PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • lundi 21 novembre 2016 à 06h09min

Après avoir fait le tour des 12 autres régions du pays des hommes intègres, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a rencontré les forces vives de la région du Centre ce samedi 19 novembre 2016. Dans cette cuvette de la Maison du peuple, le Chef du gouvernement a expliqué le pourquoi du Plan national de développement économique et social (PNDES) et a pris acte des avis et contributions des uns et des autres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

C’est pour expliquer le bien fondé du nouveau référentiel économique et social qui régulera le quotidien des Burkinabè durant les cinq années (2016-2020) à venir, que le Premier ministre a entamé depuis des mois des tournées dans les différentes régions du pays. Les forces vives étaient mobilisées pour l’occasion. Toutes les couches sociales de la population étaient là. Des chefs coutumiers aux activistes en passant par les organisations de la société civile,… tous étaient présents.

Avant que le premier ministre ne prenne la parole pour prêcher la bonne nouvelle aux forces vives, des intervenants se sont succédé à la tribune. Il s’agit du maire de la commune de Ouagadougou, Armand Beoindé, du Président du comité d’organisation, Moussa Ouattara et du Président de la Coordination des associations et des mouvements pour la vulgarisation du programme présidentiel (CAMVPP), Boris Ouedraogo. Tous ont souhaité vivement que le PNDES soit une réussite pour le bien-être du peuple burkinabè.

Place maintenant au grand orateur du jour Paul Kaba Thieba qui avant de décortiquer le PNDES axe par axe, a, tout comme un médecin fait un diagnostic de la vie de notre pays des indépendances à nos jours. Cela sous le regard attentif des quelques membres du gouvernement présents pour l’occasion. Tout un chapelet de maux.
Il ressort que le Burkina est mal en point depuis des années. Au moins 40% des burkinabè vivent dans la pauvreté. Ce que le Premier ministre trouve peu par rapport au constat réel. Selon le PNUD, le Burkina est classé 183/188 pays en ce qui concerne l’Indice de développement humain (IDH). « La pauvreté est là, dans nos villes, dans nos villages », confie-t-il et se ressent plus dans la frange jeune. Raison pour laquelle il faut changer de vie.

A entendre le premier ministre, la pauvreté au Burkina renferme plusieurs causes dont celles structurelles. Et pour sortir de ce marasme socio-économique, il faut mettre l’accent sur la productivité et la compétitivité. Car non seulement, le rendement pour la production au niveau de l’agriculture et de l’élevage est faible, mais, le kilowattheure de l’électricité est le plus cher de la sous-région.

64% de financement sur budget propre

Pareil pour les routes qui sont en piteux états dans certaines régions. Il en veut pour preuve la vallée du Sourou qui est bien aménagée mais sans une bonne infrastructure routière. « L’économie ne peut se développer sans une route », clame-t-il. Ces difficultés sont constatées dans la quasi-totalité des secteurs d’activités.
Tout comme une pluie qui survient après un siècle de sècheresse, le PNDES compte remédier à tous ces maux à travers ses trois principaux axes. Il s’agit de réformer les institutions et moderniser l’administration, de développer le capital humain et de dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois. D’un coût global de 15 395,6 milliards de francs CFA, le PNDES sera financé à 64% par le budget national soit plus de 9800 milliards de nos francs. Donc la conférence de Paris sera un cadre pour avoir le reliquat des 36%.

Dès que le financement de ce plan sera bouclé, foi du Premier ministre, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Le PNDES va booster l’économie nationale avec ses 8500 milliards d’investissements. Ce qui permettra donc, de recruter en masse des médecins généralistes et former des spécialistes, et de mettre fin aux 3500 écoles sous paillotes. Tout en renforçant l’enseignement général et professionnel. Mais aussi en prenant en compte l’énergie solaire qui soulagera la population de ces délestages intermittents.

Paul Kaba Thieba, compte mettre l’accent sur une stratégie de partenariat irréfutable. Il s’agit des financements concessionnaires qui peuvent aller jusqu’à 40 ans et du renforcement du PPP (Partenariat public privé).
Après son brillant exposé, Paul Kaba Thieba et les ministres présents ont eu droit à plusieurs questions. Confiant de la bonne mise en œuvre du PNDES, le Premier ministre, a laissé entendre que « le Burkina Faso sera un pays émergent dans les années à venir ».

C’en est fini donc pour les tournées d’explications du PNDES dans les 13 régions du pays. Rendez-vous est pris en décembre prochain à Paris pour séduire les bailleurs afin de rendre effectif cet ambitieux référentiel de développement.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 novembre 2016 à 19:39, par Sankara Abdoulaye
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Moi je suis sur que c est propos sont juste
    Ont na pas a avoir peur a ne pas croire aux développement de notre cher BURKINA
    Ensemble bâtissons tous le nouveau Burkina un Burkinabé à nouveau fier
    Que Dieu bénisse le Burkina qu’il vous donne le courage de continuer

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2016 à 21:00, par sanpawende
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Parmi les axes principaux du PNDES, il y a un seul qui est tres pertinent qui peut booster reellement le developpement pour ma part et qui merite qu’une importante part des moyens y soient allouer : la dynamisation des secteurs poteurs pour l’économie et les emplois. En cela je fais allusion a l’agriculture et a l’elevage. ces secteurs qui occupent facilement plus de 70% des habitants, s’il y a mise de bonne politque d’exploitation, facilement ils absorberont une grande partie de la frange jeune oisifs et de là nous aurions gagne une longueur d’avance sur le progres humain.
    Alors vigilence et courage aux instigateurs !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 06:26, par Id Gouda
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Tant mieux t le monde a été mis en confiance. Moi je m’ai toujours pas confiance que les 15 milles milliards ne vont pas être moutamoutés pour multiplier les châteaux à Ouaga 2000 et les comptes dans les paradis fiscaux et préparer la campagne politique de 2020. Les nominations honteusement claniques et partisanes sont là pour réaliser ces objectifs.
    Je souhaite me tromper

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 10:50, par Nacoulma Noel
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Ces la parade de cette nébuleuse association qui menerve’, comme la FEDAPBC

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 11:27, par Mimbour
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Étonnant qu’un membre d’une association pour la vulgarisation du programme présidentiel prenne la parole à une cérémonie officielle alors qu’il existe la coordination des OSC. N’est ce pas une FEDAP/BC qui se crée encore ? on Murmure des rencontres de jeunes d’obédience Salif. Alors est ce la même gouvernance par rapaces qui pointe à L’horizon ? Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 11:49, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    - Vraiment on commence à nous taper sur le système avec le PNDES ! Partout c’est le PNDES !

    Au Cabinet, c’est PNDES
    Au W.C. c’est PNDES
    Dans les champs c’est PNDES
    Dans mon parc ici c’est PNDES
    Dans la porcherie de mon ami c’est PNDES
    Dans les pets c’est PNDES
    Même l’air que nous respirons c’est PNDES.

    C’est pourquoi moi je commence à avoir peur de l’échec de la conférence de Paris parce que notre PM risque d’attraper la Folie !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2016 à 17:29, par La bâtardise ne gagnera pas
      En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

      Koro Yamyélé. Bien vu. Ce qui m’énerve c’est cette hypocrisie de PM et de son gouvernement. Ils savent bel et bien que l PNDES c’est du vent. J’invite la population à la mobilisation et à la lutte car seule la lutte permet d’arracher des acquis vrais. Thièba est donc prévenu car ce peuple est devenu vigilant et il n’y aura plus de traversée de frontière.

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 11:51, par ASCE
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Détournement de plusieurs milliards de francs à l’ex PEDDEB, vivement que l’ASCE LC audite ce projet, il y’a trop de malversations à ce qu’il parait.
    ENEP de Dédougou inachevé
    Siège de l’ex PEDDEB inachevé
    Ecoles construites sur papier

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 12:21, par BORODOUGOU
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Proposition de financement du P.N.D.E.S : Enquête parlementaire ou audit des projets et programmes du ministère de l’agriculture : Cas de BAGRE, ZIGA et SAMENDENI

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 12:40, par info
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    Au lieu de nous pomper l’air avec le PNDES, il faut que le gouvernement nous explique les tenants et les aboutissants de cette affaire de tablette. La ministre de l’économie numérique, Sana/Congo doit s’expliquer sur ce fameux partenariat aux relents de corruption. Elle a été proposée au gouvernement par le Mogho Naba lui même. Sinon, personne ne la connait au MPP et elle n’a aucune compétence en matière d’économie numérique. Tout comme Djandjinou a été proposé par le propriétaire de Burkina Info, le monsieur des Paradis des Vins ! C’est comme cela qu’on devient ministre au faso.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 15:43, par Nacoubala
    En réponse à : PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

    PNDS comme toujours je dit allons seulement.
    pour le bien du Burkina il y’a toujours les bonnes idée il suivi de frapper a la bonne porte et vous savez ou ils sont. exemple les anciens du CNR.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés