Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

Cinquantenaire du Fespaco 2019 : Les autorités belges annoncent leur soutien à l’organisation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > FESPACO 2019 : 26e édition, édition du Cinquantenaire • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • dimanche 20 janvier 2019 à 14h43min
Cinquantenaire du Fespaco 2019 : Les autorités belges annoncent leur soutien à l’organisation

La délégation du Fespaco, présente à Bruxelles, a rencontré, le vendredi 18 janvier 2019, la Fédération de la Wallonie-Bruxelles. Dans l’après-midi, elle a échangé avec la cinémathèque de Bruxelles. Ces audiences entrent dans le cadre de la célébration du cinquantenaire du cinéma africain à Ouagadougou. A la sortie des audiences, les deux partenaires ont rassuré la partie burkinabè de leur présence et de leur soutien à l’organisation du Fespaco 2019.

Les responsables du Fespaco multiplient les rencontres en vue de séduire le maximum de partenaires. Le vendredi 18 janvier 2019, le président du comité d’organisation du cinquantenaire du festival, Yacouba Traoré ; le délégué général du Fespaco, Adiouma Soma ; et leurs collaborateurs ont été reçus par la Fédération de la Wallonie-Bruxelles et la cinémathèque de la ville. Au niveau de la Fédération de la Wallonie-Bruxelles, les responsables se sont engagés à soutenir le Fespaco.

A cette édition, leur participation sera un soutien aux films que la fédération a soutenus, qui ont été sélectionnés par le Fespaco. C’est l’exemple du film « La miséricorde de la jungle ». L’acteur, Marc Zinger, est un Belge. Selon Fabrice Sprimont, chargé de mission, l’appui budgétaire est en train d’être affiné. Il se chiffre autour de 13 millions de F CFA.

Une délégation de la Wallonie-Bruxelles est aussi attendue à Ouagadougou. Au niveau de la cinémathèque de la ville, le soutien est aussi au rendez-vous. Pour cause, le Fespaco, selon le directeur Nocola Mazznti, n’est pas seulement le festival le plus important du cinéma africain ; c’est aussi le festival par lequel une génération de cinéphiles en Europe ont connu le cinéma africain. Il a révélé que les films primés au Fespaco sont bien accueillis en Europe.

Le cinquantenaire du Fespaco est donc l’occasion d’ouvrir une fenêtre sur le plus grand festival du cinéma en Afrique. C’est aussi l’occasion d’ouvrir une grande fenêtre sur les grands classiques du cinéma africain qui leur tiennent à cœur. Pour l’occasion, toutes les archives de la cinémathèque, a confirmé le responsable, seront mises à la disposition du Fespaco. La cinémathèque va aussi apporter son expertise pour la restauration de certains films.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 janvier à 16:03, par Mafoi En réponse à : Cinquantenaire du Fespaco 2019 : Les autorités belges annoncent leur soutien à l’organisation

    Vous comprenez pourquoi nous,les Africains resterons toujours à la traîne.On nous déroule tout ce cirque cinématographique muet avec cette forte délégation burkinabè qui est allée rencontrer la fédération de la Wallonie-Bruxelles pour un butin de 13 millions de FCFA alors qu’au même moment,nos oiseaux voltigeurs carnassiers ont sûrement cramé en billets d’avion,transports urbains,hôtels 5 étoiles,restaurants gastronomiques,perdiems etc....autant que la dite somme.Allez-y comprendre.C’est du grand n’importe quoi.En plus à l’ère du numérique,de la visioconférence puisque maintenant on est capable d’opérer un patient à plus de 10 000 km,ces m’as-tu-vu auraient pu nous épargner leur cinéma qui relève du moyen âge surtout que je ne leur fais aucune leçon sur la gestion des maigres ressources du pays mais je leur demande simplement et à d’autres de mettre à jour leur logiciel

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
FESPACO 2019 : « On ne s’est pas encore accordé sur l’arrivée de Will Smith » (Georgette Paré, comédienne)
FESPACO 2019 : Synopsis de « Duga, les charognards », un film de Abdoulaye Dao et de Hervé Eric Lingani
Fespaco 2019 : La fondation Joseph Ki-Zerbo sera de la partie
Fespaco 2019 : Synopsis de « Desrances », un film d’Apolline Traoré
Apolline Traoré, cinéaste : « Pour moi, le plus gros succès d’un film, c’est l’engouement du public »
Fespaco 2019 : Trois films burkinabè à la conquête de l’étalon d’or
Alimata Salambéré, Première présidente du comité d’organisation du FESPACO : « Je pense que le cinéma africain a un avenir radieux »
Grande campagne de communication du Fespaco : Mission accomplie pour le délégué général et ses collaborateurs
Cinquantenaire du Fespaco 2019 : Les autorités belges annoncent leur soutien à l’organisation
Cinquantenaire du Fespaco 2019 : Un petit aperçu des activités du festival
Conférence internationale du Fespaco 2019 : A Bruxelles, des partenaires s’engagent à soutenir le 7e art africain
Cinquantenaire du FESPACO : « Nous sommes à un tournant décisif du cinéma africain », indiqu Souleymane Cissé, réalisateur malien
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés