Conférence de Paris sur le PNDES : Paul Thiéba confiant

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • lundi 5 décembre 2016 à 23h25min

Pendant des mois, il a sillonné les principales villes du pays pour présenter son « bébé » à la communauté nationale. Maintenant, il est temps pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, de trouver de quoi nourrir ce nouveau-né : le plan national de développement économique et social (PNDES). Présent à Paris depuis quelques jours, le chef du gouvernement a tenu une séance de débriefing avec les ministres burkinabè arrivés à la capitale française, dimanche après-midi, pour prendre part à la Conférence des bailleurs de fonds sur le financement du plan.

Conférence de Paris sur le PNDES : Paul Thiéba confiant

« Tout semble indiquer que la conférence sera un très grand succès pour le Burkina Faso », foi du Premier ministre Paul Kaba Thiéba à la fin de cette rencontre à huis clos avec la dizaine de ministres présents à Paris. Selon le chef du gouvernement, cette rencontre avait pour but de peaufiner la stratégie burkinabè et d’opérer les derniers réglages avant la conférence des bailleurs de fonds sur le financement du PNDES (2016-2020) qui s’ouvre le 7 décembre2016.

Le chef du gouvernement burkinabè et son équipe réussiront-ils cette opération de charme qui consiste à mobiliser près de 5 600 milliards de francs CFA complémentaires, soit 36% de plus de 15 000 milliards que va coûter le PNDES ? En tous les cas, côté gouvernemental, on croit dur comme fer que ce plan quinquennal va faire reculer la pauvreté de 40% à moins de 35% d’ici 2020, et de créer 50.000 emplois « décents » par an.

Vu l’ambiance qui régnait au sortir de cette rencontre qui a duré plus de deux heures, le gouvernement burkinabè semble confiant que Paris ne sera pas un rendez-vous de plus. En attendant, une réunion est prévue ce lundi 5 décembre, entre Paul Kaba Thiéba, quelques-uns de ses collaborateurs et la Banque mondiale.

Herman Frédéric Bassolé
Envoyé spécial à Paris
Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • La PM a donc tjr peur ? pourquoi une telle inquiétude au point que l’envoyé spécial est obligé pour rassuré la population que notre PM est confiant ? alors même que salif diallo affirme sur tous les toits que 2017 sera une envolée de réalisation du programme Rock, preuve que l’argent va pleuvoir !!!? Nous "on s’en fou" des discours hein ! "nous on s’en fou"surtout des discours de SD.

  • Même s’il gagnait mille milliards de dollars, on redeviendra pauvre dans quelques années parce que la pauvreté est structurelle. Et puis, Paris quoi ? Celui à qui notre développement nuira en premier...

  • Bonne chance à eux et que dieu bénisse le BURKINA

    • Bonjour M. KA puisse savoir vous écrivez "DIEU" en minuscule et le "Burkina" en majuscule ?
      je vous suggère de faire le contraire la prochaine fois ! bonne journée

  • Est ce qu’on a avait besoins de tout ce monde à Paris pour le plaidoyer. leurs perdiems pourraient contribuer à financer un peu notre PNDES. Ha j’oubliais : qu’on s’en fou ! point barre

  • triste un bon plan mais le front social freinera la mise en oeuvre du PNDS

  • Pour ma part, je souhaite à toute l’équipe gouvernementale une pleine réussite avec une forte adhésion au PNDES par les Bailleurs. Je souhaite en toute humilité un retour triomphale à l’équipe.

    Meilleures salutations

  • Il n’ y a aucun doute que la moisson sera bonne, voire excellente, n’en déplaise à ceux qui nourrissent le secret souhait de voir le pays indéfiniment dans la pauvrété . Pourquoi certaines personnes voient toujours tout en noir, aigris qu’ils sont même pendant leur sommeil.

  • 15 000 milliards de FCFA,ça fait combien en € ?Plus de 20 milliards si je sais calculer.Bon....on s’en fout,point barre car même si le Burkina arrivait à mobiliser un tel montant,il ira dans les poches des mêmes crapules qui ont détruit,pillé ce pays depuis une trentaine d’années.Donc j’espère que ces truands ne pourront pas léguer une dette insupportable à la plus génération future.
    Conclusion,avant de chercher à endetter le peuple burkinabè,il faut d’abord :
    En 1) Assainir la classe politique burkinabè,
    En 2) Nettoyer les mentalités des Burkinabè perverties par le gain de l’argent facile

  • Je vous souhaite plein succès, en même temps je me dis à quoi va servir au fond cette argent puisque vous serez les premiers à détourner la moitié pour encore les garder dans les banques européennes bon !! De toute façon on s’en Fou !!

  • Il ne s’agit pas de peur, mais de prudence, de bonne foi, d’abnégation et de don de soi pour réussir. Tels sont les créneaux de ceux qui souhaitent le bien pour leur peuple et pour leur pays. Bonne chance à toute l’équipe et aux Burkinabè. Que Dieu veille sur le Faso et ses habitants.

  • Juste l or du Burkina suffit à financer 5 fois ce pnds !!
    Sommes-nous vraiment idiots à ce point ?

  • Que le seigneur vous inspire et touche le coeur des bailleurs. Priez pour nos envoyés car ils sont à Paris pour toute la population du Burkina. J’ai foi qu’ils réussiront car les bénéfices iront aux couches les plus vulnérable et DIEU aime ça.
    Soyez bénis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés