Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Banque Atlantique Burkina : Une soirée de reconnaissance pour rendre hommage aux clients

Accueil > Actualités > Documents • • jeudi 9 novembre 2017 à 16h48min
Banque Atlantique Burkina : Une soirée de reconnaissance pour rendre hommage aux clients

La Banque Atlantique, filiale du Groupe Banque Centrale Populaire (BCP) et acteur clé du secteur bancaire burkinabè a, lors d’un dîner gala qu’elle a organisé, le mercredi 08 novembre à Ouagadougou, célébré ses meilleurs clients. C’était en présence de la ministre de l’Economie et des finances, Rosine Coulibaly/Sori, du ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Souleymane Soulama. L’institution bancaire a également fêté, en différé, ses dix ans d’existence au Burkina Faso.

Au cours de cette cérémonie de dîner-gala, la Banque Atlantique Burkina a honoré une vingtaine d’entreprises du trophée de la « reconnaissance et de la fidélité ». Selon le directeur général du groupe au Burkina Faso, Youssouf Gbané, c’est une soirée de marketing relationnel, une soirée de reconnaissance en l’honneur des clients qui font la stabilité et le succès du groupe. « C’est l’occasion, dit-il, de présenter les performances de la banque et aussi celle de prendre un nouvel engagement avec la clientèle pour les perspectives futures. »

La ministre de l’économie, des finances, Rosine Coulibaly-Sori, et le ministre des transports, Souleymane Soulama, livrant le message du gouvernement

Un management participatif et un partenariat gagnant-gagnant, selon la ministre de l’Economie, Rosine Coulibaly/Sori, parlant de cette collaboration. Elle a après exprimé ses félicitations et rappeler l’accompagnement de la Banque Atlantique dans différents programmes gouvernementaux. Notant par ailleurs au passage que quatre Burkinabè sur dix vivent en dessous du seuil de pauvreté, elle a, pour clore son propos, invité la banque à se tourner vers les femmes qui sont beaucoup plus engagées dans le secteur informel et demandent à être accompagnées.

Egalement, en cette soirée, l’on a célébré, en différé, les dix ans d’existence de la Banque Atlantique Burkina Faso. Cela a permis à certains clients, particulièrement les entreprises, de faire des témoignages. Ces témoignages pourraient se résumer en deux mots : confiance et fidélité.

Madame la ministre de l’économie recevant un étalon en bronze de la part du Dg de la banque atlantique

La Banque Atlantique, en dix ans de vie au Burkina Faso, c’est désormais un réseau de 23 agences en développement, une place de cinquième sur treize banques, un total bilan de 400 milliards contre 35 milliards, au départ ; 0% des parts de marché hier, aujourd’hui 10%. Elle a de même su développer au fil des ans, au pays des Hommes intègres, une expertise solide pour accompagner les entreprises. Elle contribue, en outre, à la réalisation du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Pour M. Gbané, somme toute, c’est un bilan largement positif qu’il faut noter. « Notre objectif, améliorer nos performances et notre ranking », s’est-il confié.

Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

  • Youssouf Gbané, directeur général Banque Atlantique Burkina, répondant aux (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Justice et droits humains au Burkina Faso : 32 nouveaux textes législatifs adoptés entre 2013 et 2017
Banque Atlantique Burkina : Une soirée de reconnaissance pour rendre hommage aux clients
Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat (ASCE) : Voici le rapport 2010
Risques terroristes dans le Nord du Burkina : Le gouvernement rassure
Sa Majesté Kupiendiéli, Roi du Gulmu : “Je me demande quels ennuis on peut causer à un chef coutumier dans l’exercice de ses fonctions” ?
Marie Odile Bonkoungou/Balima ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation : "La situation de l’école burkinabè n’est pas aussi catastrophique qu’on le pense"
Discours de Tertius Zongo sur la situation de la Nation
Déclaration de politique générale du Premier ministre Tertius Zongo
La liste du nouveau gouvernement en images
Elections législatives : listes de l’ADF-RDA
Discours sur la situation de la Nation : le document en intégralité
Législatives 2007 : la liste des candidates CDP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés