Terrorisme : Aqmi a revendiqué l’attaque de Grand-Bassam

lundi 14 mars 2016 à 18h07min

Le dimanche 13 mars 2015, le sol ivoirien et plus précisément la station balnéaire très populaire de Grand-Bassam, a été la cible d’une attaque terroriste. Cette attaque revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a fait au moins 16 morts et 22 blessés. Des ressortissants français, allemand, burkinabé, malien et camerounais figurent au nombre des tués.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Terrorisme : Aqmi a revendiqué l’attaque de Grand-Bassam

Après le Mali et le Burkina, la station balnéaire ivoirienne est à son tour frappée par le terrorisme ce dimanche 13 mars 2016. Premier attentat de ce type dans le pays, il a couté la vie à quatorze civils et deux soldats des forces spéciales, a déclaré le président ivoirien Alassane Ouattara. Six assaillants ont également péri dans cette station balnéaire située à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan. Un ressortissant français au moins figure au nombre des personnes tuées.

Concernant le mode opératoire des assaillants, le président ivoirien rapporte que ces derniers « se sont partagés en deux groupes », sans davantage de précisions. Il a en outre salué « la bravoure des clients et leur sang-froid ». « Nombreux sont ceux qui ont pu nous envoyer des textos qui nous ont permis de localiser les assassins et de les neutraliser », a souligné Alassane Ouattara, précisant que désormais « la situation est sous contrôle, le calme est revenu ».

Selon le ministre de l’Intérieur, Ahmed Bakayoko, qui s’exprimait sur la RTI, la télévision publique ivoirienne, ce sont trois hôtels de Grand-Bassam qui ont été attaqués. « Six assaillants ont été neutralisés et des ratissages sont en cours » a-t-il poursuivi.

Témoignages

Vers 13 heures, heure locale, des coups de feu ont éclaté aux abords de la plage de Grand-Bassam, à proximité des nombreux hôtels du secteur. « Ça tire sur tout le monde sans tri. Ils avancent d’hôtel en hôtel », a indiqué un témoin au site Connection ivoirienne.
Préférant garder l’anonymat, un responsable militaire sur place a précisé au Monde que « les assaillants étaient jeunes et exigeaient que leurs victimes crient Allah Akbar avant de les abattre ». Les terroristes ont abandonné une partie de leur équipement, dont la photo circule sur Twitter : trois grenades et des chargeurs de kalachnikov.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’attentat

Le communiqué de revendication d’Aqmi, écrit en arabe et diffusé via l’application de messagerie instantanée Telegram, explique que trois assaillants ont pris part à l’attaque, précise Wassim Nasr, alors que les autorités ivoiriennes font état de six terroristes tués.

De sanglantes attaques terroristes ont visé ces derniers mois des hôtels de Bamako et Ouagadougou, les capitales malienne et burkinabè. Mais la Côte d’Ivoire, frontalière du Mali dont les jihadistes ont un temps occupé le Nord avant d’être chassés par une intervention militaire française, avait jusqu’ici été épargnée par les attentats de masse.

Hollande dénonce un « lâche attentat  » et promet le « soutien  » de la France

Le président français, François Hollande a dénoncé un "lâche attentat, promettant « soutien logistique et de renseignement » pour retrouver les « agresseurs  » qualifiés de « terroristes  » par le gouvernement ivoirien. Alors que le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour assassinat terroriste - en raison de la présence d’une victime française, le chef de la diplomatie hexagonale Jean-Marc Ayrault et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendront mardi à Abidjan pour exprimer la solidarité de la France.

Du côté du Burkina Faso, le Premier ministre, Paul Kaba a condamné avec la plus grande fermeté ces actes de terrorisme et de barbarie dont le but « inavoué est de saper la liberté, la démocratie et le progrès du peuple ivoirien, sous l’impulsion de son Excellence le Président Alassane Ouattara ». En sus, il a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes, le peuple ivoirien et formulé ses vœux de prompt rétablissement aux blessés. Avant de réaffirmer la solidarité du gouvernement du Burkina Faso avec le Gouvernement et le peuple ivoirien en ces instants douloureux…

Une cellule d’urgence a été mise en place par les autorités ivoiriennes. Pour toute information contacter le 00 225 22 48 97 60. A Paris, joindre le 01 43 17 56 46.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2016 à 07:35, par raogo
    En réponse à : Terrorisme : Aqmi a revendiqué l’attaque de Grand-Bassam

    Pour résoudre le problème des jihadistes c’est simple. tout le monde connait leur base arrière qui se trouve au mali dont la CEDEAO n’a convoquée une rencontre avec toutes les organisations qui se trouvent au nord mali et les signifiées un ultimatum soit de s’allier aux Etats pour lutter contre Ahmi si non ils seront considérés comme tel et tous les pays membres de la CEDEAO et toutes les forces étrangères qui sont en Afrique de l’Ouest entrent en guerre avec ahmi dans le dessert pour nettoyer toute la zone parce que la meilleure défense c’est l’attaque.
    Si cela n’est pas régler comme ça ces gens là risquent de semer le bordel dans toute la CEDEAO en paralysant son économie

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2016 à 11:58, par RAOUL07
    En réponse à : Terrorisme : Aqmi a revendiqué l’attaque de Grand-Bassam

    « les assaillants étaient jeunes et exigeaient que leurs victimes crient Allah Akbar avant de les abattre ». CA VEUT DIRE CE QUE CA VEUT DIRE

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés