Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’un crâne est chauve qu’il n’a pas de poux.» Proverbe Africain

Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mardi 29 septembre 2015 à 21h17min
Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

Le putsch du 16 septembre 2015 a porté de facto un coup d’arrêt au processus électoral burkinabè qui devrait culminer le 11 octobre prochain avec les élections présidentielle et législatives. A présent l’heure semble être aux réflexions et concertations au niveau des acteurs pour la relance dudit processus.

Compte tenu de la nouvelle donne politique consécutive au coup d’Etat du 16 septembre 2015 avec son cortège de chaos sécuritaire et administratif, il n’a pas été possible pour le gouvernement de transition d’avancer lors de son premier conseil des ministres post-putsch du 25 septembre une nouvelle date pour la tenue des élections présidentielle et législatives préalablement prévues pour le 11 octobre prochain. Il faut, explique le Premier ministre Yacouba Isaac Zida, se concerter avec les différents acteurs du processus électoral pour fixer une nouvelle date en tenant compte du nouveau contexte.

Points de vue de politiques

Du côté des formations politiques, l’on ne semble pas aussi pressé par rapport à la fixation des échéances électorales qui sont censées conduire la transition à son aboutissement.
« Sur cette question de la nouvelle date des élections, ce que je puis vous dire, c’est que nous attendons d’abord de rencontrer le gouvernement pour savoir ses propositions », a confié Clément P. Sawadogo du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). Athanase Boudo, directeur national de la résistance active de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) pense lui que l’on devrait faire preuve de patience par rapport à cette question de la date des élections. Il y a, dit-il, des préalables à régler avant de parler d’élections.
« Nous n’avons pas encore enterré ni fait le deuil de nos martyrs. Nous avons besoin aussi de savoir les conclusions de la commission d’enquête sur les événements du 16 septembre. Les conclusions de cette commission qui a un mois pour rendre ses résultats peuvent avoir des incidences sur la participation de certains acteurs du processus électoral surtout pour ceux dont l’implication au coup d’Etat est avérée. Pour toutes ces raisons, il est tout à fait indiqué d’attendre encore avant de fixer une nouvelle date », soutient M. Boudo. A l’entendre, au plus tôt les élections pourraient se tenir en début décembre 2015, voire bien plus tard.

Prolongation aussi du délai de la transition

Si l’unanimité semble se dégager pour un recul du calendrier électoral, cela vaut aussi pour le gouvernement de transition qui devrait voir sa mission prolongée. Et s’il devrait y avoir une prolongation de mission pour le gouvernement de transition, cela doit se faire, selon le Professeur Luc Marius Ibriga, conformément aux dispositions de la charte de la transition. Notamment les articles 19 et 21.
Ainsi l’article 19 dispose : « Par dérogation aux dispositions prévues par le Titre XV de la Constitution, l’initiative de la révision de la présente Charte appartient concurremment au Président de la transition et au tiers (1/3) des membres du Conseil national de la transition. Le projet ou la proposition de révision est adoptée à la majorité des 4/5 des membres du Conseil national de la transition. Le Président de la transition procède à la promulgation de l’acte de révision conformément à l’article 48 de la Constitution du 2 juin 1991 ». Quant aux dispositions de l’article 21, elles stipulent : « Les institutions de la période de la transition fonctionnent jusqu’à l’installation effective des nouvelles institutions ».

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 septembre 2015 à 22:11, par ganglblo En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Ainsi donc le putsch arrange tout le monde sauf les putschistes.. Que Fieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 23:07, par kouadio En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    ca c’est un avertissement aux voyous du MPP et aux aventuriers de la transition ! Si vous continueza exclure vous verrez le pire !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 08:11 En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Voilà un juriste complet, Le Pr Luc MArius IBRIGA. Il s’en tient aux textes légaux. Un point un trait.
    Quant aux gens comme Shérif SY, il voit bien le texte, mais le contourne pour des raisons de haine. Merci au Pr Luc IBRIGA qui a toujours fait preuve d’objectivité dans ses prises de position.
    Que Dieu vous donne longue vie pour continuer à éclairer les burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:05, par PACO En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    S’il vous plait, les élections doivent se tenir dans des délais raisonnables : avant décembre 2015. Le transition fait percevoir un flou entre la gouvernance des OSC instrumentalisées et une gouvernance camouflée de certains partis politique.
    De toutes les façon, le RSP n’est plus et l’unité du peuple semble construite autour de la démocratie. Donc, pas de prolongation inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 11:29, par Chapité En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Espérons que tout se fera dans la transparence et non plus une dévolution du pouvoir au mouvement des postes perdus comme cela se préparait. La question des cartes d’électeurs trafiquées doit être éclaircie et les auteurs ou complices sanctionnés. On est dans un pays de savane.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 13:09, par LEBGATROPTARD En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    VTE LES ELECTIONS,
    ZIDA TU RESTERAS PAS LONGTEMPS A CE POSTE
    VITE LES ELECTIONS SVP

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 15:19, par Ouvrez l’oeil ! En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Je savais M. BOUDO directeur national de CAMPAGNE pour l’UNIR/PS ; mais pas comme Directeur national de la RESISTANCE ACTIVE...Qu’en est-il exactement ? Nous sommes perdus là !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 16:37, par DAO En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    en tervergissant sur cette question les partis politiques pourraient faire courir un gros risque au pays : en effet il etait prevu d’organiser les elections dans un an ; on peut comprendre que les derniers évènements aient eu comme conséquence de repousser, raisonnablement, la date des élections. Mais de là à reculer la date jusqu’en 2016, la Transition pourrait perdre de sa credibilté et soupçoné de trainer les pas pour s’accrocher au pouvoir donnant ainsi l’occasion à des personnes ou groupes de personnes de prendre cela comme pretexte pour nous plonger encore dans des troubles dont on ne peut connaitre l’issue ! je ne suis pas un specialiste des questions electorales mais je pense que compte tenu de tout ce qui s’est passé, la Transition devrait tout faire pour rendre le tablier dans un delai raisonable sous peine de provoquer d’autres crises ! Ce n’est pas parce que les textes peremettent aux organes de rester en place jusqu’aux elections qu’il faut trainer le pas ! il faudrait au préalable proceder à une evaluation des risques ! pour ma part les raiisons avancées dans cet article par certains partis ne tiennent pas la route !
    il est grand temps de faire la part entre l’essentiel et tout le reste

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 22:45, par Loupe En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Elections en Novembre 2015 et investiture du nouveau PF en Janvier 2016.
    Les raisons supposees du report (rapport de commission d’enquete et autres dont peut-etre le jugement des putchistes) ne tiennent pas la route. Le role du nouveau president et son equipe est de gerer ces dossiers apres la Transition. Celui qui est incapable de faire cela devrait retirer sa candidature et laisser la place a ceux qui peuvent.
    Actuellement la CENI est prete pour les elections, le fichier electoral est pret, le CSC est pret et les electeurs le sont egalement.
    La transition ne doit pas durer eternellement et ne doit pas avoir de lenga. L’interruption de 7 a 10 jours a cause du coupe d’état ne doit pas etre utilisee a cette fin.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2015 à 22:52, par Yoss En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Maintenant qu’il n’y a plus à craindre le RSP, mettons en oeuvre vite des élections inclusive et que le meilleur l’emporte

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 02:33, par le republicain En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    La question du RSP est réglée. Allons aux élections. Parler des martyrs et leurs familles pour ne pas examiner le calendrier électoral constitue une hypocrisie totale. La transition a eu plus de huit mois pour prendre des mesures idoines en faveur des martyrs des 30 et 31 octobre 2014 et leurs familles. À cette étape, le peuple n’est pas au courant des mesures d’indemnisations des insurgés tués et de prise en charge des orphelins jusqu’à la fin de leurs études. En revanche, les marchés de gré à gré sont florissants traduisant une inefficacité de la dépense publique. Notre économie est à genoux. La pauvreté gagne du terrain. Les signes sont là, à chaque rue on se débrouiller, des kiosques et des hangars ambulants partout . On ne construit pas un pays dans une transition.Quittons cette transition de la manipulation pour construire un état moderne et démocratique débarrassée d’une classe politique machiavélique et revancharde guidée par des intérêts personnels.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2015 à 10:37, par le plus tot En réponse à : Report du processus électoral : Vers un consensus des parties prenantes ?

    Les élections au plus tard le dimanche 08 Novembre 2015 sinonnnnn !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés