Journée mondiale de la poste : La SONAPOST déroule une série d’activités pour rappeler le rôle incontournable des services postaux

LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • mardi 9 octobre 2018 à 23h20min

La Journée mondiale de la poste est célébrée le 09 octobre de chaque année. A l’occasion, les postes de nombreux pays saisissent cette occasion pour lancer ou promouvoir de nouveaux produits et services postaux. C’est dans ce cadre qu’au Burkina, la Société nationale des postes (SONAPOST), pour célébrer cet évènement, organise une panoplie d’activités, à travers le pays. Placée sous le thème « la poste : livrer du bien au monde », la commémoration de cette journée vise à montrer le rôle des services postaux dans la vie des personnes, des communautés et les nouveaux défis à relever à l’ère du numérique.

Journée mondiale de la poste : La SONAPOST déroule une série d’activités pour rappeler le rôle incontournable des services postaux
Le Burkina Faso, à l’instar des 192 pays membres de l’Union postale universelle (UPU), a commémoré la Journée mondiale de la poste, ce 9 octobre 2018. A l’occasion, le directeur général de la SONAPOST, Nabi Issa Coulibaly, reprenant une déclaration du directeur général du bureau international de l’UPU, Bishar A. Hussein, a réaffirmé le rôle incontournable de la poste dans la vie des citoyens, par la fourniture de services de communication abordables, fiables et dignes de confiance.

La Journée mondiale de la poste est célébrée cette année sous le thème « La poste : livrer du bien au monde entier ». Un thème qui rappelle une fois de plus la nécessité d’améliorer les services postaux à travers le numérique, chose à laquelle les responsables de la Sonapost comptent s’atteler. A l’occasion, ils ont présenté de nouveaux produits qu’ils vont bientôt porter à la connaissance du public.

Directeur Général de la SONAPOST Nabi Issa Coulibaly

Pour le directeur général de la Sonapost, cette journée est une aubaine pour rappeler aux clients, partenaires, autorités et acteurs économiques que le secteur postal est plus que jamais déterminé à jouer pleinement son rôle en vue de récupérer sa position d’antan.

Cette journée a aussi été l’occasion de récompenser les lauréats du concours national d’écriture de lettre. Ce concours, organisé par la Sonapost, a connu la participation de plusieurs élèves des lycées et collèges du Burkina Faso, âgés entre 12 et 18 ans.

Pour ce concours, une production épistolaire en relation avec le thème « Incivisme des jeunes au Burkina Faso : causes, conséquences, solutions » a été demandée aux concurrents. Plusieurs élèves se sont fait remarquer par la qualité de leurs productions.

Chadia ouedraogo sur sa moto premier prix

C’est le cas de Chadia Wend-Kuni Ouédraogo du lycée de l’Alliance chrétienne. Agée de 15 ans et élève en classe de troisième, elle remporte le premier prix du concours composé d’une motocyclette, d’une attestation de participation, d’un compte d’épargne de 20 000 francs CFA, d’ouvrages littéraires et d’autres gadgets.

« C’est une opportunité pour moi de partager avec les autres ce que je pense du fléau de l’incivisme des jeunes au Burkina Faso, car j’en ai évoqué les causes, les conséquences et proposé des solutions ; ce qui m’a permis d’avoir ce premier prix », a confié Chadia, avant d’ajouter qu’elle prend l’engagement, devant le directeur général de la Sonapost, d’aider à sensibiliser au civisme.
Ce concours a permis de récompenser les dix premiers méritants et des prix spéciaux ont été offerts à certains établissements. Un prix spécial a aussi été décerné au plus jeune participant.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 octobre à 21:11, par Henri_Sebgo En réponse à : Journée mondiale de la poste : La SONAPOST déroule une série d’activités pour rappeler le rôle incontournable des services postaux

    Futilité !
    au 21ème siècle on ne peut pas faire sdes achats sur le net et se faire livrer son produit en toute quiétude !
    Monsieur le DG, les dames du GUICHET 16 vous fait mentir dèh !
    Comment peut-on appeler un destinataire de venir prendre son colis et lui dire ensuite que vous n’avez aucune trace de son paquet ? Que probablement il a été retourné !
    En l’espace d’un weekend vous retournez un colis pour lequel vous avez appelé ? c’est pas sérieux ! comme quoi le colis a fait plus d’un mois dans vos locaux ! Pourtant vous n’avez appelé q’une seule fois et 2-3 jrs après vous ne pouvez renseigner le citoyen sur son colis !
    C’est très décevant et pas digne d’un service postale au 21ème siècle.
    J’ai vécu la situation et en suis reparti très amer de vos locaux ce 1er octobre pour un appel reçu le 26 septembre à 10h47 (73606330) ; pourtant j’ai pris le soin de lui dire que j’était en mission et que je pourrai passer le lundi sans qu’elle n’est trouvé d’objection. Si je m’étais énervé et mal parlé, on allait dire "voilà un incivique qui outrage des agent dans l’exercice de leur fonction". Mais comme je suis tolérant !
    La promesse de me revenir avec mon contact laisser sur place est restée sans suite jusqu’à présent.
    A l’heure du tout numérique, il ne faudrait pas que les ordinateurs ne servent que pour jouer à "ZUMA" ou surfer sur Facebook.
    Je suis pas du tout content !
    Henri_Sebgo.

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 21:56, par Indjaba En réponse à : Journée mondiale de la poste : La SONAPOST déroule une série d’activités pour rappeler le rôle incontournable des services postaux

    J’ai l’impression que la poste au Burkina a mal négocié le virage du développement imposé par les nouvelles technologies. Voilà une boîte qui a elle seule pouvait embaucher plus de 2 millions de jeunes si elle était plus entreprenante. Voici des pistes : 1-le privé est en plein développement dans notre pays et le besoin de communiquer et de publicité s’impsosent aux entreprises :la poste peut distribuer quotidiennement l’information dans les 10000000de ménages que compte le pays contre bien sûr du gombo. 2-l’adressage n’est même pas à son début chez nous et la poste de concert avec le MATDS pouvait coller à chacun des 16million de burkinabé une adresse et une boîte postale. Cela aiderait à lutter contre le terrorisme et rapporterait surtout du fric à la poste. 3- Dans tous les ministères et ONG on parle de sensibilisation et de communication, la poste avec son réseau de 16 millions de boîtes postales récupérait le budget de communication et de sensibilisation de ces ministères et ONG. 4-le transport des colis est un business juteux que la poste a laissé aux compagnie de transport qui ne satisfont même pas 1% de la demande. Le transport des biens des centres de santé et des écoles est un gombo qui dort. 5-l’aide à l’organisation des élections.
    Depuis la confection du fichier jusqu’au rapatriement des P V en passant par la réparation du matériel électorale. 6- la formation des jeunes etc. Etc. Tout cela necessite que la poste se modernise et que cette poste se fasse un modèle simple, accessible, adapté à notre contexte et non une poste qui fonctionnerait comme en France ou aux USA.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 11:51, par Lionceau En réponse à : Journée mondiale de la poste : La SONAPOST déroule une série d’activités pour rappeler le rôle incontournable des services postaux

    Quelques propositions à la sonapost

    1- Mettre en place des alertes (mail ou sms) aux abonnés pour les réceptions de courrier, l’échéance des redevances.... Avec des messages du genre : ’Cher abonné, vous avez du courrier disponible dans votre BP XXXXXX. Provenance .... (Pays de provenance). Cela nous évitera la pratique du "allez voir si je n’ai pas de courrier dans ma BP)

    2- La ville de ouaga s’étend, étendre aussi le réseau des boites postales dans un premier temps à proximité des zones commerciales et puis dans un deuxième temps à proximité des zones résidentielles.

    3- Développer un service de livraison à domicile (Pour celui qui le veut, vous vous chargerez de suivre sa BP, et de lui apporter les courriers reçus chez lui ou à son bureau par exemple une fois par semaine.

    4- Développer aussi avec les opérateurs de téléphonie des paiements électroniques de vos prestations, en particulier les redevances annuelles. Personnellement ça me plairais de payer ma redevance par Orange money ou mobicash au lieu de me déplacer à vos guichets, même si il y a pas souvent grande affluence à ce niveau.

    5- enfin, le produit Boite postale reste encore un produit de luxe pour les ménages Burkinabè et véritablement trop cher (11 800 ). Promouvoir une offre sociale de BP
    Si Thomsank était toujours là, il allait vous aider avec un slogan du genre "Un ménage une boite postale" avec des prix vraiment bien étudiés pour que au moins le salarié moyens puisse disposer d’un BP pour sa famille. D’autant plus qu’il y a même des exigences légales et règlementaires à ce sujet.

    Bon courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 14:49, par par un ancien retraité En réponse à : Journée mondiale de la poste : La SONAPOST déroule une série d’activités pour rappeler le rôle incontournable des services postaux

    Mon oeil à la sonapost vrai mafia venez au guichet pour voir comment on accueil les clients j’ai été victime mal accuei en tant que client surtout les jeunes dames avec leurs problèmes de la maison elles reversenr ça sur les clients. Il faut revoir la-bas pourquoi pas mettre celles ou ceux qui ont l’espérence en matière. Si non ça va pas au niveau de l’accueil.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés