Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou

lundi 24 juillet 2017 à 00h50min

Après avoir pris service le 27 juin dernier, Issa Anatole Bonkoungou a été officiellement investi, samedi, 22 juillet 2017, maire de l’arrondissement N°4 de la capitale. La cérémonie qui s’est déroulée en présence de nombreux habitants a été présidée par le haut-commissaire de la province du Kadiogo et parrainée par l’opérateur économique, El Hadj Hamidou Ouédraogo dit « Hamid’ carreaux ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou

L’occasion a drainé de nombreux habitants de l’arrondissement et plusieurs personnalités dont l’ancien président du Faso, Jean-Baptiste Ouédraogo, des députés, les opérateurs économiques El Hadj Hamidou Ouédraogo dit « Hamid’carreaux » et El Hadj Inoussa Kanazoé, des autorités coutumières et religieuses.

« L’arrondissement 4 est le seul de la commune de Ouagadougou qui a repris ses élections le 22 mai 2017. De ce fait, il accuse un retard de démarrage dans la mise en œuvre des actions de développement », a fait observer le maire, Issa Anatole Bonkoungou pour qui, l’urgence recommande donc de taire les « vaines discussions » et passer à l’action ; celle du développement. Pour le député de l’ODT (Organisation pour la démocratie et le travail), la primauté doit désormais être accordée aux actions de développement de l’arrondissement car, c’est cela qui importe à l’heure du bilan.

S’adressant aux populations et aux conseillers municipaux à témoins, le député-maire a déclaré qu’aucun développement ne peut se bâtir sans la paix et la cohésion sociale. « Je me permets de vous rappeler également que personne d’autre ne viendra développer l’arrondissement 4 à notre place. C’est pourquoi, du haut de cette tribune, et en cet instant solennel, invitons-nous à l’union parfaite et sacrée de tous les fils et filles de l’arrondissement, pour qu’ensemble, nous boostions le développement dans tous les secteurs d’activité et dans chaque mètre carré de notre territoire communal », a-t-il insisté. Pour le maire, chaque citoyen a certes des droits, mais également des devoirs. Et de son avis, c’est la conciliation de ces deux éléments qui rendra le vivre-ensemble plus harmonieux.

« Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain afin de changer positivement l’image de notre arrondissement, de la commune de Ouagadougou et de tout le pays des hommes intègres », a exprimé Issa Anatole Bonkoungou, invitant l’ensemble des conseillers à mettre de côté les guéguerres politiques et se donner la main pour se mettre au service des populations. A en croire le maire, l’arrondissement a de fortes attentes. Ainsi, on identifie des priorités liées à la santé, à l’éducation, au foncier, à l’assainissement, aux infrastructures routières et à l’emploi des jeunes. *

Dans son speech, le haut-commissaire a prôné la cohésion entre les populations, les conseillers municipaux notamment, afin d’amorcer le développement pour un mieux-être de tous. C’est aussi dans cet esprit que le parrain de la cérémonie, El Hadj Hamidou Ouédraogo, s’est adressé à l’assistance, précédé au parloir par le porte-parole des leaders coutumiers.

Pour rappel, depuis l’élection municipale de décembre 2012, l’arrondissement N°4 vit une instabilité au niveau de son conseil municipal, victime à plusieurs reprises de blocage lié surtout aux considérations politiques.

Après le scrutin général de mai 2016, l’arrondissement s’est vu obliger de participer aux élections municipales partielles et complémentaires du 28 mai 2017 du fait de la dissolution de son conseil municipal.

L’arrondissement N°4 est actuellement fort de neuf conseillers de l’ODT, cinq du CDP, deux pour le MPP, deux pour la Convergence des masses populaires (CMP), un conseiller pour l’UPC et un pour le Parti pour la cohésion nationale (PCN).

O.O
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés