Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Bitumage de la route Koundougou–Solenzo : Le levé topographique a commencé

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 12 septembre 2018 à 20h24min
Bitumage de la route Koundougou–Solenzo : Le levé topographique a commencé

Le levé topographique des travaux de bitumage de la route Koundougou–Solenzo, dont le lancement est prévu pour fin 2018, a démarré le dimanche 9 septembre 2018, à partir de Koundougou. Elle est prévue pour durer un mois, pas plus, foi de Seydou Bancé, chef de mission. Les travaux s’étalent sur une distance de 72 km.

C’est effectif. C’est au PK 5, à l’entrée du village de Djontala, que nous avons rencontré une équipe de topographes avec un arsenal lourd, le lundi 10 septembre 2018. Selon Seydou Bancé, géomètre, chef de mission, ils n’ont pas plus d’un mois pour livrer les résultats de cette levée topographique à qui de droit.

Pour le moment, selon toujours le chef de mission, il n’y a pas de problème. Il nous a fait savoir qu’ils ont les encouragements des usagers de la route. Ces derniers leur demandent de faire vite pour qu’ils puissent voir le bout du tunnel. L’espoir naît avec cette levée topographique.

C’est une bonne nouvelle pour les habitants de la localité et les usagers de l’axe. Ils souhaitent donc plein succès aux travaux. Ils demandent aussi au ministère concerné d’opter pour une voie durable, et non pour « une voie calmante ». Ils attendent de voir le lancement et la fin des travaux.

Dans cette zone qui sera bientôt traversée par la voie bitumée, les usagers affirment que le désenclavement du pays est désormais en marche. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • Vivement que ce projet voit le jour. Nous sommes fatigue’s

  • Sans le désenclavement de Solenzo, les burkinabè resteront toujours affamés. Imaginez un peu quelqu’un qui est sans pirogue qui construit son grenier derrière un fleuve, il le rempli en période de décrue et va s’installer sur l’autre rive. Quelle sottise ! Pendant et immédiatement après les pluies, il ne peut que rester affamé.
    La richesse de cette zone est mal connue de nos autorités. Regardez un peu les statistiques, la population de Solenzo est au coude à coude avec celle de Tenkodogo en battant de loin celle de Dédougou (Chef-lieu de la Région d’appartenance) et de Banfora. Ce n’est pas pour rien tout ça. Il y a à manger et à gaspiller parce qu’on ne pas peut envoyer ailleurs faute de route. Mais comment accepter un gaspillage dans un pays comme le BF juste pour une question de route. Quelle poisse !

  • Encore un projet de blaise qui etait inscrit et negocie dans la scaad.Il faut relever qu’un reliquat de plus de 3000milliards de la scaad sur 7500 milliards de depart ont ete reverses dans le pndes.voila le point :
    - reliquat scaad dont le financement etait deja boucle=3000 milliards
    - programme propre candidat rock=5500milliards total pndes=8500 milliards
    - PPP hypothetique=10000milliards a ramener a qq milliards pour cause guerre contre les terroristes(dixit president AN).
    Il est temps d’arreter de vilipender l’ancien regime et blaise car c’est sur ses projets que le regime actuel vivote en attendant les projets dits du progres continu.

    • Mon cher Ami !
      Je veux juste te rappeler que le Burkina n’a pas été crée par le régime déchu de Blaise Compaoré ! Tu oublies même que Blaise est né trouver le Burkina, et il s’est basé sur des acquis d’autres, pour faire ce qu’il a pu, avec les lots de morts que nous connaissons !
      Mais pourquoi il n’a pas réaliser ledit projet ?
      Je t’invite à évoquer la pertinence ou non de ce projet, ce qu’il pourra apporter, etc.

    • Mon ami si tu veux rejoint Blaise en côte-divoire. Pourquoi il ne là pas exécuté ? Il ne sert a rien d’élaborer des des projets sans les exécutés. Si Roch aussi était venu pour élaborer des projets le développement viendra d’où ? L’administration est une continuité. Tu doit pas venir balayé du revers de la main ce que ton prédécesseur à fait.

    • Es-tu oblige’ de repondre a son poste ? C’est comme ca que les problemes commencent

  • Bjr WAR, ou bien GUERRE si tu ne comprends pas l’anglais. Pendant combien de décennies le programme du CNR a été utilisé par ton mentor pour exister après le crime odieux du 15 Octobre 1987 qui était son seul programme politique, c-à-d tuer SANKARA pour plaire à l’impérialisme et laisser piller le Faso. Souffrez que les carottes soient cuites pour vous, et cherchez à travailler pour vivre le reste de vos jours car l’occasion ne vous sera plus donner de voler et de tuer impunément. l’Etat est une continuité et les balivernes que tu racontes ne convint personne, et d’ailleurs vos butins devraient être saisis pour régler la dette extérieure du pays et des générations sacrifiées sans vergogne. A dieu les mafieux criminels

    • Mr le soi disant YAMSOBA souffre de comprendre qu’il faut que les laudateurs du MPP et sa "solution" arrêtent de vilipender les autres et véritablement se mettre au travail...Il est clair comme de l’eau de roche que plusieurs projet en cours de réalisation sont des acquis de Blaise ou de la transition....C’est normal l’état est une continuité...ce qui fait mal c’est de profiter du travail et des acquis de l’autre pour se faire une santé populaire et vouloir cracher dans sa soupe. Il faut un peu d’honnêteté..Quand on attaque le pays on dit c’est les autres ....les burkinabé sont devenus si myope que des gens excusent leurs médiocrité en accusant les autres et sans fondement d’ailleurs...Comme quoi " la vielle sorcière veut divertir les gens au sujet de sa sorcellerie en parlant des nuages aux loin" ..et même si Blaise était derrière ces attaques comme on le dit si bien. Comment ça se fait.... c’est que le pouvoir actuel n’est pas a même de protéger les Burkinabé contre lui ....du vrai n’importe quoi vos excuses fallacieuses sur des supposées collusions et accointances secrètes du régime compaore d’avec les diables. Il a fait ce qu’il pouvait pour garantir la quiétude de son peuple en son temps et les soldats ne mourraient pas autant comme des mouches nos frontières et nos villes étaient plus sur....Dites au régime MPP de faire mieux, sinon autant.. Quel que soit celui qui nous attaque, faite votre job point barre. "on veut la paix et la sécurité et c’est tout".. Toutes les excuses infantiles et les pleurniches on s’en bat les couilles...Blaise était si, Blaise était ça...on s’en fout...C’est pour ça qu’on l’a chasser a midi.. et c’est vous qui décever par vos résultats médiocre au plan sécuritaires ...vous du MPP la ........Heyiiiiii ....Heyiiiii ....Heyiiiiii....Heyiiiiii....Heyiiiiii...Hmbon

  • On s’en fou point barre mon ami. Tu peux dire à ton Blaise de faire ses route en C.I. Je suis des Banwas et je sais de quoi je parle. Je ne suis pas d’un parti politique parce qu’ils sont tous des démagogues mais sache que c’est une promesse de campagne de feu Salifou Diallo. On a tenu une rencontre avec salifou Diallo à Solenzo en 2015 avant la campagne lors d’une de ses visites. J’ai vu des gens ce jour quitter à pied Ban, Kié, Bèna, Djontala, Dissankuy pour venir à cette rencontre. Les jeunes des Banwas peuvent témoigner. Il (Salifou Diallo) avait dit ce jour. Je cite( Nous allons faire la route Koundougou-Solenzo- Sanaba-Dédougou. Mais cette route est longue et nous allons la faire en 2 phases. Nous ferons Koundougou- Solenzo d’ici 2020 et si nous avons la confiance de la population Burkinabè nous allons achever cette route. Si en 2020 rien n’est fait je quitterai le MPP et créer mon propre parti. Nous avons d’autre exigences pour faire fonctionner le pays dans d’autres domaines tel que la sécurité, l’éducation etc.... Population de Solenzo je vous le promets. Nous avons tous applaudit parce que Blaise nous avait promis au temps fois qu’il a participé aux élections présidentielles. Si Blaise avait ca dans son propragramme et il l’a pas fait nous on s’en fou.

  • On s’en fou point barre mon ami. Tu peux dire à ton Blaise de faire ses route en C.I. Je suis des Banwas et je sais de quoi je parle. Je ne suis pas d’un parti politique parce qu’ils sont tous des démagogues mais sache que c’est une promesse de campagne de feu Salifou Diallo. On a tenu une rencontre avec salifou Diallo à Solenzo en 2015 avant la campagne lors d’une de ses visites. J’ai vu des gens ce jour quitter à pied Ban, Kié, Bèna, Djontala, Dissankuy pour venir à cette rencontre. Les jeunes des Banwas peuvent témoigner. Il (Salifou Diallo) avait dit ce jour. Je cite( Nous allons faire la route Koundougou-Solenzo- Sanaba-Dédougou. Mais cette route est longue et nous allons la faire en 2 phases. Nous ferons Koundougou- Solenzo d’ici 2020 et si nous avons la confiance de la population Burkinabè nous allons achever cette route. Si en 2020 rien n’est fait je quitterai le MPP et créer mon propre parti. Nous avons d’autre exigences pour faire fonctionner le pays dans d’autres domaines tel que la sécurité, l’éducation etc.... Population de Solenzo je vous le promets. Nous avons tous applaudit parce que Blaise nous avait promis au temps fois qu’il a participé aux élections présidentielles. Si Blaise avait ca dans son propragramme et il l’a pas fait nous on s’en fou.

  • hummm le regionalisme quand t’il nous tient.
    A quand le butumage de la route GUIBA-GARANGO ?

  • La cité 1200 logements inaugurée par Bilaise El Fugitif était un projet de Thomas Sankara. Le stade du 4 Aout inauguré et baptisé par Thomas Sankara est un projet de Saye Zerbo et ainsi de suite.
    J’attends patiemment de voir le projet commencer et les Banwas iront dire merci au Rocco pour avoir tenu parole. Il peut rebelotter tranquilos pour un autre quinquennat sans avoir besoin de franchir une frontière avec l’aide de Barkhane comme l’autre.
    Les Banwas vous disent merci monsieur le President du Faso

  • Les politiciens de la province voire de la région sont les mêmes depuis 30 ans ce sont eux qui ont abuser des voix électorales de leurs parents pour venir occuper les postes à Ouaga et oublier leur région !

  • Attendez de voir, Boulsa aussi attend le début du bitumage de sa route mais rien ne dit que ça va se réaliser. La problématique des routes au Burkina est un défaut de programmation du ministère des transports et de travaux public. Les techniciens de ce ministère ne font rien pour désenclaver le pays depuis l’indépendance. Ils attendent toujours une volonté politique d’un candidat pour se positionner. Cependant, le ministère devait avoir sa propre politique du développement des routes dans son budget allouer chaque année. En France, Nicolas Sarkozy avait piloté le projet transport dénommé "Grand Paris". Il a même fait le lancement du projet, mais ce grand projet va se réaliser en 2030. Et le projet de "Grand Paris" n’appartient pas à Sarkozy mais un union des ingénieurs et des architectes (grandes écoles) en région Ile de France. C’est dommage qu’au Burkina même le WC familial devient un politique de candidat présidentiel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale de l’alimentation : Atteindre la « faim zéro » au Burkina, à l’horizon 2030
Acrobatie sur l’échangeur du Nord : Neuf jeunes interpellés et huit motos saisies
Ordre national des médecins du Burkina Faso : Le Pr Charlemagne Ouédraogo élu président
Hausse du prix du carburant : La CCVC en grève de 24h le 29 novembre 2018
Ecole privée de santé Sainte-Edwige : La 6e promotion de l’annexe de Dédougou prête serment
Conseil Supérieur de la Magistrature : Les conclusions des travaux de la première session ordinaire de l’année 2018
Journée mondiale de l’enfant 2018 : L’UNICEF donne la parole aux enfants
Ouagadougou : Le maire met en garde les personnes qui s’adonnent à des acrobaties sur l’échangeur du Nord
WaterAid Burkina Faso appelle à l’action suite à un rapport sur l’absence de toilettes décentes dans les écoles
8 mars 2019 : Le motif de pagne tissé de Nathalia Nikiéma désigné pagne officiel au Burkina
Assises nationales de l’Eglise-famille de Dieu du Burkina : Les Communautés chrétiennes de base au cœur des échanges
Commune de Ouagadougou : Bientôt l’énergie solaire à grande échelle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés