Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • vendredi 2 octobre 2015 à 06h45min
Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

Suite à la mise en échec du putsch perpétré par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle et à l’assaut victorieux des forces de défense et de sécurité sur le camp Naba Koom II, les autorités compétentes procèdent à l’interpellation de personnes suspectes ou impliquées dans la tentative de déstabilisation des institutions de la Transition.

Les procédures judiciaires ont déjà été enclenchées. Dans ce cadre, des enquêtes, des auditions, et des perquisitions sont en cours.

Par ailleurs, la commission d’enquête mise en place par le Gouvernement est à pied d’œuvre.

Le Gouvernement de la Transition tient à rassurer les populations et la communauté internationale, que le Burkina Faso est un Etat de droit et, conformément au Pacte national pour le renouveau de la justice, toutes les personnes interpelées et inculpées, dans le cadre de cette enquête, bénéficieront d’un procès équitable.

Le Service d’information du Gouvernement

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2015 à 19:25, par Zoumana En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Plus rien ne sera comme avant !

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 19:37, par Zoumana En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    POUR EVITER CE GENRE DE SITUATION DANS L’AVENIR, on doit revoir encore plus le code électoral pour aussi LIMITER LES MANDATS des DEPUTES, MAIRES et CONSEILLERS à 2, même si l’élu en question est BON comme DIEU.
    car c’est ce qui les amène à croire que SANS EUX PERSONNE NE PEUT GOUVERNER.
    Et les cercles mafieux se forment avec les corolaires de CORRUPTION, VOL, INJUSTICE...
    PLUS RIEN NE DEVRA ETRE COMME AVANT !

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 19:41, par Justin En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    La justice doit etre appliquée dans son integrité. Le pardon est une injustice en soi. Avec un pardon, il ne faudrait jamais punir les coups d’ etats au risque de ne pas être juste avec tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 19:48, par llodia88 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Vivement que la justice nationale retrouve ses lettres de noblesse au même titre que notre armée nationale. Vive le Burkina Faso et que Dieu bénisse ma patrie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 19:52, par le berger En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Bonsoir, le stade du 4 août est bien indiqué pour recevoir tous ceux qui voudront assister à ce jugement inédit.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 19:55, par Dieudonné En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je n’ai rien à dire seulement je voudrais demander au service de la communication et partant du gouvernement de revoir le chapeau de l’article. vous avez commis une erreur gravissime et intolérable. Le courage et la combativité du peuple manque dans ce chapeau. A ce que je sache, l’armée n’a intervenu que quand le peuple a engrangé sa victoire ! vous auriez dû dire :’’Suite à la mise en échec du putsch PAR LE PEUPLE perpétré par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle et à l’assaut victorieux des forces de défense et de sécurité sur le camp Naba Koom II’’....

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 20:00, par Tasse En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Bon dieu ! je rêve ou quoi ?
    Que le gouvernement reprenne son communiqué bidon.
    Dans quel pays du monde a-t-on déjà vu un procès équitable pour des terroristes dont la communauté dite internationale les a qualifiés comme tels
    1- La France a exécuté d’un sang froid olympien le terroriste du Super Casher, où était les soi-disant droits de l’homme et procès équitable ?
    2- Obama a exécuté Ben Laden et l’a livré en repas aux réquins à travers un hélico, ne pouvait-il lui faire bénéficier d’un procès équitable ?
    3- Les mêmes pays font des "frappes préventives" pour se tenir à l’abri des terroristes qu’ils ont eux-mêmes créé. Les récents événements sont, on ne peut plus évocateurs là-dessus.
    4-Chers compatriotes ne laissons pas la prétendue communauté internationale nous guider dans les choix de l’intérêt supérieur de notre peuple dans sa marche radieuse vers le progrès.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !
    Asta la victoria, siempre !
    Tahirou

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 20:06, par Churchill En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Le général félon tu es une honte pour les Burkinabès. Thomas sangara mourut dans la dignité,et toi tu as fui comme une fille.Vive l’Afrique de thomas sangara.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 20:11, par Article Intouchable En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Envoyer Djendjere a la CPI. Ila commis des crimes contre l’ humanite. Le Burkina est trop petit pour le garder. La- bas, il va manger des pommes de terre a l’ eau poootooh. C’est pas bon dans la bouche mais il va pas mourir vite. Les miliards que tu volais- la, c’est pour faire quoi avec ? Vanites des vanites, tout est vanite. Nestorine des nestorines, tout est nestorinade.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 20:30, par Zantigui En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    En tout cas il faut des procès exemplaires,tenus dans les règles de l’art justes où tous les droits des accusés qui beneficient de la présomption d’innocence jusqu’à ce que leur culpabilité soit établie sont respectés. Nous ne voulons pas de parodie de procès comme ceux qui ont été organisés au profit de Guiro et Obouf.D’ailleurs ces procès frisent l’arrangement tant ils ont été bâclés. A reprendre absolument pour que tous ceux qui ont trempé viennent s’ expliquer et que les delinquants au col blanc cessent de narguer le peuple.C’est à l’issue de ce processus que l’on pourrait parler de réconciliation, tolérance et pardon.Si nous versons dans le sentimentalisme, nous allons rater une occasion unique de poser les fondations d’un vrai état de droit et d’une vraie démocratie.C’est la quête de ces valeurs qui a poussé l’ensemble des burkinabe sans distinction ethnique, religieuse ou politique dans les rues en octobre 2014 et septembre 2015.Plus jamais ça au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 20:43, par Moussa G En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Nous meritons quand meme de voir une photo de Djenderé avec des menottes !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 05:20, par Bouba En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Lui au moins peut bénéficier d’un procès, et même d’un procès équitable, quand bien même tout le monde est témoin du coup d’état préparé et exécuté avec des morts d’hommes qui en ont résulté.

    IRONIE DU SORT : Diendéré et Blaise Compaoré n’ont pas donné cette chance à Thomas Sankara, Henri Zongo, JB Lingani, etc,. Ils sont tous été exécutés sur des soupçons de coups d’État dont personne n’en a eu la preuve.... allez-y comprendre.

    Soyons croyants et soyons convaincus que la vie humaine est sacrée.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 05:58, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Bon, espérons que les choses aillent vite et bien. L’ancienne majorité a trompé Diendéré en lui faisant croire qu’il aurait du soutien populaire et international grâce à leurs militants et leurs réseaux. Diendéré a trompé l’ancienne majorité en lui faisant croire qu’il aurait le soutien de toute l’armée. On se demande sur quoi chacun fondait sa conviction...

    Avec ces idées trompeuses et leur acharnement à rester au pouvoir, ils ont causé des morts, des dégâts économiques, matériels et autres. Ils doivent TOUS rendre des comptes à la justice et au peuple Burkinabè. Il serait injuste que ce soit seulement les militaires qui soient inquiétés.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 07:27 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Les victimes des mutineries de 2011, militaires et policiers doivent être repris avant la fin de la transition, car ils n’ont pas péché plus que ceux qui ont fait un coup d’Etat doublé d’une résistance armée

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 07:32 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Faites vite et bien pour arrêter tous les commanditaires, complices de ce coup d’état. Il est maintenant temps d’enrôler tous vos dossiers d’audit avec les multiples détournements constatés sous l’ancien régime. Vous avez jusqu’au 30/31 octobre pour le faire. En cet anniversaire douloureux, la transition doit être à même de faire le bilan exhaustif de toutes les arrestations.... dossiers en justice, etc. au Peuple pour honorer la mémoire des disparus et, à cette date fixer les élections pour décembre dans un climat apaisé. Contrairement, aux diplomates, je ne suis pas pour se précipiter aux élections tant que la maison du Faso n’aura pas été balayé de toutes ses souillures héritées de 3 décennies de mal gouvernance, de non respect des droits de l’Homme.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 07:54, par Caporal Gringo En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Si Diendéré a été mis aux arrêts, c’ est une très bonne Chose. Maintenant qu’ on lance un mandat d’ arrêt international contre Baise et Francon Compaoré. Pas de livraison à la CPI, la justice burkinabé doit s’ occuper de leur jugement.

    Maintenant je peux me réconcilier avec le peuple burkinabé car j’ avais attendu que le peuple se soulève en octobre 1987 contre l’ assinat de Thom Sank. Mais il a fallu près d’ une génération sous la servitude des Compaoré pour prendre conscience et comprendre que son Salut ne peut provenir que de lui-même. Maintenant la Revolution peut continuer !
    Soyons nous-mêmes. Produisons et consommons nous-mêmes, produisons et consommons burkinabé.

    Vive le Burkina Faso, pour l’ Unité, la Justice, la Liberté et l’ Independance !

    La Patrie Ou La Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 07:56 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Dieu merci la justice fera le reste du boulo

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 07:57, par Exactions Ex-RSP, Appel à témoignage En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je ne suis pas temoin occulaire mais auditif.
    1- Concernant l’attaque du studio Abazon du rappeur Smockey, j’ai entendu dire que ce fut l’oeuvre de deux filles Ex-RSP. Les temoins occulaires pourraient confirmer ou infirmer, si possible les identifier car les filles EX-RSP n’étaient pas nombreuses.
    2- Vers le marché de Katr Yaar, j’ai entendu dire que des EX-RSP sont arrivés sur les lieux et un a reçu un coup de pierre vers son oeil tiré d’un lance-pierre par un resistant civil, aussitôt , un second Ex-RSP a sorti son arme de guerre et il l’abattu sur le dos. Ensuite ils sont descendus de leur pick up, emporter le corps et partir. Sûrement pour aller le jeter à un endroit sans temoin. Les temoins occulaires pourraient confirmer ou infirmer. Message signé : L’Etalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 07:58 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Dieu merci la justice fera le reste du boulo

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:23, par sokrat En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    lui et ses rsp s’en fou la mort au youff

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:24 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Internaute 6 ce n’est pas une lettre. C’est un article de presse. Pardon toi aussi. Tout le monde veut dire forcement quelque chose maintenant. Depuis quand tu as vu un titre pareil. Prépare tes mémoires si tu veux comme ça tu pourras tout y écrire

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:34, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Le sort de diendéré est connu de tous, et gare si ce n’ est le verdict attendu. Cependant il manque un autre. Et M’ba Michael , son Gouvernement et le CNT devraient, dès lors que le crowdfunding de ce coup par le CDP est avéré, prendre une fatma de dissolution de ce dernier. Ainsi fait et jugé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:36, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    - A mon humble avis, si on veut être sincère et efficace, il faut tenir vite les élections législatives et municipales le plus rapidement possible, et reporter les présidentielles ! On en a marre des Gouverneurs et Préfets comme présidents des délégations spéciales. En plus c’est illégal et aucune loi, même le CGCT ne recommande cette dissolution d’ensemble des Collectivités Territoriales dans aucun de ses articles. C’est une gigantissime illégalité dans laquelle l’ex-MATDS BARRY nous a entraîné. Alors vite ! Les législatives et Municipales pour que les Gouverneurs et préfets dégagent et laissent les place aux nouveaux PCR et Maires !!! La Décentralisation, ce n’est pas le commandement, mais la responsabilisation des populations pour gérer leurs propres affaires !

    En plus, beaucoup des Gouverneurs et Préfets ne travaillent pas, accusent de nombreux retards dans les dossiers, bloquent même souvent les dossiers de paiement des prestataires et autres entrepreneurs. Pour la plupart, surtout les Gouverneurs, beaucoup sont constamment en mission pour simplement amasser les frais de missions. Plusieurs d’entre eux sont devenus nuisibles et sont de vrais parasites. La TRANSITION doit revoir sa copie à ce niveau.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:41, par Kiaper En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Bonjour. Je voulais juste des nouvelles des autres membres du dernier gouvernement de Blaise COMPAORE : Nestorine SANGARE, Madame Coumbo, Luky Luke,...

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:53, par ob En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Moi, je ne fais pas confiance à la justice burkinabé. L’affaire GUIRO ne vous dit pas quelque chose ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:53, par Somé En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Nos autorités de la transition n’apprenderont jamais de leurs erreurs. De quel procès equitable parlez vous ? Le Gal a pris en otage un peuple près d’une semaine il a oté des vies et faire perdre des milliards au pays et vous venez nous parler de proçès équitable. Ce sont ces mêmes autorités qui nous ont dit que le GAL a fait appel aux forces etrangères et des djihadistes. Est ce que nous ne prenons pas le risque de mettre en danger la vie de nos populations et de nos forces de securité qui doivent faire face à risque d’attentat et d’autres forme de resistence de la part des alliés de GAL Dienderé sans oublier que l’autre egalement Bassolé . Alors quand on sait que le gouvernement n’a pas mème pa pu se mettre en securité ni voir venir le coup d’Etat permettez alors que le peuple sinquiète. Je pense que le mieux qu’on puisse faire c’est retirer la nationalité Gal et le banir du pays à ne plus remettre les pieds jusqu’à sa mort. Au lieu de nous fatiguer à vouloir juger quelqu’un dont le procès peut destabiliser tout un pays à moins que ce ne soit un procès baclé car y’a trop d’intérêts en jeu au niveau national et mème international. Si ce Mr doit parler et Dieu seul sait sil dira la vérité mais il mettra le peuple dans la confusion, il accusera a tord ou a raison des personnes, reveillera des rancoeur, divisera le peuple et provoquera des troubles.Au mieux des cas remettons le à la CPI. Au pire on peut le Dadiser. (Comme pour Dadis Camara). On peut aussi se flatter en pensant qu’on pourrait le juger sans probleme et que RSP neutralisé plus de menaces.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 08:58, par ob En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je ne fais pas confiance à la justice burkinabé. Toujours corrompue.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:01, par Kiaper En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Mon Général (Yipéné), vous que le peuple estimait tant.Vous que la rumeur dit avoir jouer un rôle important pour accéler la chute de Blaise COMPOARE, pourquoi s’aventurer dans cette course sur Kossyam.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:07, par espoir9** En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Celui-ci sera appelé n fois pour répondre de ses différents actes occultes posés depuis 30 ans maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:11, par VP En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Cette Affaire doit commencer dans le sens inverse comme le remontage d’une arme démontée.Son dernier acte constitue la rébellion,suivit du coup d’État,des mutineries,d’abandon de poste,d’intelligence avec l’extérieur,de trafics divers,de faux et usage de faux,de complicité d’assassinat,de recel de malfaiteurs et j’en passe...
    On n’a toujours dit que c’est l’erreur qui tue le "Bandit chef" et voilà le tour de Golf.De toutes les façons,je n’ai jamais filtrer avec lui.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:18 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Ceux là même qui disent pas de pardon, les chrétiens et musulmans.

    On peut comprendre le verset coranique qui dit : VII 24 "Dieu dit : « descendez ! Vous serez ennemis les uns les autres »"

    et le passage biblique : Rm 2 :1 « O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable ; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses »

    Il faut pardonner ; Comme Jésus le dit mon frère, ma soeur... ceux qui font la volonté de Dieu

    Faire le jugement au Burkina et il revient au Président s’il veut le gracier.
    l’internaute 3 qui dit que le pardon est une injustice, je ne sait pas s’il prie.
    Regardons devant, beaucoup de défis à remonter nous attendent. Je ne suis pas contre le jugement, mais laisser la justice faire son travail et éviter les punitions trop extrêmes

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:20, par Nabiiga En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Ironie du sort en effet !!! C’est ce même Diendéré qui a passé Lingani et Henri aux armes rien que pour une tentative de déstabilisation que lui-même a monté de toutes pièces et avait placé sur la tête de ces deux compagnons d’armes de Blaise. Exactement comme dans le cas de Lingani et Henry. Lingani, avant d’être exécuté l’avais très bien dit. "Ils sont venus me voir et j’ai cru en leur sincerité’. Autrement dit, il n’avait rien à voir dans une quelqueconque tentative, seulement, Diendéré et ses acolytes sont allés le voir, lui Lingani a cru en leur sincerité alors que c’était une piège pour l’éliminer. Mais enfin, ce n’est pas parce que Lingani a été passé par les armes pour tentative de coup d’état mais le fait qu’il a accepté d’assumer le rôle qu’on lui avait attribué et donc pour cela, il a été exécuté. Aujourd’hui, Diendéré clame son innocence en répétant exactement ce que Lingani a clamé le jour de son exécution. Diendére clame n’avoir rien fait, ce sont les éléments à la base qui sont venus le voir et il a pris le rôle qu’on lui a donné, chef de CND. Si Lingani avait la même excuse et n’a pas trouvé la grace dans les yeux de Diendéré pourquoi nous, nous devons trouver le pardonner. Blaise l’a dit récemment que ’ les jeunes à la base ont pris leurs responsabilités’ dans l’affaire de lingani et henrie. Je pense l’avoir dit auparavant, je le répète ici. On ne verra jamais le bon Dieu dans un match de foot, mais crois moi, il marque les but les plus décisifs. Quel beau but qu’il a marqué pour nous en mettant Diendéré exactement dans les mêmes situations que tous ceux qu’il a tué.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:30 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Tous ceux qui critiquent le Général DIENDERE ne le connaissent certainement pas. C’est quelqu’un d’autre qui le dit et qui le connaît bien. Si ce type parle, vous allez très vite le libérer.
    Vous verrez.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:31, par Dedegueba SANON En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Très juste Zoumana. Et pour éviter une combine à la Vladimir Poutine la loi électorale doit aussi prendre des dispositions pour qu’un parti politique ne nous gouverne pas plus de trois mandats successifs. Cela consacrera une alternance quasi obligatoire.
    Et nous évitera ces parvenus qui comptent sur la politique pour devenir quelqu’un.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:37, par LEBGATROPTARD En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    VITE UNE DATE POUR LES ELECTIONS, RIEN NE PEUT JUSTIFIER LA NON FIXATIONS D’UNE DATE POUR LES ELECTIONS. LE NIGERIA A ORGANISE SES ELECTIONS SOUS LA MENACE DE BOKO, LAISSEZ LA JUSTICE FAIRE SON TRAVAIL ET LA CENI SON TRAVAIL. ZIDA SI TU N’ A RIEN DERRIRE LA TETE FIXE VITE UNE DATE, ET LE PLUS VITE POSSIBLE N’OUBLI SURTOUT PAS QUE TU ES UN EX RSP ET QUE TU N’AS PAS DECLARE TOUS TES BIENS. LE PEUPLE N’EST PAS DUPE. LA FRANCE ET LES USA RECLAMENT LA TENUE D’ELECTIONS RAPIDE. NE NOUS ENDORMEZ PAS SVP ;
    LE 15/11 ME PARRAIT CORRECT.

    SANS RENCUNE

    LEBGATROPTARD

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:38, par nana sibiri En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    c’est Dieu qui est fort, son armée est plus puissante que celle des hommes. celui qui nous a aidé à arreter le gl nous aidera à avoir un bon procès. Victoire au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:39, par ka En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    C’est une bonne nouvelle du siècle cette arrestation : Dieu capable de faire ce qui est impossible a écouté mes prières et celles du peuple Burkinabé. Notre pays trouvera son chemin de l’émergence dans la paix et sans les répressions d’un diable né nommé Gilbert Diendéré. Que dieu continu a protéger le peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:41, par Brutus-le-Romain En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Enfin ! De la lumière en perspective. Qu’il (Général Diendéré) veuille nous éclaircir sur la "nécessaire liquidation" du Cdt. JB. Lingani et du Capitaine Henri Zongo. Qu’il nous donne lumières sur l’assassinat de Clément Oumarou, sur les exécutions animales des Officiers et Hommes de rang de Koudougou. Enfin, qu’il nous éclaircisse sur la liquidation de Norbert Zongo et ses camarades. Force est de convenir qu’il était au centre des décisions pour ne pas dire, le commettant. Pour ce qui est des Sieurs Lingani et Henri Zongo, le peuple aimerait quelles ont été les réelles raisons de leur liquidation. Même si bon nombre des acteurs ne sont plus de ce monde, d’autres sont encore là. Nous voulons parler de celui ou ceux par qui la "suspicion" est née que les intéressés organisaient un Coup d’Etat. Il est su que certains d’entre eux ont vite fait de positionner des leurs dans de nouveaux Partis (suivez notre regard) pour se couvrir si d’aventure la chose devait être soulevée. En tout état d cause, des éléments tels que le Sous-Officier NAON, le Capitaine Ouali etc., sont encore vivants et seraient sans aucun doute disposés à parler. Oui ! que vivement ces procès soient engagés avant les Elections au risque que ceux qui se sont déjà prononcés pour "accorder des concessions à Mr. Blaise Compaoré et sa famille" pour un retour victorieux en cas de "VICTOIRE", n’accèdent au Fauteuil pour les étouffer. A force d’aller vite, on finit par s’essouffler et se voir rattrapé. Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 09:52, par Baraka Alain En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Ainsi soit-il ! Que la justice fasse maintenant son travail à travers un procès juste et équitable. Par ailleurs la loi doit être appliquée dans toute sa rigueur sans complaisance aucune. Mais j’avoue que l’inquiétude de l’internaute 19 Somé est fondé et je la partage aussi. Avec la mauvaise foi des gens de son espèce, il pourrait créer le désordre à travers des "révélations" calomnieuses qui pourraient mettre à mal la cohésion sociale déjà ébranlée par un climat politique tendu. Mais bon ! Il appartiendra aux burkinabè de garder leur sérénité, savoir reconnaître ce qui est essentiel pour eux et qu’ils ont toujours œuvré à sauver.
    De toute façon nous aspirons à l’érection d’un véritable Etat de droit et celui-ci aussi a ses faiblesses. Nous ne pouvons en aucun cas nous en soustraire. Chaque vertu a un coût et pour cela nous ne pouvons que nous en remettre à la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 10:01, par Burkinabé En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je n’ai plus rien à ajouter. Le peuple du Burkina Faso est totalement comblé de joie pour l’arrestation de Diendéré Gilbert. Que la justice soit rendue. Tous les terroristes doivent être jugés au Burkina Faso car le Burkina applique toujours la peine de mort. Si jamais, le Burkina Faso envoie ces terroristes à la CPI, ces éléments risquent de vivre en paix ou même de revenir commettre encore des actes terroristes au Burkina Faso. Donc, pas d’envoi de ces terroristes à la CPI. La CPI n’est pas compétente pour ces genres de crime.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 10:01, par le vigilant En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je porte à la connaissance de tous ceux qui utilisent la langue française qu’a l’issue de la crise que le Burkina Faso traverser suite au coup d’Etat manquer du RSP le 16 septembre 2015, ces nouveaux mots sont d’usage dans le lexique du français :

    1- DIENDIERISER : Terroriser tout un peuple.
    2- DIENDEROSE : l’action de diendieriser.
    3- ABLASSER : le fait de parler au hasard, sans avoir d’objectif.
    4- ACHILER : le fait de monter dans un coffre de voiture comme une marchandise pour aller chercher de l’essence.
    5- LEONCER : le fait de dormir comme un épileptique pendant des concertations sérieuses.
    6- SHERIFER : le fait de diriger un pays sans avoir besoin d’un palais présidentiel. Même étant dans un célibaterium.
    7- KAFANDER : le fait de rester courageux et déterminer
    8- BAMBASSER : le fait de lire des déclarations sans valeur

    Je vous prie faso.net de bien vouloir publier ces nouveaux et leurs significations au peuple burkinabé et à la francophonie.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 10:58, par Patriote En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Vivement que le grand débalage ait lieu à ce procès

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 10:59, par SPI En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    internautes 13 et 34 bravo pour vos réflexions. A relire par tous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:09 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    le forum est ouvert à un débat constructif. la frustration de 27 ans de règne engage tout ceux qui ont participé à la gestion pérenne du pouvoir. En 1998 Norbert ZONGO fut assassiné. Dites moi quels sont ceux qui étaient aux commandes : Premier ministre...,Ministres, Président de l’assemblée pour faire avancer les choses. En 2011 la frustration dans l’armée a conduit à des mutineries causant d’énormes dégâts (matériels et pertes en vies humaines) ayant conduit au changement de gouvernement et l’éjection de plusieurs de ces membres ; intervient ensuite le chamboulement du parti majoritaire créant ainsi des frustrés de tout bord.
    Ce que nous vivons aujourd’hui semble une suite logique de ces 27 ans de mal gouvernance. Je préconise que la transition si elle est de bonne foi juge en l’espace de 4 mois les affaires DABO Boukary, Clément Oumarou OUEDRAOGO et tout ceux qui n’ont pas quitté Blaise Compaoré au moment des assassinats des fils et filles de ce pays. Mr Alidou OUEDRAOGO ex président du MBDHP pourrait être une personne ressource, lui qui a mené une lutte acharnée pour la recherche de la vérité. Pour les crimes économiques croisons les bras et prions Dieu que ceux qui les ont commis ne viennent pas au pouvoir après la transition. Web master laisse passer pour le bien du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:11 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Réaction N°6 à raison il faut rectifier les choses. Le coup d’État a été mis en échec par LE PEUPLE et l’armée a ensuite pris ses couilles à deux mains pour mener un assaut sur naba koom 2 sur pression de ce même peuple. Voilà les gbèh... Plus rien ne sera comme avant donc sachez communiquer aussi... allons seulement... on vous a à l’oeil...

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:23, par kouadio En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    La crise actuelle est loin d’etre terminee car elle est avant tout politico militaire avec une aile militaire manipulee par Zida et Cherif tous deux a la solde du MPP. C’est avant tout la faillite de l’armee burkinabe quoique certains pensent qu’il y a eu des loyalistes et des rebelles. La rethorique ne passe que pour ceux qui ont encore peur et qui veulent ecrire l’histoire avec le mensonge. Le general a voulu sauver le pays, il n’a pas ete suivi par des diplomates myopes comme leur president. Mais vous le saurez dans peu de temps : la vraie revolution arrive

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:25, par kouadio En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    La crise actuelle est loin d’etre terminee car elle est avant tout politico militaire avec une aile militaire manipulee par Zida et Cherif tous deux a la solde du MPP. C’est avant tout la faillite de l’armee burkinabe quoique certains pensent qu’il y a eu des loyalistes et des rebelles. La rethorique ne passe que pour ceux qui ont encore peur et qui veulent ecrire l’histoire avec le mensonge. Le general a voulu sauver le pays, il n’a pas ete suivi par des diplomates myopes comme leur president. Mais vous le saurez dans peu de temps : la vraie revolution arrive

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:26, par kouadio En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    L’argent a encore circule pendant ce coup d’etat. D’ou viennent ces sommes enormes qui ont servi a apater les uns et les autres ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:29, par Caporal Gringo En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    @41, le vigilant

    Nouvelles expressions dans le lexique du francais burkinabé !

    Oubliez svp ces histoires de francophonie-là, si le Burkina Faso et la plupart de ces pays africains veulent avoir l’ espoir de se developper vraiment. Sais pas s’ il faut être fier d’ être francophone ou francophile dans le monde actuel ?

    L’ impérialisme, à bas !

    La Patrie Ou La Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:32 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    1 question à laquelle je n’ai tjr pas de réponse : comment Diendéré a-t-il pu fuir du camp Naba Kom II où il était cantonné avec ses irréductibles (qu’il n’a pas hésité à abandonner...) juste avant l’assaut ? Le camp n’était-il pas assiégé par l’armée ? ! ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:35 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Avec la cache de Gilbert au Vatican, Son Em. Phil a l’occasion rêvée de demander à François, ce très bon pape, d’accomplir une visite pastorale au BF. Ainsi, il pourra visiter le prisonnier Gilbert comme il l’a fait à Philadelphie.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:47, par kidson En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    victoire a l’armée Burkinabè et au peuple burkinabè. restons vigilant car plus rien ne sera comme avant. adieu mon Général. vs avez voulu a vous seul gâchez la vie de plus de 16 millions. la justice vs attend pour vs faire porter le souffrances de ces 16 millions de burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 11:49, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Erreur post 41.
    Plutôt :
    - être diendiéré = être lâché, indigne
    - diendiérer = trahir, faire dans l’obscure clarté

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:04, par Salou En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    INTERNAUTE 48. Soit tu n’es pas patriotique, soit tu fais partie des exécutants et complices. Soit, j’oubliais tu es un grand malade mental.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:06, par SOME En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Mes freres ecoutez ca m ‘enerve quand je vois des gens crier la CPI la CPI ! C’est quoi la CPI ? Ce truc n’a rien a faire ici Qu’est ce qu’on en a foutre de la CPI Qu’ils aillent se faire voir ailleurs tout (comme la CEDEAO d’ailleurs). Ils etaient ou la CEDEAO et autres quand Blaise tuait ? Ils etaient ou quand la justice ne rendait pas justice Quand Blaise a pourri et tué le syteme judiciaire ou etaient –ils ? Ces gens nous ont montré que leurs preoccupations n’etaient celles du peuple mais un syndicat qui defend les chefs d’etats qui tuent l’afrique. Bien au contraire ils ont obligé l’ONU a revenir d’une facon ou autre sur leur premier jugement concernant l’assassinat de thomas en esperant enterrer l’affaire. Heureusement qu’il y a eu la vigilance des avocats
    Qu’on ne vienne pas me parler des droits de l’homme de la justice de ceci cela. Il appartient aux seuls burkinabe de decider de regler leur probleme entre burkinabe selon leur philosophie du vivre ensemble. Vous ne connaissez ni vivez pas les fameux droits de l’homme mieux que nous. Les burkinabe ont su « negocier » pour sortir de cette crise sans trop d’effusion de sang y compris pas meme tuer des membres du RSP (et il est bien qu’il en ait été ainsi) ; alors ne venez pas vous meler et nous dicter quoi que ce soit. Juger n’est pas se venger. Nous voulons la verité, c’est tout, c’est notre pardon. Nettoyons la justice et remettons la justice sociale au cœur de notre vivre ensemble. Je suis decu de voir des freres parler de la CPI : il n’y a que les africains pour croire a la CPI et ces histoires a la con
    Comme le dit n°12, il faudrait revoir le cas des agents de la mutinerie de 2011 :ce sont les premiers heros qui reussi a destabiliser le pouvoir de Blaise.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:14, par soumzita En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Le problème dans ce Faso, est que tous les politiciens actuels ont soupé a la table du roi Blaiso ancien timonier, guide éclairé, président fondateur du parti toug guiili de la république des pays des hommes intègres. Je crains fort qu’au procès du Général tout puissant convoyeur des armes et des diamants du Liberia et de la séra léonne qu’il ne cite des noms de tous ceux se qui étaient au courants des crimes et se taisaient. Que le sgneur tout puissant continue de nous assister.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:18, par TASUMA En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    on est ou la. plus rien ne sera pire com avant. ce qui assassine deliberement a plus de droit que la victime. justice equitable oui, mais pas pour des gens qui ont tue d’autres qu’ils ont accuse de trahison sans leur donner la moindre chance de se justifient. justice on te regarde. pas de proces bidon.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:21 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Nous faisons confiance à la justice mais qu’elle comprenne que le peuple n’acceptera plus une justice à la GUIROSE.
    Les Chefs d’accusation ne sont plus á démonter.
    Une belle occasion pour cette justice de renouer avec le peuple burkinabè comme en a bien profité notre vaillante armée loyaliste.
    J’ose croire qu’à l’issu de cet épilogue que les burkinabé á l’unanimité réclameront une collecte á la faveur des justiciers pour avoir dit tout et tout le droit.
    Pour mémoire à celle-ci ; les Henri ZONGO et LINGANI sont passés aux armes pour "tentative de coup d’État". Justice et justiciers á vos marques.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:31, par valter En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Et l’enquête sur la mort de Thomas Sankara ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:35, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    - INTERNAUTE 50, il a été exfiltré par l’Ambassadeur de France accompagné des forces spéciales francaises stationnées à Ouaga dans un blindé et conduit au Nonce ! Tu es satisfait maintenant.

    C’est exactement la même chose qui a été faite pour Blaise COMPAORÉ aussi quand il voulait fuir !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:35, par Ben En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Salut, on devrait commencer à lui retirer son garde de général, le déshabiller en terme militaire pour désertion .Un chef militaire n’abandonne jamais sa troupe,il ne mérite pas son de général.En bon général il devait se mettre une balle dans la tête, c’est honteux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:36, par intègre En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    internaute n°09, le peuple Burkinabè s’opposera énergiquement contre un transfert de Diendéré l’Homme le plus renseigné en Afrique de l’ouest selon les impérialistes à la CPI(Cour Pénale des Impérialistes). La justice Burkinabè est compétente pour le juger. Si le Gouvernement l’essai,il verra le peuple devant lui comme il l’a fait contre le Général putschiste.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:39, par PRESI En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Internaute 26, de quoi avez vous peur ? Si le Général accuse des soient disant innocents, qu’il apporte la preuve de leurs culpabilités ; ou encore que le procureur auprès de la cour militaire mène des investigation à la matière. Nous sommes tous convaincu qu’ils sont beaucoup dans l’ombre aussi complice de plusieurs crimes dont le GAL en fait partie. Alors laisser la justice faire son travail. Sachez que les crimes de sang ainsi que économique sont comparables au sang qui circule dans nos veines et ne sont pas des vêtements () que nous changeons par paraître pieux aux yeux des hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:39, par TAB En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    On ne pas voir un procès à la Ousmane Guiro les juges sinon ......

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 12:48, par snake En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    C’est bien tout ça ! Mais situez nous aussi sur le sort réservé à l’enquête sur les événements du 30 et 31 octobre 2014. A ce que je sache le PM se trouvait du côté des snipers du RSP en ce moment. Ceci afin que ce ne soit pas vu comme une justice à deux vitesses .
    Pour ceux qui parlent chaque fois de CPI je souhaiterai que les africains ouvrent les yeux enfin : A t’on déjà vu un président européen ou une de leurs personnalités jugée là-bas. C’est pas parce que nos traitres de présidents ont signés un accord qu’il faut tout accepter.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 13:42, par BRAD En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    on nous a toujours demandé d’avoir confiance a la justice afin de lui permettre de faire son travail,alors nous ne ferons pas le contraire.mais il va falloir une rélecture d’abord de nos textes afin qu’elles soient en conformité avec nos réalités(cf affaire obouf et guiro).deja vous parlez de procès equitable et depuis quand un terroriste benefici d’equité.BEN LADEN n’a pas eu cette chance,SHADA MICHEL aussi.quand ca debute commeca nous savons tous comment ca se termine.mais on vous tiens a l’oeil,je vous assure(agents de la justice) que vous seriez notre prochaine cible si toutefois la loi n’est pas bien dite.ce voyou de Diediere ne merite pas l’indulgence de qui que ce soit.je propose que tous les officiers tels bamba,khorogo,Dao et ceux que j’ignore soient egalement poursuivient et chatiés a la hauteur de leur forfaiture.je rejoint l’internaute n55 pour plaider en faveur des militaires et policiers licenciés en 2011 pour leurs réintegration.que DIEU benisse le BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 13:42 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Churchill, N8
    C’est sur que vous êtes plus courageux qu’une fille ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 13:43, par YAM-YEL BEENIN-WENDE En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Oh merci à Dieu le tout puissant d’avoir encore une fois de plus sauver le peuple Burkinabè. Dieu aime ce pays des hommes intègres du regretté Capitaine Thomas SANKARA lâchement assassiné par le Général Gilbert DIENDERE au profit de son inconditionnel ami,collègue,bras droit et homme de confiance Blaise COMPAORE.

    Eh bien oui et oui, le fameux général assassin, tueur en série, preneur d’otage, putschiste, bourreau inconditionnel du peuple Burkinabè a été lâché par le tout puissant que ne finirons jamais de remercier par des prières.

    La justice a du boulot, qu’elle fasse proprement son travail pour que tous ceux qui ont tremper dans cette de leurs actes et qu’ils soient sévèrement sanctionnés à hauteur de leurs forfaits.
    Mais attention, il reste encore beaucoup de choses à revoir pour permettre au peuple Burkinabè de vivre en toute quiétude dans l’avenir, à savoir :
    1°- Réviser la constitution et le code électoral pour une limitation claire des mandats des Présidents, Maires et conseillers.
    2°- Relire notre code pénal pour plus de sanctions et prise en compte de nouvelles infractions liées à l’évolution du monde et à l’existence de très nouvelles infractions.
    3°- La réorganisation de l’Armée Burkinabè, son statut, les avancements et les
    responsabilités.
    4°- Interdiction absolue aux membres de l’Armée de toute responsabilité politique. Que les militaires rejoignent les casernes. Tout militaire qui veut faire de la politique démissionne et ne peut rentrer dans la politique qu’un an après sa démission.
    5°- Prévoir dans la constitution l’interdiction absolue de coup d’état militaire au Burkina Faso.
    Nos frontières sont très poreuses et demandent d’être sécurisées. Il ya le grand banditisme qui grandi au jour le jour. Nous avons des province qui n’ont pas de commissariat de police ni de brigade de gendarmerie. Même s’il existe des commissariats et des brigades de gendarmerie, avec combien de policiers ou de gendarmes ceux-ci fonctionnent ?

    Les militaires sont là, pas d’instruction dans les casernes, ils sont devenus des joueurs de PMUB, des alcoolorésistants, des braqueurs, des troubleurs de sommeil et des assassins ambulants. Que tout cesse, qu’effectivement ""rien ne sera plus comme avant"" ne soit pas un faux slogan, mais une réalité. Que le Burkina Faso de l’assassiné Capitaine Thomas SANKARA retrouve son lustre d’en tant , que le pays des hommes intègres renaisse pour que la lutte contre la corruption, l’enrichissement illicite, l’exploitation de l’homme par l’homme soient des valeurs des Burkinabè.

    Honte au général Gilbert DIENDERE alias le Golf et sa bande de putschistes, d’assassins, de tueurs. Lesdits loyalistes du RSP verront maintenant qui est leur dit Golf qui dit lutter pour leurs intérêts. Voila qu’il négocie pour lui seul et sa famille. Il a pris la fuite les laissant à leur propre sort. Si réellement l’Armée loyaliste n’avait pas pris les mesures nécessaires et faire de bon calculs pour éviter l’affrontement, les RSPistes étaient complètement foutus. Combien de cadavres on allait ramasser ? Rescapé du RSP, remercié Dieu et rejoignez le peuple pour un Burkina Faso radieux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 14:11, par Résistance En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    J’invite le Gl Diendéré à parler et à parler encore. Il faut que ce procès nous évite d’élire des dirigeants voleurs, tortionnaires et criminels. Il ne doit pas périr seul.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 14:22, par Yackson En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    La bataille contre Diendiéré a deux phases :
    - la première phase était militaire et se menait avec les armes et les déclarations d’intentions. Elle a pris fin depuis son arrestation le jeudi soir.
    - la deuxième a commencé depuis qu’il a dit qu’il reste disponible pour la justice burkinabé.
    Tout le monde sait que Diéndiéré est un homme pétri de lâcheté, de traitrise de fourberie et de mensonge. C’est d’ailleurs par ça qu’il a traumatisé, martyrisé le peuple burkinabé pendant près de 30 ans. Sa deuxième bataille va consister à mettre dos à dos le peuple Burkinabé. Il va opposer des familles dans ce pays par ses mensonges.
    Il faudra qu’on évite de le garder ici au pays car ses fidèles (ceux auxquels il aurait permis d’être millionnaires), lorsque la fièvre de l’anti-diendiéré va baisser , vont de temps en temps sortir battre le pavé pour demander qu’il soit gracier. A défaut de pouvoir l’éliminer froidement par empoisonnement comme il avait l’habitude de le faire à ses victimes , c’est de l’envoyer très loin du pays où il sera coupé de toute communication extérieure (GUANTANAMO).
    Tout son souhait est de voir s’exploser notre beau pays pour nous faire croire que par leur salle besogne ils étaient arrivés à maintenir la paix au burkina faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 14:40, par afinburkinalibre En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Dans tout ça ! qu’est-ce qu’on attend pour prendre un décret pour dissoudre le CDP : vanité des vanités tout est vanité......
    C : CONTRE la
    D : DEMOCRATIE et le
    P : PROGRE

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 14:44, par Ragnangué En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Internaute 50, Vous êtes d’accord avec moi que nous avons plus besoin du général putschiste vivant que mort, pour la simple raison qu’il nous dise la vérité, même s’il faut le pendre après. Pour votre information, c’est le président Jean Baptiste OUEDRAOGO qui l’a exfiltré pour l’amener à l’ambassade des Etats unis, qui l’a refusé avant que la représentation du Vatican le reçoive.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 15:20 En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je pense que pour sortir de la crise politico-militaro-civile efficacement, il faut tripler les élections à venir (organiser simultanément présidentielle, législatives et municipales, même date) et retenir 2 jours pour ça (samedi et dimanche), la période idéale pour fin novembre début décembre. Les avantages seraient nombreux pour notre pauvre pays assez martyrisé :
    1. financier : on a une élection au lieu de 2, on économise des milliards pour la reconstruction ;
    2. politique : on diminue le stress, on évite les calculs mesquins et l’effet grégaire autour du parti ayant remporté la présidentielle ;
    3. social et diplomatique : on retrouve la sérénité, on favorise la reprise rapide de la croissance, la démocratie se renforce avec l’accompagnement de la communauté internationale.

    En conclusion, si on maintient les 2 élections séparées, on prolongera les souffrances des populations et des pays amis qui volent à notre secours, des esprits malins profiteront pour tondre au maximum notre pays à leurs seuls profits.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 15:40, par le tonneur En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    ON PRENDS ACTES.
    MAIS EN ATTENDANT AUCUN SOLDAT SANS EXCEPTION NE DOIT CONSERVER SON GRADE POUR CEUX QUI SERONT MAINTENUS DANS NOTRE ARMÉE ET CELA DOIT SE FAIRE IMPÉRATIVE

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 15:50, par le tonneur En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Comme le dit n°12, il faudrait revoir le cas des agents de la mutinerie de 2011 :ce sont les premiers héros qui réussi a déstabiliser le pouvoir de Blaise .....
    SI ON GARDE LES DÉLINQUANTS DU RSP CES DERNIERS DOIVENT ÊTRE INTÉGRER DANS L’ARMÉE

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 16:23, par eliane En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    internaute 23 koro yamyelé se sont tes amis du mpp que tu defends chaque fois qui ont fait suspendre les conseils municipaux et regionaux par haine et vengeance envers le cdp ,aujourd hui voila les resultats c’est la catastrophe avec un tel esprit pourrait on gouverner convenablement le pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2015 à 18:22, par SID PAWALEMDE En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Le premier acte de justice c’est en conseil de Ministres qu’il faut changer les 12 SG des Ministères qui ont répondu à l’appel du Général pour la gestion des affaires courantes en attendant la formation du 1er gouvernement du CND. Surtout que cet appel du Général a eu lieu 1 jour après la déclaration de Sy Chérif "LA NATION EST EN DANGER" comme un appel pour libérer le gouvernement pour lequel ils sont SECRETAIRES GENERAUX de Ministères.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 05:37, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Aux internautes 55 (SOME) et 59 (le tonneur) :
    Évitons les confusions s’il vous plait. S’il est vrai que le pouvoir de Blaise Compaoré a été ébranlé en 2011, cela n’est pas le fait des mutineries de l’armée régulière. C’est plutôt la mutinerie dans la mutinerie, c’est à dire la fronde du RSP qui a fait fuir Compaoré hors de Kossyam qui lui a posé problème.

    De la à appeler "héros" la soldatesque qui est descendue dans les rues de Ouaga et Bobo tirer, voler, piller, violer et j’en passe, évitons de tout mélanger ! Si vous avez oublié, nous qui avons été directement ou indirectement victimes de ces gens ne sommes pas prêts à leur voir attribuer ce titre.
    Mais je vous rejoins quand vous dites que les putschistes du RSP sont au même titre qu’eux des délinquants et des criminels, et si des gens ont été radiés en 2011, il n’y a pas de raison que des éléments du RSP ne le soient pas après le coup d’état. Mais de grâce, les reprendre tous et remettre des armes dans les mains de gens qui ont fait la preuve de leur irresponsabilité et dangerosité, non ! Ce serait recréer des RSP-bis dans toutes les garnisons du pays, quand on sait comment on a eu du mal à se débarrasser d’un seul !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 08:02, par Zantigui En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Internaute 46, 47,48 cher kouadio.Quand est que tu vas comprendre que votre régime sangsue est fini ? Et puis tu sembles en savoir des choses. Puisque tu joues les oiseaux de mauvaise augure en assurant que la crise est loin d’être terminée. Tu dois être entendu par les forces de sécurité. Tu m’as l’air d’un apatride.En tout cas pas un vrai burkinabe.Mais ni toi, ni personne ne peut s’ opposer à la soif de changement du peuple. Sa soif de justice, de liberté, de démocratie et de développement. A.A Dicko disait"dans le combat qui nous oppose à ceux qui veulent asservir l’Afrique, nous pouvons être battus mais notre défaite ne peut être que provisoire".Nous avons été asservis presque 30 ans maintenant le peuple a repris son destin en mains. Vive le peuple en lutte du burkina Faso ! A bas les ennemis du peuple burkinabe !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 08:18, par Zantigui En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Internaute 46, 47,48 cher kouadio.Quand est que tu vas comprendre que votre régime sangsue est fini ? Et puis tu sembles en savoir des choses. Puisque tu joues les oiseaux de mauvaise augure en assurant que la crise est loin d’être terminée. Tu dois être entendu par les forces de sécurité. Tu m’as l’air d’un apatride.En tout cas pas un vrai burkinabe.Mais ni toi, ni personne ne peut s’ opposer à la soif de changement du peuple. Sa soif de justice, de liberté, de démocratie et de développement. A.A Dicko disait"dans le combat qui nous oppose à ceux qui veulent asservir, nous pouvons être battus mais notre défaite ne peut être que provisoire".Vive le peuple en lutte du burkina Faso ! A bas les ennemis du peuple burkinabe !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 08:22, par Zantigui En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Internaute 46, 47,48 cher kouadio.Quand est que tu vas comprendre que votre régime sangsue est fini ? Et puis tu sembles en savoir des choses. Puisque tu joues les oiseaux de mauvaise augure en assurant que la crise est loin d’être terminée. Tu dois être entendu par les forces de sécurité. Tu m’as l’air d’un apatride.En tout cas pas un vrai burkinabe.Mais ni toi, ni personne ne peut s’ opposer à la soif de changement du peuple. Sa soif de justice, de liberté, de démocratie et de développement. A.A Dicko disait"dans le combat qui nous oppose à ceux qui veulent asservir, nous pouvons être battus mais notre défaite ne peut être que provisoire".Vive le peuple en lutte du burkina Faso ! A bas les ennemis du peuple burkinabe !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 10:26, par justement juste En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je propose qu’on profite organiser les municipales avant les législatives et les présidentielles si on veut un vrai changement. Les gens se connaissent à la base et tout doit partir de là.
    Je souhaite que les auditions de diendere nous permettent de démasquer tous les autres criminels du pays. On verra certains responsables politiques qui nous poluent l’air et qui profitent de l’incapacité de beaucoup de nos concitoyens à penser par eux mêmes. Sachons que ces concitoyens sont victimes d’un système éducatif que les mêmes ont entretenu pendant 3 décennies.
    Ces politiciens à la langue mieleuse m’enervent.
    Que Dieu continue d’assister mon pays innocent. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 10:28, par justement juste En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je propose qu’on profite organiser les municipales avant les législatives et les présidentielles si on veut un vrai changement. Les gens se connaissent à la base et tout doit partir de là.
    Je souhaite que les auditions de diendere nous permettent de démasquer tous les autres criminels du pays. On verra certains responsables politiques qui nous poluent l’air et qui profitent de l’incapacité de beaucoup de nos concitoyens à penser par eux mêmes. Sachons que ces concitoyens sont victimes d’un système éducatif que les mêmes ont entretenu pendant 3 décennies.
    Ces politiciens à la langue mieleuse m’enervent.
    Que Dieu continue d’assister mon pays innocent. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2015 à 11:45, par SING En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Eliane et KOUADIO vous n’êtes toujours pas fatigués maintenant ? Depuis que votre Blaise était à kossyam c’était le MPP a fait ceci il a fait cela même les articles matrimoniales il faut que le nom de votre cauchemar ressorte dans vos réactions. Vous faites pitié et c’est vraiment navrant de constater que malgré tout ce que vous faites c’est plutôt le MPP qui avance et vous reculez à une vitesse exponentielle. Le CDP je vois pas comment il sera pas dissout car les textes sont claires pour un parti qui soutient un putsch. C’est Dieu lui même qui est entrain de vous punir. Quant à toi KOUADIO sache que le burkinabè contrairement à toi pauvre ivoirien est suffisamment mur pour ne pas plonger le pays dans la chaos comme tu le souhaite juste par ce que vous n’aimez pas ceux qui ont été à l’origine de votre perte du pouvoir. Il y aura les élections et tout individu ou parti qui organisera des troubles parce qu’il a perdu subira le même sort réservé au CDP que ses complices.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2015 à 10:01, par BORO En réponse à : Tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015 : Les procédures judiciaires déjà enclenchées

    Je trouve que les gens perdent de vue la réalité des choses. Dans notre contexte personne ne doit échapper à la justice. Vous savez Michel KAFANDO me decourage, en sorte il est le plus mauvais des vieux de sa génération. Pour moi au lieu de faire des discours de feu il aurait du se conformer dans le sens de reconcilier les burkinabe. Il est tout sauf ce que bon nombre attendait de lui. Qu’il mange et honore ses ordonnances et nous foutre la paix et trouver un coin pour mourir à nos frais. On encourage pas la bétise. Lui michel , il était ou ? Même pas un écrit à son nom. Même pas une analyse de la situation. Michel tu étais où ? Alors je conclus que Michel est un parvenu. Il ne mérite point sa place. Adieu Michel je ne te reconnais pas comme un sage car tu dois jouer à l’apaisement et non à ce que tu fais. LE DISCOURS AUX USA était nul. ça ne cadre pas avec les réalités du moments.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
Procès du putsch du CND : Le verdict complet du tribunal militaire
Procès du putsch : Cerveaux, exécutants et complices derrière les barreaux !
Procès du putsch : Les peines des absents seront connues ce 3 septembre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés