Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mercredi 7 décembre 2016 à 23h40min

Les travaux du premier épisode de la conférence des partenaires pour le financement du PNDES, consacrés au secteur public se sont achevés sur une note de satisfaction. Le Burkina Faso a réussi à obtenir des bailleurs de fonds, des promesses de financement de 8000 milliards de francs CFA. Bien au-delà des moins de 6000 milliards initialement attendus.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Financement du PNDES : Mission presque réussie  pour Paul Kaba Thiéba

En venant à Paris pour chercher des ressources complémentaires pour le financement du plan national de développement économique et social (PNDES), le chef du gouvernement burkinabè ne s’attendait pas à une telle mobilisation et des partenaires. En effet, c’est dans une salle comble que la conférence a débuté, ce mercredi 7 décembre au Centre Etoile Saint-Honoré. Des écrans géants ont été installés dans deux autres pièces pour permettre aux participants de suivre en direct les travaux de cette première journée dont les conclusions ont surpris plus d’un. 8 552 milliards de francs CFA ! Ce sont là les intentions de financement du PNDES, ce qui représente 150% du besoin de financement qui s’élève à 5 600 milliards. Les promesses des partenaires avec en ligne de front la Banque mondiale qui a promis 3.5 milliards de dollars sont un motif de satisfaction pour l’équipe gouvernementale.

« Les intentions de financement que nous avons recueillies, l’affluence des partenaires techniques et financiers sont la reconnaissance de cette lutte de notre peuple pour préserver la démocratie, la liberté et le progrès », a déclaré le Premier ministre Paul Kaba Thiéba lors d’un point de presse animé à la fin des travaux. A l’en croire, ces intentions de financement sont ni plus ni moins l’expression de la crédibilité retrouvée du Burkina Faso au sein de la communauté internationale. Et « ça honore le gouvernement burkinabè et tout le peuple », s’est-il réjoui.

Le Burkina Faso réajustera-t-il sa contribution au financement du PNDES (63,8%) vu que le besoin initial de financement (36,2%) est au-delà des attentes ? A cette question, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a indiqué qu’il est important pour le pays de donner l’exemple en consentant des sacrifices. « Personne ne va développer notre pays à notre place. Je ne connais pas dans l’histoire, des pays qui se sont développés par des dons, des cadeaux d’autres pays. Je dis et je le répète, le PNDES est un projet national, patriotique qui rassemble tous les Burkinabè dans leur diversité. Le choix d’assumer 64% du financement du PNDES découle d’un choix politique et ce n’est pas parce que nous mobilisons des ressources extérieures que nous allons renoncer à ce choix », a-t-il martelé.

Pour terminer, Paul Kaba Thiéba a tenu à préciser que ces manifestations d’intention de financement ne sont pas des décaissements. « Ainsi, a-t-il précisé, il va falloir que dans les semaines et mois à venir, nous rencontrions nos partenaires pour préciser davantage les conditions de déblocage de ces fonds, de signature des contrats, de préparation de projets, etc. » En clair, l’aventure continue et selon Paul Kaba Thiéba « il reste encore beaucoup de travail à faire ».

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 décembre 2016 à 02:37, par Élève de maternelle
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    A la table ronde il n’y a que des intentions c’est à dire des prévisions de soutient il n’y a pas de signature de contrat.
    Dans la plupart des tables ronde comme ce n’est que que des paroles, le caractère diplomatique prend le dessus sur le caractère juridique ( contractuel). En général les diplomates ne disent jamais non. Etre généreux en intention ne coûte rien ce qui explique que d’habitude les intentions de souscription lors des tables rondes dépassent largement les besoins de financement demandés par l’initiateur de la table ronde. Jusque là rien d’extraordinaire. Le plus dur c’est après la table ronde il faut le parcours de combattant derrière chaque donateur potentiel avec des dossiers biens ficelés pour décrocher les signatures de décaissement et c’est là que les choses sont différentes.

    La Côte d’ivoire avec la caution morale de ADO avait eu un succès plus retentissant lors de sa table ronde cela ne l’a pas empêcher de siphonner en permanence le marché financier sous-régional à la recherche de capitaux parce que lorsque qu’il faut passer aux acte de financement en transformant les intentions en contrat c’est un autre match avec moins de joueurs sur la pelouse.
    Félicitation quand même à PKT qui a mouillé le maillot et n’a pas fait moins que les autres pour le match aller des intentions.
    On attend le match retour des contrats fermes.

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2016 à 13:26, par Amors
      En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

      Ce qui est important c’est de ne pas oublier ce qu’avait dit Thomas Sankara "Nous encourageons l’aide qui nous aide à nous passer de l’aide"

      Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2016 à 15:20, par Kouda
      En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

      "Elève de la maternelle", un grand merci d’avoir rappelé ces fondements des tables rondes et des promesses de financements des bailleurs. Malheureusement, peu de personnes, même parmi les économistes et gestionnaires comprennent ce que vous avez dit. Je ne serai pas étonné que beaucoup de partisans zélés du MPP et de la majorité actuelle, ainsi que des gens qui ne comprennent pas vraiment comment marchent ces tables rondes vous tombent dessus à bras raccourci.
      Mais, tout ce que vous avez dit est vrai. Si le Burkina Faso parvient à mobiliser effectivement 60% au minimum de ces promesses, ça sera très bien. La preuve, Haïti attend encore les promesses de plusieurs pays après le tremblement de terre qui l’a durement frappé.....
      Je voudrais ajouter aussi, comme l’a déjà dit un autre forumiste, que la majeure partie des promesses de financement des bailleurs institutionnels et publics n’est pas du nouveau financement. Ces bailleurs n’ont fait que repéter ce qu’ils avaient déjà prévu de longue date. N’oublions pas aussi que ces financements sont pour une période de 5 ans.
      Certaines personnes réagissent comme si l’argent était déjà dans les caisses du Burkina.
      Redoublons d’efforts pour développer notre pays en faisant chacun correctement notre travail.

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 06:06, par Fasoug DJESS
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Ça y est ! Notre pays va se developer en 5 ans, après 27 année de stagnation. On a donc pas eu tord de porter nos voix au RSS qui connaissent très bien le champ de la de gouvernance. En réalité on les a jamais laissé exprimer leur opinion librement pendant les 25 années de soupée. On leur disait simplement ceci : ’’ hé ! Contentez vous de manger. Le peuple, on S’EN FOU POINT BARRE’’. Ils ont fini par comprendre après 25 ans qu’on pouvait pas s’en foutre eternelement du peuple. Bravo ! Ils ont quitté la table et voila qu’en 5 ans ils vont nous apporter LA SANTE, LES ROUTES, ON SERA INSTRUIT. SI C’EST TRAVAIL N’EN PARLONS PAS, CONTENTONS NOUS SIMPLEMENT DE RAYER LE MOT CHOMAGE DU DICTIONNAIRE. Ils avaient besoin de 5millard pour nous procurer tout cela, maintenant ils en ont 8 millard. Les 3 milliard de plus, ça peut entretenir les... Bref on a le developement longtemps poursuivi. BRAVO !!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2016 à 14:03, par Figo
      En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

      Il faudrait mieux vous renseigner sur le sens du mot "intention". Je suis sûr que vous avez de bonnes intentions pour offrir à votre épouse des vacances à New York. Mais pouvez-vous ou allez-vous le faire ? Je suis content de ses intentions pour le moment, mais je reste lucide car ce ne serait pas la première fois que des diplomates font autre chose que leurs ’intentions". Demandez à Ping du Gabon.

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 07:03, par ANonyme
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Hélas il faudra revoir rapidement la composition du gouvernement pour faire appel à des hommes et femmes techniquement plus compétents pour savoir bien monter les différents dossiers pour la suite sinon toutes ces promesses seront tout simplement à l’eau . La nécessité d’un remaniement ministériel ne fait plus de doute car il y a beaucoup de ministres qui ne sont pas à la hauteur de la fonction et des enjeux du PNDES .

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 07:31, par Ça commencé et ça continue !
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Attention ! Attention ! Attention ! Ne criez pas vite victoire car nous avons affaire à des gens rompues à ces genres de conférences ou rencontres. Ils connaissent l’effet des chiffres. On promet de gros chiffres et après plus rien. EN rappel , le financement sur le climat AU temps DU President Abdoulaye wade,qui a cru détenir le bon tuyau avec cette histoire de taxe carbone.Le fameux NEPAD La déception fut très grande pour lui. LE financement SUR LE Sida en Afrique AVEC des sommes astronomiques, à ce jour la déception est tres grande.
    Le BURKINA a besoin de d’espèces sonnan et trébuchantes et tout et suite , non des garantis à convertir en chiffre et mettre dans nos projets de développement.
    Les intentions des partenaires NE doivent PAS Nous faire sauter le feux d’artifice depuis Paris. Soyons Vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:12, par vallier
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    8 000 milliards, mais ce ne sont que des promesses Que faudra t il que le Burkina abandonne encore de ses richesses pour les obtenir . Durant 27 ans ce pays s’est laissé pillé, au profit des étrangers et de ses gouvernants. RCK et son équipe ont ils la carrure de défendre les intérêts du peuple et non eux des ’’bailleurs étrangers’’...à voir.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:37, par Youwsom
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    "Personne ne va développer notre pays à notre place. Je ne connais pas dans l’histoire, des pays qui se sont développés par des dons, des cadeaux d’autres pays. Je dis et je le répète, le PNDES est un projet national, patriotique qui rassemble tous les Burkinabè dans leur diversité. Le choix d’assumer 64% du financement du PNDES découle d’un choix politique et ce n’est pas parce que nous mobilisons des ressources extérieures que nous allons renoncer à ce choix ».
    C’est bien dit ! Que ceux qui ne lisent pas sur les tablettes et qui s’en foutent prennent l’exemple :
    Tu as parcouru tout le Burkina pour expliquer ce plan ; certains ont même dit que c’est la politique tu faisais mais nous on voit !! Big up à toi coro Thieba.
    Maintenant promets-nous que tu ne vas pas fermer les yeux sur la gestion. Tu ne ressembles pas à un voleur ni à un affamé du pouvoir ! Avec toi on peut avancer. Dis à Roch de ne pas avoir pitié de quelqu’un qui va détourner un centime de cet argent

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:52, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    - Monsieur Paul Kaba TIEBA, félicitation ! Mais pendant que vous grouillez là-bas avec Rock pour trouver de quoi développer le pays, des militants inciviques du MPP sont entrain de brûler le pays après vous. Il va vous falloir faire le ménage une fois de retour. Simon aussi doit faire le ménage dans sa maison car une des victime a appelé bien avant les forces de l’ordre qui n’ont jamais donné suite à son appel.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:10, par LIKI N’Guesse
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Félicitations à PKT. Ce petit samo se débrouille qu’en même.
    Il faut cependant nous dire clairement les choses.
    Qu’est-ce qui est don ?
    Qu’est-ce qui est dettes à rembourser après ?
    Ces milliards ne vont-ils pas aussi enfoncé le peuple dans la pauvreté ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:46, par Peuple insurgé
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Eh oui ! Entre les intentions et la concrétisation, il y a un grand pas ! L’ONU même en sait quelque chose. Les donateurs promettent beaucoup plus facilement qu’ils ne donnent. Sur ce, je pense qu’il faut plus compter sur nous mêmes, comme au temps de Tom Sank : Réduire le train de vie de l’Etat, Lutter (anéantir) la corruption et le vol, Faire rentrer les impôts... C’est la base du salut pour notre peuple s’il veut se développer dans la dignité, la liberté et la souveraineté !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:57, par Bengolo
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    J espere que les fonctionnaire qui represente 0,92% de la population mais 45 % ne vont pas venir avec leur panses prendre le government en otage et exiger des augmentation de salaire. Il faut commencer par licensier pour reduire le cout de l etat. un enseignant niveau BEPC naturellement sera satisfait avec 40 000 par mois (au mali 27800 fcfa).
    Un infirmier (en realite ils font plus de pensement qu autre chose) est mieux eduquer donc on peut dire 50 000 fcfa. Si tu ne veut pas, demissionne car il y a des patriots prets a travailler. Simon en sait quelque chose.
    bravo au gouvernement. Maintenant penser au reste de la population, le 99, 8%.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 10:25, par Abraham
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Je pense qu’il faut leur accorder du crédit. ce qui se passe à Paris dépasse déjà le cadre d’intentions, c’est effectivement des promesses, des prévisions. Mais comme on le dit l’argent n’aime pas le bruit, il faut qu’on soit tolérant, il faut que le pays soit stable politiquement, socialement, etc. pour qu’on puisse mobiliser la quasi totalité de ces promesses.
    je voudrais ajouter "et son gouvernement" au titre de l’article.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 10:44, par Abraham
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Je pense qu’il faut leur accorder du crédit. ce qui se passe à Paris dépasse déjà le cadre d’intentions, c’est effectivement des promesses, des prévisions. Mais comme on le dit l’argent n’aime pas le bruit, il faut qu’on soit tolérant, il faut que le pays soit stable politiquement, socialement, etc. pour qu’on puisse mobiliser la quasi totalité de ces promesses.
    je voudrais ajouter "et son gouvernement" au titre de l’article.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 10:47, par NZ
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Ne soyons pas dupe. Ce sont des intentions pour l’instant. C’est comme quand tu vas demander 1000 F à quelqu’un dont tu n’es par sûr qu’il va t’aider parce qu’il a l’habitude de te donner 500F quand tu pleures. Et là il te dit qu’il va te donner 2000F. ça donne à réfléchir avant d’être enthousiaste.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 11:33, par Tonton
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    « Personne ne va développer notre pays à notre place. Je ne connais pas dans l’histoire, des pays qui se sont développés par des dons, des cadeaux d’autres pays. Je dis et je le répète, le PNDES est un projet national, patriotique qui rassemble tous les Burkinabè dans leur diversité. Le choix d’assumer 64% du financement du PNDES découle d’un choix politique et ce n’est pas parce que nous mobilisons des ressources extérieures que nous allons renoncer à ce choix ».
    Pas sérieux monsieur le PM
    RFI, France 24 ont exposé notre mendicité à tout le monde. Des centaines de millions de personnes à travers le monde savent qu’un pays appelé Burkina Faso a assis une table de mendicité à Paris pour 2 jours avec pour objectif : inciter à la pitié et obtenir des miettes pour financer son développement.
    En plus, 64% de patriotisme (seulement pour les gouvernants parce que les non gouvernants sont eux à 100% de patriotisme) ce n’est pas suffisant. c’est vrai que pour PKT on est passé de 0% (confère déclaration des biens) à 64% d’intention.
    Monsieur le PM, le patriotisme c’est d’abord un comportement et pour cela il faut juger tous les voleurs et les présenter au peuple (comme le font les Kolgwégo), ensuite on est libre des voleurs, on cherche les financements pour construire (développer).
    Exemple : avec le nettoyage fait par les kolgwéogo on investi avec assurance et sans crainte maintenant. Imaginez un gouvernement sous contrôle kolgwéogo, le développement est assuré non ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 12:35, par zongo hippolyte
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    félicitation à SEM PKT pour la première partie je sens en lui un vrai samo, il fallait dire que les esclaves savent travailler comme ça on allait composer tout le gouvernement de samo. N’empêche que nous soyons vigilent et toujours préconiser la paix, la démocratie et la bonne gouvernance afin de maintenir la confiance des partenaires car ce n’est pas encore fini et la seconde partie est plus rude que la première.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 12:51, par KOBINABA
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Les coeur noirs n ont qu a un jour etre fier de leur pays.Si c est bon c est pour nous tous.Les bailleurs ne sont pas obliges de promettre.Mon frere noir est Maso et gratuitement Mechant.Quand c est Dur on crie que le Burkina va tres mal et quand on est proche du bout du tunnel des esprits chagrin disent qu on a promis et qu on ne va pas nous aider.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 14:19, par Figo
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Contribution pour améliorer la situation économique du BF

    Pour augmenter nos ressources propres il n’ y a aucun secret : 1) recouvrer à l’interne tous les fruits du vol, du détournement et de la corruption ; 2) demander aux députés et aux ministres de payer les taxes et les impôts comme tout le monde ; 3) licencier purement et simplement tout fonctionnaire pris en flagrant délit de corruption et engager des poursuites pénales contre lui et le supposé corrupteur ; 4) taxer sévèrement tout commerçant pris en flagrant délit de fraude ou de tentative de fraude, et engager des poursuites pénales contre lui ; 5) contrôler les importations, les prix des produits à la consommation, et améliorer le recouvrement des taxes et impôts. 6) Lever toutes les restrictions qui empêchent de poursuivre certains responsables compte tenu de leur titre ou de leur fonction (ailleurs, même le président peut être entendu par un juge. Ici dès qu’on a un petit titre, on se prend pour le nombril de la terre) ; 7) déchoir tout élu ou responsable politique qui tente d’intervenir pour soustraire un contrevenant à la rigueur de la loi.
    Si ce courage politique existe, allons y et on verra le résultat dans 6 mois.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 14:47, par caoot
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    ALLONS SEULEMENT. ET PUIS, ON S’EN FOU, POINT BARRE

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 15:28, par Sidyèta
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Financement PNDES 2016-2020. Alors financement acquis, c’est la fin de l’année 2016, alors que fais t’on avec l’argent de 2016, soyez vigilent sinon nos gars s’achèteront des V8 en pagaille en train de tourner peinard a ouaga. De toute les façons, j’ai dit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 19:06, par RSS
    En réponse à : Financement du PNDES : Mission presque réussie pour Paul Kaba Thiéba

    Nous nous avons les pieds sur terre, ceux qui vont fonder leur devenir sur ce fameux PNDES se seront trompés amèrement, les bailleurs de fonds ne refusent jamais d’écouter quelqu’un. Attendons de voir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés