Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du MPSR • Lefaso.net • mercredi 26 janvier 2022 à 23h00min
Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

Au lendemain de la prise de pouvoir par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), le mardi 25 janvier 2022, des citoyens de la ville de Bobo-Dioulasso ont voulu exprimer leurs sentiments de joie pour certains et d’inquiétude pour d’autres. Pour la majorité, « ce coup d’Etat ne devrait pas surprendre les Burkinabè, au regard de la situation sécuritaire dégradée ». Nous vous proposons quelques avis que l’équipe de la rédaction de Bobo-Dioulasso a recueillis sur place. Lisez plutôt !

L’actualité nationale au Burkina Faso est marquée, depuis quelques jours, par le coup d’Etat militaire, survenu le lundi 24 janvier 2022. Ce putsch a ainsi conduit l’ex-président Kaboré à démissionner de ses fonctions. C’est avec joie que Antoine Nikiéma dit accueillir la nouvelle. « Ce coup d’Etat a tardé à venir parce que le peuple burkinabè a tant souffert. Ce coup d’Etat nous l’accueillons avec joie. L’armée est notre sauveur et je pense qu’avec l’accompagnement du peuple burkinabè qui a su montrer son attachement à la patrie, elle pourra lutter contre le terrorisme », a-t-il dit.

Moussa Konaté est membre de la société civile

« Nous n’avons pas souhaité que les choses arrivent ainsi. Malheureusement c’est arrivé et on n’a pas le choix. Ce qui est arrivé est un peu triste, mais comme c’est pour l’intérêt supérieur de la nation nous ne pouvons que souhaiter la bonne chance aux nouvelles autorités et lancer en même temps un message à ces autorités pour qu’elles fassent tout pour garder l’intégrité physique et morale des anciennes autorités. Particulièrement je ne connais pas le nouvel homme fort mais lorsque je regarde son CV, je me dis qu’il est à la hauteur ».

Moussa Konaté est membre de la société civile

Une délivrance pour le peuple burkinabè, selon Daouda Diallo

« Dans un Etat de droit les coups d’Etats sont interdits. Mais pour ce qui est du Burkina, il est à saluer à sa juste valeur parce que le pouvoir politique n’arrivait plus à assurer la sécurité des populations et de leurs biens. Il fallait donc l’intervention rapide de l’armée. Notre souhait est que les nouveaux dirigeants puissent faire bouger les lignes au niveau du Burkina, afin que le peuple puisse avoir la paix et la sécurité », a-t-il souhaité.

Le coup d’Etat est une délivrance pour le peuple burkinabè, selon Daouda Diallo

Un changement positif pour le pays, selon Karim Ilboudo

« Ce coup d’Etat était prévisible du moment où les populations n’arrivaient plus à supporter ce régime. Plusieurs fois, elles sont sorties marcher pour demander la démission du président Kaboré. La manière dont les choses se sont passées est à déplorer car on aurait souhaité que les choses se passent sans bruit des armes. Nous souhaitons que la nouvelle transition qui sera mise en place soit inclusive avec tous les fils et filles du pays. C’est à ce prix qu’on pourra éradiquer le problème de l’insécurité. Il faut que l’intégrité physique des autorités sortantes soit respectée. Qu’ils nous rassurent aussi que dans les jours à venir nous aurons la paix au Faso », a laissé entendre Karim Ilboudo.

Maurice Millogo de la coalition des patriotes panafricains salue le coup d’Etat

Maurice Millogo est de la coalition des patriotes panafricains

« Ce coup d’Etat est la meilleure décision que les acteurs ont pris. Nous avons plusieurs fois manifesté notre mécontentement parce que le pays était mal géré à cause de l’insécurité. Nous sommes très contents de voir que ce régime a été renversé aujourd’hui. Nous disons à ceux qui ont pris le pouvoir que ce n’est pas fini, qu’ils ont un combat à mener. L’armée ne doit plus venir nous dire qu’il n’y a pas assez d’armes pour combattre le terrorisme. Ils détiennent tout maintenant et nous souhaitons que la paix revienne au Faso. Et nous espérons aussi qu’ils pourront répondre à nos attentes ».

L’armée a décidé de prendre ses responsabilités, selon Benoit Drabo

L’armée a décidé de prendre ses responsabilités, selon Benoit Drabo

« Selon moi, le coup d’Etat est excellent. Le peuple attendait ça depuis longtemps. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Propos recueillis par Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 janvier à 21:02, par Lucidité En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

    Quelle naïveté !
    Un parti décrété et non créé selon les règles démocratiques .
    Un président de ce parti autoproclamé.
    Une condamnation internationale à l’exception de Moscou. Les Russes seraient- ils l’appui de ce mouvement ? C’est bien connu qu’en Russie, le pouvoir s’exerce sans légitimité.
    Les réjouissances seront de courte durée. Le réveil sera douloureux.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 21:14, par TOGSIDAZANGA En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

    Il faut saluer la sagesse du mpsr qui recherche la cohésion de tous les enfants de ce pays. Mais il faut faire attention aux politiciens et osc hypocrites qui ont coulé le régime Kaboré avec des faux thèmes tels que rock label. Ils sont prêts à retourner les vestes. Harouna kabore à été aperçu à Dakar ces derniers temps pour sécuriser ses investissements malhonnêtes. En plus son ancie DIRCAB zerbo Joseph s est rendu à Abidjan pour régler des questions d investissements. Ce dernier est l homme que harouna à mis en place pour soutirer l,argent de la filière anacarde do t la multiplicité des études ces derniers temps constituent la preuve de sortie d’argent au profit de cabinets d’amis. Le mpsr devra vérifier la gestion de ces genres d’hommes arrogants,orgueilleux .
    La réussite du MPSR passe par des audits de ces genres d’hommes qui se sont enrichis sur le dis du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 04:04, par Narou En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

    LUCIDUTE SI ÇA NE TE PLAIT PAS TU SAIS OU ILS SONT VA LES FAIRE BOUGER.
    C EST CETTE MEME INCONSCIENCE QUI VIUS MET DERIERE.
    VA VIVRE OU YA LA DEMOCRATIE

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 09:23, par TIBILA En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

    C’est triste de voir les différents soutiens à ce putschiste qui a décidé par lui même qu’il doit prendre le pouvoir quel qu’en soit les moyens. Comment faire confiance à une personne qui ne respecte pas les règles établies d’une nation ? Comment faire confiance à une personne qui a tenté de tuer (convoi présidentiel raffalé) pour accéder au pouvoir ?
    Le problème de notre pays n’est pas son dirigeant mais sa population.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 12:57, par Milandou Gérard En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : Des citoyens de Bobo-Dioulasso entre sentiments de joie et d’inquiétude

    Est ce que la France, compte tenu de la situation économique du pays et son non aide financière à KABORE qui ne cessait d’affirmer son non recevoir à la demande française, est ce que la France n’est pas derrière ce coup d’Etat contre KABORE. Son ministre de la défense a bien dit que la France ne quittera pas le Sahel, comment va-t-elle se maintenir au Sahel lorsque les peuples africains demande à la France de quitter les territoires Africains à cause de 400ans d’esclavage, 150 ans de colonisation, près de 60 ans de néo colonisation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
LCL Daba NAON : « Le MPSR invite tous les Burkinabè à s’impliquer sans réserve dans le processus en cours pour une restauration de notre intégrité »
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR
Burkina Faso : Le Comité de soutien au MPSR propose le recrutement de 500 000 jeunes pour appuyer l’action des VDP
Prise et gestion du pouvoir MPSR au Burkina : Paul Henri Sandaogo Damiba apporte des éclairages
Bilan du coup de force du MPSR : Deux morts et une douzaine de blessés
Coup d’Etat du 24 janvier 2022 : Près de 76 % des Burkinabè favorables, selon un sondage
Burkina/MPSR : Une coalition d’organisations annonce un « giga-meeting » pour ce samedi 19 février 2022 à la Place de la nation de Ouagadougou
LCL Paul Henri S. Damiba, président du Faso : "L’œuvre de refondation portée par le MPSR ne s’inscrit pas dans une logique révolutionnaire mais un retour aux fondamentaux"
Ibrahima Maïga : "Je partage la vision du MPSR et j’ai adhéré"
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire
Burkina Faso : Une délégation de "l’Appel de Manéga" rend visite à l’ex président Roch Kaboré
Burkina/Pouvoir MPSR : « Il faut combattre cette crise morale qui caractérisait les pouvoirs Kaboré et Compaoré », préconise Pr Etienne Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés