Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du MPSR • Lefaso.net • jeudi 24 février 2022 à 16h30min
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR

Dans cette déclaration, le M21 réitère son soutien au coup d’État du MPSR qu’il qualifie"d’acte d’assistance à peuple en danger". Il déplore par ailleurs la récente sortie du MPP qu’il estime contraire à l’appel à la trêve politique décrété par le nouveau pouvoir.

Ouagadougou, le 24 février 2022

Situation nationale : Déclaration du M21

Très sensible à la souffrance du peuple au regard de la désinvolture du régime déchu qui conduisait inéluctablement et sadiquement le pays à vaux l’eau, les Forces de Défenses et de Sécurité ont pris la responsabilité de s’assumer devant l’histoire en mettant fin à la prise en otage de la destinée du pays par une camarilla sans compétence s’abreuvant à outrance à la misère grandissante du peuple et ce, avec la bénédiction du président Roch Marc Christian Kaboré.

Le M21, toujours fidèle aux aspirations du peuple et aux pas cadencés des siens, réitère sa salutation de la prise du pouvoir par le MPSR qu’il considère comme « un acte d’assistance à peuple en danger ». Nous nous réjouissons de cet acte patriotique des Forces armées nationales d’autant qu’à hue et à dia, nous n’avons eu de cesse d’appeler Roch Marc Christian Kaboré à constater son incapacité à sortir le pays du bourbier sécuritaire et économique dans lequel lui et ses copains ont plongé le pays et à en tirer les conséquences par la démission pure et simple.

Nous avions espéré que l’écho de nos multiples appels allait être perméable à la sagesse de M. Roch Marc Christian Kaboré qui aurait pu sortir par la grande porte de la dignité en se retirant des affaires sans contrainte, aucune. Mais hélas ! Il a jeté son dévolu sur la démission par contrainte.

Dernier rempart, ultime bouée de sauvetage de notre pays, le succès de la mission du MPSR engage et requiert la détermination sans faille de tous les citoyens et citoyennes dont le cœur vibre d’amour pour la terre de nos pères. Plus que jamais, la patrie a besoin de nous. C’est pourquoi, nous déclarons que le MPSR peut compter sur le M21 en tant que sentinelle sempiternelle de veille pour l’éclairer, l’interpeler et le rappeler sur le nouveau contrat politique de la refondation du Burkina qu’il a contracté avec le peuple burkinabè en marche douloureuse, mais radieuse vers l’horizon de son bonheur.

D’ores et déjà, du haut de notre poste de veille, nous appelons le MPSR à la vigilance face à la liberté insultante que le parti du régime déchu, le MPP, a prise pour des sorties médiatiques inappropriées, foulant aux pieds l’appel du président Paul Henri Damiba consistant à une trêve des activités politiques. Si le régime déchu n’a pas la décence de la retenue et du silence, et si le MPSR ne l’y contraint pas, il est clair que la population qui a vomi le pouvoir déchu s’en chargera, et il faut craindre que ce soit de la triste des manières.

La mère des priorités à savoir la restauration de l’intégrité territoriale et subséquemment la réinstallation des personnes déplacées internes dans les zones désinfectées du terrorisme, la dépolitisation de l’administration et la culture de la gouvernance vertueuse dans tous les secteurs constituent un chantier titanesque pour le MPSR qui se donne un bref délai pour relever le défi.

Au regard de l’urgence, nous invitons le MPSR à aller rapidement au charbon, à rapidement se mettre au travail et engager tous les citoyens dans le travail acharné pour qu’à l’échéance, les résultats puissent témoigner d’eux-mêmes avec éloquence et dans tous les domaines surtout celui sécuritaire avec son corollaire humanitaire.

En proie aux affres des crises sécuritaire, sanitaire et économique, c’est une vérité de la Palice que de rappeler la souffrance de la population qui tire le diable par la queue.
Ainsi, nous appelons de tous nos vœux le MPSR à envisager la diminution du prix des hydrocarbures et des denrées de premières nécessités (mil, maïs, riz pain) pour alléger un tant soit peu le fardeau de la la majorité de la population qui traine la savate.

Vive le peuple Burkinabè des villes et campagnes et de la diaspora en lutte,
Vive la terre libre, digne et intègre du Burkina Faso
Que Dieu bénisse notre chère patrie !

Le Président du M21
Marcel TANKOANO
Chevalier de l’ordre national
Tel : 60 54 64 81

Vos commentaires

  • Le 24 février à 22:23, par Un Burkinabê En réponse à : Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR

    Le MPSR ne devrait en aucun cas donner un poste de responsabilité à Marcel Tankoano. Aussi le CNT ne devrait en aucun cas avoir des représentants d’OSC, de partis politiques, de communautés religieuses et coutumières comme base de désignation. Les sus-cités ne représentent que des minorités. Il faudra plutôt avoir des Représentants des populations rurales. Je veux dire des représentants de chaque province et que ces représentants soient des résidents.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
LCL Daba NAON : « Le MPSR invite tous les Burkinabè à s’impliquer sans réserve dans le processus en cours pour une restauration de notre intégrité »
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR
Burkina Faso : Le Comité de soutien au MPSR propose le recrutement de 500 000 jeunes pour appuyer l’action des VDP
Prise et gestion du pouvoir MPSR au Burkina : Paul Henri Sandaogo Damiba apporte des éclairages
Bilan du coup de force du MPSR : Deux morts et une douzaine de blessés
Coup d’Etat du 24 janvier 2022 : Près de 76 % des Burkinabè favorables, selon un sondage
Burkina/MPSR : Une coalition d’organisations annonce un « giga-meeting » pour ce samedi 19 février 2022 à la Place de la nation de Ouagadougou
LCL Paul Henri S. Damiba, président du Faso : "L’œuvre de refondation portée par le MPSR ne s’inscrit pas dans une logique révolutionnaire mais un retour aux fondamentaux"
Ibrahima Maïga : "Je partage la vision du MPSR et j’ai adhéré"
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire
Burkina Faso : Une délégation de "l’Appel de Manéga" rend visite à l’ex président Roch Kaboré
Burkina/Pouvoir MPSR : « Il faut combattre cette crise morale qui caractérisait les pouvoirs Kaboré et Compaoré », préconise Pr Etienne Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés