Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Vrai ou faux : Ordinaire à n°4 et extraordinaire à n°7

Accueil > Actualités > On en parle... • • jeudi 6 juin 2013 à 23h53min

Si le conseil d’arrondissement N°4 tient sa première session ordinaire le 10 juin prochain, l’arrondissement n°7 lui, est à sa première session extraordinaire. Et c’est aujourd’hui même qu’elle se tient à partir de 9 heures dans la salle de réunions du Conseil régional des Hauts-Bassins (bâtiment annexe). C’est dire qu’aucun conseil d’arrondissement ne veut manquer aux dispositions du Code des collectivités qui fixe les délais des conseils d’arrondissement. C’est tant mieux, pourvu que les actions de développement suivent.

Problème foncier entre Bambé et Siankoro

Les populations de Bambé et de Siankoro, dans la province du Houet, ne parlent pas du tout le même langage en ce début de saison des pluies. Et pour cause, un problème foncier qui les oppose depuis plusieurs années et qui s’était posé l’année dernière est revenu sur le tapis. En effet, selon nos sources, lorsque la question s’est posée l’année passée, alors que les habitants de Siankoro avaient labouré et semé sur des terres déjà emblavées, il n’y a pas eu de solution, quand bien même le problème serait porté devant les autorités administratives et même devant la justice. Cette année, ce sont les populations de Bambé qui seraient allées à leur tour labourer et semer, alors que les mêmes terres étaient déjà emblavées par celles de Siankoro. Depuis hier, la tension est vive entre les deux populations et les autorités devraient trouver assez rapidement une solution pour éviter une quelconque dégénération.

Les examens scolaires, c’est pour mardi prochain

Cette année, les examens scolaires du primaire et du premier cycle du secondaire se dérouleront concomitamment à partir du mardi 11 juin 2013. Ainsi, l’administration des épreuves du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et celles du Certificat d’études primaires (CEP) sont prévues simultanément à cette même période. Cependant, les responsables régionaux en charge de l’enseignement que nous avons rencontrés rassurent quant à cette coïncidence qui n’entachera en rien le bon déroulement de ces examens. Mieux, les dispositions sont prises pour le bon déroulement de ces opérations. Dans la région des Hauts-Bassins, ils sont 21 189 candidats au BEPC et 39 651 à la conquête du CEP. Et au niveau provincial, le Houet enregistre à elle seule 26 482 candidats à l’examen du CEP et à l’entrée en sixième.

Bassératou KINDO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés