Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

Accueil > Actualités > On en parle... • • mardi 26 mai 2020 à 23h45min
Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

Selon des sources concordantes, Jean-Claude Bouda, ancien ministre de la défense a été arrêté et transféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou ce 26 mai 2020.

Enrichissement illicite, délit d’apparence, blanchiment de capitaux, fausse déclaration d’intérêts et de patrimoine, acceptation de cadeau indu, faux et usage de faux en écriture privée seraient, entre autres, les griefs contre celui qui a bâti dans sa province d’origine une grosse villa qui a fait couler beaucoup d’encre sur l’origine des fonds utilisés. Cela avait conduit le Réseau national de lutte contre la corruption (RENLAC) a déposé une plainte contre lui.

« Je tiens à informer l’opinion publique que suite à une plainte du RENLAC, je me suis mis à la disposition de la justice afin que la vérité soit manifestée dans les affaires me concernant. L’Etat de droit a toujours été pour moi une valeur fondamentale dans une démocratie » a écrit Jean-Claude Bouda sur sa page Facebook avant de se rendre, ce mardi matin, au palais de justice pour une énième audition. Il n’en reviendra pas cette fois-ci ; le juge d’instruction a décidé de l’arrêter et de le déposer à la MACO.

Il se susurre que plusieurs autres personnalités pourraient connaître le sort de M. Bouda, notamment des personnalités dont l’instruction des dossiers reste bloquée aux portes de l’Assemblée nationale.

Nous y reviendrons.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 mai à 15:19, par TANGA En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Ça doit se savoir et ça va se savoir !
    Levez les immunités par ce que c’est le peuple d’abord.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 16:01, par verite no1 En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Ah ! Les juges ! Celui qui a detourne de l’argent doit repondre, point barre ! Mon inquietude est que, faudrait pas que ca soit une vengeance ! Les juges, eux qui "aiment" tres bien Rock !!!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 16:12, par Indjaba En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Oui mais il faut que la perception et la vision du peuple vis à vis du délit d’apparence soit équitable. Autant je comprends qu’on fouille pour comprendre pourquoi un ministre avec son petit salaire peut se taper un bunker comme celui de manga , autant je souhaiterai qu’on jette un coup d’oeil sur l’investissement des autres fonctionnaires notamment ceux des finances. Quand dans un cas très idéal un douanier avec son salaire de 200000/mois)+(6 briques de FC /ans)+( un TS annuel de 6 briques )+( une prime probable de 10 briques de saisis/an) soit environ 25 briques par an . Quand ce dernier se tape en 7 ans de services un bunker de 75 briques au quartier aux vues et au su de tous, 5 celibaterium, des vehicules, des chantiers en cours , des vacances hors du continent etc. Cela doit aussi faire rougir et la justice, et la population et le renlac. J’ai juste pris l’exemple de la douane sinon tous les fonctionnaires sont à suivre y compris les magistrats. On connait les salaires, la natures des autres avantages et on peut faire des extrapolations pour soupçonner et denoncer un délit d’apparence ou non. Bref ! Le RENLAC même n’est plus cleaned puisqu’il dit à l’etat de verser les salaires des fonctionnaires qui n’ont pas travaillé parce que ayant repondu à la frappe chirurgicale de l’autre. Prendre un salaire sans avoir travaillé est aussi un détournement.

      Répondre à ce message

      • Le 27 mai à 07:08, par Très Intrigué En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

        @Indiana, si vous saviez comme je suis d’accord avec vous. Le délit d’apparence de Bouda est caché dans la brousse de son village, pendant qu’en plein Ouaga ils sont nombreux ceux qui ont des biens au dessu de leurs moyens. Nombreux sont des promotionnaires dont certains se sont retrouvés au privé et d’autres dans certains services publiques. Après 10 ans vous avez ceux du publique tout en se plaignant d’avoir de petits salaires qui construisent des r+ et qui changent de voiture selon leurs bon vouloir. Arrêtons un peu de faire semblant.

        Répondre à ce message

      • Le 27 mai à 12:02, par Yuan En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

        Soyez conséquent au lieu de vous attaquez aux fonctionnaires qui grèvent ; c’est ces détournements que l’État ne veut pas combattre au nom du militantisme qui l’ont amené a opéré des retenus sur les salaires ! Combien de milliards sont détournés ??? Vous vous êtes un hypocrite qui fait semblant d’être satisfait de l’arrestation de M. Bouda. Vous êtes encore plus dangereux que M. Bouda, comme tous ceux qui soutiennent les retenues sur les salaires des fonctionnaires pour ces genres de détournements et rien d’autres ! Avez vous suivez l’affaire des mines d’or ??? Alors dites à vos amis qu’ils quittent le pouvoir s’il ne peuvent pas créer des richesses !

        Répondre à ce message

      • Le 27 mai à 12:39, par moi En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

        Beneficier des avantage grace aux luttes des autres est illegal. Sachez le

        Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 17:26, par luther En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Dans la république des Daltons, tout est permis sauf que le chérif lui-même devient le problème. Espérons qu’il ne soit pas un agneau de trop. On ne touche pas au gombo des Kodos.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 09:29, par DKI En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Nous votons ou battons campagne pour faire voter des escrocs averes. Et c’est pour etre surpris de voir ces memes escrocs se murer derrieres des immunités parlementaires..
      Comme on le dit nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude ! Nous sommes nos propres fossoyeurs.
      2020 approche, et ceux-là meme qui crient au loup aujourd’hui, seront les meme qu’on verra distribuant les tee-shorts et vociferant dans des megaphones a la tete des corteges de campagnes electorales demandant de voter pour ces memes escrocs. La politique du tube digestif a encore des jours devant elle. Ainsi va le Faso. Que Dieu nous protege !

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 15:23, par A qui la faute ? En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Si Ousmane Giro est libre de ses mouvements, ça c’est un petit pipi de chat.
    Les détournements de fonds dans un pays aussi pauvre c’est l’équivalent d’un crime de sang. Combien d’enfants deviennent délinquants ou djihadistes parce que l’argent de leur éducation ou de leur accompagnent professionnel se retrouve à entretenir la chaine de froid de quelques familles ?
    Si une révolution arrivait au Burkina de nos jours des quartiers entiers seraient arrachés et remis à l’Etat.
    Comment un fonctionnaire issu de parents pauvres peut-il devenir milliardaire, comme les créateurs du MPP ? Bouda a dû mal parler à quelqu’un. Sinon une villa dans la brousse c’est une broutille

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 15:24, par Skal de Banfora En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    En tant que citoyen de ce pays, je me réjouis de cette déposition. J’encourage la justice a aller jusqu’au bout de cette affaire et à ne pas nous servir une parodie de justice.
    Enfin le troisième pouvoir s’affirme !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 15:50, par pati En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Vous êtes sûr que ce n’est pas une manœuvre ? car nous ne sommes pas loin de la campagne électorale, et il serait encombrant pour le président du Faso de trimbaler ou protéger les affaires ouches de ses amis. En clair, le prisonnier a dû prendre le temps pour cacher son magot avant d’aller répondre aux juges, et il ressortira bientôt après un jugement accéléré.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:08, par Lom-Lom En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Chose inespérée ! C’est maintenant que le changement est vraiment en marche à mon avis parce que du temps de Blaise Compaoré, même les douaniers (Guiro Ousmane) défiaient la justice sans pouvoir justifier la source de leur fortune ! Avec ce cas de Bouda, personne ne peut encore se croire intouchable parce qu’on est Ministre, Député ou DG ! Merci au Président Roch pour avoir cassé ce bloc pour de bon avec l’espoir que toutes les mentalités vont changer dans le domaine de la gestion des biens publics ! Aux juges, faites la preuve que vous n’êtes pas que des gueulards prêts à revendiquer n’importe quoi et à être utiles seulement quand il s’agit de de délivrer des certificats de nationalité ! Le Juge militaire Seydou Ouédraogo vous a montré le chemin, à vous de prouver que vous êtes vraiment indépendants et professionnels !

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 16:51, par Zem Zem En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Cher Lom Lom, il faut nuancer un peu ton analyse. Si ça ne tenait qu’au pouvoir, cette déposition n’aurait pas eu lieu, et la Justice ne se serait pas saisie du dossier des 77 véhicules de la Mairie. La vérité est que, dans la suite de l’insurrection populaire, le pouvoir politique perd progressivement le contrôle du pouvoir judiciaire. Il suffit de voir comment le ministre-magistrat Bagoro peine à gérer son ministère

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:11, par free En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Merci à la justice burkinabè. Le cas de Mr BOUDA était très flagrant. Pourvu que ça continue. Il faut que ça s’applique à ceux qui sont toujours en fonction ; ministres ou directeurs. Le Burkina n’est pas le pays le plus corrompu monde certes, mais vu la maigreur des ressources, la corruption équivaut à un crime de sang et même pire. TOUS LES MAUX DE NOTRE SOCIETE PRENNENT LEURES RACINES DANS LA CORRUPTION. Il n’y a pas 36 solutions contre la corruption ; il faut sévir. Justice burkinabè, courage !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:13, par TOERE En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Affaire charbon fin ,affaire leasing de voitures par le Maire de OUAGA , affaire de ceci ,affaire de cela ,allez y seulement cher Juge Falcone ,quoi que cela puisse vous en coûter . Il y a des moments où il faut des hommes courageux ,audacieux pour sauver la Nation . Et vous les juges vous avez une grande responsabilité dans le redressement de ce pays où la morale n’agonise plus mais a totalement disparu à cause de l’impunité dont jouissent les délinquants à col blanc.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:19, par Peuple Insurgé En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    De la poudre aux yeux, à l’approche des élections ? La corruption et les détournements crèvent les yeux. Ça c’est moins qu’un pipi de chat, c’est un pet de souris.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:29, par SOUS LA CROIX En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    TOUTE SOCIÉTÉ QUI NÉGLIGE LA JUSTICE APPREND A SES DÉPENDS . ET AUCUNE SOCIÉTÉ QUELLE QU’EN SOIT N’EXISTE SANS UN SYSTÈME JUDICIAIRE.
    Les burkinabés ont maille à partir avec la justice depuis un certain temps ;des cas d’assassinats , des crimes de plusieurs ordres : les fraudes aux concours,aux élections, les lotissements, les marches publics, la corruption ambiante dans les services,la répartition inéquitable des biens (mauvaise gouvernance)....etc .Toute la société semble être gangrenée.
    le pire de tout cela est la politisation de la chefferie traditionnelle et les religieux ne sont pas en reste.Quelle sera notre rempart si ces derniers ne seront plus crédibles en cas crise majeure comme lors du putsch manqué ?
    SEUL LES GOUVERNANTS PEUVENT SONNER LA FIN DE LA RECRÉATION.IL FAUDRA BIEN UN DÉBUT A TOUT.
    QUE LE SEIGNEUR NOUS VIENNE EN AIDE ! AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:52, par Sacksida En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Si ce n’est pas une manoeuvre electoraliste, tous les detourneurs, les voleurs, les fraudeurs, les gros corrompus de deniers publics doivent se retrouver tous a la MACO. Dans le meme sens, pourquoi la Justice ne creerait pas une Commission National Interne d’Enquetes sur tous Delis d’Apparence afin que ce soit reellement une operation de Salubrite Publique et pour rendre Justice au peuple Intergre Burkinabe qui a ete spolie depuis une trentaine d’annees. Que Dieu aide le peuple Burkinabe. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:53, par COB En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    On arrête personne, ça crie. On a arrêté quelqu’un, c’est de la poudre aux yeux crie-t-on. Mon Dieu quel monde. Les personnes dignes et honnêtes s’éloignent de la politique, de l’administration et mêmes des affaires. Ils se contentent de peu d’activités qui leur assurent de quoi entretenir leurs familles.
    Ce pays aura dans l’avenir comme dirigeants et hauts fonctionnaires que des personnes qui n’ont rien à perdre en terme de dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:58, par Papa En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Un non événement ,dans peu de temps Mr. Bouda sera libre et vous narguera sans qu’on ne comprenne pourquoi , le cas GUIRO ne vous dit rien. Ce pays a besoin d’être dirigé par un petit lieutenant fougueux pour mettre de l’ordre dans ce pays. D’aucuns me diront qu’on a plus besoin d’un militaire a la tête de ce pays mais un mal nécessaire n’est pas mauvais en soit. Il y’a trop de voleurs dans ce pays , c’est la course effréné du gain facile sous le nez et la barbe du PAPE Roch Christian Kaboré.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 17:54, par Fanga En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Moi je suis prêt à aller a la maco si on va me donner tous ce qu’il a pu détourner. Voilà ton Burkina ROCK !
    De la farine pouris aux yeux

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:00, par Lord Hamilton En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    J’ose espérer qu’il ne s’agit pas ici d’une opération "mains propres" avant les élections ! Sinon, on reverra ce quidam circuler dans les rues de Ouagadougou après les échéances électorales.

    La justice doit nous éclairer sur TOUS les dossiers brûlants, sans exception - crimes économiques, crimes de sang, gestion du foncier, etc.

    WAIT & SEE !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:07, par Fanga En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Je demande svp à tout ceux qui peuvent aider a faire parvenir ce message a Rock de le faire.
    Svp Mr le Président faites tout pour aider les commerçants, les cultivateurs et ceux du secteur informel. Notre pays ira loin merci.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:19, par Lagitateur En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Il reste le Ministre des mines. Avec son histoire de charbon fin où il est impétré jusqu’au cou il se bat comme un beau diable. Je ne sais même pas pourquoi il est toujours dans le Gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:27, par Sacksida En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Chers compatriotes des Hommes et des Femmes Integres existent bel et bien au Burkina Faso. Des Hauts fonctionnaires et Hauts cadres assument leurs fonctions dans des organisations Africaines et Internationales durant plusieurs annees, et Nul ne leur a accuse d’indelicatesses. Cela veut dire que meme au niveau de l’Etat, si des structures fiables de controles et d’inspections sont mises en place comme a l’epoque, la CPPC Commission du Peuple pour la Prevention Contre la Corruption, il est tres possible d’instaurer une Gestion Vertueuse a tous les echelons de l’appareil de l’Etat. En tout etat de cause, l’on peut choisir de faire avancer son pays par la Bonne Gestion ; ou la faire regresser en admettant la mauvaise Gestion. C’est aussi simple que cela. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:32, par Yes, we can ! En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Il est grand temps de faire le ménage avec toutes ces brebis galeuses. Le Peuple regarde : le prochain, Monsieur Charbon fin ? ou, Monsieur le maire central de la capitale avec ces deals sur les voitures... La liste est longue. Allons seulement ! RMCK n’a qu’à faire le ménage de toutes ces brebis gâleuses ! il vaut mieux tard que jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:35, par verite no1 En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Tant que Blaise va s’assoir manger tranquillement son attieke a Abidjan, je ne respecterai jamais cette pseudo-justice !!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 11:30, par SOME En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Mon cher ami grand merci car tu as résumé toute la question en une seule phrase.
      SOME

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 14:34, par jan jan En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      @verite no1, vraiment, bien parlez, nous sommes bien en république bananière.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 17:52, par Ka En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Oui mon ami Vérité No1, on voit clairement par cette arrestation sans condamner Guiro a la prison ferme, ou juger même par contumace l’introverti Blaise Compaoré, surtout son frère François et sa belle-mère nationale, ce qui vient de faire notre justice reste une affaire bien sélective pour endormir le peuple Burkinabé qui demande que la justice soit dite pour toutes et tous qui doive a la justice de notre pays pour une réconciliation nationale et durable. Mon jeune ami vérité No1, Blaise Compaoré peut échapper a la justice Burkinabé par les moyens de la corruption : Mais comme je l’ai déjà rapporté dans ce forum le rapport de Jack_Paramanga, Activiste d’investigation indépendant (AII) et surtout le fils adoptif de Blaise Compaoré (SORO le rebelle) qui n’est plus dans les affaires, Jack Paramanga a raison de dire que ‘’’’L’histoire s’accélère sur les traces de Blaise COMPAORE. Un syndicat international des victimes de la guerre au Libéria, en Sierra-Leone, en Angola, en Côte d’Ivoire et au Mali serait en formation entre les victimes des différents pays endeuillés par l’ex-dictateur burkinabè. La plupart de ces victimes, qui jouiraient de la nationalité de pays occidentaux sont des veuves, des veufs, des orphelins, des blessés, et tiendraient à demander des comptes à celui dont le nom à été plusieurs fois cité dans les procès contre Charles Taylor, Prince Johnson et autres célèbres criminels de guerre (son nom figure aussi dans les rapports de l’ONU sur des trafics de drogue et de diamants). Certaines sphères du renseignement international le considéraient même comme le véritable cerveau d’une mafia sub-saharienne qui semait la terreur dans la sous-région et qui aurait donné naissance aujourd’hui aux différents groupes terroristes qui sévissent au nord et à l’est du Burkina. Ce syndicat international des victimes dont la création est en discussion dans un pays européen compte obtenir l’extradition de ce Chef de gang où qu’il soit pour répondre devant la justice internationale. Le projet serait même très avancé. Ils auraient déjà saisi un célèbre cabinet d’avocats pour les accompagner dans les procédures et tout au long de leur combat pour la justice et la vérité. La visite au Burkina du Président du Liberia aurait même été précipité au regard des attentes de ce syndicat international de victimes en gestation. On comprend Par ailleurs, certains notent que la situation en Côte d’Ivoire ne le rassurerait plus. Avec ADO énerverait de plus en plus une majorité d’ivoiriens, alors que le président ivoirien voudrait séduire davantage l’électorat du FPI Autant de soucis et de peurs qui ont fait maigrir l’homme dont le clan a pillé le Burkina pendant 27 ans. Une fin à la Mobutu se profile-t-il pour celui qui a pris le pouvoir en massacrant son frère et ami, Thomas Sankara ?

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:41, par continuez ! En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Comme les frontières sont fermées, c’est le moment de faire le ménage avec les gros bonnets qui pensent être tout puissant et, au dessus des lois. Allons seulement ! Rock fonce pour nettoyer tes écuries avec tous ces rapaces cupides et saprophytes sur le dos du Peuple. Même si après, ils se retrouvent en liberté conditionnelle ou autre dans le cadre des procédures judiciaires, le fait de faire un tour pendant quelques mois par la case prison, vont les calmer pour se faire oublier du peuple ! Allons seulement ! La justice n’a qu’à fourrer son nez dans la maison des douanes avec pas mal de gros dealers !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:46, par Psycho En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Maintenant ça y est ! Vous prenez les choses non pas à l’endroit où il faut mais au milieu de plusieurs faits. À ce qui me semble la transition avait identifié des dignitaires qui détenaient par devers eux plus d’une centaine de milliards de francs. La transition elle-même avait pu recuper quelques milliards. Depuis lors nos magistrats semblent ignorer ces cas. De plus d’anciens dignitaires sont sortis du pays avec des milliards. Où en sommes nous ? Pour ne pas paraître sélectifs et partiaux les magistrats doivent dépoussiérer tous ces dossiers et les mettre au goût du jour. Mais je suis inquiet parce que la justice actuelle se montre débonnaire et laxiste à l’égard de ces anciens dignitaires. En témoigne les libérations à tout vent de tous ceux qui avaient commis des crimes économiques. Cependant elle veut se montrer hargneuse maintenant. Est-ce une volonté de sortir d’une léthargie ? Ou une volonté de montrer ses muscles face un régime qu’on a depuis pris comme son adversaire ? J’espère qu’ à partir du dossier du ministre Bouda tous les crimes économiques seront exhumés et traités avec impartialité pour le bien du faso.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 19:09, par Uriel En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Bravo,au procureur,fouiller partout dans toutes les institutions sans oublier qu’au sein de la magistrature,il y’a des dossiers des magistrats corrompus qui dorment dans les terroirs.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 19:44, par Nabiiga En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Je ne comprends pas le raisonnement de certains compatriotes surtout, ceux de CDP. Le CDP, à commencer par CACA, Maria de Ziniare et d’autres basses figures, passent leur temps, à critiquer, à tambouriner, à vociférer, à parler haut et fort de la corruption de notre gouvernement et de notre cher Président. Si le gouvernement possède d’amples raisons à croire que ce sieur Bouda a été pris en flagrant délit, la main dans le sac, que faut-il faire dans une démocratie normale, et non pas celle des frères Compaoré ? Il faut que la justice, désormais indépendante après la fuite des frères Compaoré, fasse son travail en situant le délit, accuse Bouda et lui donner la chance de se défendre à la cour. S’il est capable de montrer la source du financement de son villa et de tout ce dont il est accusé, il sera disculpé et rentrera chez lui en toute quiétude. Par contre, s’il coupable, il sera puni à la hauteur du crime commis. Fini les jours où l’on pouvait berner le contribuable pour s’enrichir et si on est inculpé, on est libéré sur l’instruction de François, surtout lui, et le lendemain, on arbore les couleurs de CDP, un bonnet en de CDP visé sur la tête, et on monte un podium pour se faire voir. Guiro, le voleur le plus notoire de notre histoire contemporaine en a fait autant. Ceci dit, que chacun fasse preuve de retenu pour voir ce qui va sortir de l’interpellation de ce sieur Bouda. Pour l’heure, il se repose tout calmement à la MACO, heureusement, après la libération massive des détenus une il y a beaucoup de places libres pour lui pour se reposer. Voilà

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai à 07:22, par caca En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

      Eh Nabiiga ! Tu trouves toujours des moins pour ramener les frères Compaoré dans les débats inutiles et interpeller caca et Maria de Ziniairé. Quel est le lien dans cette affaire qui mérite un procès contre les frères Compaoré ? Mr Bouda, il est vrai a servi l’état dans le régime Compaoré, mais c’est avec le MPP qu’il a été ministre deux fois pour terminer sa vie à la MACO. Il faut de votre part plus de lucidité que des dérapages inutiles.
      Vous devez quand même encourager le personnel soignant qui sauvent les vies dans cette période de pandémie et que des élucubrations qui ne vous honore pas. A lire votre post on peut se demander pourquoi le modérateur du lefaso.net accepte et publie des hors sujets.

      Répondre à ce message

      • Le 27 mai à 13:06, par Nabiiga En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

        @ Caca, Maria de Zinairé et consorts

        Ta question : ’Quel est le lien dans cette affaire qui mérite un procès contre les frères Compaoré ?

        C’est difficile de réveiller celui qui fait semblant de dormir sinon, pour répondre à ta question, le lien est bien clair pour toute personne qui veut le voir. Autrement dit, tu refuses tout simplement de le voir sinon il est bien là. Plus rien ne sera comme avant est le lien incontournable.

        Lorsque les frères sanguinaires Compaoré étaient au pouvoir, des détournements de ces genres étaient monnaie courante ainsi que la libération immédiate de tous ceux qui détournaient, à commencer par Guiro, le plus notoire voleur que notre pays ait connu. Vrai ou faux ? Impossible alors de parler de cette affaire, surtout que le sieur Bouda est ministre en poste, sans parler des autres détournements de l’aire Compaoré où nous assistons systématiquement à des libérations de toute personne qui détournait. Pendant cette période de triste mémoire, c’était normale que les pilleurs des derniers publics soient libérés car ceux, en l’occurrence les deux frères sanguinaires, ne faisaient que détourner. Officiellement, François fut un simple conseiller économique à la Présidence., comment a-t-il pu acquérir tout ce qu’il a acquis et continuer d’ailleurs à acquérir au Burkina tout en étant en aval. Quelle autorité allait s’humilier en poursuivant toute personne qui détournait ? D’où alors, le nom des frères Compaoré dans ce débat. Ce n’est pas fortuit. D’ici là, protège toi bien pour être un témoin oculaire de l’arrivée triomphale de François à l’aéroport de Ouaga. J’y serai car je ferai partie du comité d’accueil.

        Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 19:55, par Kidrh En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Je ne le souviens pas des termes exacts mais traitant de la démocratie, J.Jacques Rousseau a mis en garde contre le lux dans la république car le lux entraîne la corruption , l’enrichissement illicite. Le lux entraîne la prépondérance des riches dans le débat politique.
    Au Burkina depuis un peu plus d’une trentaine d’années le lux est mis en avant a travers ZACA, Ouaga 2000. Où le coût des terrains et les cahiers de charges sont à la portée réelle que d’une infime minorité de burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:26, par Paligba En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Jean Claude, ne t’inquiètes pas. Tu es sous la protection de PILOUGRI.
    Ceux qui bavarde sont tous des voleurs. Il n ya pas de différence entre un ministre qui détourne un demi milliard et un planton qui vole une rame de papier aller vendre derrière le Lycée Zinda.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 21:35, par Lesage En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    D’autre militaires suivront. Surtout ceux qui gèrent les fonds de l’armée. J’en connais qui ont construit des bounkers également et qui sont hautains, et gonflés pendant que leur camarades se font tués. D’où vient cet argent ? Pourquoi les soldats sur le terrain se plaignent de la qualité des équipements ? C’est inadmissible. Tous ces farfelus doivent être punis avec la plus grande sévérité.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 22:12, par Vérité indiscutable En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Honte au RMCK. C’est le RenLac qui a toutes nos félicitations. Si nous étions forts contre la corruption, on n’aurait pas besoin de la Banque Mondiale et du FMI et on agirait en toute liberté. Mais voilà qu’on croupit musellé aux décisions de ces institutions alliénantes.
    Puisse cette arrestation être le départ de milliers d’autres pour lesquelles nous attendons des justifications et des réparations à la Nation. Vive le Renlac ! La Patrie ou la Mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 05:31, par Sacksida En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    En outre, Thomas Sankara avait bien dit a la face du Monde : "Il faut etre honnete et reconnaitre que les plus Grands Voleurs sont les plus riches. Un pauvre quand il vole ne commet qu’un larcin, une pecadille tout juste pour suirvivre et par necessite. Les riches, ce sont eux qui volent le fisc, la douane et detournent l’argent du peuple Burkinabe. Ce sont eux encore qui exploitent le peuple. C’est clair. Il est vrai que nous sommes dans un systeme pourri, mais tout le monde n’est pas dans cette pourriture, sinon il y’aurait bien longtemps que l’etat etait effondre ; donc recherchons l’excellence et quittons dans la mediocrite. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 07:14, par en verité En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Pauvre Burkina Faso.Le mouton du sacrifice ? Certainement.Il a eu le malheur d’avoir exhiber un immeuble en plein désert. Si les déclarations des biens pouvaient s’étendre aux responsables syndicaux, des droits de l’homme, des activistes, des politiques de tout bord, de la société civile etc.. il manquerai de la place à la prison civil.Le REN-LAC ne devrai pas exprimer sa satisfaction très tôt. Car même a son sein il ne pas exclut la présence des vautours. En vérité si on devrait faire une enquête indépendante sur les biens immobiliers dans ce pays ça sera la catastrophe. car même c’eut qui vont crier victoire sur Monsieur BOUDA vont le rejoindre à la MACO. C’est vraiment une goute d’eau dans l’océan. Que celui qui na jamais péché lève la main

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 07:30, par caca En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Je me demande la pertinence d’un tel dépôt à la MACO actuellement où les prisons devaient être vides pour cause du covid 19. Imaginez vous dans un état de droit où le juge tout puissant sans discernement envoi un prisonnier politique à la MACO avec le risque de contamination. Est-ce qu’on ne pouvait pas faire une économie de cette information judiciaire ? Le vieux Bouda, un ex-ministre dans un âge avancé dans une prison de complaisance pour une satisfaction égoïste.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 08:03, par le Nomade En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Un tres bon debut et on espère que tout sera fait dans la transparence et que les droits du Ministre Bouda seront respectés. Comme ont dit certains, la RENLAC et les juges devraient voir aussi du côté des Officers sup. des FDS, des Douaniers, des Financierst etc... ils sont nombreux qui ne peuvent pas jsutifier leur train de vie comparé à leurs salaires ! Les Juges doivent aussi avoir le courage de poursuivre les brebies galleuses au sein de nos FDS qui exécutent froidement des suspects non armés ! La justice deoit être pour tous sans discrimination !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 09:07, par YAAM SOBA En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Les familles des FDS qui sont tombés sur le champ de bataille doivent poser plainte contre JC BOUDA. Il est responsable de la mort de plusieurs d’entre eux ! Cet argent aurait servi à acquérir des équipements de défense.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 09:30, par Wecramane En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Lâché le ! et arrêter de nous amerdé. Le système d’état de notre gouvernance est obsolète, depuis l’assassinat de Thomas Sankara, renouveler le !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 12:09, par XWW En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    RENLAC allez voir aussi dans les communes rurales de Ouagadougou, ou des conseillés sans professions changent de véhicule 4x4 tous les deux ans et ou des maires sans autre profession construisent aussi des bunker et tous ça sur quoi : pillage de parcelles et connivences avec des sociétés immobilières. Il y a tellement à faire dans le domaine de la corruption qu’il faudra un tribunal spécial pour pouvoir liquider tous ces dossiers dans un délai raisonnable.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 14:27, par warzat En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    C’est bon à prendre. Celui qui lui a succédé est un sankariste synonyme d’intégrité, il ne faut pas compter sur lui pour masquer une quelconque malversation.
    A quand l’examen du cas de nôtre Balkany national ? A quand le procès des dignitaires de l’ancien régime ? Si notre justice arrive à faire ces procès, on pourra être certain que les politiciens ne pourront plus impunément voler l’argent du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 14:53, par jan jan En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Ma joie c’est de ne pas avoir voté CDPbis, j’ai la conscience tranquille, comment après les 27 ans de Blaizo peut-on encore voter MPP ?? Voilà les conséquences, c’est la continuité de la médiocrité, allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 15:28, par GOMYAAREE En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    OH LA LA JC BOUDA A décidé DE SOUTENIR RMCK POUR SE FAIRE REELIR A SA FAÇON. SINON DANS TOUS LES SERVICES PUBLICS IL Y A DE GROS VOLEURS surtout LES PREMIERS RESPONSABLES ALLEZ Y VOIRE présidence DU FASO PRIMATURE ministères ONEA LONAB SONABHY SONABEL MINES D OR

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 15:44, par Wata Wata En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Calmons nous les amis et restons lucides.

    Qui a vendu la RAN, l’ONATEL et liquidé FASO FANI, FASO YAR et combien il a été payé pour le faire ?

    Qui à la CGP a dealé dans les opérations riz puis a réhabilité un bâtiment municipal à un milliard, opération qui a fait sourire Blaise ; l’auteur déclarait qu’il n’osera jamais lorgner un fauteuil politique encore moins la place de Blaise.

    Qui a permis, en bafouillant les termes des contrats et en violant la constitution et a voulu faire sortir frauduleusement du charbon fin chargé de métaux précieux ?

    Qui passe des marchés par entente directe avec forte commissions et nargue les travailleurs en leur demandant de réduire leur consommation de brochettes et de bières ?

    Qui ? Qui ? Il y’en a à la pelle !!!!!

    Oui à la moralisation de cette gouvernance depuis le sommet jusqu’à la base car aujourd’hui on ne peut même plus établir un papier administratif sans intéresser le petit commis du coin.
    On va où la ?

    Mais non si ce doit être une comédie que je présume pour le cas de Jean Claude Bouda, alors qu’on le libère comme Guiro ou comme tant d’autre liquidateur de Faso Yar reconverti en prêcheur des bonnes nouvelles.

    Bouda semble être le dindon d’une farce ou même la chanson d’une Salsa des démons.

    En principe les Maîtres Syndic-liquidateurs d’entreprise au CDP doivent eux aussi commencer à trembler si la justice est juste et impartiale.

    Sortons les casseroles ainsi que les dossiers enfouis et on verra qui est qui dans ce Faso.

    On a envie d’avoir honte d’être burkinabé si tant cette nationalité s’apparente à être un faux jeton : intègre dans le verbe mais corrompu aux os.

    Que l’on quitte dans çà au moins pour l’avenir de nos enfants.
    Honte aux corrompus conscients et en attendant bonne chance à Bouda.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 16:02, par Le burkina En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Bravo à l’ASCE qui a ficelé le dossier d’enquêtes et d’investigation qui a permis à la justice d’envoyer ce voyou au gnouf. Nous sommes aux aguets maintenant. Bravo à Louc Marious IBRGA et à ses filleuls les contrôleurs d’Etat. Enfin des résultats pour l’ASCE. Gare à quelqu’un si on voit ce loufia dehors après quelques temps de prison. On tient à l’oeil le MPP et ses gars.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 17:56, par y En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Je n’aime pas intervenir dans les dossiers judiciaires mais je trouve très chère la maison évaluée à plus de 300 millions.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 09:40, par Naa En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Je reste persuadé que cet argent ne provient pas des caisses de l’état ou même de la corruption mais bref.....

    Et puis même si cet argent est douteux, il faut reconnaitre au moins le mérite de Bouda de l’avoir investi au Burkina, dans son village et surtout n’avoir pas voulu le cacher.

    Il a donc fait tourné l’économie de son pays. Si le bien est évalué à 300 millions, vous avez probablement 18% de TVA qui sont revenu à l’état et au moins 30% de marge bénéficiaire pour les tacherons et entreprises qui ont exécutés le chantier avec probablement autour de 100 millions de salaires payés à des travailleurs.. Donc vous voyez que ce argent n’a pas bénéficié à Bouda seul, il a permis aussi à des gens de nourrir leurs familles et à des entreprises d’accroire leurs richesse.

    Bouda pouvait faire le choix d’investir ces sous à Lomé, à cotonou....., non seulement ça serait plus rentable et en plus ça serait ni vu ni connu.

    L’argent a horreur du bruit et la conséquence de tout ce tapage médiatique sur l’affaire bouda serait que l’on se retrouve dans une situation ou les capitaux iront développer d’autre cieux que les nôtres.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 18:49, par Jupiter En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Envers et contre tous, j’interviendrai pour dire ouvertement ici, que tout le monde semble plutôt se tromper cruellement ! Et si l’on ne se ravise pas à temps, face aux données et règles actuelles de notre combat contre la corruption , on risque imperceptiblement de se fourvoyer, en versant dans des ressentiments de jalousie, ou de convoitise inavoués. Et cela, parce que tout simplement, " l’autre se débrouille plus que nous, en disposant d’acquis sociaux qu’on n’a pas".Voilà qui tranche nettement avec notre instinct humaniste de tolérance africaine , au profit de la tendance impersonnelle, haineuse et matérielle importée d’occident .
    Autrement dit pour le cas de BOUDA, ancien et nouveau ministre, déjà dans le sérail de puis belle lurette, on n’avait point besoin de s’interroger sur l’origine de ses ressources, ayant servi à construire d’ailleurs un immeuble dans sa région, et son pays, qui ne peut que faire la fierté des populations. Et cela, parce que tout simplement, personne ne s’est encore nommément plaint, d’avoir d’une manière ou une autre, ètè victime d’un quelconque détournement ou manque à gagner, dû à l’érection de ce joyau. Allons messieurs de l’ASCE, cela ressemble plutôt à une démonstration de force, voire un bras de fer inutile, propre à dénigrer le ministre BOUDA, à l’affaiblir dans les rêts, à lui rabattre le caquet et à le sacrifier pour une vague cause, qui ne dessert que l’amour propre de quelques uns là-bas à l’ASCE. Encore une fois, rajustons le tir, pour ne pas nous orienter vers des règlements de compte inutiles. Bouda a suffisamment d’assises issues de son passé et son présent, et exemptes de tout justificatif, pour en arriver là. Ses émoluments actuels ne sauraient suffire à eux seuls, pour justifier officiellement son train de vie. Ce n’est qu’un innocent en vos mains, qu’il faudra songer à relâcher au plus vite, car il ne s’agit pas pour lui comme d’autres, d’argent liquide dont il dispose en caisse. Au delà du "juridisme" mesquin, soyons une fois au moins légitimistes, en analysant la finalité de nos actions pour la communauté et le pays, sinon croyez-moi, le Burkina sera perdu à jamais

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 19:02, par Jupiter En réponse à : Jean-Claude Bouda déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou

    Envers et contre tous, pour dire ouvertement les choses ici, tout le monde semble plutôt se tromper cruellement ! Et si l’on ne se ravise pas à temps, face aux données et règles actuelles de notre combat contre la corruption , on risque imperceptiblement de se fourvoyer, en versant dans des ressentiments de jalousie, ou de convoitise inavoués. Et cela, parce que tout simplement, " l’autre se débrouille plus que nous, en disposant d’acquis sociaux qu’on n’a pas".Voilà qui tranche nettement avec notre instinct humaniste de tolérance africaine , au profit de la tendance impersonnelle, haineuse et matérielle importée d’occident .
    Autrement dit pour le cas de BOUDA, ancien et nouveau ministre, déjà dans le sérail de puis belle lurette, on n’avait point besoin de s’interroger sur l’origine de ses ressources, ayant servi à construire un immeuble dans sa région, et son pays, qui ne peut que faire la fierté des populations. Et cela, parce que tout simplement, personne ne s’est encore nommément plaint, d’avoir d’une manière ou une autre, ètè victime d’un quelconque détournement ou manque à gagner, dû à l’érection de ce joyau. Allons messieurs de l’ASCE, cela ressemble plutôt à une démonstration de force, voire un bras de fer inutile, propre à dénigrer le ministre BOUDA, à lui rabattre le caquet et à le sacrifier pour une vague cause, qui ne dessert que l’amour propre de quelqu’un là-bas à l’ASCE. Encore une fois, rajustons le tir, pour ne pas nous orienter vers des règlements de compte inutiles. Bouda a suffisamment d’assises issu de son passé et son présent, exempt de tout justificatf, pour en arriver là. Ses émoluments ne sauraient suffire à eux seuls, pour justifier son train de vie. Ce n’est qu’un innocent en vos mains, qu’il faudra songer à relâcher au plus vite, car iil ne s’agit pas pour lui comme d’autres, d’argent liquide dont il dispose en caisse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés