Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina : Dr Emmanuel Nanéma prend officiellement les commandes du Centre national de recherche scientifique et technologique

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 27 septembre 2022 à 23h06min
Burkina : Dr Emmanuel Nanéma prend officiellement les commandes du Centre national de recherche scientifique et technologique

Nommé en conseil des ministres le 7 septembre 2022, Dr Emmanuel Nanéma, a officiellement été installé dans ses fonctions de directeur du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST), en remplacement au Dr Koiné Maxime Drabo. La cérémonie s’est tenue au sein de la délégation générale du CNRST.

« J’avais déjà scénarisé ce jour où je passerai le témoin à un nouveau délégué général. Mais contrairement au jour de mon installation où j’étais raide et crispé parce qu’ayant tout à faire et à démontrer, aujourd’hui je me sens plus serein et détendu, parce qu’ayant travaillé en laissant la possibilité à la postérité de juger de ce travail ». Ces mots du Dr Koiné Maxime Drabo, délégué général sortant du CNRST, marque son départ de ladite institution qu’il dirigeait depuis le 2 juillet 2021.

Dr Koiné Maxime Drabo a reçu un portrait de la part du personnel du CNRST

Avant de céder son fauteuil au nouvel entrant, il a tenu à dresser un bilan de ses actions au sein de l’institution. En dépit d’un contexte plutôt difficile marqué par l’insuffisance des ressources, l’engagement et la détermination de ses collaborateurs lui auront permis d’engranger des points de satisfaction parmi lesquels on dénombre « l’apurement d’une partie de la dette sociale, la visibilité croissante du CNRST parmi les autres institutions nationales de recherche, la signature de convention de collaboration avec des institutions sœurs, etc. » Il soulignera par ailleurs que de nombreux défis restent encore à relever. Il félicitera par ailleurs le délégué général entrant en la personne du Dr Emmanuel Nanéma, précédemment directeur de l’Institut de recherches en sciences appliquées et technologies (IRSAT).

Les délégués généraux sortant et entrant ont paraphé les documents marquant pour l’un son départ et pour l’autre son entrée au CNRST

Après avoir témoigné sa gratitude à son prédécesseur pour le travail abattu durant son magistère, le nouveau chef du CNRST n’a pas caché sa joie de diriger aujourd’hui cette institution dont les fruits des recherches contribuent grandement au développement du Burkina Faso. Il dira à ce effet que : « le CNRST est le fleuron de la recherche scientifique et technologique au Burkina Faso. Cette institution qui regorge de nombreux cadres de qualité a fait ses preuves par la production de nombreux résultats de recherche et de savoir qui impactent positivement la vie des populations. Le CNRST s’est placé comme le pilier de la recherche scientifique au niveau national. Cela a pu être possible grâce à nos devanciers que je remercie très sincèrement ».

Le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation félicitant le délégué général entrant

Cependant, les défis à relever sont immenses et il dit en avoir pleinement conscience. Raison pour laquelle il invitera tous ses collaborateurs à le soutenir dans cette nouvelle tâche qui repose sur ses épaules. « Ma vision en tant que délégué général du CNRST est bâtie sur la valorisation des ressources humaines. Je mettrai tout en œuvre pour créer un climat social favorable à un don de soi volontaire et un engagement total de chacun et de tous. Ainsi nous réussirons ensemble à relever les défis. De toute façon, nous n’avons pas d’autres choix que de réussir. Nous devons avancer main dans la main, pour qu’à l’heure du bilan, nous puissions montrer la pierre que nous aurons posée à côté de celle de nos devanciers », conclura-t-il.

Les participants à la cérémonie de passation

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 septembre à 16:06, par Camarade à ton frère En réponse à : Burkina : Dr Emmanuel Nanéma prend officiellement les commandes du Centre national de recherche scientifique et technologique

    Félicitations petit frère que Dieu t’accompagne et reste toi-même.
    Un camarade à ton grand frère Anatole.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 09:54, par Ouattara Badioré En réponse à : Burkina : Dr Emmanuel Nanéma prend officiellement les commandes du Centre national de recherche scientifique et technologique

    Félicitations et bonne suite au nouveau Délégué Général En ce qui concerne les difficultés financières des Instituts du CNRST, certes ils n’ont pas les mêmes opportunités d’entrées financières mais une structure comme l’IRSS qui depuis 1991 dispose d’une comprimeuse rotative à 22 stations avec une cadence de 44.000 comprimés par minute soit plus de deux millions de comprimés par heure, ne saurait justifier ses factures impayées si une bonne gouvernance était de mise.
    Par ailleurs les gélules antidrépanocytaires FACA sont vendues à perte car les charges de leur production surplombent les entrées financières dont la principale cause est l’étroitesse du marché de vente légale. Pour acquérir un marché plus grand tel que l’espace OAPI, il faut corriger les malversations scientifiques liées à ce produit. Le CNRST le sait mais refuse de corriger ces fautes professionnelles afin que le FACA puisse être vendu hors du Burkina Faso légalement.
    Dans ces conditions le CNRST ne peut que s’en prendre à lui-même !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : L’association Iqra sème la graine de la paix
Commémoration de la journée internationale des personnes handicapées à Ouahigouya par la CORAPH NORD et ses partenaires.
Burkina/situation nationale : Le Cercle d’éveil craint des dérives graves sur la sécurité des Burkinabè
Ouagadougou : La police nationale met fin aux agissements de présumés contrebandiers
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs militent pour une constitutionnalisation de la chefferie coutumière
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les villes de Kaya et de Fada (Décret)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres boycottent
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, nouveau chef d’État major particulier de la présidence du Faso ?
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam sensibilise à travers un panel public
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une semaine de dépistage gratuit au sein du Centre national de lutte contre la cécité
Planification familiale au Burkina : Le plan national 2021-2025 en phase de dissémination
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes formées sur le genre et le développement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés