Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes

Dernier ajout : 24 mars.

Attaques terroristes au Burkina : 70 personnes tuées, 70 interpellées, des suspects toujours recherchés

 samedi 25 mars 2017

Le ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, a animé ce vendredi 24 mars 2017 un point de presse sur les attaques terroristes au Burkina Faso. Au total 70 personnes ont été tuées dans ces différentes attaques, autant de personnes ont été interpellées par les forces de défense et de sécurité, des otages sont toujours retenus et des suspects recherchés.
Longtemps épargné des attaques terroristes, le Burkina Faso est depuis le 4 avril 2015, dans l’œil du cyclone. C’est à cette date que les djihadistes se sont (...)

Attaques terroristes : Le ministre de la défense auprès des combattants blessés

 vendredi 24 mars 2017

Le ministre de la défense Jean Claude Bouda était, ce vendredi 24 mars 2017, au chevet des soldats blessés suite aux récentes attaques terroristes. Qualifiant sa visite d’un devoir en l’endroit de ceux-ci, Jean Claude Bouda a voulu rendre hommage aux valeureux soldats blessés sur le théâtre des opérations.
Difficile d’observer le soldat Assimi Compaoré dans son lit d’hôpital, sans s’imaginer l’ampleur de la douleur qu’il a ressenti ce fameux lundi 20 mars 2017. En effet, le lundi dernier, le (...)

Elimination physique de Harouna Dicko : Un pas de géant qui redonne espoir

 vendredi 24 mars 2017

C’est un pas de géant que viennent de faire les Forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Dans la nuit du 22 au 23 mars 2017, à Petega un village situé à une soixantaine de km de Djibo dans le nord du pays, Harouna Dicko, présumé auteur de plusieurs attaques dans cette partie du territoire a été mis hors d’état de nuire. Plusieurs personnes ont également été arrêtées lors de l’opération.
C’est une des tentacules du terrorisme qui a été coupée par les Forces de (...)

Attaques répétées dans le Sahel : le MPP condamne

 jeudi 23 mars 2017

Ceci est un communiqué du mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) sur la situation sécuritaire dans le Sahel burkinabé.
Le Bureau Exécutif National du Mouvement du Peuple pour le Progrès s’est réuni en session extraordinaire le mardi 21 Mars 2017 à 18h au siège national du parti sous la présidence du Camarade Simon Compaoré 1er Vice-Président du parti. L’instance dirigeante au lendemain de son 2e congrès ordinaire a fait une analyse de la situation nationale avec en toile de fond (...)

Nord : Le détachement militaire de Nassombou objet de tirs ce lundi 20 mars 2017

 lundi 20 mars 2017

Dans ce communiqué, la Direction de la communication et des relations publiques de l’Armée informe que le détachement militaire de Nassombou (45 km au Nord de Djibo) a été l’objet de tirs d’individus non encore identifiés ce lundi 20 mars 2017 aux environs de 11h10 mn.

Lutte contre l’insécurité : La Gendarmerie nationale reçoit 50 motos des mains de Simon Compaoré

 lundi 20 mars 2017

Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré a procédé ce lundi 20 mars 2017 à la remise de 50 motos à la gendarmerie nationale. Ces motos permettront aux pandores d’avoir une plus grande mobilité dans la lutte contre le grand banditisme.
Après la Police nationale qui a reçu 150 motos ce vendredi 17 mars 2017, c’est au tour de la Gendarmerie nationale de recevoir 50 motos des mains du ministre de la sécurité Simon Compaoré. Ces motos permettront de renforcer la capacité opérationnelle des gendarmes, et (...)

« Si on avait la possibilité de vaincre Malam tout de suite, on le ferait », confesse le Gal. Oumarou Sadou

 vendredi 17 mars 2017

« C’est la dernière question ! Je répète que c’est la dernière question », martèle le militaire de la direction de la communication et des relations publiques des armées. Il ne tient pas tranquille, écoute attentivement les questions des journalistes et les réponses du Chef d’Etat-major général des armées. Ce 16 mars 2017, à la fin de l’exercice ‘’Fintlock’’ 2017, le Gal. Oumarou Sadou s’est quelque peu ‘’lâché’’, « nous n’avons pas les moyens maintenant… ».
Ce lieutenant de la direction de communication et (...)

Lutte contre le terrorisme : 50 commandos Burkinabè « rodés » par Alpha Team 3116

 vendredi 17 mars 2017

C’est fini pour l’exercice multinational FLINTLOCK 2017. Pendant trois semaines, 50 commandos issus de la première région militaire ont été oints dans le moule des forces spéciales américaines pour lutter contre le terrorisme. De la théorie à la pratique, le détachement opérationnel Alpha Team 3116 constitué d’instructeurs américains, a partagé son savoir-faire. La fin de la formation est intervenue ce 16 mars 2017 au Camp général Bila Zagré de Kamboinsin, à Ouagadougou.
Du 27 février jusqu’à ce jour 16 (...)

Insécurité au Sahel : « Les dispositions sécuritaires sont en deçà de nos attentes », selon le SYNAPEP-B

 mardi 14 mars 2017

Ceci est une déclaration du Syndicat national des personnels des enseignements préscolaire, primaire et post- primaire du Burkina (SYNAPEP-B), sur la situation sécuritaire dans le septentrion burkinabè.
Depuis le 25 janvier 2017 dans la région du Sahel, des djihadistes qui avaient auparavant attaqué des positions de nos forces de l’ordre et de sécurité, s’en prennent au moteur de notre développement individuel et collectif à savoir l’éducation de nos enfants et les architectes de ce développement (...)

Situation sécuritaire au Burkina : Pour le MBDHP, « Trop, c’est trop »

 lundi 13 mars 2017

Le 03 mars 2017, une attaque perpétrée à Kourfayel, à quelques encablures de Djibo, dans la province du Soum a, de nouveau, endeuillé le peuple burkinabè et tout particulièrement les familles et les proches de Salifou BADINI et de Issa TAMBOURA.
En ces moments particulièrement douloureux, le MBDHP présente ses condoléances les plus attristées aux parents et amis des victimes ainsi qu’à la grande famille enseignante du Burkina.
Cette énième attaque intervenue dans le sahel burkinabè pose un véritable (...)

Insécurité au Sahel : Quand les députés envoient de mauvais signaux à la population

 samedi 11 mars 2017

Les villages de Nassoumbou, Diguel, Baraboulé, Goundoumbou, Kéréboulé, Tongomael, Kourfayel… ont reçu la visite des terroristes ces derniers temps. Ces séries d’attaques se sont souvent soldées par des morts d’hommes et de nombreux blessés. Les députés membres de la Commission défense et sécurité avait souhaité effectuer une mission pour apporter soutien et réconfort aux populations qui y vivent et travaillent. Mais, l’exécutif leur a suggéré de différer cette mission, estimant que le moment ne sied pas. (...)

Assassinat de Salifou Badini : Les syndicats de l’Education lui rendent hommage « en silence »

 samedi 11 mars 2017

Les 16 syndicats autonomes du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) ont organisé une marche silencieuse, ce vendredi 10 mars 2017, pour rendre hommage au directeur de l’école primaire de Kourfayel, Salifou Badini, assassiné devant ses élèves par des terroristes. La marche est partie de l’Education ouvrière jusqu’au MENA où le premier responsable, Jean Martin Coulibaly, a « partagé le deuil » avec les syndicats.
Habillés en noir ou banderoles noirs attachés au bras, des (...)

Assassinat de Salif Badini à Kourfayel : L’hommage des enseignants de Bobo-Dioulasso à leur collègue par une marche-meeting

 samedi 11 mars 2017

Les enseignants de l’Education de base de Bobo-Dioulasso à l’instar de ceux de certaines localités du Burkina ont rendu un vibrant hommage le vendredi 10 mars 2017 à leur collègue Salif Badini. A travers une marche-meeting de la bourse du Travail au gouvernorat des Hauts-Bassins, ces derniers ont dénoncé le silence des autorités gouvernementales face à l’insécurité qui sévit dans le Nord du pays et ont réclamé plus de sécurité pour leurs frères.
L’on se rappelle toujours que le vendredi 03 mars 2017, des (...)

« Le gouvernement a-t-il vraiment pris la vie des citoyens au sérieux ? », s’interrogent les organisations syndicales de la région du sahel

 vendredi 10 mars 2017

Ceci est une déclaration de la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) de la région du Sahel sur la situation sécuritaire dans cette partie du pays.
Le 02 Février 2017, les syndicats de l’éducation du sahel, par une déclaration, interpellaient le pouvoir du président Rock KABORE sur la situation qui prévalait dans le Soum. En effet, cela faisait suite à une série d’actes terroristes contre les Forces de défense et de sécurité (...)

Insécurité au Sahel : « Tout porte à croire que certaines sources ont été dévoilées », pense François Paul Ramdé de l’Union fraternelle des croyants de Dori

 vendredi 10 mars 2017

Au rang des acteurs qui œuvrent pour la promotion du dialogue et la culture de la paix au Sahel, figure l’Union fraternelle des croyants (UFC) de Dori. Longtemps, cette organisation a bataillé pour une coexistence religieuse et culturelle, notamment à travers des activités socio-économiques bâties autour du « bouli », ce puissant levier de développement à l’échelle village. Aujourd’hui, face à une situation sécuritaire délétère dans le Sahel, le coordonnateur de l’UFC, François Paul Ramdé, est conscient (...)

« Le gouvernement doit aller au delà des mots pour donner des gages d’assurance aux enseignants », Sema Blegné, SG du Syndicat national des enseignants africains du Burkina Faso

 jeudi 9 mars 2017

Originaire de Bourzenga (province du Bam), l’enseignant Salifou Badini est tombé la craie dans la main à Djibo lors de la visite des assaillants à l’école de Lessam, le 5 mars dernier. Dans une interview accordée à votre journal en ligne Lefaso.net, Sema Blegné, secrétaire général du Syndicat national des enseignants africains du Burkina Faso (SNEAB) a condamné cette barbarie et surtout réaffirmé leur disponibilité à œuvrer aux côtés des enseignants qui sont aujourd’hui dans une certaine psychose. (...)

Attaques terroristes au Sahel : Pour les syndicats, le gouvernement est responsable

 mercredi 8 mars 2017

Pour les syndicats de l’Education nationale, les autorités burkinabè sont responsables de ce qui est arrivé à Kourfayel car elles étaient prévenues et n’ont rien fait. Ils déplorent aussi que l’enseignant Salifou Badini ait été enterré dans l’anonymat.
La situation sécuritaire dans notre pays ne cesse d’être mise à rude épreuve dans la zone du Sahel qui a enregistré à nos jours une série d’attaques suscitant une grande inquiétude au sein des populations. En effet, après les multiples attaques des positions (...)

Terrorisme au Nord du Burkina : Une délégation gouvernementale réconforte les populations

 mardi 7 mars 2017

Une délégation du gouvernement burkinabè, conduite par le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, s’est rendue à Djibo, le lundi 6 mars 2017, pour présenter les condoléances de l’Etat aux familles éplorées et remonter le moral des forces de défense et de sécurité.
Le gouvernement du Burkina Faso est compatissant à la douleur des populations du Sahel éprouvées la semaine dernière par des attaques terroristes. C’est pourquoi, hier 6 novembre 2017, il a dépêché une délégation conduite par le (...)

Menaces terroristes : Des enseignants dans certaines localités de la province du Soum ont fermé les salles de classe

 lundi 6 mars 2017

Selon une source que nous avons contactée, des enseignants dans certaines localités de la province du Soum ont fermé les salles de classe. Beaucoup ont même fait leurs valises. A Foubé, un village qui relève de la province du Sanmatenga et à quelques kilomètres de Djibo, c’est la même chose. Salles de classe fermées et départ des enseignants. A la dernière minute, une rencontre est en cours avec la direction provinciale de (...)

Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

 lundi 6 mars 2017

C’est avec une profonde consternation et une inquiétude grandissante que la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) suit depuis peu, les attaques terroristes orchestrées dans la province Soum. La dernière en date qui a eu lieu le vendredi 3 mars 2017 à Kourfayel avec pour bilan, 2 morts dont le directeur de l’école de ladite localité, tué dans l’exercice de ses fonctions régaliennes n’a une fois de plus pas laissé le parti indifférent.
Cette fois, les terroristes s’en sont pris à un symbole très important (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 200

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 25/03/2017

ARR : 1 - 3 - 8 NP : 00
ORD : 206 000
DES : 10 000
TIERCE V :
BONUS :

C G : 95 500
C P A : 22 000
C P B : 7 000
C P C : 1 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés