Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • samedi 30 décembre 2017 à 02h00min

« Léonce Koné, président de la commission ad hoc du CDP : « Je ne regrette pas d’avoir déclaré que je ne condamnais pas la tentative de putsch ». C’est sous cette titraille que le quotidien, Le Pays, a, dans un de ses numéros parus en début de semaine, publié une interview réalisée avec Léonce Koné, deuxième vice-président chargé des questions économiques et du développement solidaire du CDP (ex-parti au pouvoir), cité et bénéficiant d’une liberté provisoire dans le dossier du coup d’Etat de septembre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

Cette sortie médiatique est indigeste pour le premier responsable du parti au pouvoir, Simon Compaoré. Et le plus CDR du gouvernement Thiéba n’a pas manqué le cadre de la conférence-bilan sur l’an II du pouvoir Roch Kaboré, dressé par son parti (le MPP), pour fustiger « avec toutes les forces », cette parution qu’il a qualifiée de "éhontée". Simon Compaoré a visiblement gros sur le coeur. Sans citer clairement de nom, il croit que « cette personne-là devrait être arrêtée sur le coup ».

« Quelqu’un qui soutient un coup d’Etat où des gens sont morts, surtout des jeunes, il ne devrait pas bénéficier d’une liberté provisoire, il devrait être jugé et condamné », s’est insurgé M. Compaoré, souhaitant par-là que « 2018 soit l’année des procès, des délibérés et qu’on en finisse ».

Simon Compaoré lance : « que tu sois grand, petit, riche, pauvre, intelligent, pas intelligent, le droit doit être dit. (...). Nous souhaitons voir le dénouement de ces grandes questions, ces grands dossiers, qui sont toujours au niveau de la justice ».
Pour le premier responsable du parti au pouvoir, ce serait aussi un « grand cadeau » que d’offrir la justice, notamment en faisant en sorte que « celui-là qui est en France » (référence faite à François Compaoré) puisse venir répondre des allégations qui sont portées contre lui.

« Ce sera aussi les bases de ce qu’on appelle la réconciliation nationale ; sans cela, ce serait une réconciliation nationale de façade. Et c’est sur ça que les gens veulent théoriser », conclut-il, présentant par-là également, ses voeux de nouvel an à l’ensemble des Burkinabè.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2017 à 02:45, par un passant
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Il doit etre juge. Il sera condamne s’il est reconnu coupable.
    Quand on dit que quelqu’un "doit etre juge et condamne", il n’y a deja plus de justice. Autant passer a la condemnation directement et faire l’economie du jugement.

    Répondre à ce message

    • Le 30 décembre 2017 à 13:21, par PAK
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      M. COMPAORE, si on est responsable d’un parti au pouvoir, on doit mesurer la portée de ses propos surtout quand soit même est objet de plainte pour détention d’arme de guerre dans un domicile privé et ait proféré des menaces à l’endroit d’autres citoyens. Si on s’en tient qu’aux étiquettes juridiques, vos simples propos dans la vidéo certifiée par le Député vous envoie directement en tôles. Allons doucement et travaillons pour que la justice fasse bien son travail avec célérité et sans pression extérieure. Le langage politique populiste est ici complètement inadapté.
      Excellente année 2018 !

      Répondre à ce message

      • Le 2 janvier à 13:17, par Alexio
        En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

        Alors- la, par PAK, vous ne pouvez pas deconseiller Mr Compapore d avaler ses propos en tant que responsable du MPP. Qui est Leonce Kone ? Un responsable du CDP irresponsable de ses propos inflammatoires, bien etant en liberte provisoire.Un politicard qui voit pas plus loin que le bout de son nez.

        Un coup d Etat manque qui a causer des degats materiels que humains. Quelle honte detre Avocat du diable. De apatrides qui voulaient retournes au pouvoir par la voie sanguinaire pour nous gouverner dans la terreur, la delatation et l intimidation.

        Maintenant ils sont sur le banc des accuses. Et l affaire n est pas Close, est en cours. Qu il se cullotte d apprecier le coup d etat manque nous montre quel humain qui habite lhomme finit politiquement. La venir aura raison de lui. Le Burkina Faso les a vomit.

        Cessez de faire un double standard pour ses deux antagonistes.

        Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2017 à 08:03, par Verité numero 1
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      Moi où je suis je dirai avec tous mes respect a monsieur le ministre Simon de circuler. Il n’a qu’a circulé. Tonton quand on a rien a dire on se tait. Celui qui est en france là faut même pas venir. je de dis faut même mettre pried a ouaga car avec des tonton tranquillos qui se ballade en mitraillette dans les quartiers se ne serait pas les regles du droit qui seront appliqué mais celle de la rue. Simon si il veut parler il n’a qu’a nous éclairer sur le cas Basolé même l’ONU a condanné mais il n’y a rien le mpp a torpiller le judiciaire. Le gas de l’UPC que vous avez enfermé pour des raison futile las. Voicie des cas qui revellement clairement vos envies belliqueses. Les reglements de comptes ne se feront pas ici.

      Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 07:14, par sapience
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    La justice doit traiter les cas D incendies des domiciles don’t des members du MPP don’t des potentiels auteurs. Des jeunes affirment avoid reçu des bidons D essence et autres moyens du MPP. Que faire de ces actes ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 07:22, par Ton yaa ne zirinbedan
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    "Yaamb faan zemtaaba" S’ il y a à Répondre vous aussi devez répondre pour avoir abusé et tremper vos mains dans une gestion peu saine de la mairie. En fait, croyez vous être intelligents plus que les autres ? C’est vous qui avez fait et refait le CDP et aujourd’hui, vous pensez que vous êtes blancs comme de,la neige au MPP. Sachez que s’ il y avait une vraie justice vous et votre grand mentor devraient répondre de vos actes parfois voilés de trahison au peuple. De toute façon Dieu nous voit, Il nous suit et nous attend patiemment. Faites comme vous voulez nous passerons tous devant Dieu dans un proche avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 07:38, par Dénis
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Les crimes de sang sont difficilement oubliables et pardonnables. C’est ce qui constitue le drame du régime Compaoré avec des assassinats emblématiques comme ceux de Thomas Sankara, Norbert Zongo, qui empêchent le président Compaoré et son frère cadet François d’avoir une quiétude stable. C’est pourquoi les dignitaires actuels du pouvoir Kaboré doivent maintenir le cap du fait qu’aucun crime de sang ne leur est reproché. Ainsi, quand ils ne seront plus au pouvoir, ils pourront circuler tranquillement comme tout autre citoyen ordinaire du Burkina. Le président Roch Kaboré pourra servir dans son pays où dans des organismes internationaux à l’instar des anciens chefs d’Etat Jean-Baptiste Ouédraogo et Michel Kafando.Simon Compaoré qui se promène parfois dans son quartier Gounghin,pourra y continuer de rendre visite à ses voisins. Paul Kaba THIEBA, s’il le souhaite, pourra aller cultiver des champs de maïs dans la vallée du Sourou. Quant à Alassane Bala Sakandé,il pourra continuer tranquillos ses visites dans les quartiers non-lotis de Ouagadougou et agir dans l’humanitaire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 08:00, par JHM
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Mr Simon Compaoré doit etre arreté lui aussi pour détention d’ arme de guerre dans un domicile privé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 08:22, par allons seulement
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    que simon arrête ses manière cdr et puis la justice suit son cour en plus arrêter de nous endormir ça c’était avant le n’est ignorant comme ces politiciens veulent faire croire on a d’autres problèmes aussi importants à gérer pardon laissons la justice ou bien c’est la libération de certains dans l’affaire du putsch
    manqué qui dérange certaines personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 08:25, par Tranquillos
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Monsieur Le Ministre, le fait d’être en liberté provisoire ne signifie pas que votre liberté d’exp Et d’opini Sont restreintes. Vous n’y connaissez rien au droit et abstenez-vous de dire que c’est l’incar Directe que Monsieur KONÉ mérite pour avoir simplement dit qu’il ne condamnera pas le putsch manqué. La séparation des pouvoirs exécutif et judiciaire vous interdit cette malencontreuse sortie. Même chose pour la conférence de presse du mpp pour l’an ll. Préoccupez-vous du développement du pays au lieu de critiquer ceux qui ont fui en RCI. On se souvient que lors des mutineries de 2011, tu as fui pour te réfugier dans le toit de la sirène de l’hôTel de ville et tu as demandé au Général Diendéré de te secourir. Ce qu’il a fait en envoyant des éléments du RSP te délivrer. Aujourd’hui tu as oublié tout ça. Mais comme tu parles beaucoup je n’arrêterai pas de te donner des conseils de vieux sage.
    Occupes-toi du mpp et de ton département ministériel et laisse tomber tes sorties hasardeuses qui ne te servent pas. Qu’est-ce que tu as à te préoccuper des fuyards ? Peut-être que si ces fuyards n’avaie Pas fui, le pays serait en guerre civile aujourd’hui. Dieu sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 10:30, par KABORE
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      moi personnellement,je n’ai pas confiance aux juges burkinabé.léonce koné a soutenu publiquement le coup-d’état qui a fait perdre plusieurs vies humaines et on vient nous dire qu’il est blanchi.
      ma question est de savoir est de savoir:est-ce normale d’encourager un crime ou soutenir un criminel parce qu’il a tué ?
      si oui,je serais bien contre l’emprisonnement de tous ceux qui ont fait ou participé au coup-d’état.

      Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 09:43, par TANGA
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Quand on écrit les vérités de Simon, il faut aussi écrire les vérités sur lui.
    Vous dites : ’’le plus CDR du gouvernement’’, non ! Un vrai CDR respecte les choses ’’il est RASTA, il est clairement’’ ; alors que beaucoup de choses sont reprochées à Simon . Prenez depuis le CGP.
    Vous notez : ’’Pour le premier responsable du parti au pouvoir, ce serait aussi un « grand cadeau » que d’offrir la justice, notamment en faisant en sorte que « celui-là qui est en France » (référence faite à François Compaoré) puisse venir répondre des allégations qui sont portées contre lui.’’, bien vrai que tous désire le jugement de françois Compaoré mais, MAIS A t-on jugé SIMON pour détention illégale d’arme de guerre ?
    SIMON, ton petit général pardon colonel en papier hygiénique qui se trouve au Canada doit aussi être jugé pour avoir mener les opération à KOSSYAM (la tuerie de KOSSYAM). et de chez françois Compaoré.
    SIMON, AS TU EXPLIQUE AU PEUPLE CE QUE TU ENTENDAIS PAR : KUILG RHIM BOUM SEIN SAON WED-WAGRE, que tu disais à propos de la mort de NORBERT ZONGO ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 09:57, par neya boukari
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Dans l’absolu, on peut dire que Simon a raison. Mais n’oublions pas que c’est ce même Simon qui insultait et menaçait ceux qui ont saccagé le siège du CDP dont il était le SG, au lendemain de l’assassinant de Norbert Zongo et de ses camarades d’infortune. Il a pleuré plutôt le matériel de son parti au lieu de pleurer l’illustre disparu. Donc il n’a pas de leçon à donner en la matière.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 09:57, par HAKIKA
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Mai Simon, la justice c’est vous. Les prisons aussi c’est vous. Et c’est vous qu’on attend depuis pour les procès. Si vous ne pouvez pas aller au procès parce que vous y êtes aussi impliqués, alors libérez tous les prisonniers politiques et mettons nous au travail pour que le pays avance dans son développement

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 11:04, par Vision
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Donc Simon confirme qu’il ne connait rien au droit. Ça s’appelle un déli d’opinion !! Ce n’est pas condamnable en droit Burkinabé ! Mais bon c’est un CDR qui parle’ comme toujours... Yadayada ?..

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 11:49, par yako
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Le president RMCK s’enforce davantage en maintenant Mr Simon Compaore au government.En effet,comment expliquer a mon fils de 10 ans cette haine ministerielle vis a vis d’autres compatriotes presumes innocent d’ailleurs aux jeux de la loi ? Simon, l’etat mpp peut se permettre d’emprisonner qui que cette soit mais pas dans un pays de droit.Par ’ailleurs,avec un peu du recul on se demande si les Burkinabe ne regrettent pas l’echec du putsch vu l’etat actuel du pays marque par terrorisme,chomage de masses,....?
    La reussite du putsch aurait pu nous epargner tous ces maux qui minent la society.
    Un homme agite comme Simon au gouvernement le pays apaise n’est pas pour demain.

    Répondre à ce message

    • Le 30 décembre 2017 à 18:39, par madi
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      yako, demande-toi pourquoi le coup d’état n’a pas réussi : c’est parce que le peuple avait en horreur ceux que tu tentes de défendre depuis ces gens ont été chassé du pouvoir : tu peux toujours continuer à rêver, l’époque Blaise COMPAORE est révolue à jamais, je n’aime pas le MPP mais je le préfère de loin au CDP ou plutôt je n’aime pas la politique de RMCK mais je la préfère à celle de BC, si tu peux comprendre la nuance tant mieux

      Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 12:48, par NON
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui gouvernent dans un pays. Ces médias informels sont en passe de devenir des lieux de diffusion de tracts, de la diffamation exagérée. Des faits qui commencent à avoir des sanctions judiciaires, pour corriger les mauvaises mentalités de violence et de haine sociale. Quelques activistes de réseaux sociaux, qui tiennent mordicus au principe de la liberté d’opinions, veulent refuser cette liberté aux autorités burkinabè. Les actions et propos de personnalités sont fustigés systématiquement sans analyse lucide et objective des faits inhérents. Ainsi, le président Sakandé de l’Assemblée nationale a tenu un langage de vérité aux élèves et étudiants sur la nécessité de privilégier leurs études et se départir des manipulations politiciennes de personnes ,qui les mettent au-devant des manifestations violentes, alors que leurs propres enfants sont à l’abri hors du pays ,dans des écoles de prestige. Cela est une vérité, que refusent certains citoyens, qui ont choisi de ne pas entendre raison et de faire de la critique systématique. Le Président du Faso, Roch Kaboré ,en lançant les travaux de bitumage à l’est du pays vers Fada ,Diapaga le 19 décembre 2017 ,a tenu à rappeler que les populations ne doivent pas attribuer la responsabilité de la dégradation et du mauvais bitumage des routes, à par son régime qui ne les a pas réalisés. Il demande alors aux populations, ce réalisme, pour un discernement et avoir un peu de patience pour les travaux de réalisations d’infrastructures routières et d’autres chantiers de développement, que son gouvernement accomplit progressivement. Des gens tentent périodiquement de s’acharner tantôt contre le président Kaboré, tantôt contre le ministre d’Etat Simon Compaoré, ou contre le Président de l’Assemblée nationale Sakandé et le Premier ministre THIEBA. Ces personnalités phares de l’Etat burkinabè, ne sauraient se laisser distraire par des animosités sur des réseaux sociaux, des gens qui n’ont pas le courage et l’honnêteté de s’exprimer à visage découvert. Les autorités qui sont à l’écoute des préoccupations du peuple burkinabè, prennent bonne note de certaines observations et critiques pertinentes. Quant aux spécialistes des combats politiciens qui n’apportent rien au développement national, ils peuvent continuer leur spectacle ridicule, qui les discréditera lentement mais surement.

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2017 à 00:33, par la concience
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      Merci de dire la vérité aux dictateurs qui pensent qu’ils sont les seuls à détenir la vérité. J’ai tenté de compter les internautes burkinabé. Ils sont une centaine sur les 18 000 000 que nous sommes. Une trentaine seulement nous empoisonnent la vie. Ils ne font que se ridiculiser, étalent leur ignorance. Exemple ceux qui demandent que le Ministre d’Etat et Sécurité soit poursuivi devant le Tribunal de Grande Instance. Ils ignorent que le TGI n’est pas compétent. En attendant le vote de la nouvelle Constitution, seul la Haute Cour de Justice est compétent pour poursuivre un membre de Gouvernement. La haine les dévorent qu’ils sont incapable d’analyser. Pourquoi le dernier Gouvernement de Blaise COMPAORE est poursuivi devant la Haute Cour Justice ? Qui commande les armes pour la Police ? Votre manière faire dévalorise les internautes.

      Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 16:45, par Holà !
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Trèves de commentaires. Les propos de Léonce Koné sont suffisamment clairs. Il persiste et signe qu’il ne regrette pas son soutien au putsch du général Diendéré.Il justifie ainsi son attitude de putschiste. Dans une démocratie, un cout d’Etat est condamnable pour les auteurs et complices. Ceux qui soutiennent Léonce sont aussi de potentiels putschistes. Simon Compaoré a totalement raison de penser que Léonce mérite un jugement pour son soutien affirmé au putsch. Si Léonce a usé de la liberté d’expression démocratique, Simon en a fait pareillement. La différence, est que les propos de Léone sont graves et condamnables contrairement à ceux de Simon.

    Répondre à ce message

    • Le 30 décembre 2017 à 22:36, par Voltaïque indigné
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      Dienderé n’a pas fait de putsch pour le pouvoir mais pour imposer un scrutin démocratique et inclusif ou seul le peuple écarte qui il veut et choisit qui il veut et non le code électoral taillé sur mesure et condamné par la CDEAO. Si Dienderé voulait le pouvoir, il avait les moyens de s’imposer face au Général Traoré au lieu d’imposer Zida. S’il y’a quelqu’ un qui doit être emprisonné c.est bien Simon COMPAORE dont la photocopie du relevé de son compte à la BNP en France avec un solde de plus de 80 Millions CFA non dévalué, a circulé à Ouaga quand il était aux affaire à la CGP. Où avait il eu ces sous à l’époque ?.

      Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2017 à 06:17, par Mogo
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Dans tous les cas, s’il t’a jugement et si la justice doit dire le droit normalement tous les Simons qui parlent hoba hoba seront inquiètes. Ils ont trinqué avec Blaise et sont au courant de la plupart de ces crimes économiques et de sang. Simon, fais attention, fais attention. Tu as fait arrêter le Col Barry ça va te coûter la quinine

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2017 à 07:48, par Ka
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Souvent je ne partage pas les sorties de Simon Compaoré nationale : Mais cette fois-ci il a raison. Nous sommes (paraît-il) dans un état de droit, et personne n’a le droit de se faire justice lui-même, ou s’emparer le pouvoir par les armes au lieu des urnes ? Monsieur Konè avoue au peuple qu’il est complice du coup d’état à la maternelle de Djibril Bassolé et de Diendéré Gilbert, et qui montre aujourd’hui qu’il est pris la main dans le sac comme un voleur pris en flagrant délit, est-ce bien normal qu’on ait réfléchi aussi longtemps avant de le remettre à la MACO même s’il a bénéficié par main tendu sa liberté provisoire ? N’importe qui d’autre aurait été jeté au trou dans l’heure qui suive sa déclaration en confirment qu’il a soutenu le coup d’état.

    Les personnes comme Koné mérite la prison, car la première chose que font les faiseurs de coups d’état comme lui, c’est de suspendre la constitution. Pour ces gens-là, le texte est donc nul et de nul effet, ce n’est pas la menace de "la rigueur de la loi qui va les faire reculer,’’ car ils continueront à essayer de s’emparer le pouvoir par les armes. Par conséquent, la Justice doit s’emparer impérativement de l’affaire et le poursuivre, surtout le remettre au frais comme Diendéré et consorts. Sieur Koné avec sa liberté provisoire. oublie qu’il est entrain de couper sur la branche doit il est assied.
    Avec cette arrogance envers son peuple et les autorités, ça nous montre qu’il veut semer le désordre et l´anarchie qui ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Il sait très bien que dans une situation de désordre, c’est la loi de la jungle qui s’installe, surtout le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice.

    Par ailleurs, ce qui est scandaleux, c’est que monsieur Koné se croit au-dessus des lois : Il y a tellement des gens comme lui qui ont bénéficié des libertés provisoires et qui sortent avec arrogance devant la presse pour montrer qu’ils sont au-dessus des lois dans ce pays ! Ils oublient que l’insurrection dont ils ont ordonné de tirer à balles réelles et le coup d’état ont fait plusieurs morts. Mais je les comprends : c’est plutôt le fait que, d’une manière générale, les lois Burkinabé ne sont que des torchons de papiers sur lesquels tout le monde s’assoit et piétine allègrement à cause des juges corrompus : Sans oublié ce qui caractérise la politique Burkinabé de son vide idéologique qui laisse la place aux pratiques les plus douteuses : ‘’’Emplois réservés aux amis et a la famille, exclusion, mafias, et l’impunité totale organisée. Voilà pourquoi des supposés coupables comme Koné et consorts se permettent d’insulter le peuple et ses dirigeants. Que Dieu vienne en aide au pays des hommes intègres.
    Je profite souhaiter a toute l’équipe de Lefaso.net ainsi que toutes et tous les internautes, heureuse et bonne Année 2018.

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2017 à 10:14, par Voltaïque Indigné
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      Monsieur KA, lorsque Dienderé a fait son coup d.etat dans quel état de droit étions nous ? Un état d’exception créé par des putschistes encagoulés qui ont violé la première de nos loi c’est à dire la constitution pour mettre en place une transition inconstitutionnelle qui a taillé sur mesure une loi électorale (condamnée par la CDEAO ) pour leur candidat.
      Dienderé n’a pas fait de putsch pour le pouvoir mais pour imposer un scrutin démocratique et inclusif ou seul le peuple écarte qui il veut et choisit qui il veut . Si Dienderé voulait le pouvoir, il avait les moyens de s’imposer face au Général Traoré au lieu d’imposer Zida. Léonce KONE avait dit publiquement qu’il ne condamnait pas le coup d’etat parce qu’il visait à l’organisation de scrutin inclusif et il n’a pas renié ses convictions comme ses caméléons aux affaires qui hier étaient des défenseurs zélés de Blaise. Si être pour un scrutin inclusif ça mérite la prison alors .....bravo pour la démocratie du pays des hommes Insurgés

      Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2017 à 10:16, par africain
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      D’abord ce Simon Compaoré est celui-là même qui a été à l’origine de tant de morts ! B C voulait partir le coup d’état n’était pas nécessaire. C’est un criminel qui devrait être derrière les barreaux. Mais son tour viendra. Qu’il soit parmi les dirigeants du pays est très inquiétant mais les gens comprennent de plus en plus. Il s’inquiète juste pour les élections à venir et veut mettre de côté les personnalités qui gênent comme Leonce et Hermann. Depuis quand la liberté de penser est un crime ! Si c’est ça, la prison ce devrait être pour tout le monde là !
      Le droit de dire ce que l’on pense est reconnu comme universel. Certains sont entrain de devenir des martyres. Les gens de la justice qui suivent ce que leur ordonne le gouvernement vont devoir en répondre devant l’histoire ! C’est grave de condamner sans preuves c’est un Etat criminel qui règne en ce moment au Burkina.

      Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2017 à 09:14, par warba
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Ou se trouve le dossier de simon sur la mairie centrale surfacturee.J’ espere que ca sera juge en 2018 et les montants recuperes.Vraiment le burkina fait pitie et les debats sont terre a terre et minables.sinon il ya la liberte d’expression dans notre pays et kone n’a insulte personne.mr le president par interim du mpp,relevez le niveau politique des points de vue ou bien laissez Emile Pare s’exprimer.maintenant on voit le vide laisse par salif.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2017 à 09:53, par Le COMBATTANT
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Le pouvoir actuel est sur seulement deux pieds. Simon que vous voyez ici est TRES TRES TRES FATIGUE. Fatigué au vrai sens du mot (moral, physique), mais comme il s’est jeté dans la gueule du loup, il lui est très difficulos de s’en sortir, ce n’est pas du tout mon souhait mais je suis prêt à parier qu’il ne tiendra plus longtemps.
    Seulement, il est entrain de semer un désordre sans précédant, en minant LA PAIX ENTRE LES FILS ET FILLES DE CE PAYS. IL s’efforce de tenir en plus de sa place à lui dans la situation actuelle du pays, celle de son mentor Salif qui, par sa mort brusque à laissé un trou baignant dans la classe politique nationale. (dossier insurrection, coup d’état, crime financier, crime de sang, et bien d’autres), comprenez qu’il plus rien à perdre comme le dit l’adage ivoirien"CABRI MORT N’A PLUS PEUR DU COUTEAU"
    Des gens comme Simon ne peuvent pas et ne veulent pas faire la prison"terminus"
    Que les esprits avertis le comprennent et se comportent par conséquent.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2017 à 12:49, par Ka
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    ’’’A’’’ l’internaute Voltaïque Indigné merci de me lire : Je confirme les raisons de Diendéré de lutter contre les exclusions des personnes qui ont soutenus le tripatouillage de l’article 37 avocat du peuple dont sa lettre et son esprit interdisent tout président prédateur de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. Nous sommes dans un état de droit et chacun est libre de ses actes, mais pas s’emparer le pouvoir par les armes, mais par les urnes.

    Comme tu dis, ce n’est pas le pouvoir que Diendéré a fait son coup d’état, pour moi et pour le peuple Burkinabé et ses lois, ce n’est qu’un détail parmi d’autres, et mon message ne rentre pas dans ces détails que de généraliser le respect de notre constitution : Qu’importe les raisons de qui que ça soit, un pouvoir ne se donne pas par les armes, mais dans les urnes selon nos lois, et Gilbert Diendéré Gilbert le sait et assume ses actes sans crier sur les toits son inoncence. Pour te dire qu’il y a des moments que des personnes très intelligents comme Gilbert Diendéré se trouve dans un trou noir et qui sont incapables de se remettre en question et qui trouvent toujours des causes externes pour occulter leurs propres faiblesses. Encore une fois, merci de me lire et je te souhaite Bonne et Heureuse Année 2018.

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 12:19, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

      - Mon ami et promo KA, l’internaute semble avoir un peu raison hein ? Ou bien ? Moi ce qui me frustre tant, c’est qu’on nous a poussé à faire l’insurrection dans les rues et sur le net pour ensuite la récupérer et la transformer en gigantesque ’’Insurescroquerie’’. Quand je pense que des indidus avec leurs têtes un certain Salif Diallo alias ’’Staline’’ nous ont instrumentalisé pour ensuite partager les dividendes entre eux, les mêmes qui ont dirigé avec Blaise Compaoré pendant plus de 27 ans, je suis frustré.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 15:33, par Ka
        En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

        Oui mon ami et promo Kôrô yamyélé personne, je dis personne au Burkina ne peut nier que le fruit de l’insurrection n’a pas été volé par des personnes sans foi pour mieux protéger familles et amis qui devaient être à la MACA ou à la MACO. A présent nous devons s’y faire et assumer notre erreur d’avoir fait confiance à un programme présidentiel qui tienne la route en élisant des personnes qui avaient derrière eux un plan ‘’B’’. Comme j’ai dit à l’internaute Voltaïque indigné, ‘’’nous sommes dans un état de droit et les coups d’état ne sont plus à la mode, les urnes font foi, et nous devons prendre notre patience a deux mains et attendre les résultats de ce pouvoir à la porte de 2020 avant de sanctionner ceux qui prennent le peuple pour des idiots.’’’

        Je comprends ceux qui se rebellent contre les arrogances des personnes mal intentionnées et non disciplinées autour du président Roch Kaboré en croyant qu’ils peuvent tout dire ou faire car ils ont le pouvoir : Ces personnes oublient que souvent la goutte d’eau qui tombe sur le rocher le plus dur finit par le percer, telle est la philosophie de dénonciation de ceux qui se rebellent comme l’internaute ‘’’Voltaïque indigné’’’ que je partage, mais lui demande d’être patient, car 2020 n’est que demain avec le temps, car nous avons attendu plus de 27 ans avant de voir le nez d’une alternance politique pointer son nez, même si cette alternance a été volé par des personnes mal intentionnées.

        Ce qui est certain, nous pouvons corriger les imparfaits et éjecter ces personnes dans les urnes a la prochaine élection car les cerveaux des Burkinabé ne sont pas lavés a l’eau de javel, et Roch et son équipe le sait. Pour l’instant Les ministres Bougouma, les Jean Matin et autres sont comme les sauvages quand ils veulent avoir du fruit, ils coupent l’arbre au pied et cueillent le fruit, en oubliant 2020. L’auto-persuasion a la méthode Coué au temps de Blaise Compaoré avec les mêmes qui tiennent le volant des affaires de l’état Burkinabé est résolu, et ils doivent mettre ça dans leur crane.

        Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2017 à 17:47, par Ousmane
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Vous êtes aigris contre Simon par pure animosité subjective. Il n’a pas été question de surfacturation dans la réfection de la Mairie de Ouagadougou. Cela relève de supputations. La Cour des Comptes avait fait des observations sur les procédures de passation des marchés publics afin que cela se passe selon les règles de l’art. La Mairie a pris en compte ces observations de la Cour des comptes .Ainsi, les services municipaux en charge des marchés publics ont suivi des formations appropriées. C’est ainsi que plusieurs services étatiques ont renforcé leurs activités en matière de passation de marchés selon les procédures exigées par la Cour des Comptes. Par conséquent, il ne s’agissait pas de surfacturation, ni de détournement à la Mairie, dont certains soumissionnaires pour la réhabilitation ont désisté, suite aux difficultés et charges additionnelles pour les matériaux de construction via le port d’Abidjan, en raison des conflits liés à la rébellion de 2002 qui a perduré dans ce pays. La Cour des comptes, a par la suite dans un des rapports, mentionné que la Mairie de Ouagadougou a pris en compte avec satisfaction ses recommandations. Cette affaire qui a fait couler inutilement beaucoup d’encre et de salive est close, n’en déplaise aux manipulateurs de mensonges.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 07:46, par pobou
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    "faire venir François" !!!héé Simon... Ce n’ est pas à toi de nous dire cela. je me rappelle bien que quand on luttait pour la justice sur la mort de Norbert ZONGO, c’est toi meme Simon qui avait payé des gens pour nous poursuivre dans tous les quartiers. Y’ a eu beaucoup de blessés, meme des morts suite à vos repressions.dois tu aussi repondre pour complice ? Calme toi alors monsieur Simon.on se connait tous au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 07:25, par Pathe Diallo
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Franchement pour un homme qui a supporté le régime de Blaise Compaoré pendant 27 ans et occupé de postes de haut niveau, je ne vois pas en quoi la déclaration de M. Koné poserait des problèmes. M. Koné a dit clairement qu’il ne condamne pas la tentative de coup d’Etat. Mais Simon et tous ses compagnons ont supporté le coup d’Etat de Blaise contre Sankara et on connait la suite, pendant 27 ans personne n’a été poursuivi et d’autres personnes ont aussi été massacrées.
    Dans ces conditions, Simon Compaoré est très mal placé pour exiger que M. Koné soit jugé et condamné. Il ferait mieux de démissioner ou de se taire simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 03:51, par tibi
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    Je suis d’accord avec Léonce, si par avidité du pouvoir vous libérez les commanditaire de destruction de la nation et vous mettez les patriotes au gnouf, vous ne devez plus vous étonnez. Gérez, et ce sera ridicule si vous touchez à Léonce.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 12:04, par Yameogo Rakieta
    En réponse à : Dossier du pustch : Simon Compaoré s’insurge contre Léonce Koné ...

    En dehors Simon. Vous pensez réellement qu’il faut applaudir quelqu’un qui cautionne un coup d’état dans une république avec des morts de jeunes ? Ou sommes nous ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés