Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Groupement central des armées : Le Colonel-major Oumarou Sawadogo aux commandes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Valentin Kaboré (stagiaire) • mercredi 13 février 2019 à 15h38min
  Groupement central des armées : Le Colonel-major Oumarou Sawadogo aux commandes

Le nouveau chef du Groupement central des armées a été installé dans ses fonctions le 13 février 2019. La passation de commandement entre le commandant sortant et celui entrant a eu lieu dans l’enceinte du Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou.

La mission assignée au nouveau commandant du groupement central des armées est entre autres, la résolution de la question sécuritaire qui se pose avec acuité. Il place son mandat sous le signe de la continuité mais entend jouer sa partition pour une plus grande cohésion de la troupe en termes de confiance au chef et de discipline militaire pour plus d’efficacité et d’opérationnalité.

La passation de commandement

En rappel, le Colonel-Major Oumarou Sawadogo, Commandeur de l’ordre de l’Etalon, a fait ses premiers pas au Prytanée militaire du Kadiogo de 1972 à 1981, où il a reçu sa formation initiale. De 1982 à 1985, c’est l’Académie royale militaire de Meknes au Maroc qui l’accueille. De retour au pays, il est intégré à la Brigade d’application des officiers de Kamboincé (Burkina Faso) en 1991.

Après des cours de perfectionnement des officiers subalternes à l’Ecole d’application de l’infanterie à Thiès au Sénégal en 1994, il regagne de nouveau le Maroc pour y suivre des cours d’Etat-major au Collège d’enseignement supérieur-Kenitra de 2001 à 2002.

Les plus hautes autorités militaires étaient présentes à la cérémonie

Enfin, il marque son passage au cours supérieur de Défense à la Fuhrungsakademie de la Bundeswher à Hambourg en Allemagne de 2008 à 2010.

Au bercail, il a occupé le poste de Commandant de compagnie à la Garde nationale et a également servi à la Direction de la coordination interministérielle au Secrétariat général de la Défense nationale et au cabinet du ministre de la Défense.

Depuis le 20 février 2015 jusqu’à cette passation de commandement, il était directeur des sports des armées, et délégué au sein du CISM/OLAO/OSMA.

Valentin Kaboré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue social : Gouvernement et syndicats se séparent en queue de poisson
Grève du SYNTSHA : Le syndicat satisfait de la mobilisation des militants
Justice : Les greffiers reprennent du service pour compter de ce 20 mai
Circulation des poids lourds à Ouagadougou : Les chauffeurs routiers demandent l’accès à la Circulaire
Blocage des sorties de Ouagadougou par les poids lourds : La mairie s’explique
Grève du SYNTSHA et du SYMEB : Les services de santé paralysés à Gaoua
Kanré /Ganzourgou : Un nouveau CEG offert par Christian children’s fund of Canada
Petit séminaire Notre Dame d’Afrique de Koudougou : Appel à mobilisation pour les 60 ans
Bobo-Dioulasso : Grève des agents de la santé humaine et animale
« Nous avons été sages jusqu’à aujourd’hui, mais attention… », avertit le président de mois des Centrales syndicales, Yamba George Koanda
Mouvement des agents des eaux et forêts : Vers une pénurie de bois de chauffe et de charbon de bois ?
Grève du SYNTSHA : Le service minimum n’est pas assuré partout
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés