Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Célébration du 11-Décembre 2019 à Tenkodogo : La diaspora du Centre-Est se mobilise

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • mercredi 16 janvier 2019 à 00h24min
Célébration du 11-Décembre 2019 à Tenkodogo : La diaspora du Centre-Est se mobilise

Ce lundi 14 janvier 2019, le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo, a reçu en audience une délégation du groupe de la diaspora du Centre-Est. La délégation est venue présenter au ministre la structure et ses projets pour la célébration du 59e anniversaire de l’indépendance, le 11 décembre 2019 à Tenkodogo.

La diaspora du Centre-Est veut apporter sa contribution pour une célébration réussie du 11-Décembre 2019 à Tenkodogo. Pour ce faire, un groupe a été créé le 8 avril 2018 en France, à l’initiative d’Emilienne Kéré. Il rassemble à ce jour un peu moins de 200 personnes, toutes ressortissantes du Centre-Est, résidant en Europe et aux Etats-Unis. A travers ce groupe, Emilienne Kéré a souhaité rassembler des personnes dynamiques, désireuses d’apporter leur pierre au développement de leur région et par ricochet du pays.

Dans la matinée de ce lundi 14 janvier 2019, une délégation de ce groupe a été reçue par le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo. Au menu des échanges, une présentation du groupe, mais également une présentation de ses projets pour la fête de l’indépendance à Tenkodogo.

« Le ministre de l’Intégration, c’est notre ministre, c’est notre porte d’entrée au Burkina Faso. Nous ne pouvons pas venir parler de projets aussi importants de développement durable sans passer par notre ministre. Nous aurons besoin de lui dans les prochains jours. Dans ce groupe qui est apolitique, nous avons notre propre politique sociale, mais nous devons et nous souhaitons travailler main dans la main avec les autorités locales. Voilà pourquoi nous avons rencontré notre ministre ce matin », a confié Emilienne Kéré, représentante du groupe.

Au programme du groupe pour le 11-Décembre 2019, il est prévu entre autres la construction de villas, comme dans les autres villes avant Tenkodogo. Un certain nombre de personnes s’y sont déjà engagées, a laissé entendre Emilienne Kéré.

Mais la diaspora du Centre-Est souhaite aller encore plus loin pour rendre mémorable la célébration du 11-Décembre dans sa région. « On est allé très loin dans la réflexion. Et à la différence des autres 11-Décembre, c’est qu’on ne va pas s’arrêter à la construction de villas. On veut améliorer le cadre de vie de nos frères et sœurs qui vivent sur place. La réflexion engendrée nous a amené à proposer des projets de développement durable : implanter des usines. Le 11 décembre, les usines ne sortiront pas de terre, mais au moins, il y aura des inaugurations des projets communs qui sont nés à partir de cette plateforme de la diaspora », précise Emilienne Kéré.

Pour fédérer encore plus ses adhérents, le groupe a sorti un signe distinctif. Il s’agit d’un bracelet fait avec du « Liuli pendé », le pagne avec la colombe, que les membres du groupe portent au bras gauche.
Avec une telle mobilisation de la diaspora du Centre-Est, il est fort à parier que Tenkodogo 2019 connaîtra un éclat particulier.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouvement d’humeur des greffiers : Les deux syndicats du corps trouvent légitime la lutte
Enseignement secondaire : Les examens blancs en voie de suppression
Commune d’Arbollé : « Il n’y a pas de crise d’eau », se défend le maire Boureima Ouédraogo
Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour la réconciliation nationale
Lutte contre le paludisme : « Maïa », la pommade anti-moustiques made in Burkina
Couverture sanitaire universelle : L’Union européenne apporte son appui
Collectivités territoriales : La commune de Diabo s’inspire de l’expérience béninoise
Arrêt de travail des avocats : Des perspectives d’un dénouement
Accès au logement : Une coalition d’associations demande l’apurement du passif foncier
Lutte contre le paludisme : 10 millions de moustiquaires seront distribuées à partir de juin
Union des producteurs semenciers du Burkina : Inoussa Ouédraogo prend les commandes
Médecins en spécialisation : Les arriérés de bourses PROFOS persistent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés