suite d’un long processus de réflexions et de concertations d’un groupe de patriotes et panafricanistes.

« Notre initiative émane du constat amer de l’inefficacité avérée d’offres politiques, le plus souvent politiciennes ou dénuées de pragmatisme, et par conséquent inopérantes à relever les grands défis susceptibles de répondre aux aspirations profondes du peuple burkinabè et des peuples d’Afrique », a soutenu le président de l’APP/Burkindi, pour qui la nouvelle donne politique au Burkina et en Afrique devra s’entendre dans le sens de « servir » et non de « se servir ».

Cette rentrée a aussi fait la part belle à la situation nationale et sur ce point, le président de l’APP/Burkindi note que la classe politique est plutôt préoccupée par les élections à venir. « La classe politique semble beaucoup plus préoccupée par les élections de 2020 que par les questions cardinales pressantes de la nation », dit-il.

A la suite d’une analyse du contexte national, qui fait ressortir une morosité générale, les responsables de l’APP/Burkindi ont appelé l’ensemble des acteurs de la classe politique, de la société civile, à se défaire des « calculs politiques et politiciens et à créer les conditions d’un sursaut national ».

Sur l’actualité nationale, en ce qui concerne notamment la mesure gouvernementale sur l’augmentation du prix des hydrocarbures, Adama Coulibaly retient que « le pouvoir fait payer la note de l’échec de sa gestion par les travailleurs. (…). Comme si nos populations n’étaient pas suffisamment éprouvées, on apprend que le gouvernement Thiéba s’apprête à imposer, de manière brutale, non concertée, un nouveau prélèvement fiscal à la source, destiné aux collectivités, chez les travailleurs salariés ».

Les attaques terroristes, auxquelles fait face le pays, n’ont pas été occultées à cette rentrée et sur cet aspect, les responsables du parti ont requis l’implication de tous dans la lutte. Sur cette question cruciale également, l’APP/Burkindi appelle l’ensemble de la classe politique, la société civile, à se départir de tout calcul d’intérêt personnel et partisan et à créer les conditions d’un sursaut national (union sacrée) autour des Forces de défense et de sécurité.

La direction politique nationale a saisi l’opportunité de cette rentrée pour lancer un appel à « tous les patriotes, démocrates révolutionnaires panafricanistes, trompés et déçus par 30 ans d’errance politique inefficace et infructueuse » à rejoindre les rangs de l’APP/Burkindi pour la conquête du pouvoir et pour une nouvelle politique visionnaire et pragmatique en 2020.

Cliquez ici pour lire aussi : Politique : L’Alternative patriotique panafricaine /Burkindi, entre dans l’arène politique

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés