Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • COMMUNIQUE | PHOTO D’ILLUSTRATION • dimanche 24 mars 2019 à 19h53min
Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha

Pour la mise en œuvre et le respect strict du couvre-feu instauré dans la province du Yagha depuis le 7 mars dernier, le haut-commissaire de la province, par le présent communiqué, décide de la fermeture temporaire des sites aurifères que compte la province à partir du 27 mars 2019.

Vos commentaires

  • Le 25 mars à 08:35, par CLEMENT YAMEOGO En réponse à : Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha

    Je pense que cette fermeture est pas la bonne solution.
    Fermer le site revient a créer des désœuvrés qui tôt ou tard feront face aux nécessités de la vie et seront plus attentives aux sirènes des terroristes qui pourront recruter et endoctriner ces pauvres garçons .
    La solution aurait été de mieux encadrer l’activité et éviter que les retombés économique ne finances les activités terroristes.
    Je me demande très souvent si nos dirigeants sont compétents aux regards des décisions qu’ils prennent sans avoir évaluer objectivement le pour et le contre.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars à 10:24, par Moktar En réponse à : Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha

      Mr Clément je partage votre inquiétude. d’autant plus que les sites d’orpaillage sont devenus la principale source de subsistance des population. Mais espérons que c’est pour un nettoyage rapide et que les activités vont reprendre sans tarder, sinon la clochardisation des populations de ces zones est aussi un danger potentiel.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 14:25, par kouklouss En réponse à : Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha

    Mr clément ça été decidé pour mieux nétoyer la zone et la sécurisée aux bénéfices des memes populations. En terme clair c’est pour éviter les bavures et les critiques du MBDHP.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars à 13:32, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha

    Hummm en décidant de fermer ces sites que peuvent -ils bien espérer nos autorités ? Site fermé = site sans présence humaine donc pas de chance de trouver quoi que ce soit. Ils aurait du encadrer ces sites de sorte à ce que tout ceux qui sont sur le site soient enregistrés. Ils délèguent un bureau chargé de sensibiliser toute la population de sorte à dénoncer ou à conduire tout étranger on nouveau venu se faire enregistrer avant de rester dans le site. Dans une zone ou il n’ya pas de culture de contre saison je pense qu’il ya plus de mal a fermé ces sites, pour tout ceux qui connaissent le Yagha. En outre le rythme de vie des orpailleurs a tellement grimpé qu’il leur serait difficile de vivre sans l’or. Espérons alors un retour rapide sinon ça sera la pauvreté généralisée dans tout le YAGHA.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : « Nos troupes ont repris du poil de la bête », Chérif Sy
Terrorisme : Le Bénin, le Ghana et le Togo alertés sur la présence des djihadistes sur leurs territoires
Région de l’Est : Les nouveaux horaires du couvre-feu
Kongoussi : sept assaillants sèment la panique à Bam-village
Insécurité : Un gendarme tué dans l’attaque du poste de gendarmerie de Namssiguia
Point de presse sur l’opération Otapuanu : La déclaration liminaire du chef d’état-major général des armées
Burkina : Un gendarme tué dans l’attaque du poste de gendarmerie du camp des réfugiés de Goudebou
Opération « Otapuanu » : L’adjudant Franc Drabo inhumé à Fada N’Gourma
Est du Burkina : Un élément des forces de défense et de sécurité tué dans une embuscade
Région de l’Est : les horaires du couvre feu passent de 22h à 5h du matin à compter du 30 mars
Burkina Faso : Quatre gendarmes tués dans une attaque contre le poste de gendarmerie de Barani
Lutte anti-terroriste : Le Conseil de sécurité de l’ONU au chevet du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés