Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • mardi 13 novembre 2018 à 00h30min
Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

Que s’est-il passé le 31 octobre 2014 pour qu’un lieutenant-colonel, Yacouba Isaac Zida, devienne président, contre toute attente ? Quel rôle a joué son corps d’origine dans cet « accaparement du pouvoir » au détriment du chef d’état-major général des armées de l’époque ? Lors de son audition à la barre, ce 12 novembre 2018, le colonel-major Boureima Kiéré, chef d’état-major particulier de la présidence du Faso à l’époque des faits, a donné son explication.

Nous sommes le 31 octobre 2014. Encore président du Faso, Blaise Compaoré est acculé. La rue gronde. Le colonel-major Boureima Kiéré, alors chef de corps du RSP, est appelé par le chef d’état-major général des armées pour une réunion d’urgence. Pendant ce temps, Blaise Compaoré prépare son retrait du pouvoir et demande à rencontrer certaines personnes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) pour préparer son départ.

En tant que chef de corps du RSP, Boureima Kiéré est à ses côtés « par loyauté », et ne peut donc pas honorer le rendez-vous de l’Etat-major. En lieu et place, il envoie son adjoint le représenter. Il s’agit du lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida. « Zida n’est pas parti de lui-même à l’Etat-major », a insisté le colonel-major.

En ce moment, le président Compaoré n’a pas encore démissionné, mais sa déclaration est prête. Selon Boureima Kiéré, c’est l’aide de camp qui a envoyé la déclaration de démission du président d’alors à Yacouba Isaac Zida qui avait là un scoop. Ainsi, « il s’est présenté devant la foule comme un sauveur », a poursuivi l’ancien chef d’état-major particulier de la présidence du Faso, pour qui, avec la déclaration, Zida avait une longueur d’avance et il en a profité. Il a trahi la hiérarchie du RSP et la hiérarchie de l’armée. Il est allé se battre pour ses propres intérêts, personne ne l’a envoyé discuter du pouvoir.

De l’avis du colonel-major Kiéré, c’est parce que Yacouba Isaac Zida savait que sa stratégie était connue que la première chose qu’il a faite, après son accession à la présidence, a été d’appeler le général Gilbert Diendéré pour lui demander de le relever de ses fonctions.

N’ayant pas eu gain de cause, il a alors cherché par tous les moyens à avoir une mainmise sur son ancien corps, le RSP. Foi de Boureima Kiéré, c’est là que les divisions ont commencé à voir le jour au sein de corps. Disposant désormais de moyens, son ancien adjoint a commencé à recruter des éléments au sein du RSP pour se constituer une base.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 novembre à 00:54, par Ma part de vérité En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Je ne vois même pas où est le problème dans cette narration des faits. Le lieutenant-colonel Isaac Zida avait toutes les dispositions naturelles pour assumer la charge de président, c’est la raison pour laquelle, il a été acclamé sans que personne ne bronche, même pas lui Kiéré. Lui Kiéré ne pouvait pas oser vouloir être notre président. En vertu de quoi, il va oser ? C’est ça la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 03:38, par Sidwaya Sorgho Gomis En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Mon colonel dans votre récit de ce qui s’est passé ce 31 octobre 2014, il y a quelque chose qui cloche : où était le général Golf au moment des faits c’est à dire quand BC préparait son départ.

    Jusqu’à preuve du contraire le général Golf était plus proche de BC que vous et par conséquent c’est lui qui par loyauté devait être à côté de lui pendant qu’il préparait sa fuite et non vous. Vous devriez donc être disponible pour aller à l’état major au lieu d’y déléguer votre adjoint.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 04:04, par Karfolo En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    En réalité mon colonel Major Kéré , depuis 2011 avec les événements que notre Pays avait connu , la fuite de Blaise Compaoré du Palais, Les attaques des éléments Du RSP contre leur chef , vous ne pouviez pas ignorer qu’un chef d’orchestre nommé Zida était tapis dans l’ombre et en pôle position pour prendre le pouvoir. Tous les chefs militaires Du RSP avides d’argent et glouton se sont éloignés de la troupe . Zida était envoyé pour contrer les ambitions de cet autre Général ambitieux qui était le chef d’état-major Général des armées . C’était ces deux en réalité qui occupaient le terrain avant même la chute de Blaise Compaoré. Zida que j’ai toujours comparé à Jean Bedel Bokassa , car très avide de pouvoir et très populiste, connaissais les antagonismes entre Le Général Diendéré et Le Général chef d’état-major Général des armées. Il a opposé les deux hommes a distance Tout En tirant un réel plaisir pour son propre compte. Pour tout comprendre il faut remonter au fameux communiqué qu’un ou deux officiers militaires auraient rédigé et Le mettre à la signature du chef de Gouvernement de l’époque Luc Adolphe TIAO. Les ambitions à la succession à Blaise Compaoré étaient déjà connu. Et comme nos officiers supérieurs manquaient de stratèges politiques... Zida a su exploité ces fortes lacunes et s’est hissé tout de suite au pouvoir avec une forte odeur de corruption des activistes de la société civile qui devraient lui assuré le côté populaire et populiste du pouvoir d’état. Et comme la jeunesse était à la recherche d’un Thom Sank... Le colonel ex ouvrier et pensionnaire des champs de Niassan , vrai faux avatar Du Thom Sank en moins de 24 heures à déjouer tous les pronostics et s’est hissé au pouvoir .. Donc mon Colonel Major l’intention de Zida de prendre le pouvoir n’a pas commencé les 30 et 31 Octobre pendant la rencontre avec l’état Major Général. Vous aviez refusé d’aller à la rencontre de l’état Major par peur d’être arrêté ou tué. Tous les.problèmes de notre armée aujourd’hui sont liés à sa mauvaise gestion par Les Compaoré et Zida . Zida voulait avec l’appui de ses amis Barry et autre créer une nouvelle armée à son image qui lui permettrait de s’éterniser au pouvoir.......

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 05:20, par War En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    C’est zida le zita qui a provoque toute ce desordre en trahissant son corps et ses collegues.Demasque il n’osera pas mettre ses pieds ici meme s’il beneficie d’une amnistie.En fait ce petit prof d’anglais n’etait pas un bon officier dans l’ame.pour l’avenir de ses enfants il est mieux de venir faire face a son destin meme radie des effectifs de l’armee pour desertion en temps de paix.son dossier civil et militaire est lourd meme s’il peut continuer a etaler des mensonges dans ses livres.Blaise est actuellement mieux que zida

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 05:38, par Nabayouga En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Si cest ainsi que zida a pris le pouvoir ,il le merite amplement. Y a rien devant , c’est maïs comme diraient les ivoiriens.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 06:04, par la sagesse En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Pourquoi ZIDA et pas KERE ?
    Ils sont tous burkinabés et du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 06:25, par Titi En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Zida n a trahi personne. Il s est tout simplement rangé du côté du peuple qui avait des aspirations légitimes. Vous auriez pu faire pareil. Si c est ca être traître je vous demande de revoir votre définition de ce mot. Il a juste pris ses responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 06:44, par LE VILAIN En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Ma part de vérité , il faut écouter et faire des analyses pertinentes au lieu de raconter des choses sans valeur. En fait le diable ZIDA a profité de l’occasion que ses supérieurs lui ont donné (déclaration du Président COMPAORE) pour faire un coup d’Etat à ces derniers. Vous saviez ZIDA est malin comme Judas de la Bible a trahi le Messie Jésus Christ ; il connait la mentalité de la population parce qu’il sait que chacun voulait voir le Président COMPAORE quitter le pouvoir et il a profité prendre une avance sur Chef d’Etat Major des Armées. Mais je crois que nous accusons les responsables de ce putsch déjoué pour rien. Je dis rien parce que ZIDA et son clan nous amenaient en enfer. Nous avions perdu des frères et sœurs mais nous tous sommes responsables. Oui nous sommes responsables parce que nous avions flatté ces martyrs que nous pleurons aujourd’hui à se sacrifier pour nos propres intérêts. Eux ils sont morts et nous bandes des idiots nous vivons paisiblement pendant ce temps les parents des victimes pleurent. Quand les éléphants se battent, nous les souris devrions chercher à se cacher. Le coup d’Etat étaient entre les amis d’hier qui sont devenus des ennemis jurés alors laissons s’en finir et nous allons profiter du plus fort.

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 07:12, par Sans rancune En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

      il en fut ainsi entre blaise et sankara. revisite l’histoire des nations jeune ecolier

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 13:47, par OuvronsLeBonOeil En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

      Le vilain, vous avez tout à fait raison. En son temps, j’avais réagi sur ce site pour dire que cela était criminel de se terrer comme des rats et d’appeler les enfants des autres à sortir se faire canarder afin d’avoir la possibilité de passer impunément des marchés de gré à gré de plusieurs milliards ! Où est-il aujourd’hui, Le Sy ? Sait-il seulement ce que c’est que le Sacrifice ? Va t’il rendre visite aux parents des victimes du putsch ? L’insurrection, on y a tous cru, mais les plus perspicaces ont compris que certaines choses n’étaient pas à répéter de sitôt, tant les rênes avaient été récupérées par des chats revenus de la Mecque et qui se proclamaient végétariens !!! Les pauvres souris qui ont crû à l’affaire se sont fait lourdement avoir. Et oui, nous sommes responsables et ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes ! Le plus triste est que les parents des victimes se trouvent doublement peinés !

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 14:13, par Negro En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

      J’ai aimé votre manière de voir les choses. C’est aussi sage. Laissons les s’entredechirer. C’est nous les vrais idiots et les martyrs sont allés cadeau. Et puis on est entrain de parler de putsch manqué pourquoi veult-ils nous divertir ? Réglons le cas du putsch et passons à l’insurrection après. Ne nous embrouillez pas dans lz débat.

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 14:17, par Negro En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

      J’ai aimé votre manière de voir les choses. C’est aussi sage. Laissons les s’entredechirer. C’est nous les vrais idiots et les martyrs sont allés cadeau. Et puis on est entrain de parler de putsch manqué pourquoi veult-ils nous divertir ? Réglons le cas du putsch et passons à l’insurrection après. Ne nous embrouillez pas dans lz débat.

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:08, par Sans rancune En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Ce colonel major me fait pitie. Chaque fois le RSP, le RSP. Mais ce corps ne representait qu’une infime partie de l’armee.
    Ce n’est vous qui avez chasse Blaise. Ceux qui l’on fait se sont trouve son successeur en la personne de Zida.
    Vous les inculpes avez un scenario apparement bien orchestre mais sans metteur en scene. Vous n’allez berner personne.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:40, par YIRMOAGA En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Dommage que Zida ai fait Kere CEMPPF ? Pourquoi pas lui qui assumait le coup au lieu Golf ? Golf n’etait Plus son chef hiérarchique au moment du coup ? Alors pourquoi parler de division pendant que c’etait Lui le premier responsable ? Aussi, Zida est parti de lui même à la rencontre de l’etat Major ? Pourquoi lui CDC à l’epoque N’est pas allé ? Aussi on parle pas de l’action de Zida mais du coup d’etat ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:47, par nekrenoma En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Bravo ! On avance. C’est ça le charme de la justice. Elle doit toujours permettre d’éclairer ce qui peut sembler sombre. Au moins, si elle arrive à cela, c’est déjà un acquis. car, notre drame, c’est de ne jamais comprendre ce qui se passe dans notre pays. Tout est sombre.
    ZIDA, si les faits avancés sont avérés, nourissait au fonds de lui-même, l’envi d’être président. cela est légitime, et tout burkinabé doit aussi y rêver. Comme le disent les américains, posséder l’information, c’est avoir une longueur d’avance pour la prise de décision. ZIDA a eu la primeur de l’info, les autres acteurs politiques comme le bureau du CFOP ne réagissent pas, il en profite et se proclame président.
    Bravo le ZIDA. C’est un malin, et le pouvoir est le propre des gens malins. On ne peut pas l’accuser de traître. Il a trahi qui ici ? Voilà un pays sans président et personne ne sait qui le prendre ? J’en profite et je me proclame. Bravo à lui. Et surtout bravo, car il a pris des risques et nourrissait le désir fort de servir son pays . C’est bien et très bien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:51, par Sarko En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    ZIDA , merci à toi pour le courage que tu as eu .Des gens viennent aujourd’hui nous pomper l’ air avec de fausses déclarations . Oui tu as été un sauveur qu’ on le veuille ou pas . Soungalo Ouattara a refusé de s’ assumer, l’ opposition en a fait de même . Koamé Lougué a également hésité. De toutes les façons Zida a fait ce qu’ il fallait faire ; le reste c’ est du blabla .

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:08, par nekrenoma En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Bravo ! On avance. C’est ça le charme de la justice. Elle doit toujours permettre d’éclairer ce qui peut sembler sombre. Au moins, si elle arrive à cela, c’est déjà un acquis. car, notre drame, c’est de ne jamais comprendre ce qui se passe dans notre pays. Tout est sombre.
    ZIDA, si les faits avancés sont avérés, nourissait au fonds de lui-même, l’envi d’être président. cela est légitime, et tout burkinabé doit aussi y rêver. Comme le disent les américains, posséder l’information, c’est avoir une longueur d’avance pour la prise de décision. ZIDA a eu la primeur de l’info, les autres acteurs politiques comme le bureau du CFOP ne réagissent pas, il en profite et se proclame président.
    Bravo le ZIDA. C’est un malin, et le pouvoir est le propre des gens malins. On ne peut pas l’accuser de traître. Il a trahi qui ici ? Voilà un pays sans président et personne ne sait qui le prendre ? J’en profite et je me proclame. Bravo à lui. Et surtout bravo, car il a pris des risques et nourrissait le désir fort de servir son pays . C’est bien et très bien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:21, par HUG En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    On te demande de dire si tu as été un acteur du coup d’état de septembre 2015. On ne te demande pas comment ZIDA a fait pour prendre le pouvoir, un point barre c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:26, par le penseur En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    ZIDA EST UN GRAND.IL A ASSUME SES RESPONSABILITÉS.SI VOUS N’AVEZ RIEN A DIRE FOUTEZ NOUS LA PAIX.ZIDA ZIDA ZIDA.........VOUS N’AVEZ RIEN VU ENCORE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:11, par AMKOULLEL En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Quelqu’un connait le prix englouti dans ce cinéma, ce feuilleton judiciaire ? 1 à 2 milliards de F CFA, au bas mot, pour sortir des bouffonneries comme ça. Franchement, le Noir est vraiment au fond des abysses, passant complètement à côté de son destin.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:16, par Zaagmlaambiissi vieux père En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    En analysant les dires du colonel Boureima KERE, on se rend compte que lui et Golf avait un plan B, faire partir Blaise de façon provisoire, revenir calmer le peuple était en attente d’un changement. Et le ramener de la RCI pour le réinstaller Président en attendant de trouver un "Président du Faso CDP". Et ZIDA qui était à la place de la révolution à su mieux convaincre et le peuple l’a considéré comme l’homme de la situation. On voit que KERE et DIENDERE se préoccupaient du départ de leur mentor( qui est le passé) alors que l’urgence avait sa place ailleurs.
    J’aime bien ce dicton "Si on t’envoie, il faut savoir t’envoyer".
    Félicitations à ZIDA pour son courage peu importe ses mandants.C’est facile de s’asseoir sous le climatiseur et donner des ordres ; ZIDA était sur le terrain. Tout le monde rêve d’être Président mais c’est DIEU qui décide. Pas les hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:30, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    Ok ! I see. De ce récit alors le parent LAT a juste signé un doc à lui soumis par des officiers du RSP. Qui est fou ? Le parent LAT ne l’étant pas alors il a paraphé sans y adhérer, question de se maintenir en vie, puisque la théorie du "on te fais et il n’y a rien" se lisait sur la page 1/1 de la bible version compaoré blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 12:19, par Samson En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

    A la lecture des commentaires, on voit que beaucoup de gens n’ont pas encore compris les choses. Oui ZIDA a trahi le RSP non pas le jour du 31 Octobre 2014, mais bien après quand il est devenu 1er Ministre. Jusqu’au 31 Octobre 2014, TOUT, je dis bien TOUT a toujours été entre les mains de Blaise COMPAORE et de DIENDERE, cela depuis la prise de pouvoir en Novembre 1982 par le RSP du Commandant Jean-Baptiste OUEDRAOGO. Le Commandant n’a été en fait qu’une marionnette. SANKARA a été son 1er Ministre.
    - Le 1er mort en politique dans notre pays, Le Lieutenant Colonnel Niezin Badembie sous le RSP, ce sont les commandos de Pô sous la houlette de Blaise COMPAORE et de DIENDERE qui l’ont tué
    - La résistance militaire pour la libération de SANKARA emprisonné en Mai 1983, ce sont les deux qui ont été à la manœuvre.
    - Le coup d’état du 4 Août 1983, ce sont les deux qui ont été encore à la manœuvre, SANKARA n’a été qu’un idéologue, un beau parleur, un charmeur du coup d’état.
    - L’assassinat de SANKARA le 15 Octobre 1987, ce sont bien Blaise COMPAORE et DIENDERE les commanditaires.
    - Du 15 Octobre 1987 jusqu’au 31 Octobre 2014, ce sont les deux qui ont toujours été à la base des événements (pour ça tout le monde peut être d’accord)

    Le 31 Octobre 2014, Blaise COMPAORE est affaibli, mais DIENDERE reste aux manœuvres pour sauver les meubles. C’est lui le « père spirituel » pour citer le Commandant KOROGO.
    Le 31 Octobre 2014, c’est DIENDERE qui a distribué les rôles. Dans l’armée, DIENDERE se méfie beaucoup de deux personnages : le Général Honoré TRAORE, Chef d’état-major, ancien aide de camp de Blaise COMPAORE (mis entre-temps en disgrâce, puis repêché), le Général LOUGUE, un ennemi juré.

    Le Chef d’état-major convoque une réunion des Officiers pour examiner la crise du pays, DIENDERE ne voulant pas se retrouver en face des deux Généraux, décide d’envoyer un des deux chefs du RSP : le colonel-major Kéré (chef du RSP) ou le lieutenant-colonnel Yacouba Isaac Zida (adjoint du RSP). Il a préféré envoyer son neveu Yacouba Isaac ZIDA ambitieux (« un SANKARA sans le charme », disaient des journalistes étrangers), qui avait fait du domicile de son oncle, son pied à terre quand il était élève au PMK à Ouaga. DIENDERE l’a préféré au colonel-major Kéré qui en plus de n’être pas de la famille, n’est pas Mossi, il est Bwaba sans ambitions pour le pouvoir. Le colonel-major Kéré et lui restent en arrière-garde tout en effectuant les derniers réglages pour le départ de Blaise COMPAORE. Il a envoyé ZIDA avec des consignes claires : contrer les généraux Honoré TRAORE et LOUGUE et s’imposer à tous les officiers pour la prise du pouvoir afin d’assurer les intérêts du régime déchu de Blaise et du RSP. Pour renforcer les positions de son neveu ZIDA, pendant que les officiers étaient en conclave, DIENDERE, le « Père spirituel » envoie les éléments du RSP entourer la salle de réunion. Les jeux sont faits.

    Comme, on le voit TOUT est parti de DIENDERE et TOUT lui est revenu. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le pouvoir, la politique en tant que tels ne l’intéresse pas (quand bien-même son ambitieuse épouse Fatou a cherché à l’y pousser). C’est un militaire pur et dur, sans état d’âme. Depuis 1982, il est toujours resté dans l’ombre de Blaise COMPAORE. Il me semble que le 15 septembre 2015, ce sont des éléments récalcitrants du RSP qui ont voulu interrompre la Transition et lui s’est vu obligé d’assumer. Je me dis que quand son tour au procès va arriver, il va tout assumer.

    Ses contradictions avec son neveux Yacouba Isaac ZIDA sont nées d’abord de la manière dont certaines caisses noires laissées par Blaise COMPAORE devaient être gérées, ensuite de l’incapacité de ZIDA (à côté du Président Michel KAFANDO) d’assurer le règlement des primes que Blaise avait l’habitude de verser aux éléments du RSP, les caisses de l’Etat étant vides. C’est ce que certains considèrent comme de la trahison car il a été envoyé au sommet de l’Etat pour assurer les arrières du régime de Blaise et défendre les intérêts du RSP. Il n’a pas pu, les réalités du pouvoir sont toutes autres.

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 15:36, par YIRMOAGA En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

      SAMSON, merci pour l’eclairage Des faits historiques ? Qlques précisions au moins ? Zida ayant supplié Golf que BC était fini et qu’il lui revenait de prendre ses responssbilites et assumer une succession, Golf a coupé tte communication avec Zida ? C’etsit Le 30 premier jour de l’insurrction Quand Honore a dissout les institutions, il a fallu Zida pour se rendre à son domicile pour savoir s’il avait pris ses responsabilités ? Honore était avec qui ? Bassolet. Honore ayant reconnu son tord a présenté ses excuses. Le seul homme politique qui a desaprouve Honore est Ablasse Ouedraogo. Le 31, BC ayant passé le pouvoir à Honore son ancien aide camp, il devrait confirmer à l’etat Major juste après la fuite de BC. Vu ce qui s’etait Passe le 30, Zida se décide personnellement de s’interposer sans l’aval de Golf et Kere. La suite se passe a LA place de la révolution après la rencontre de l’EMGA.
      Le lendemain, une rencontre a l’EMGA pour éviter la scission dans l’armee Il fallait harmoniser et trouver une déclaration unitaire. Honore propose Bassolet et le niet de Golf. On demande à Zida que pense t il ? Il prend courageusement ses responsabilités qu’il s’assume. Une déclaration est rédigée et lue par ZAGRE. Golf et Kere étaient présent à cette rencontre décisive ? De toute façon Golf le sait bien, Bassolet PF, le premier à disparaître c’est bien lui Golf ? Une page de l’histoire récente de notre armée et de la politique ? Sinon que Golf ne voulait pas le pouvoir juste après l’insurection malgré la recommandation de Zida qui ignore le pact entre BC ET GOLF ?

      Répondre à ce message

    • Le 13 novembre à 19:13, par Bantchandi En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kéré explique le scénario

      Samson faut écrire ton livre on va payer maintenant. Mais Kéré c’est bissa ou bwaba ou bien il y a des kéré bwaba.

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 12:35, par nabakiba En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Bonjour à tous c’est un match de football ils ont joué ils ont perdu et ils assument c’est tout. KOROGO-KERE et autres ont mis chacun un pied ici un pied là !!!!!!!!!!!!!. En réalité ce sont de véritables peureux au sein RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 12:51, par koamsa En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Pour ma part, je me réjouis que des vérités sur le contexte du putsch soient révélées. Ce contexte inclue surtout le départ de Blaise et la transition. Ceux qui se sentent morveux cherchent à circonscrire les narrations, mais ne vous inquiétez pas. La vérité, telle la lumière du soleil levant, vous rattrapera tous. A moins de vous cacher dans ce qui vous reste de taudis politiques. Encore faudra-t-il qu’ils tiennent longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 14:15, par Idrissa En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Dans tout ce qui s’est passé une y ’a une question à se poser :
    Issac Zida pouvait il vraiment allé s’ autoproclamé sans qu’ il n ait l’ appui de Dienderé ? . C’est peut-être le colonel Kieré qui ne le sait pas peut-être ou fait semblant de ne pas le connaître..
    C’est parceque les choses n’ont pas marché qu’ils sont devenus des ennemis.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 15:00, par Ka En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Quoi qu’on dise de Zida, le peuple Burkinabé ainsi que le pouvoir actuel doit le remercier pour ce qu’il a fait, surtout au sein de la transition en tant que premier ministre. La vérité commence à sortir de son trou par le passage des meneurs de putsch dont l’objectif était de déjoué et de mettre un coup d’arrêt à la Transition dirigée par le président Michel Kafando. Même si Gilbert Diendéré lui-même ne nie pas son implication dans cette tentative de prise du pouvoir par les armes, au début, il avait voulu faire croire à un coup monté par des sous-officiers de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle en colère par le conseil des civiles et surtout un gendarme de pacotille qui ont voulu accaparé de la part du gâteau avec des miettes et des armes venus de la Cote d’Ivoire. Aujourd’hui avec les morts de ce coup d’état a la maternelle, tous les meneurs et les complices méritent la même sanction.

    Si le peuple doit remercier I. Zida, ça sera au nom de la transition : Car, la transition avec le président Michel Kafando et son équipe n’avait pas eu assez de temps devant elle : Malgré le peu de temps, cette équipe a fait un travail de titan qui n’a pas été repris par le président Roch Kaboré et son équipe. La transition nous a permis des élections transparentes et apaisées, arrêter les assassins de nos enfants, si cela n’avait pas été fait sous la transition et son équipe, rien ne prouve que cela soit fait avec Roch Kaboré et son équipe qui veut protéger des familles et des amis criminels. Ce que le peuple demandait a Roch Kaboré et son équipe c’est de corriger les imperfections de l’équipe de la transition faites à la hâte, car leur temps de gouvernance était très court. Je ne parle pas ici d’un individu, mais a toute l’équipe de la transition qui n’a pas laissé l’alternative a Roch et son équipe en mettant au frais les criminels du coup d’état à la maternelle de Gilbert Diendéré et de Djibril Bassolé. Avec ce procès tout va se savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 15:43, par Fils du pays En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Colonel Major Kiéré, votre récit est tellement incohérent.
    Ou étais le General Diendéré en ce moment vous qui vous décrivez comme celui qui étais plus proche de Blaise.

    Ensuite, la vérité comme certains l’ont déjà dit c’est que vous et Diendere aviez déjà un plan pour gérer le pouvoir et le General Zida n’ayant pas voulu que vous continuez à sacrifier le peuple cela vous a déplu. M Kiéré, vous avez tout manigance pour conserver le pouvoir et Zida a risque sa vie en permanence contre vous et toutes vos tentatives de représailles sur sa personne.
    En plus défend toi contre les accusations lie au coup d’état auquel tu as participé au lieu de vouloir distraire le monde.

    Merci Excellence Zida pour votre courage et votre sacrifice pour la nation, la nation a encore besoin de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 19:33, par Zimy En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Pour ma part de vérité, L officier Kere temoigne que ZIDA a trahi le RSP ? Sachez que le RSP était le Bras armé de Blaise donc du CDP qui soutenait l article 37 pour monarchiser le pouvoir de Compaoré et son clan. Quand le peuple a dit non, ce valent peuple avait en face de lui le RSP. Le seul mérite de ZIDA c est qu il n a pas été la télécommande à distance ni de Blaise et de son clan, ni du RSP. Voilà pourquoi on l en veux tellement. Soyez en sûr aussi que si c était le Général Nabere qui devait diriger le pays, le RSP de Diendere allait lui faire un coup d État ds un bref délai avec l onction de Blaise. Le Burkina a été sauvé, sinon on serait tjrs loin des élections démocratiques. Soyez illuminés pour voir les choses tel que j vs les décris, féliciter ZIDA, la seule chose qui n a pas de prix c est la Paix. Les détracteurs de ZIDA St de mauvaise foi, entre deux choses il faut choisir le moins pire. Soyez avisés mes chers compatriotes

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 19:38, par Zimy En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Pour ma part de vérité, L officier Kere temoigne que ZIDA a trahi le RSP ? Sachez que le RSP était le Bras armé de Blaise donc du CDP qui soutenait l article 37 pour monarchiser le pouvoir de Compaoré et son clan. Quand le peuple a dit non, ce valent peuple avait en face de lui le RSP. Le seul mérite de ZIDA c est qu il n a pas été la télécommande à distance ni de Blaise et de son clan, ni du RSP. Voilà pourquoi on l en veux tellement. Soyez en sûr aussi que si c était le Général Nabere qui devait diriger le pays, le RSP de Diendere allait lui faire un coup d État ds un bref délai avec l onction de Blaise. Le Burkina a été sauvé, sinon on serait tjrs loin des élections démocratiques. Soyez illuminés pour voir les choses tel que j vs les décris, féliciter ZIDA, la seule chose qui n a pas de prix c est la Paix. Les détracteurs de ZIDA St de mauvaise foi, entre deux choses il faut choisir le moins pire. Soyez avisés mes chers compatriotes

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 11:34, par L’excellent Patriote En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Après avoir lu le reci du Colonnel-Major Kéré, après avoir pris le soin de parcourir les commentaires des uns et des autres, je me permet de reagir. Zida a trahi le RSP, d’accord !! Mais est ce que le RSP est la Nation ? Est ce que le RSP lui même n’a-t-il pas trahi la nation ? Pourquoi le RSP fait-il un coup d’état alors que Zida n’etait pas aux commande de l’état ? Rever de la présidence du pays est-il un crime ? j’en rêve moi aussi. Si jamais une opportunité pareille à celle qu’a eu Zida se presente à moi, je la saisirai et irai a Kosyam pour diriger ce pays. Wennam songa zagala son a zagala maodame.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 13:02, par Bigbalè En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Kéré passera toute sa vie à regretter car Dieu a toujours fait les choses ainsi pour les traitres et ceux qui se croient toujours plus malin que les autres. Généralement, se réveillent tardivement et se rendent compte qu’ils sont les plus idiots du monde. Ils croient avoir gagné mais dans le temps, ils se rendent compte qu’ils doivent vivre avec la honte au quotidien et pour le restant de leur existence. C’est le cas de Mr Blaise Compaoré qui a tué "son frère et ami" Thomas SANKARA , ses compagnons Lengani Boukari, Henri Zongo et j’en passe...!
    Même si les morts ne peuvent être ressuscités par ce jugement, au moins les parents des victimes auront entendu quelques bribes et se seront faits une idée des hommes qui les ont dirigés pendant 27 ans. Dieu ne dort jamais ........

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 17:05, par Nina Poukame En réponse à : Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario

    Si par exemple un des lieutenants de Malam D ; icko le trahit pour permettre au Burkina de mettre fin aux attaques terroristes dans le Nord, Est-ce que le peuple burkinabe va s’en plaidre et le condamner !? Zida a trahi les criminels qui utilisaient le RSP pour terroriser le peuple et assassiner les valeureux fils et filles de ce peuple ; peut-on alors dire que Zida a fait du mal au peuple ? Bien sur que non ; Il a fait une œuvre salutaire pour le peuple et nous devons lui etre reconnaissants pour cela. S’il a commis des erreurs par la suite, on peut les lui reprocher, mais nous ne pouvons pas nous associer aux criminels qu’il a trahis pour accabler Zida et l’accuser de tous les peches d’Istrael. Le peuple saura separer le bon grain de l’ivraie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : « Pour votre défense, respectez la mémoire des victimes », lance Me Hervé Kam à Diendéré
Gilbert Diendéré : « Vous ne pouvez pas m’empêcher de parler de Zida, ce n’est pas possible »
Procès du putsch du CND : Gilbert Diendéré ne veut plus présenter de pièces au sujet des 160 millions
Procès du putsch : Les 160 millions de francs CFA de Gilbert Diendéré, l’autre affaire dans l’affaire !
Quand le Général Diendéré se fâche : « Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans »
Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré
Procès du coup d’Etat : « Je ne tape jamais en dessous de la ceinture », lance le commandant Alioune Zanré à Me Jean Yaovi Dégli
Procès du putsch du CND : "Michel Kafando a laissé le loup rentrer dans la bergerie", selon Me Mamadou Sombié, avocat de la Défense
Procès du putsch du CND : "Si le coup d’État était préparé, je n’aurais plus besoin de convoquer la hiérarchie militaire", dixit Diendéré
Procès du putsch du CND : "La seule vérité, c’est Dieu qui la détient", selon Me Jean Yaovi Dégli (Défense)
Procès du putsch du CND : Faire un coup d’Etat pour en empêcher un, pour la démocratie !
Burkina : Les gens [terroristes] sont rentrés chez nous suite à la dissolution du RSP (Diendéré)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés