Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Forestier tué à Tapoa Djerma : Salifou Sakandé repose désormais au cimetière de Gounghin

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé (Stagiaire) • mardi 15 janvier 2019 à 23h00min
Forestier tué à Tapoa Djerma : Salifou Sakandé repose désormais au cimetière de Gounghin

C’est ce mardi 15 janvier 2019 que l’agent forestier Salifou Sakandé, tombé le 12 janvier dernier sous les coups de machette d’individus non-identifiés à Tapoa Djerma, alors qu’il était en patrouille, a été inhumé au cimetière municipal de Gounghin.

Lors d’une mission de patrouille au Parc national W le 12 janvier 2019, l’agent préposé aspirant des Eaux et Forêts, Salifou Sakandé, accompagné d’un pisteur, a été attaqué par des individus. Le pisteur a été grièvement blessé mais l’agent forestier a succombé aux coups de machette de ses bourreaux, laissant derrière lui une femme et un enfant. Ce jour 15 janvier 2019, il a été conduit à sa dernière demeure, au cimetière municipal de Gounghin, à Ouagadougou. La situation du pisteur s’améliore, selon le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Bassière, qui ajoute que des mesures sont prises pour retrouver les auteurs de la forfaiture.

Né le 12 avril 1988 à Bérégadougou dans la Comoé, Salifou Sakandé a intégré la Fonction publique le 23 juillet 2016 en qualité de préposé aspirant des Eaux et Forêts, après deux ans de formation. Mis à la disposition du ministère de l’Environnement, il exerça d’abord à la Direction générale des eaux et forêts avant d’être affecté, le 9 avril 2018, à la Direction régionale de l’environnement de l’Est. A la Direction régionale, il est mis à la disposition du poste forestier de Tapoa Djerma où il est chargé de la gestion du Parc national W jusqu’à ce jour fatidique du 12 janvier 2019.



Le quatrième agent forestier tué depuis 2016

Le ministre de l’Environnement, Batio Bassière, présent à l’enterrement, a présenté, au nom du président du Faso et du gouvernement, ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et souhaité prompt rétablissement à l’agent pisteur. Il souligne au passage que de 2016 à maintenant, c’est le quatrième agent forestier qui a été abattu au cours de l’exercice de ses fonctions.

Il rassure le corps des Eaux et Forêts de l’engagement du gouvernement à apporter des solutions idoines à ce problème récurrent. « Pour l’instant, on n’était pas préparé en termes de formation militaire des forestiers parce qu’on avait affaire à de simples braconniers ; mais aujourd’hui, la donne a changé et par conséquent il faut renforcer la formation et l’équipement à la hauteur de la situation qui prévaut », promet le ministre. Il invite aussi les populations à une meilleure collaboration avec les forces de l’ordre car, dit-il, « le citoyen lambda est un militaire en civil et le militaire un citoyen en tenue ».

Le directeur général des Eaux et Forêts, Paul Djiguemdé, a également présenté ses condoléances à la famille de la victime, avant de rappeler la noble mission que les forestiers accomplissent au quotidien, au péril de leurs vies.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]


Etienne Lankoandé (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne agricole humide 2019-2020 : 5 800 000 tonnes de céréales attendues
Affaire interruption violente d’une conférence de presse à Bobo : Le député Moussa Zerbo appelle à la retenue et à la tolérance
La Poste Burkina Faso : Reprise du travail ce lundi 27 mai 2019
Me Gilbert Ouédraogo communie avec ses frères musulmans : « Le dialogue des religions, nous l’avons appris dans le berceau »
Ministère de l’Education nationale : Le redéploiement consensuel du personnel en discussion
Tolérance religieuse : L’ATR /DI interpelle les Burkinabè
Forêt de Kua : « la coopération sino-burkinabè mal engagée » (Le Faso autrement)
Toulfé/Nord : Au moins 3 morts dans l’attaque d’une église catholique
Circulation des poids lourds à Ouagadougou : L’arrêté municipal réaménagé pour lever les contraintes
5e anniversaire du décès du juge Salifou Nébié : Le SAMAB réclame vérité et justice
Région du sahel : Le nouveau gouverneur Salfo Kaboré installé
ENSP : Vers la dotation de chaque région d’une école de santé publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés