Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente» Henry Ford

ON EN PARLE : Une benne écrase un jeune homme à Ouaga

Accueil > Actualités > On en parle... • • jeudi 25 août 2011 à 02h11min

Un grave accident de la circulation s’est produit le 24 août 2011 sur l’avenue Babanguida, à la hauteur du centre de santé Saint Camille à Ouagadougou. Il s’agit d’une benne-remorque qui a mortellement heurté un jeune homme de 19 ans. La victime se nomme Zakaria Compaoré et est un mécanicien. Selon les témoignages recueillis sur place, la victime et trois de ses camarades conduisaient une voiture de marque Toyota Corolla en panne vers un garage. Zakaria avait pris position hors du véhicule et manoeuvrait le volan pendant que ses camarades à l’arrière le poussaient.

C’est ainsi que la benne-remorque, dans sa course, a heurté mortellement le jeune homme qui s’est, dès cet instant, trouvé coincé entre les deux véhicules. Il a fallu l’aide des riverains pour le faire sortir de cette situation. Malheureusement, les pompiers, alertés, n’ont pu sauver le jeune homme qui a succombé à ses blessures. Quant au chauffeur de la benne-remorque, il a pris ses jambes à son cou au regard de la gravité de l’accident. Les camarades de la victime, eux, sont sortis indemnes.

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 25 août 2011 à 16:11, par PENSEE En réponse à : ON EN PARLE : Une benne écrase un jeune homme à Ouaga

    On ne cessera de nous relater les accidents de circulations au Burkina. Et si l’on prenait les mesures pour amoindrir les dégats.
    Si la police nationale contrôlait les heures de sortie des camions remorques, des camions citernes et autres transporteurs point lourds qui obstruent les voies aux heures de pointe et de descente.
    Le ministre des transports devrait mettre l’accent également sur l’état des routes. Pourquoi ne pas interdire l’avenue Banbanguida aux transporteurs poids lourds (camions remorques, des camions citernes) ? Il y va de la vie de tous les citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 07:39, par kader En réponse à : ON EN PARLE : Une benne écrase un jeune homme à Ouaga

    on ne cessera pas de vor des stuatons pareille dans mon faso.j ai fait un mois au faso et j avais pitie.pas de respect pour les pietons.certains chauffeurs osent dire que la route est a eux.j ai honte

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : agir vite et avec subtilité pour prévenir la prolifération de milices
Développement : SOS pour la route Pouytenga-Bogandé
Santé : Il n’y a pas d’épidémie de dengue, rassurent les services de santé
Menace de mouvement d’humeur ce vendredi au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (ex hôpital Blaise Compaoré)
Procès du peuple contre la Françafrique : Le rendez-vous de Ouagadougou a tenu ses promesses
Transport aérien : L’un des nouveaux avions d’Air Burkina est arrivé à Ouagadougou
Portées disparues : Fati et Mounira ont été retrouvées
Attaques terroristes contre le Burkina : Les Burkinabè de France se mobilisent
Portées disparues : Fati et Mounira
Ouagadougou : L’échangeur du Nord sera inauguré le 15 novembre 2018
Archidiocèse de Ouagadougou : Des groupes de spiritualité sanctionnés
Franc-maçonnerie : Alain Roger Coeffé remplace Djibrill Bassolé à la tête des « Maçons » burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés