Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Bobo-Dioulasso : Des victimes retrouvent leurs engins volés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • mardi 10 juillet 2018 à 10h00min
Bobo-Dioulasso : Des victimes retrouvent leurs engins volés

Le commissaire de police Pakindsama Ouédraogo, du commissariat de l’arrondissement de Do, a animé une conférence de presse ce mardi 10 juillet 2018, à Bobo-Dioulasso. Cette rencontre avec les professionnels de médias, contrairement aux autres, n’est pas organisée pour présenter des présumés délinquants, mais pour restituer des engins volés à leurs propriétaires légitimes. Au total, neuf (09) victimes dont six (06) résident à Ouagadougou et trois (03) à Bobo-Dioulasso sont rentrées en possession de leur vélomoteur.

Tout comme Blaise Sanou, ce sont huit autres victimes qui sont rentrées en possession de leur engin qui leur avait été volé, ce mardi 10 juillet 2018, au commissariat de police de l’arrondissement de Do à Bobo-Dioulasso. Ces derniers qui, selon leurs dires, n’espéraient plus retrouver un jour leur engin volé, sont repartis tous heureux. « Franchement, je n’avais plus l’espoir de retrouver un jour ma moto. Je l’avais perdu à Dioulassoba lors des grandes funérailles. Aujourd’hui, je suis très content de l’avoir retrouvé et je ne peux que remercier les policiers et les encourager dans leur mission », a laissé entendre Blaise Sanou.

Embouchant la même trompette, Ibrahim Youssouf AG, de la ville de Ouagadougou, a félicité et remercié le commissaire Ouédraogo et ses agents pour le « bon boulot » abattu.

Pour le commissaire Pakindsama Ouédraogo, cette opération a été rendue possible grâce à la direction régionale du transport et de la mobilité urbaine des Hauts-Bassins et de l’IRAPOL (IRAPOL : Identification, Rapprochement, Analyse de Police qui est un projet de recherche et de sécurisation) à Ouagadougou.

Selon lui, c’est suite au procédure n*2017-090 du 16 novembre 2017 relative a l’affaire de vol, complicité de vol et de recels de vélomoteurs contre le nommé K.I et autres, qu’une quarantaine de vélomoteurs ont été saisis et déposés au commissariat de Do.
Ainsi, après avoir conduit les auteurs de vol et recels de vélomoteurs au parquet du Tribunal de Grand Instance de Bobo-Dioulasso, le commissaire et ses hommes ont poursuivis leurs investigations afin de retrouver les propriétaires de ces vélomoteurs. C’est ainsi que les recherches ont permis de retrouver neuf (09) des victimes dont six (06) résidant à Ouagadougou et trois (03) à Bobo-Dioulasso. Ces neuf victimes sont toutes reparties joyeuses avec leurs vélomoteurs.

A en croire les conférenciers, une vingtaine d’autres engins à deux roues avaient déjà été restitués à leurs propriétaires. Le commissaire a ainsi rappelé la population à rester vigilante et surtout à prêter beaucoup d’attention au moment de l’achat des engins à deux roues avec les revendeurs de seconde main, en prenant le soin de vérifier les numéros de série des vélomoteurs avant tout achat.
Aussi, il a demandé à toutes les victimes de faire les déclarations de vol dans les brigades de gendarmerie et les commissariats de police car après cette restitution, il restera toujours en dépôt vingt-huit (28) autres vélomoteurs dans les locaux du commissariat.

Par cette même occasion, le commissaire a réitéré leur demande au gouvernement à œuvrer pour l’extension du projet IRAPOL dans tous les services de police et de gendarmerie, grâce auquel les agents ont pu retrouver les neuf victimes. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Messages

  • Bon boulot a la police pour le travail abattu, maintenant je voulais faire une suggestion en ce qui concerne les engins volés et si on possibilité d’avoir un site spécial ou on publiera a chaque les numéros de chasis,la carte grise,la marque de ces engins ou les victimes pouvait avoir accès a tout moment afin de procédé a vérification. puisque le plus souvent les victimes n’ont pas de localité ils partout souvent privé des infos.

  • Bon boulot mon cher.
    Une fois de plus, félicitation à vous et à vos collaborateurs !
    Vraiment votre prénom rime très bien avec vos actions au quotidien.
    A bas les voleurs !
    Vivent les forces de défense et de sécurité !
    Vivent les groupes d’autodéfense !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouloud 2018 : Les fidèles de Diaradougou sensibilisés à l’amour du prochain
Identifiant financier unique (IFU) : La Direction générale des impôts lance la nouvelle version 3.0
Révocation d’agents de sécurité pénitentiaire : Les syndicats de magistrats et de greffiers invitent le gouvernement à reconsidérer les mesures prises
Technologie alimentaire : Le département de l’IRSAT en route pour une nouvelle accréditation
Cardinal Philippe Ouédraogo : « Tant que les pauvres croupiront à la porte de nos maisons, il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale »
Projet GIZ/Fafaso : Fada N’Gourma accueille son unité de production de foyers Roumdé
Cadre sectoriel de dialogue : Une session pour examiner et valider le dossier d’investissement sur la santé
Sud-Ouest : La coordination régionale de la Fédération des associations islamiques installée
Santé des enfants de 0 à 2 ans : Les journalistes invités à faire la promotion de la vaccination de la 2e année de vie
Droit international humanitaire en cas de conflit armé : Les instructeurs des Forces de défense et de sécurité renforcent leurs capacités
Initiative de la Grande Muraille Verte : La coordination rend visite au Faso.net
Administration publique burkinabè : Les cadres renforcent leurs compétences en gestion
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés