Liberté provisoire de Djibrill Bassolé : La NAFA dénonce l’immixtion de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire

vendredi 13 octobre 2017 à 16h00min

Ceci est une déclaration de la NAFA sur la liberté provisoire du général Bassolé

Liberté provisoire de Djibrill Bassolé : La NAFA dénonce l’immixtion de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire

Le mardi 10 octobre 2017, la justice militaire a accordé une liberté provisoire au Général Djibrill Yipénè BASSOLE.

Par la présente, quoique pas totalement satisfaite de la mise en application de cette liberté, la NAFA en force républicaine, prend acte.

Par ailleurs, la NAFA s’offusque pour l’enlèvement et la séquestration de Djibrill BASSOLE par le commissaire du gouvernement dans une concession isolée. Compte tenu de sa santé précaire et fragile, nous nous inquiétons des intentions qui animent ses détenteurs.

La NAFA prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale sur l’immixtion manifeste de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire au point de menacer la sécurité judiciaire collective voire le péril de notre démocratie.

Du reste, la NAFA se refuse de tomber dans la boue à l’image du parti au pouvoir, le MPP qui fustige les institutions de la république par son déni de justice et de démocratie. En témoigne la déclaration incendiaire du MPP publiée le 11 octobre 2017 suite à la décision judiciaire accordant la « pseudo-liberté provisoire » au Général BASSOLE.

Par cette attitude anti-républicaine qui consiste à fouler aux pieds les institutions de la république au lieu de les consolider, le MPP démontre encore une fois de plus, qu’il est peu attaché au principe fondamental de la séparation des pouvoirs qui a pour baromètre l’indépendance de la justice, fondement indispensable de la paix, de cohésion sociale et de la consolidation de la démocratie.

Le parti s’engage à poursuivre son combat républicain pour la libération effective de son candidat Djibrill BASSOLE.
La NAFA appelle le peuple burkinabé à se départir de la haine et de la violence prônée par le MPP et ses organisations « si viles » de la société aux intentions très connues par notre peuple.

La NAFA invite par ailleurs tous les patriotes, démocrates et républicains à ne céder ni aux intimidations, ni aux harcèlements et autres humiliations érigées en modes de gouvernance et à poursuivre le combat de l’instauration d’une véritable justice dans le strict respect des réglementations en vigueur.

Justice- Liberté-Travail

Le Bureau Exécutif de la NAFA

Messages

  • - Félicitations à vous NAFA ! Nous connaissons le jeu subtil du MPP (Mouvement des Postes Perdus ou Mouvement Pilin Pambé). De toute manière c’est de la même manière qu’ils agissaient dans le CDP-ancien. On comprend maintenant que le CDP actuel est plus civilisé car il est le filtrat du CDP-ancien et toute la sâleté du CDP-ancien s’est retrouvée dans le MPP. Bientôt le MPP même va disparaitre et mourrir de sa belle mort.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Et si je vous disais que vous êtes, vous du NAFA et du MPP, de la même souche, de la même nature, et que donc tout ce cirque ne vise qu’à entuber le peuple ?

  • Ne rêvez pas chers amis de la NAFA, votre général ne sera pas libéré ici au Faso avant son jugement. Vous oubliez qu’il est un gros poisson dans cette histoire de coup d’état ! C’est déjà l’argent du contribuable qui est utilisé pour son logis, sa garde etc...
    Les écoutes téléphoniques entre lui et Guillaume SORO sont réelles, alors regardez du côté de la Côte d’Ivoire, son interlocuteur Guillaume SORO a commencé sa descente aux enfer. Que la justice soit rendue à nos morts de la barbarie des tueurs (RSP, Diendéré, Bassolé, Guillaume Soro, Blaise Compaoré, François Compaoré et Compagnie). Vive le peuple insurgé.
    Par je ne suis pas un Yes Man !!!

  • Dieu est pour tous le monde le comportement du commissaire du gouvernement est très honteux il exprime ici sa haine contre le général Bassole que Dieu n’a pas encore livré à ses détracteurs mais je sais une chose. A force de creuser un trou inutilement tu risques de te faire mordre par un serpent. Le burkina ne se limite pas à Djibril Bassole nous avons besoin de développement de ce pays que de s’accrocher à des dossiers inutiles. Sincèrement je suis totalement déçu de ce pouvoir qui n’a plus rien à proposer au peuple qui a tant souffert pour le porter au pouvoir. Je crois réellement en l’existence de Dieu et je suis convaincu qu’il agira pour libérer ce pays incessamment dans les mains de ces vampires.

  • Yes Man, est-ce que ce n’est pas Alassane qui est en train de descendre aux enfers ? A suivre.

  • Balle à terre le peuple demeure vigilant qui vous croyez tromper Bassole et tout le reste finiront par payer. Ce kil faut éviter ici c’est la mort de ce individu qui en sait trop

    • Comme Gorba qui s’en est allé avec les "Tonnes" de secrets sur tous les dossiers qui attendaient Blaise Compaoré et sa suite ? Quand on y réfléchit bien, on constate que tous les politiciens sont les mêmes, complices à la limite. "Tu me tiens par la peau des fesses, je te tiens par les couilles dit-on". Que ce soit Bassolé, Diendéré, Zida le raté ou que ce soit Gorba (Paix à son âme) ou encore les potentats actuels du Pouvoir, ils sont tous mauvais et ce ne restera que le peuple qui restera trompé. Qui osera dénoncer, sinon, faire incriminer son voisin, sachant que l’on trimbale aussi des dossiers "dangereux" pour se voir dénoncer plus tard ? Alors chers frères et chers compatriotes, ne nous leurrons pas. Tous les jeux par eux (X ou Y) joués sont connus. Attendons seulement que le temps nous donne ou pas, raison.

  • nafa= bassolé et mpp rock salif et autres =cdp ce son les mm qui pourri la justice et il son entrain de subir les conséquence une institution forte ces mieux

  • Consciemment ou inconsciemment ,la justice militaire est entrain de transformer le Général Bassolet en victime et martyr . Voilà un homme à qui on est entrain de faire une publicité gratuite pour une future présidentielle ,à moins qu’on soit d’office sûr que Djibril Bassolet sera condamné à la prison à vie ou qu’il va mourir dans un proche avenir . Les burkinabè n’aiment pas la maltraitance d’un être humain quelque soit la faute qu’il a commise .Or dans ce cas -ci on n’a l4impression qu’il y a une vraie maltraitance d’un homme . Pour éviter ce sentiment que ressent beaucoup de personnes dans l’opinion nationale ,que l’on tienne enfin ce fichu procès du putsch de septembre 2015 pour que le pays passe aux vraies questions de développement

    • qui t’a dit que les burkinabè n’aiment pas la maltraitance. si tu déjeune avec le diable on sera obligé de te maltraiter. c’est parce que tout a tourner à l’echec que le fameux général cherche à se defendre maintenant. Depuis l’assassinat de Thoams Sankara, s’il était un homme intègre et loyal, il allait prendre sa distance avec le diable blaise qui fait tout pour que l’Afrique ne soit pas affranchi des français.Ce général est sournois. Il doit assumer ses dérives comme djiendéré qui reconnait sa déroute.

    • Dert,
      Qui plus que Salif , Rock et Simon , a déjeune avec le diable ? Salif l’a avoue publiquement si ta petite intelligence te permet de te rappeler. Pour autant, ont-ils été maltraités ? Au contraire c’est eux qui occupent aujourd’hui les plus hautes fonctions de ce pays. Jusque-là, on a servi un mensonge grossier à des analphabètes qui croient que même à 2 ou 3 ils représentent le peuple. Mais le mensonge à beau courir, la vérité le rattrape toujours.

  • Messieurs de la NAFA, je vous comprends : Mais si vous voulez remplacer la justice au Burkina, faites une proposition a l’Assemblée Nationale et on n’en parle plus. Djibril Bassolé par rapport à Gilbert Diendéré et d’autres, bénéficie de la part du juge corrompu qui s’occupe de son dossier d’une gratitude anormale et excessive. N’importe qui, qui n’a pas pu volé de l’or ou puisé dans la caisse de l’état pour vous manipuler, croupirait dans sa cellule. Le problème judiciaire de votre financier Djibril Bassolé est une situation anormale qui relève du deux poids deux mesures avec vos sorties agressives, et la justice qui ne veut pas dire le droit : Quoi que Djibril soit très puissant en billets de banques volés a l’état, les jugements en cours, même en appuie avec les juges corrompus avec arrogance, narguant le peuple qu’il peut se plaindre là où il veut, Djibril Bassolé récoltera tôt ou tard ce qu’il a semé : Car le mal ou le bien revienne toujours a ses origines.

  • Bravo déjà à la NAFA pour sa justesse dans l’analyse de la situation. On se rappelle encore quand Bagoro him self, le représentant de l’exécutif, est monté sur un ring judiciaire en compagnie de Sita, pour boxer Bassole. Quelle horreur ! Maintenant, c’est au missionnaire du gouvernement, Zanre, de séquestrer l’homme le plus populaire du Burkina, Bassole !
    Je voudrais avant de poursuivre féliciter la justice militaire, le juge Ouattara, pour s’être affranchi de l’impérialisme du MPP. Je voudrais ensuite m’indigner de l’incroyable stupidité du Balai citoyen. Des gens violents, anti républicains et orgueilleux. Peu s’en faut que le Balai citoyen ne se déclare titulaire exclusif du Burkina !
    Je souhaite finir en lançant ce cri de coeur à la gendarmerie nationale : ne permettez pas à Simon Compaore de vous utiliser pour régler ses comptes politiques ! Pardon gendarmerie, pardon même ! Ne permettez pas ça pour l’amour du Burkina !

  • Parfaitement d’accord avec l’intervenant 2 (D. Sanon) . Ces deux là (MPP et NAFA ) se sont certainement concertés pour mettre en place un scénario pour nous entuber : Ce scénario est simple : Pendant que le MPP se range du côté des familles des martyrs et de la société civile , la NAFA elle se range du côté inverse avec l’appui entre autres des intervenants des émissions inter-actives , au finish , le peuple , qui est divisé dans cette affaire se retrouve dans l’un ou l’autre de ces camps artificiellement opposés pour la circonstance. C"est vraiment triste ; la nique aux insurgés suit sont cours .

  • Deux ans pour instruire un dossier ou le principal auteur est connu. Vous trouvez cela normal ? Du cinema ! C’est pas parce-que le Burkina est la capital du cinema africain que nous devons perdre notre temps a ecrire un si long scenario. C’est du cinema.
    J’espere que la loi burkinabe permet de mettre en residence surveillee quelqu’un qui est en liberte provisoire. Sinon, c’est encore une injustice.
    Que cette decision soit bonne ou mauvaise, la justice burkinabe assume. C’est son pouvoir et tous doivent s’y plier. C’est aussi cela l’independance de la justice.

  • Au Burkinabé trahi
    Le MPP ho ! Le pouvoir en en place ho ! la NAFA ho ! L’opposition ho ! Justice libre ho ! Justice corrompu ho ! Politiciens véreux ho ! Eux tous on raison, de celas qui sont blessés ; tués ; pour que le soit disant démocratie revienne au BURKINA FASO ce n’est pas eux le problème c’est nous, c’est nous les blessés et les tués l’ors de l’insurrection et du coup d’état manqué, et de élection présidentiel et législative on na crus à la bonne foies de tous ses gens , mais c’est pas très grave, nous ne sommes pas tous blessés et morts ceux là qui sont mort ou blessés vies en nous un jour viendra, je dit bien un JOUR ou tous va ce régler et ce jour là est proche très proche, c’est parce que il y a eu l’insurrection et la volonté des vrais BURKINABE que l’ont parle aujourd’hui de liberté de la justice ou encore l’indépendance de la justice ou plus encore les partis politiques, nous on vas plus parler on va agir …………………. De toute façon on vous dit merci, merci de votre trahison envers tous les BURKINABE dignes. MAX disait que tout peuple mérite sont dirigeant.

  • Mon ami "Conscience", sur quoi fondez-vous pour déclarer que Djibril Bassolet est l’homme le plus populaire du Burkina ? Même si vous aimé l’homme, il faut nuancer. Personnellement, je suis pour que Bassolet bénéficie d’une liberté provisoire pour se soigner s’il est avéré que son état de santé l’exige. Mais on a en déjà vu au Burkina. Dès que libéré pour raison de santé, il a trouvé une force extraordinaire pour aller battre campagne dans sa localité. Suivez mon regard pour voir de qui je parle !
    Toutes les écoutes téléphoniques interceptées à la même période n’ont posé aucun problème sauf un seul. Par exemple, l’entretien entre Bassolet et Rebecca (?) à été confirmé par cette dernière. Diendéré n’a jamais nié l’entretien téléphonique avec son fils. Mais pourquoi voulez-vous qu’exceptionnellement l’entretien entre Bassolet et Soro soit accepté de tout le monde comme un montage grotesque comme l’a déclaré le PAN-CI et un acharnement sur Bassolet. Je n’ai rien contre Bassolet, mais j’ai juste un problème de logique et de compréhension. Soyons wonnête comme disait quelqu’un. Bassolet n’est pas blanc dans cette affaire et la justice le sait certainement.

    • Mon ami Alex, apparemment tu ne suis même pas l’évolution du dossier. Djibril n’est même plus poursuivi pour quoi que se soit dans l’affaire du putsch. Les experts ont clairement montré que ces écoutes sont un grossier bricolage ! Bassole est seulement poursuivi pour "trahison". En fait, Zida lui reproche d’avoir trahi. Mais trahi qui ? Lui Zida ou le MPP ? Tu parles de Rebecca ? Toi tu l’a entendu parlé ? C’est de la désinformation, un mensonge que seul un peuple analphabète et bête peut croire. Diendere a dit ceci à son fils, Diendere a dit cela, n’importe quoi ! Vous n’avez pas honte de mêler des enfants à vos mensonges ?

  • Je souhaite que les juges soient remplaces par les leaders de la société civile pour que le droit puisse être connu car ils sont les seuls a connaitre la loi au B F

  • NAFA si vous aimez bien votre pays proposer nous des mécanisme pour le développer au lieu de menacer la nation pour qu’on liberté un présumé coupable. Votre attitude montre que BASSOLE est vraiment coupable sinon vous auriez pu l’encourage a affrontez la justice avec ses avocats pour démontrer a tous le peuple burkinabé et au monde entier qu’il n’est pas impliqué. Ce que vous faite est contre nature

  • Chers, compatriotes !! l’heur est assez inquiétant pour notre pays.
    Arrêtons de prendre en otage notre pays pour des inutilités, des futilités. Compaoré par ci, Bassolet par ci, Djendjéré par là !!! vraiment à cause de ces trois individus le Burkina doit cesser d’exister ? Non Je dis non, yen marre à la fin !!
    Arrêtons ! cessons de donner de la grandeur à celui qui n’en mérite pas, cessons d’enfreindre à nos institutions car elles émanent de notre volonté et respectons le droit de tous les burkinabé. Qu’il soit un Bassolet, Compaoré, Yaméogo ou encore un politicien, un voleur, une exciseuse.
    Le principe qui prévaut dans la situation présente est d’exiger de l’institution judiciaire une justice diligente et équitable qui mette au même pied d’égalité le plus fort et le plus faible.
    Mettons nous au travail, cessons ces débats de rue passionnels !!

  • Vous nous fatigué à la fin avec votre histoire de Bassolet . si vous êtes courageux , partez le libérer et on en parle plus . Pensez vous que votre champion est un patriote, un démocrate ou même un républicain . Savez- vous combien de gens il a eu à humilier dans sa vie .?

  • Pourquoi le MPP s’est il donné en spectacle sur des questions judiciaires en se contredisant sur ce qu’il appelle "INDEPENDANCE DE LA JUSTICE"quand ca les arrange .

    J’ai honte de ce que devient ce pays !!!

    FINALEMENT, BLAISE AVAIT RAISON !!!!!!!

  • Héyi vous-là ! Confessez-vous en rendant plutôt grâce à l’Exécutif, pour l’avoir soustrait à la vindicte populaire ouais ! Malade, malade, c’est bien de trouver cette recette magique à la tout-le monde, pour fabriquer des libertés provisoires.

  • Ce général félon mérite ce qui lui arrive car c’est un vrai fossoyeurs du Burkina Faso depuis au moins 30 ans , depuis son implication dans l’affaire des lingots d’or qu’il a subtilisés au près d’un commerçant.
    On se connait ici au Faso.
    Il est passé maitre dans l’art de réduire les libertés d’expression et de manifestation du peuple ; c’est un tyran déguisé en loup. Confère ses agissements d’ans l’affaire David OUEDRAOGO et de Norbert ZONGO.

  • Si vous pensez que les juges ne font pas leur travail
    prenez leur place et faites pendre tous ceux que vous voulez et c’est ça la democratie au lieu de contester passionnément et partialement leur décision..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés