Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

31e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara : Mariam Sankara espère que les archives françaises vont faire avancer l’enquête

Accueil > Actualités > Société • • lundi 15 octobre 2018 à 00h50min
31e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara :  Mariam Sankara espère que les archives françaises vont faire avancer l’enquête


Messages

  • Bonjour a toi Grande Dame !
    Merci pour ce message aussi accessible a tous que profond de sens. Merci pour la combativite, merci pour l’exemplarite et merci a toi pour l’endurance. Merci egalement de nous rappeler ce riche heritage que nous a legue le President Thamas Sankara et qui nous permet de supporter avec enormement de peine sa disparition. Mieux vaut tard que jamais, c’est maintenant que nous apprenons a comprendre le sens de son combat. Que Dieu l’accueille dans son paradis reserve aux Hommes aux grands coeur qui ont vecu pour les autres.
    Merci Maman Mariam Sankara.

    • Madame ! Que dites vous sur les complices de Blaise compaore.
      Ces grands monsieur qui on accompagne Blaise pendant 27 ans ?
      Et aujourd’hui votre avocat fait partie des amis des amis de Blaise ?
      Madame vous devez ramené les enfants au pays maintenant !
      Ou vous aviez toujours yÿ6
      peur du change de mission du ministre de la justice
      De 1987 ???

    • Le monsieur était directeur de cabine
      et actuellement président par intérim d’un parti.

    • Et si ces amis de blaise ont aidé l’avocat à chasser blaise !

  • Du courage ma chérie. Ton message est emprunt de sens et d’engagement ? Que tous les burkinabé comprennent que le moment est venu de protéger ce qui nous est chers : notre pays.
    Je te laisse cette maxime en réflexion . "Si longue que soit la nuit, le jour viendra"

  • Par MALHONNÊTETÉ INTELLECTUELLE,et par PERVERSION MORALE Vous pouvez recyclée et dépeindre la fausse image de thomas sankara comme un homme de bien Mais comme l’histoire est TÊTUE de sankara elle retiendra l’image d’un IMPITOYABLE DICTATEUR,d’un sanguinaire INNÉ d’un MÉGALOMANE d’un ÉGOCENTRIQUE et d’un CRIMINEL qui a TERRORISÉ le peuple burkinabé pendant 4 ans Vive le 10-10.1987 Vive la LIBERTÉ Vive la DÉMOCRATIE Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protòge son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

    • Regardez-moi ce lasca....!!!!!!
      Je sais que tu es un griot sans foi mais de grace, il faut avoir un peu honte !
      Relis ton message et dis-moi si tu es happy, j’oubliais qu’un griot professionnel s’en fiche pas !!!!!!

    • En attendant et sans me lancer dans des comparaisons inutiles,c’est qu’après plus de 30 ans de son assassinat crapuleux,Thomas Isidore Sankara est et demeure une icône alors que ton bilaise kouassi né compaoré qui avait fait la pluie et le beau temps au Burkina Faso pendant 27 ans est jeté déjà dans la poubelle de l’histoire.Raison pour laquelle il était obligé de fuir sans honte pour se cacher entre la jupe de sa belle famille en CI et en prenant presto la nationalité de ce pays d’accueil pour échapper de répondre devant la justice ses nombreuses ignominies

    • Je me convainc maintenant que Lagui est un farceur, après avoir lu de telles insanités sur Tom Sank.
      Sans doute c’était lui qui avait rédigé le premier discours farfelu du Front Populaire, discours que même son "Neymar", redressera quelques jours plus tard. Sans doute Lagui ne connaît pas notre histoire.
      Je me souviens qu’on disait de son mentor qu’il était timide, taciturne, rancunier et calculateur. Avec lui nous avons souffert 27ans de terreur, de violence et de tueries avec son commando meurtrier devenu milice privée(RSP). Et comme toute force à une fin, là où nous, nous avions eu peur, nos enfants et petits enfants qui n’ont pas connu cette violence, les mains nues l’ont chassé en trois jours.
      Admettons que Tom soit tout ce que Lagui prétend qu’il était. Moi je retiens qu’au moins,Tom est mort debout comme un homme, il fit face à la mort, or le mentor de Lagui, a détalé pour se réfugier chez ses beaux parents, un comble pour un "Naaba".Pire il a pris la nationalité de sa belle famille... Là réside toute la différence entre les deux.

    • Mon frère tu viens de quelle planète ? si tu considères sankara comme un sanguinaire que dire de Blaise qui a sous ses mains plus de 300 burkinabé tués. Que Dieu épargne le Burkina des hommes comme toi. SANKARA est mort les mains vides Blaise a fuit avec des millier de millions qui auraient servi à développer le Burkina. Et rappel toi bien,Ton CDP est Mort et tu le sauras d’ici un an. Ton assassin de Blaise C attend le jour où Dieu le sauvera en l’appelant en enfer.

    • Je ne peut que vous souhaiter courage et les confier à DIEU en les rapelant que le mal se recompense.comme un proverbe africain le dit :"même si le sorcier a oublié,la mère de l’enfant ne peut pas oublier"

    • Je ne peux que vous souhaiter courage et les confier à DIEU en les rapelant que le mal se recompense. Comme un proverbe Africain le dit :"même si le sorcier a oublié,la mère de l’enfant ne peut pas oublier"

  • Ce qui est observable dans la lettre de Dame SANKARA, c’est son optimisme sur l’aboutissement du dossier SANKARA. Un optimisme qui peut être un abandon conscient ou inconscient de ce dossier ou de ce combat qu’elle mène depuis 1987. La fatigue est humaine. Pratiquement, c’est une moitié de la lettre qui parle de SANKARA, l’autre est un souci exprimé sur l’état de la nation. En cela , elle est soucieuse du pays. Huum ! Humm ! Wait and see !

  • Bien conservée la grande soeur, malgré la tragédie et le long et difficile combat pour perpétrer la mémoire du koro. L’intellect et le moral sont restés intacts, comme cela arrive lorsqu’on croit en quelque chose. Je me souviens de ta discrétion et de ton humilité. Les djanjoba et les fondations de ceci ou de cela, n’étaient pas ton truc ou votre truc. Ton mari est irremplaçable, car lui seul y croyait.
    Bon courage et reste toujours toi même.

  • Merci beaucoup Mme Sankara pour ce beau message.
    Pour la Patrie, l’Union est de rigueur.
    Être des adversaires politiques ne veut pas dire que nous sommes ennemis.
    Tous ensemble pour bouter le terrorisme hors de nos frontières.
    La Patrie ou la mort, Nous Vaincrons

  • {{}}vient toi meme prendre les armes ! Il faut venir sur le front

  • la lutte continue,il faut que les coupables répondent de leurs actes et donc qu’ils soient tracter jusque là ou ils se sont retranchés.veuillez voir la date de signature,car nous sommes d’abord au 14 octobre.

  • Veuillez revoir la date de signature du message ,une erreur certainement car aujourd’hui c’est bien le 14 octobre même si Montpellier est en avance par rapport à nous mais vu l’heure de publication de l’article je me dit quand même qu’il ya une erreur.Mais voilà message très limpide vivement que justice soit dite pour qu’en fin tout le monde ait la paix .

  • Merci pour ce message réaliste. Il faudrait qu’on juge Compaoré et sa horde afin que nos compatriotes meurtris puissent donner confiance à notre justice. Le peuple te supporte et serait toujours à tes côtés. Merci Mère nationale !!

  • Merci , tantie Sankara. Comme vous l’avez si bien dit, si cela est nécessaire, nous prendront tous, les armes. La patrie ou la mort a maintenant tout son sens.

  • Oui Mariam : ‘’’La patrie ou la mort nous vaincrons, a un sens. ’’’’Car, la patrie ou la mort nous vaincrons, était la devise choc de notre révolution inachevée.

    Cette devise lancée depuis le 4 Août 1983, elle résume les trois grandes dimensions de notre révolution qui était : ’’’’Sa philosophie de refuser la fatalité et transformer notre société sur la base du matérialisme. Sa politique était d’agir par le peuple et pour le peuple dans le cadre d’un pouvoir populaire. Son idéologie était la lutte de classe jusqu’à la dictature du prolétariat chargée d’écraser sans pitié toute classe exploiteuse.’’’’’ Voilà pourquoi la patrie ou la mort nous vaincrons a un sens.

    Célébré le 15 Octobre le jour de l’assassinat crapuleux du fils de tout le continent Africain, est d’allumer une lampe pour éclairer encore les idées de l’idéologue visionnaire qui était Thomas Isidore Sankara. Mais aujourd’hui plus qu’hier, le mythe Sankara est plus vivant que jamais. Il a défié le temps à tel point que l’enfant de Téma-Bokin paraît aujourd’hui comme le chemin, pour beaucoup de Burkinabè et de jeunes Africains.

    Même si des Burkinabé givrés et criminels en puissance ont aidé les valets des impérialistes dont Thomas Sankara dérangeait, et le tuer gratuitement, il y aura des milliers de Sankara pour continuer a développer ses idées et de ce qui est bien pour un continent qui demande à se développer pour nourrir son peuple et non des criminels en puissance. Mariam la justice sera fait pour notre PF, car d’autres payent déjà a la MACA. Et il y a aussi une certitude divine qui dit que l’on récolte toujours sur terre ce que l’on a semé, malgré la miséricorde de Dieu et la foi après le pardon de Dieu. Si tu as semé la mort, attends-toi à la récolter aussi. La patrie ou la mort nous vaincrons.

    • Très bien dit. Sankara a semé la mort et finalement lui aussi à récolté la mort. Que son âme repose en paix.

    • Quand on ne sait pas lire, on la ferme. Qui a dit que l’idéologue Thomas Sankara a semer la mort ? Ce sont tes mentors Blaise Compaoré et Diendéré, des criminels nés qui ont semé la mort dans notre pays. Soit franc et ne désinforme pas les critiques fondées des autres.

  • Merci maman Sankara. D’une part si Sankara a pu réaliser ce qu’il a fait c’est qu’en arrière plan il avait le soutien et la compréhension de sa femme. Il n’est pas commun de nos jours de voir des femmes soutenir leur maris dans un dépouillement total pour le bien de la masse pauvre. Sankara aimait son peuple et toi aussi sans doute. Beaucoup de femmes d’ailleurs induisent leur maris dans l’erreur en les poussant (consciemment ou inconsciemment) à l’avidité, la cupidité parce demandant beaucoup le luxe. Merci encore pour ce beau message plein d’amour et d’espoir pour notre cher Faso à tous. Repose en paix Président Sankara.

  • Les burkinabé de bon sens feront mieux de fermer cette page de Thomas SANKARA. Tous les Benewende ont craqué les os du gars il n’a plus de tombe. Je crois que sa femme devra soccupe d’elle maintenant que de passer tout son temps à vouloir réveiller les cadavres. Aucune révolution dans ce monde n’a jamais abouti parce que les hommes ne sont pas des montons qu’ils faut conduire avec un seul bâton. En plus c’etait une révolution de jeunes officiers et non une révolution populaire comme il le faisait entendre. A un moment donné après l’euphorie il s’est retrouvé seul avec sa révolution. Hors ceux qu’il a fait tué il y’a le fait que le licenciements et les dégagements ont endeuillé beaucoup de famille. Il y a beaucoup à dire faisons balle à terre parce qu’on n’est pas a l’abri avec les terroristes qui nous assomment chaque jour.

  • Ce qui est la vraie revolution est marche. Le peuple se mettra debout comme un seul homme pour nettoyer ce pays le débarrasser de tous les délinquants qui ont suce le sang des honnêtes citoyens. A commencer par le voleurs de parcelles et les voleurs transformés en OSC. Nous avons les mette hors état de nuire. SANKARA n’a pas fait de révolution il était simplement un révolté et ça ne marche pas comme à moins quil ai le pouvoir de redessiner la carte du monde et changer les races. Ce qui n’est pas possible.
    Là où le bas blesse c’est que la majeur partie des burkinabé sont tous malhonnêtes méchants des vampires.
    Mais la bonne morale va revenir parce que il n’y a pas 33solutions de sen sortir il faut rester digne et réaliste.

  • Merci pour ce beau message assez équilibré. Vous êtes une grande dame qui impose le respect.

    Je demande aux internautes de ne pas considérer les écrits de ladji adama, il faut l’ignorer ; en fait il veut vous détourner du sujet, lui même ne crois pas en ce qu’il dit. concentrez vos énergies sur ce qui est important , les idiots sont partout et veulent qu’on fasse attention à eux,

  • Justice à TOMSANK, je suis pas optimiste que nous l’aurons avec ce régime. Ils doivent être indirectement liés sinon nous prouver le contraire !

  • Courage Mme SANKARA, vous allez triompher parce que depuis la nuit des temps, le mensonge n’a jamais eu le dessus sur la vérité. La mère de Norbert ZONGO est morte sans avoir pardonné aux assassins pyromanes de son fils et François COMPAORE paiera tôt ou tard ses crimes. Dans ce Burkina, les hommes forts de l’époque disaient " si tu fais, on te fait et il n’y a rien", des idiots qui ont traversé la cour de l’école et qui pensaient que les lois de la nature s’appliquent seulement aux pauvres et aux hommes faibles. S’ils n’avaient pas fait l’école moderne, ils auraient eu certainement le temps de comprendre au village que la justice divine se met toujours en branle parallèlement à celle des hommes.
    Mme SANKARA, dans la cour du roi, il y a toujours des fanfarons et des fantassins. LAGUI ADAMA est de ceux-là. Ne considérez pas ces propos, nous sommes habitués. Il dit toujours le contraire de ce qu’il pense et de ce que nous pensons.

  • Brave dame que j’ai connu dans son bureau fleuri au CBC. . Toutes mes condoléances attristées en ce souvenir douloureux. Confie toi toujours a Dieu et laisse les politiciens jouer leur cirque. Puisse Dieu protéger vis enfants.

  • Bonjour ! On ne croisera jamais les bras sur les biens faits du Président Thomas SANKARA et aussi de connaitre la vérité sur sa mort tragique afin que les coupables soient punis. Mais là où je m’inquiète, trouvera-t-on la vérité et les coupables ?
    Je pense que non. Pourquoi ?
    je vais raisonner comme un enfant tout court. Si Blaise COMPAORE est le principal commanditaire de l’assassinat et que des gens l’ont accompagné dans sa rectification le 15 octobre 1987, ces gens sont des complices et doivent répondre. Et qui sont les complices ?
    Je ne dirai pas tout le peuple burkinbè, mais tous ces politiciens, dignitaires, chefs militaires et chefs coutumiers dont la plupart gouvernent le pays aujourd’hui. Ils sont en œuvre pour brouiller les pistes afin que le dossier Sankara ne soit jamais juger. L’ADN n’a pas été trouvé avec la complicité d’un des avocats du dossier.
    Quand Mariam Sankara espère que les archives françaises vont faire avancer l’enquête, il ne sera rien. Pas d’ADN, pas d’éléments dans le dossiers aussi.On fait quoi alors ?

    Au cas où le dossier sera jugé par hasard, de nombreuses familles vont porter à nouveau un deuil. SANKARA a endeuiller plus de familles que COMPAORE. On me dira que les assassinats de Tom SANK étaient légaux. A ces assassinats, s’ajoutent la destruction de milliers de familles par le dégagement et le licenciement des agents de l’Etat dont les séquelles sont visibles de nos jours. Des opérateurs économiques ont été ruinés,contraints d’effectuer des dépenses publiques ( constructions des villas et autres...) Je fut délégué CDR de classe au lycée de 1984 à 1986 mais pour moi, Thomas SANKARA doit simplement demeurer un héros, pas plus.

    • Neveux des ghanéens,
      Votre raisonnement est complètement faux et on ne peut plus malhonnête.
      Dite à toutes les personnes qui ont perdu un proche sous la révolution de Thomas Sankara de porter plainte auprès de la justice.
      Vous pouvez être contre Mariam Sankara, c’est votre droit. Mais, Mariam Sankara a eu le mérite de porter plainte en justice contre l’assassinat de son mari.
      Alors arrêtez de nous emmerder avec vos histoires de Sankara aussi a tué ; Sankara a fait ceci ; Sankara a fait cela.
      Sankara étant mort, toute action contre lui au pénal est automatiquement et mécaniquement éteinte. Enregistrez cela une bonne fois dans votre petite cervelle.

  • Merci pour ce beau message Maman Mariam SANKARA !soyez richement bénis

  • Madame, moi je ne vous écoute plus depuis longtemps. Je ne lis plus vos déclarations.Je trouve que vous vous moquez des burkinabè. N’importe lequel de nos petits enfants sait qui est Thom Sank, et ce qu’il a fait pour le Burkina. L’espoir que cet homme a inspiré à nous autres et partout ailleurs dans le monde,nos enfants voudraient le rendre réel un jour. Cependant, votre position ambigue m’amène à me poser des questions : votre exil « doré », meme s’il était dicté au début par un impératif de sécurité, ne se justifie absolument plus. Vous avez choisi de vous exiler, non pas dans un pays africain ou aux USA par exemple, mais en France, pays dont les dirigeants de l’époque ont initié le complot qui mena à l’assassinat du Camarade Président. Avec toutes ces années, vous vous êtes embourgeoisée, au point que Thom Sank lui-ême s’en retournerait certainement dans sa tombe. Vous avez coupé les ponts avec les masses laborieuses dont le sort s’est aggravé sous la férule humiliante du sinistrissime Blaise Compaoré. Vos fils, Phillipe et Auguste, adultes aujourd’hui comme moi, sont abonnés absents au combat que nous menons pour que justice soit rendue à leur père, et qu’en dites-vous, Madame Mariam Sankara ? Avec tout le respect que je vous dois, taisez-vous pour une fois et laissez les vrais amis de Sankara continuer le combat. Car nous savons que tot ou tard justice sera rendue à cet HOMME. Vive le Burkina Faso ! Danton.

    • - Danton, toute mes félicitations ! Elle-même comme son avocat mangent avec le nom de Thomas Sankara. En effet elle est au dehors là-bas et parle de Thomas ici. Les personnes que les burkinabè devraient écouter attentivement concernant Sankara alias ’’Gringo’’, ce ne sont pas Mariame Sankara, ni Me Bénéwendé, mais plutôt Boukary Kaboré alias ’’Le Lion’’ qui a combattu et perdu toute sa personnalité a cause de Thomas Sankara. Il aurait simplement fait comme beaucoup, se ranger avec Blaise Compaoré et aujourd’hui, il serait dans le sérail et bien respecté en plus. Et poutant personne ne pense à lui dans tout ce brouhaha que développe et entretien Me Bénéwendé.

      Par Kôrô Yamyélé

    • Cher ami Danton je ne comprends pas ce que tu racontes. Il m’apparait que tu sembles accuser pour accuser. Beaucoup d’interventions generales reconnaissent la valeur de MME SANKARA Je puis me tromper…. Mais tes accusations me semblent trop gratuites pour te laisser raconter ce que je consideres comme du n’importe quoi.

      Te t’es tu déjà posé la question pourquoi Mme sankara a du se refugier en France ? Et justement surtout pas dans un pays africain ? Et ce serait lequel pays africain ? T’es tu déjà posé la question pourquoi la famille sankara ne se fait pas tant entendre ? En tout pas assez, de ton avis. En quoi la famille ou Mme sankara a une position ambigue ? Tu qualifies son exil "d’exil doré", sais tu ce que veut dire etre un exilé pour tout etre humain ? Ecoute tous ceux qui vecu dans l’exil. Pour avoir suivi l’exil de Valere Somé, il en dit bien tout le mal que represente un exil pour toute personne qui y est contraint.

      Tu penses qu’aujourdh’ui il y a securité au burkina tout simplement parce que Blaise a fui ? Les evenements ne te disent pas le contraire ? Meme dans l’exil tu n’es pas en securité. Je te l’assure.

      Oui les occidentaux ont appuyé et suscité et soutenu cet assassinat, mais saches que ce fut d’abord l’oeuvre et l’action par des africains qui ont exigé d’avoir la tete de thomas. Pourquoi Sankara a survecu 4ans jusqu’à ce que Jacques foccart et sa clique de la francafrique arrivent au pouvoir en 1986 avec Jacques Chirac. Il n’etait pas censé rester au pouvoir aussi longtemps ! tu sais ! Qu’ont fait ces presidents africians comme Houphouet eyadema bongo etc quand chirac est venu avec la cohabitation en france ? Et meme Kadafi ? Qu’ont –t-ils fait ? Dans quel pays africain tu veux qu’elle reside ? Pourquoi aucun pays africain n’a voulu d’eux ?

      Et puis cette attitude de la famille est plutôt a louer car Sankara n’est pas une propriete de la famille mais de tout le pays : son heritage politique et philosophique etc appartient desormais a l’afrique et a l’humanité entiere ?. La famille lutte pour connaitre la verité de sa mort tout comme n’importe personne lutte pour connaitre la verité de la disparition d’un membre de sa famille. Quitte a ce que d’autres personnes s’adjoignent a eux pour une lutte commune. Une fois justice rendue la famille pourra se joindre a la gestion de l’heritage politique de sankara. C’est mon point de vue. Mme sankara, auguste, philippe, paul, pascal, odile, blandine etc toute la famille peuvent individuellement prendre position sur la dimension politique en tant que citoyen. Mais pour l’heure ils doivent se preoccuper de la dimension justice.

      Tu es un peu leger a accuser ainsi Mme sankara et la famille. Mais je comprends ta hargne et ton impatience a monter au combat devant les freins a ce dossier. Mais justement pose toi la question pourquoi ca n’avance pas aussi vite que tu l’aurais souhaité et que cela t’agace. Ce n’est pas la faute de la famille. Regarde ce que sont devenus aujourdh’ui ces soi disants sankaristes qui sont en charge ce dossier et comment ca été conduit…. Alors quels soutiens a eu la famille sankara ? Le peuple burkinabe lui-même a fait quoi dans les annees qui ont suivi l’assassinat de son president ? N’eut été l’assassinat de Norbert zongo qui a reveillé ce peuple, blaise aurait gagné son pari de se faire pardonner cet assassinat crapuleux.

      Ne te laisse pas gagner par le decouragement, la rancoeur devant ce dossier. La revolution, c’est la maitrise de soi et la vigilance pour ne pas tomber dans les faux combats d’arriere garde qui nous bloquent et nous envoie dans de fausses pistes.
      Vigilance et clairvoyance mon frere. Attention à la diversion dans la lutte !
      Merci
      SOME

    • Merci mon ami SOME : Comme je dis très souvent, l’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser.
      En lisant Damis ça me donne de vomir : Mais il a mon indulgence car il parle des enfants de Thomas et Mariam dont je pense qu’ils ont les mêmes âges et n’a pas connu la galère d’une mère qui a mis en danger sa propre vie pour protéger ce qui la restait de plus chère après que les criminels en puissance ont pris sans raison la vie de son mari.

      Je suis témoins et peux confirmer que plusieurs portes des pays Africains se sont fermer pour Mariam et ses enfants. Ces pays ne voulaient pas que Diendéré Gilbert et Blaise Compaoré envoient leurs tueurs à gage pour éliminer des innocents qui étaient Mariam et ses enfants dans leur territoire, et c’était compréhensible, car Blaise Compaoré et Diendéré Gilbert qui disaient a l’époque que c’était Thomas Sankara ou eux, étaient capable tout. Surtout qu’ils ont voulu faire disparaître Thomas Sankara et tous ces gènes dans ce monde.

      Du Gabon ou Mariam a essayé, du Congo au Togo, le danger était permanant à cause de l’introverti et ses tueurs du RSP. Si les valets des impérialistes ont téléguidé nos propres frères a éliminé le fils de tout l’Afrique qui était le visionnaire Thomas Sankara, la France peut se laver les mains a l’eau de javel, car aucun Français n’était devant le pavillon du Conseil de l’Entente ce 15 Octobre 1987 a 16 heures pour tirer sur Thomas. Malgré toute l’humiliation que Thomas a donner à François Mitterrand pour le laxisme de la France envers l’Afrique au sommet Franco- Africain de Vittel, après sa mort c’est grâce a madame Mitterrand que Mariam et ses enfants sont en France, car D. Mitterrand était une femme de Cœur. Oui j’ai vu grandir et évolué dans l’amour d’une mère Philipe et Auguste : De Montpellier, ou dans d’autres pays pour des formations et études, Mariam les a tout donné. Pas dans un exile doré comme le criminel en puissance Blaise Compaoré aux bords de la Lagune Ebrié, mais dans la souffrance.

      Et je demande a quelques internautes de ne pas pondre des critique erronées avec des sujets qu’ils ne connaissent pas. Que pouvait faire une mère que de veiller sur ces enfants ? Le temps venu avec conscience tranquille, elle laissera ses progénitures de se battre contre les criminels en puissance. Pour l’instant le danger est toujours avec ces terroristes déguisés dont les pauvres enfants sont des proies faciles.

    • Une erreur s’est produite dans ma critique : Il s’agit de Danton au lieu de Damis. Toutes mes excuses a Damis.

    • KA et SOME soyez bref svp car nous les membres de ALC association des liseurs de commentaire on souffre beaucoup pour lire vu que le métier n’ais pas rémunéré soyez bref. cordialement

  • Il est temps pour vous de rentrer au pays . vous faites quoi en France. Vous passer votre temps à demander justice pour sankara , alors que ce dernier a fait des veuves et des orphelins durant les 4 ans de son règne. L a France n’est pas votre patrie. Je suis sûr que si Sankara était au courant que vous vous êtes réfugiés en France avec ses enfants , après son décès il vous aurait répudiée.

    • Tu me fait vraiment honte j’espère que tu es conscient de ce que tu dit.

    • SAPO : Quitte dans ce jeux macabre et laisse Mariam et ses enfants d’essayer de vous oublier pour la vie. Vous qui ont canardé gratuitement l’idéologue visionnaire Thomas Sankara, veulent encore que sa pauvre petite famille revienne dans vos filets pour en finir avec les gènes du fils d’Afrique ? Non SAPO allias Sapience LAgui, vous n’aurez pas cette occasion, car Dieu continuera à protéger la petite famille de Thomas Sankara. Souffrez, souffrez, et encore souffrez, vous y passerez tous devant la justice divine. Mariam continuera a protéger sa progéniture hors de vos griffes assassines.

    • Tu ne connait pas l’histoire de la révolution d’août 83 , va faire des recherches et tu comprendra ce que j’ai dit. La vérité blesse , mais elle ne tue pas.

  • le sorcier oublie vite,mais la famille du victime n’oublie jamais, seule la lutte libère. la patrie ou la mort nous vaincrons

  • la vérité n’a jamais tué personne en plus il faut savoir reconnaitre quand on a pas raison. madame je suis parfaitement d’accord avec "KORO yamyélé " et "MR DANTON". nous on est sur le terrain entrain de lutter au péril de nos vies pendant que vos enfants ,eux ,sont dans l’ombre.la charité bien ordonné commence par soi même

    SUIVEZ MON REGARD !!

  • Je voudrais seulement dire à Mme sankara que le mémorial n’est pas un bien familiale et dont par conséquent elle n’a pas à immiscer dans le projet.
    Votre opposition au site choisi pour la réalisation du mémorial pourrait contribuer à ce que vos enfants se révoltent contre tout le peuple burkinabé qui porte ce projet dans son cœur.
    C’est un projet pour honorer la mémoire d’un héro national et non un héro de famille et donc c’est une affaire d’état. Elle et ses enfants n’ont rien a voir dans le projet. D’ailleurs elle connait quoi du Burkina puisque vivant en France depuis une trentaine d’année.
    Au contraire elle devrai se réjouir qu’un tel projet puis être réalisé en l’honneur de son mari et d’exprimer sa reconnaissance à tout le peuple burkinabé.
    Il va falloir qu’elle ne se laissent pas manipuler. Si Elle veut bien le repos de l’âme de son mari il ne faut pas qu’elle rajoute de la discorde à la discorde qui règne depuis le décès de celui-ci.
    Mme sankara je vous demande de prendre mes propos comme une invite pour qu’enfin puisse régner la tranquillité et la quiétude dans votre vie.

  • A l’internaute BOSS et surtout Sapience, SAPO, et consorts regroupés sous des pseudos divers. Justement c’est à cause de vous autres qui ne savent pas lire une contribution enrichissante pour le forum, et pondent des dénigrements sur nos critiques fondées sur nos vécus et la vérité, que nous sommes obligé de bien expliqué ce que nous disons sans tabou.

    Attention BOSS, les mensonges se paient tôt ou tard, et ton ALC inventer pour nous dénigrer, n’est que de la manipulation pour berner nos lectrices et lecteurs depuis 2003 sur les Réseaux Sociaux, comme notre site préféré Lefaso.net. Maîtrisant à perfection sur nos critiques fondées sur des argumentions solides dont une internaute disait sur ce forum, ’’’’que sans Ka, Kôrô Yamyélé, M. Guirma qui n’est plus sur le circuit, SOME et tant d’autres de bonne foi, que deviendra le forum de Lefaso.net ?’’’’

    Vous autres qui n’aimez pas lire qu’à lire deux phrases d’une analyse pertinente, et se mettent à déverser des tombeaux d’injures et des dénigrements, je vous dit ici que les Contributions de Ka et de SOME sont conceptuellement structurés et s’adressent à un public d’un certain niveau intellectuel et moral auquel vous n’appartenez manifestement pas. Vous n’êtes pas obligé de nous lire.

    Alors Tenez-vous donc à distance de nos contributions pour que le forum de Lefaso.net de notre valeureux homme a la plume d’or qui est C. Paré et son équipe, soit un forum enrichissant pour le mieux vivre ensemble pour une éternité.

    • M. Ka, avec ou sans vous, le forum de Lefaso.net vivra. Ce que l’on vous demande, c’est d’être bref, concis, au lieu de nous inonder de logorrhées indigestes qui frisent des cours d’histoire approximatifs. Cordialement.

    • Danton : Qui es-tu pour me donner des ordres ? Je ne fais jamais attentions à des autos critiques au raccourci comme toi. Si un jour mon petit frère l’homme a la plume d’or qui est C. Paré et son équipe me dit de ne pas inonder son site avec mon idéale et ma vérité, j’exécuterai sur le champ. Qui est Danton ? Tout dont je te demande, éloigne-toi de mes critiques fondées et continu ton chemin si tu n’as rien à dire.

      Que connais-tu de la révolution inachevée de l’idéologue et visionnaire le fils de l’Afrique Thomas Isidore Sankara ? Toi tu te base sur des archives pour insulter ma sœur la camarade Mariam. Mais moi, j’ai vécu au cœur de la révolution inachevée du valeureux Thomas Sankara. Et je peux te résumer cette révolution avec des yeux fermés, une révolution qui était notre idéal et qui le reste encore.
      L’historien SOME qui essaye de vous donner le meilleur, et moi, on sait ou nous trouvé pour toute explication depuis 2003 la création de Lefaso.net, mais pas des pas des personnes qui ne savent pas lire comme toi. Tu dis fouiller pour trouver des renseignements, alors tu devais lire les pages idéologiques, surtout les principes de notre révolution, et qui les a relatées avant de venir sur un forum me dire des âneries. Daton qui veut insulter la révolution inachevée de l’idéologue Thomas Sankara, tu peux te permettre d’insulter ceux qui dévie de leur idéal pour vous faire plaisir, autrefois comme en 2013 -2014 un internaute national avec des critiques fondées sur des argumentations solides à convaincre qu’il est pour la justice et les luttes des classes, et aujourd’hui commence à patiner en oubliant son idéal, et se faire berner par vous les contres vérités. Toi qui est Fouineur, relit sur l’historique de Lefaso.net des critiques de certains internautes il y a 5 ans, et leurs critiques de nos jours, tu vomiras.

      Mais Ka reste Ka. Car, très jeune, j’ai appris qu’exister véritablement comme un être humain, c’est de vivre pour son idéal et se dévouer à cet idéal. Voilà ce que nous apprennent la vie et la mort : ‘’’S’accrocher à son idéal nous rappelle que l’humaine condition est brève et qu’il nous faut de toute urgence la dédier au mystère du don de soi pour l’Autre, pour la cité, pour un monde meilleur, afin de vivre toujours dans les cœurs reconnaissants et d’espérer l’accueil éternel du maître de Vie, Celui en qui tout naît, et vers Qui tout repart.’’’
      Alors petit Danton, quand Ka veut expliquer sa vérité sur le forum de Lefaso.net, il va jusqu’au bout sans raccourci.

      Que connais-tu de notre révolution pour se mettre en donneur leçon ? Je vais te l’apprendre : La révolution d’Août 1983 est le terme ultime de l’insurrection populaire déclenchée suite au complot impérialistes du 17 mai 1983 visant a endiguer la marée montante des forces démocratiques et révolutionnaire de notre pays. Et notre révolution d’Août 1983 dont tu es contre en se cachant dans ton masque, était une révolution qui présentait un double caractère : ‘’’Elle était une révolution démocratique et populaire. Elle avait pour tâche primordiale la liquidation de la domination et de l’exploitation impérialistes, l’épuration de la campagne de toutes les entraves sociales, économique et culturelles qui la maintiennent dans un état d’arriération.’’’ Oui Danton allias… toutes les révolutions qui surviennent de par le monde ne se ressemble point. Chaque révolution apporte son originalité qui la distingue des autres. Notre révolution, la révolution d’Août 1983 n’a pas échappé à cette constatation dont vous continuez a le revendiquer. Mais l’objectif de notre révolution consistait à faire assurer le pouvoir par le peuple. Et à cause des personnes comme vous qui voulaient barrer cet objectif, le premier acte de la révolution après la proclamation du 4 Août fut l’appelle adressé au peuple pour la création des comités de défense de la révolution (CDR.) Des personnes toujours vivantes avec le seul idéal de défendre les idées de Thomas Sankara comme mon jeune camarade Pierre Ouédraogo, peuvent confirmer ce que je dis. Danton, si tu as le courage, lit mes inondations, tu finiras par te sauver ou te noyer. Si tu n’as pas le courage de les lire, éloigne-toi de mes critiques fondées sur la vérité.

    • Mon ami ka, tous ces vautours et chacals affames de revenir se delecter de la depouille du pays burkina, il ne faut avoir aucune pitié avec cette sale engeance qui ont l’outrecuidance de venir donner des lecons quand ils ne sont que des ignares et des malotrus. Tu te poses la question qui sont-ils ? Oui ils sont ce que je viens de decrire. Le fasonet est ouvert et si ca les enerve de ne pas pouvoir ferrer le fer ideologiquement, qu’ils se taisent. Depuis que ces destructeurs de la revolution se croient revenir au pouvoir ils recommencent leur haine et arrogance : ils n’ont rien appris. En ont-ils la capacité de comprendre ?! Ils ignorent meme que les termes "morale et moralité" existent. Ils croient que le monde est pourri comme eux. Que nenni ! il existe encore dans ce pays qu’ils ont detruit quelques individus qui ont conservé une integrité morale, qu’ils soient morts ou vivants.

      "Mais Ka reste Ka. Car, très jeune, j’ai appris qu’exister véritablement comme un être humain, c’est de vivre pour son idéal et se dévouer à cet idéal. Voilà ce que nous apprennent la vie et la mort : ‘’’S’accrocher à son idéal nous rappelle que l’humaine condition est brève et qu’il nous faut de toute urgence la dédier au mystère du don de soi pour l’Autre, pour la cité, pour un monde meilleur, afin de vivre toujours dans les cœurs reconnaissants et d’espérer l’accueil éternel du maître de Vie, Celui en qui tout naît, et vers Qui tout repart.’’
      Alors petit Danton, quand Ka veut expliquer sa vérité sur le forum de Lefaso.net, il va jusqu’au bout sans raccourci
      ." C’est cela le burkindi, l’integrité, la dignité d’un etre humain digne de ce nom et vit l’ideal de ses convictions.
      On peut critiquer mais sur des bases solides comme tu l’avances.
      SOME

  • Je vais etre long, trop long pour certains mais je revendique « ma longueur » pour mon œuvre de bon samaritain
    Je ne vous comprends pas (SAPO, LE BOSS, DANTON) : où est votre probleme ? votre fameuse ALC , ca sert a quoi ? est ce parce que vous le faites gratuitement que vous vous chagrinez de la « longueur » de nos interventions mon ami ka et moi SOME. Donc si vous etiez payés vous n’alliez pas vous plaindre. Belle mentalité, belle moralité. Si vous ne pouvez pas contrer avec arguments contre arguments, inutile de vouloir museler par un stratageme. Mais nous savons pourquoi ces reactions ; c’est de bonne guerre !

    Vous vous plaignez parce que vous avez la paresse de lire ou a moins que ce ne soit parce que nos arguments vous genent et vous ne pouvez les contrecarrer.
    « Ce que l’on vous demande, c’est d’être bref, concis, au lieu de nous inonder de logorrhées indigestes qui frisent des cours d’histoire approximatifs » Tu parles de vous inonder de loghorees indigestes qui frisent le cours d’histoire approximatifs, c’est a croire que c’est toi qui ne comprends meme pas ce que tu ecris toi-même. Et tu le fais plus pour se gargariser de mots ; en quoi c’est indigeste, en quoi c’est de l’approximatif au niveau historique ? Vous n’avez rien compris de ce que c’est un forum. Je vous renvoie a l’histoire dans la Rome antique pour vous instruire d’abord de vos humanites (et en l’occurrence les antiquites romaines) avant de venir parler. Et dire que vous formez le comite de liseurs de commentaires du Lefaso.net : vous ne lui faites pas honneur, je le dis tout de go.

    J’ai déjà repondu par le passé a ceux qui se plaignent (plus precisement un individu) qui se plaignait de la longueur de mes interventions. Je ne reviendrai donc pas la dessus.
    Aux intervenants LE BOSS, SAPO et DANTON pour en venir a vos « attaques » contre Mme Sankara, que je vous dise une chose : certains prennent ce forum comme un defouloir pour regler leurs comptes qu’ils n’auront jamais le courage de le faire en face. Que vous n’aimiez pas Mme sankara ou la revolution, etc c’est votre droit. Mais je ne vous laisserai pas venir deverser vos insanites mensongeres d’ignares ici. Je suis sûr que si Sankara était au courant que vous vous êtes réfugiés en France avec ses enfants , après son décès il vous aurait répudiée.

    C’est parce que « les Contributions de Ka et de SOME sont conceptuellement structurés et s’adressent à un public d’un certain niveau intellectuel et moral auquel vous n’appartenez manifestement pas ». Les vautours et les aigles ne volent pas a la meme hauteur et ne peuvent donc voir la meme chose. Les bas-fonds de la bassesse ont été atteints par ce sieur SAPO : « Je suis sûr que si Sankara était au courant que vous vous êtes réfugiés en France avec ses enfants , après son décès il vous aurait répudiée. » ca ne vole meme plus bas, ca se vautre carrement par terre ! laissons les cochons se vautrer dans la boue car cela est leur nature.

    Vous volez tellement bas, a tel point le manque d’objectivité (vous n’avancez rien de factuel), la fatuité de des affirmations, etc me font croire a des anti revolutionnaires éjectés du train de la revolution et qui croient trouver l’occasion de se venger. Mais la verité est revolutionnaire : seuls les cafards adorent les tenebres et fuient la lumiere.

    Tu veux faire la comptabilite macabres comme le dit mon ka ? Qu’a cela ne tienne ! faisons les !et determinons les responsabilites de chacun des responsables du CNR : qui a fait quoi ? On n’a rien a cacher. Tu connais l’histoire de la revolution, nous aussi. « Tu ne connait pas l’histoire de la révolution d’août 83 , va faire des recherches et tu comprendra ce que j’ai dit. » Pourquoi aller perdre du temps a faire des recherches, alors que tu possedes l’information a cote : eclaircis ton idee au lieu de te refugier dans des non dits. Tu n’en seras que plus credible. Quelles informations doit-il aller chercher pour comprendre ce que tu dis quand tu ne dis rien.

    Personne n’a dit que mme sankara n’ a jamais clamé que la France était sa patrie (en dehors d’etre sa patrie d’accueil). D’ailleurs pose toi la question pourquoi ils doivent s’exiler. Mme sankara n’est pas votre « honte nationale » qui ne connait aucune tenue sociale. Je comprends que tu es excédé de voir cette courageuse famille sankara tenir encore debout et digne. Quand on pretend etre au pays en train de lutter alors qu’eux sont a l’exterieur, c’est un peu trop gros votre tactique.
    SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : L’échangeur du Nord officiellement ouvert à la circulation
Session ordinaire du CONAPGenre : Pour mieux appréhender le concept de budgétisation sensible au genre
Education bilingue au Burkina : Les acteurs s’accordent sur la nécessité d’adopter une formule unique
Hausse du prix du carburant au Burkina : Le MPP solidaire du gouvernement
Accord sur la facilitation des échanges : Le secteur privé en atelier de renforcement des capacités
Santé humaine et animale : Un programme de recherche validé
Lutte contre l’incivisme dans les établissements scolaires : Les délégués des élèves reçoivent une formation
Protection de l’enfant : L’ONG Educo plaide pour la mise en œuvre de « la Cellule de veille communautaire »
ZACA : "Tous les cas de parcelles simplement clôturées de terrains seront considérés comme non mises en valeur"
Communication inclusive : Des journalistes découvrent les mots appropriés pour parler des personnes handicapées
Procès du peuple contre la Françafrique : L’ONG Urgences panafricanistes attend au minimum 1000 personnes à la Maison du peuple
Plan international Burkina : Le projet Yewa pour booster l’autonomisation des jeunes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés