Accueil > Actualités > Politique

Dernier ajout : 16 octobre.

Drame de la retraite au flambeau : le Chef d’Etat-major général des armées a rencontré la presse

 mardi 4 novembre 2003

En séjour à Bobo-Dioulasso à l’occasion de la fête nationale de l’Armée célébrée chaque année le 1er novembre, le Chef d’Etat-major général des armées le colonel Ali Traoré a jugé nécessaire de rencontrer la presse locale. C’était dimanche 2 novembre au Mess des officiers de la 2ème Région militaire.
Un seul sujet était à l’ordre du jour : l’incident qui a entaché la sérénité de la fête de l’armée dans la nuit du jeudi 30 octobre, en faisant de nombreux brûlés parmi les participants à la retraite aux flambeaux. Les (...)

Bado Laurent, député : "Je suis allé en politique pour que mon tercérisme soit connu de tous les continents"

 mardi 4 novembre 2003

L’air du temps au Burkina Faso est aux réformes politiques et institutionnelles. Réforme de l’Etat, décentralisation, couverture sociale des travailleurs..., autant de questions en "débat" et par rapport auxquelles les attentes sociales sont très fortes.
Sur toutes ces questions et bien d’autres sujets , nous avons approché le député Laurent Bado, juriste-administrativiste bien connu, pour qu’il nous donne son entendement. Un entretien détonnant , bien dans le style de l’homme.
On est passé de la (...)

Tentative de déstabilisation : le MBDHP exige de voir les détenus

 mardi 4 novembre 2003

Suite aux arrestations intervenues dans le cadre de l’enquête sur la tentative de déstabilisation, le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) a organisé une conférence de presse jeudi 30 octobre au centre national de presse Norbert-Zongo.
Il a été question avec les journalistes des activités effectuées par le Mouvement dans le cadre de la détention des accusés.
Dans sa déclaration liminaire, le président du Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP) M. (...)

Tentative de coup d’Etat : à propos de la garde-à-vue des conjurés

 mardi 4 novembre 2003

Après les propos du commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire de Ouagadougou, affirmant que les délais de garde-à-vue étaient "difficilement" respectables pour les "conjurés de septembre 2003" des voix se sont élevées pour crier au "déni de justice".
Un "puritanisme" juridique qui cache mal des desseins politiques et qui n’est pas loin de s’apparenter à du masochisme.
Depuis bientôt une semaine, la troisième sortie du commissaire du gouvernement, Abdoulaye Barry, défraie la chronique, dans (...)

Déclaration du CDP : Halte à la tentative de désinformation !

 mardi 4 novembre 2003

Suite à la découverte, en début octobre 2003, d’une tentative de putsch visant à déstabiliser notre pays et à le plonger dans les affres de l’aventure, les enquêtes ont conduit à l’interpellation d’un Burkinabé dénommé Norbert Tiendrebéogo, Président du Front des Forces sociales, parti dit Sankariste.
Il n’en aura pas fallu plus pour qu’une certaine classe politique, apparemment très mécontente de l’insuccès du putsch, se mette à servir à notre peuple une littérature moyenâgeuse dont l’objectif majeur est de (...)

Droits humains au Burkina Faso : le MBDHP fait l’état des lieux

 lundi 3 novembre 2003

Renouant avec la tradition et sa démarche à fixer pour l’histoire, l’état des droits de l’homme au cours d’une période donnée, le Mouvement des droits humains burkinabè, a présenté son rapport sur la question, vendredi 31 octobre dernier. Synthèse.
Le présent rapport du MBDHP, qui couvre la période 1996-2002, se décompose en quatre parties. La première partie du rapport délimite le cadre de l’analyse à travers un état des lieux des violations des droits humains au Burkina Faso. Elle recense les violations (...)

Situation nationale : attention aux dérives de l’opposition !

 lundi 3 novembre 2003

Un peu de retenue "messieurs" les opposants burkinabè ! L’image d’"assoiffés pouvoiritaires" que vous donnez à voir à l’opinion nationale dénature l’essence de la démocratie et réduit votre rôle à celui de "gueulards" et de signataires de communiqués et autres déclarations auxquels vous ne croyez même pas.
Et, c’est la démocratie qui est ainsi roulée dans la farine. Gagnée longtemps par un mutisme inexplicable qui traduit son incapacité à mener sa mission républicaine de contre-pouvoir, l’opposition dans sa (...)

43e Anniversaire des Forces armées nationales : la ville de Sya honorée

 lundi 3 novembre 2003

Les Forces armées burkinabè ont célébré du 28 octobre au 2 novembre 2003, leurs 43 années d’existence. Cette commémoration a donné lieu à plusieurs manifestations dont la grande parade du 1er novembre sur le boulevard Eboué qui a été présidée par le Premier ministre représentant le chef de l’Etat.
1er novembre 2003, l’Armée nationale du Burkina a soufflé ses 43 bougies et c’est Bobo-Dioulasso qui a eu l’honneur d’abriter les différentes manifestations entrant dans le cadre de cet anniversaire. Pour mémoire, (...)

43e anniversaire des Forces armées nationales : entre joie et peine

 lundi 3 novembre 2003

Les Forces armées nationales du Burkina ont commémoré leur 43e anniversaire le 1er novembre 2003 par une prise d’arme et des décorations à la place de la Nation de Ouagadougou.
Premier (1er) novembre 1960, 1er novembre 2003. Nos Forces armées ont 43 ans. Placée sous le thème de "l’intégration sous-régionale pour la paix et le développement’’ la commémoration de cet anniversaire de l’armée a débuté par la revue des troupes. Elle a été effectuée par le colonel Christophe Ilboudo de l’Etat-major général des (...)

Tissu social et tissu de mensonges...

 dimanche 2 novembre 2003

Les Burkinabè s’ennuieraient-ils au point de chercher à mettre le feu à leur propre case pour créer un peu de distraction ? Mais, quand on s’amuse à se faire peur, on finit par avoir peur de s’amuser.
Un feu de paille de gamin en mal de distraction peut vite devenir un gigantesque feu de brousse dévastateur. Notre pays a fait de grands bonds en avant, même si ici et là de grands travaux attendent d’être initiés pour occuper une jeunesse désoeuvrée aux perpectives peu reluisantes, même si çà et là les (...)

Putsch manqué : prétexte pour vieilles rengaines oppositionnelles !

 dimanche 2 novembre 2003

Presque un mois après la révélation de la tentative de putsch déjoué, l’opposition continue à tenir un discours dont la pertinence politique reste à mille lieues de l’ambition qu’elle dit vouloir incarner.
Après l’arrestation de Norbert Tiendrébeogo, sa thèse de tentative de liquidation de l’opposition devient le leitmotiv recherché comme si elle pouvait répondre de chacun de ses membres. Cette solidarité envers et contre tous, est peut-être de principe, mais lorsqu’il s’agit de remise en cause de (...)

Norbert Tiendrébéogo, victime de l’opération "large ratissage" ?

 dimanche 2 novembre 2003

Ouaga la rumeur semble avoir totalement pété les plombs avec cette affaire de tentative présumée de coup d’Etat. Si on s’amuse à la suivre dans sa frénésie pour alpaguer les victimes à ratisser, on risque d’y perdre la boule. Sans retenue, elle n’arrête pas de mettre en cause les personnes les plus inattendues.
Ce n’est plus maintenant les seuls politiques de l’opposition qui seraient dans le collimateur. Les Kouamé Lougué, les Yé Bongnessan, les Mélégué Maurice Traoré, auraient déjà été entendus et (...)

Tentative présumée de putsch : les démarches du MBDHP

 vendredi 31 octobre 2003

Le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des Peuples (MBDHP) a donné une conférence de presse sur la tentative présumée de putsch, le jeudi 30 octobre 2003 à partir de 9 heures au centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ).
Halidou Ouédraogo a échangé avec la presse sur les activités de son organisation depuis les événements du 7 octobre 2003, date à laquelle l’opinion publique a été informée d’une tentative de putsch.
Après sa déclaration du 14 octobre 2003, notant son scepticisme sur la (...)

Nationale 1 : Blaise en clando sur l’axe Boromo - Ouaga

 vendredi 31 octobre 2003

Cher Wambi,
Demain 1er novembre 2003, la communauté chrétienne surtout catholique fête la Toussaint. Au "Pays des hommes intègres", elle aura une touche particulière, avec la commémoration du 43e anniversaire des forces armées nationales, placé sous le thème : "L’intégration sous-régionale pour la paix et le développement".
Cette année, c’est la ville de Sya, où l’on attend près de 2500 militaires, qui sera à l’honneur. Au nombre des invités, des militaires marocains, togolais, ghanéens et béninois entre (...)

Les demandeurs de visas sont victimes de gels budgétaires

 vendredi 31 octobre 2003

Un mois à peine après la présentation de ses lettres de créance au président du Faso, Son Excellence Francis Blondet, nouvel ambassadeur auprès de notre pays a entrepris de visiter les organes de presses. Après donc Sidwaya, le successeur de Maurice Portiche était dans nos murs hier jeudi 30 octobre 2003 à partir de 11 h 30.
Excellence, qu’est-ce qui vous amène à l’Observateur Paalga ce matin ?
• C’est le souci de connaître les moyens de la presse écrite burkinabè. J’ai conscience que la presse, les (...)

Tentative de coup d’Etat : le gouvernement burkinabè au corps diplomatique

 vendredi 31 octobre 2003

Les diplomates et les représentants des organisations interafricaines et internationales accrédités au Burkina Faso ont été conviés à une rencontre avec le gouvernement, jeudi 30 octobre 2003
Ce rendez-vous d’échanges a été consacré à la récente tentative de coup d’Etat : les faits, la procédure suivie lors de l’enquête de police judiciaire, les résultats des différentes investigations et l’instruction en cours au niveau du tribunal militaire. 36 diplomates ont assisté à cette rencontre présidée par le (...)

CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 29 OCTOBRE 2003

 jeudi 30 octobre 2003

Le Conseil des Ministres s’est tenu le mercredi 29 octobre 2003 en séance ordinaire à partir de 9 heures sous la Présidence de son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, autorisé des missions à l’étranger et procédé à des nominations.
I - DELIBERATIONS
I-1 Au titre du Ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques
Le Conseil a (...)

Tentative présumé de putsch : Blaise entre le marteau et l’enclume depuis 1991

 mercredi 29 octobre 2003

"Le militaire est un civil en tenue et le civil est un militaire en permission", avait-on coutume de dire sous la Révolution démocratique et populaire (RDP) que dirigeait le Conseil national de la révolution (CNR) présidé par le capitaine Thomas Sankara.
En d’autres circonstances nous avons relevé le caractère spécieux de cette formule en ce qu’elle était un parfait artifice idéologique, destiné à masquer la réalité selon laquelle, le pouvoir était détenu par les militaires. De bras armé chargé de la (...)

Tentative de coup d’Eat : faux putsh, vrai complot ?

 mercredi 29 octobre 2003

Les Burkinabè vivent au rythme du coup d’Etat présumé et déjoué depuis le 7 octobre dernier. La première des choses c’est l’étonnement, pas pour la survenance du projet : les Burkinabè y sont habitués ; mais par l’ampleur qu’il est en train de prendre. Le déroulement de l’enquête laisse entrevoir une vaste conspiration qui réunirait militaires et politiques de toutes obédiences.
Si les indiscrétions faites ça et là se confirment, les enquêteurs vont effectivement "ratisser large" comme le prédit le (...)

Assemblée nationale : l’ambassadeur de Chine et Léonce Koné chez R.M.C. Kaboré

 mercredi 29 octobre 2003

Les ambassadeurs de Chine et France , le président du forum francophone des affaires chez le président Kaboré
Le président de l’Assemblée nationale, Roch Marc Christian Kaboré a eu une journée particulièrement chargée le vendredi 24 octobre 2003. En effet, il a successivement reçu l’ambassadeur de Chine à Ouagadougou, le président du comité national burkinabè du forum francophone des affaires et le diplomate français nouvellement accrédité dans notre pays.
Dès la matinée, le chef du parlement burkinabè ; (...)

Pages : 0 | ... | 8940 | 8960 | 8980 | 9000 | 9020 | 9040 | 9060 | 9080 | 9100 | 9120

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 16/10/2017

ARR : 1-2-14-3 NP : 00
ORD : 163 500
DES : 2 500
QUARTE V :
BONUS :

C G : 9 000
C P A : 3 000
C P B : 8 500
C P C : 2 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés