Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Joseph HAGE, consul honoraire du Liban à Ouagadougou : « L’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima »

Accueil > Actualités > International • • mercredi 5 août 2020 à 23h12min
Joseph HAGE, consul honoraire du Liban à Ouagadougou : « L’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima »

De gigantesques explosions dans le port de Beyrouth au Liban ont fait plus de 100 mort et quelques 4000 blessés le 04 août 2020, plongeant encore plus le pays dans la détresse alors qu’il affrontait déjà une grave crise économique. Sur ce drame, nous avons recueilli par Internet la réaction du consul honoraire du Liban à Ouagadougou, M. Joseph Hage, qui se trouve actuellement dans son pays d’origine.

Lefaso.net : Comment avez-vous vécu le drame ?

Le drame était énorme ; on n’aurait jamais pensé qu’au Liban, on peut un jour vivre une telle catastrophe. Je pense que l’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être à ma connaissance la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima. Le Liban a connu la guerre civile mais jamais de telle explosion ; au point que le son est arrivé jusqu’à l’île de Chypre qui se trouve à 200 km de Beyrouth. Les libanais ne comprennent pas comment s’est arrivé. Les premières informations que nous avons reçues officiellement disent qu’il y avait dans les entrepôts du port environ 2500 tonnes de nitrate d’ammonium. Les blessés se comptent à plus de 4000 et les morts sont plus de 100.

Quelles sont les répercussions au niveau de la communauté libanaise au Burkina ?

Il y a peut-être des libanais du Burkina qui ont perdu des parents ou des amis ou qui sont blessés. D’autres qui aimeraient venir passer leurs congés au Liban au mois d’août ne viendront pas après cette catastrophe. Il y a encore d’autres opérateurs économiques qui importent des marchandises pour le Burkina et qui ont perdu ces marchandises dans le port.

Comment vous organisez-vous pour faire face ?

Le Liban a lancé un appel au secours aux pays amis et effectivement aujourd’hui, le Liban a reçu plusieurs avions qui sont venus avec du matériel médical, des hôpitaux mobiles, etc. Et demain, le président français Macron arrive au Liban avec des techniciens pour analyser et apporter de l’aide technique aux techniciens libanais pour arriver à trouver la cause qui a déclenché cette grande explosion. D’autres pays frères comme les pays arabes apporteront de l’aide financière à leur petit frère comme ils l’ont toujours fait dans le passé.

Il y avait déjà une grave crise économique à laquelle vient s’ajouter ce drame ; comment voyez-vous l’avenir du Liban ?

Les libanais ont eu toujours des problèmes politiques et économiques et ils sont sortis toujours de leurs problèmes. Ils le feront encore une fois de plus et l’avenir du Liban ne peut être que florissant avec une remontée rapide de son économies et de ses finances. Dieu est grand et les libanais sont croyants et ils comptent sur lui d’abord et sur eux-mêmes.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés