Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Burkina Faso : Les régions du centre Est et de l’Est attaquées dans la nuit du samedi 16 juin 2018

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 17 juin 2018 à 23h13min
Burkina Faso : Les régions du centre Est et de l’Est attaquées dans la nuit du samedi 16 juin 2018

Des individus non encore identifiés ont attaqué le poste de l’office nationale de sécurité routière (ONASSER) de Nadiagou dans la province de la Kompienga, dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin 2018 aux environs de 22h. Selon un bilan non officiel, cette attaque aurait coûté la vie à un agent et un autre a été blessé.

Dans la même nuit du samedi 16 juin 2018, l’on apprend que les postes de police et gendarmerie de la commune de Comi-yanga dans la province du Koulpelogo, localité située à 50 km de Fada N’Gourma ont été attaqués par des individus non encore identifiés. Selon une source sécuritaire locale, un assaillant aurait été abattu.

Lefaso.net


Communiqué de presse du Ministère de la Sécurité

Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin 2018, entre 22 heures et 24 heures, trois attaques ont été perpétrées par des hommes armés non identifiés d’abord au poste de contrôle de l’Office National de la Sécurité Routière (ONASER ) de Tindangou ( province de la Kompienga ) et simultanément au Commissariat de Police de District et à la Brigade de Gendarmerie de Comin-Yanga (province du koulpelogo ).

Au cours de ces attaques, nos Forces de Défense et Sécurité (FDS) ont opposé une farouche résistance aux assaillants, ce qui leur a permis d’abattre un des assaillants et de mettre ainsi en déroute les autres criminels qui ont pris la poudre d’escampette.

Du côté des FDS nous déplorons ,malheureusement, le décès de l’Officier Principal de Police Zongo Emmanuel, au poste de contrôle ONASER de Tindangou. Ces attaques ont également fait un blessé léger au Commissariat de Police de District de Comin-yanga.

Le Ministre de la sécurité salut la vigilance, la détermination et la prompte réaction des FDS.Il présente également sa vive compassion à la famille de l’Officier Principal de Police tombé les armes à la main et un prompt rétablissement au blessé.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle /Ministère de la Sécurité .

Messages

  • .
    Comme c’est curieux. Depuis plus de deux ans nos FDS se font tirer comme des lapins et les assaillants repartent sains et saufs, et depuis le mi-mandat de Rock et l’approche des élections de 2020 la tendance s’est inversée. Je dirais "tant mieux" et "que vivent nos forces de défense et de sécurité" si une petite voix ne me disait dans ma tête que ce foutoir insécuritaire est en partie orchestré par le pouvoir, qui envoie au front de fraîches recrues comme on envoyait les tirailleurs (sénégalais) en première ligne.

  • Tous mes encouragements à nos forces de l’ordre dans tous ces coins. Le seul problème de ces punaises qui agissent individuellement, c’est que leur extrémisme est le refus de la diversité de l’islam. Mais le peuple Burkinabé debout avec leur force de l’ordre les vaincront.

  • Le vrai problème, c’est que notre armée est politisée au sommet. Les ponts entre la tête et la base ont cédé à la corruption. Vivement que les politiciens militaires quittent les rangs de nos forces de défense et de sécurité.

  • Mon frère Echo évite les questions que tu ne maîtrise pas. l’assaillant à été abattu par un vieux ou bien un fraîche tu ne sais pas j’en suis sur. Union de prière pour nos fds pour vaincre les forces obscures.

  • Paix aux âmes et prompt rétablissement aux blessés !
    C’est triste pour les familles et le pays !
    À quand l’unité nationale et la fin des orgueils ?!
    Là se trouve le début des solutions.

  • Paix à l’âme du policier et prompte rétablissement aux autres.
    Voici des gens qui se battent jusqu’à perdre leurs vies. Pendant ce temps, d’autres jihadistes de l’Etat se dressent contre le gouvernement à cause de fond commun. Qu’on les envoie au front !!!
    Dieu bénisse le Burkina.

  • J’encourages bcp nos fds pas bcp d commentaire Dieu seul sait quoi faire donc paix aux âmes des victimes.

  • Il est vraiment inadmissible que malfrats se reclamants religieux commettent ces crimes. Mais que la population garde son calme et qu’elle reste unie en vu d’héradiqué la futur bâtisseur du Koulpélogo. Que les politiques se contentent de resoudre ce probleme que de se mettre en epreuve d’une extradition sans apport

  • Mes condoléances les plus attristée à la famille de l’officier tombé pour la patrie.Cependant,il convient de se poser qlqs questions élémentaire.1- Quelles sont les revendications des terroristes qui endeuillent notre pays depuis près de 3 ans ? 2- Sommes-nous devenus victimes collatérales de la guerre des autres qui se joue sur le sol national ?Enfin,n’a-t-on pas failli dans la protection du territoire pour cause d’un mauvais choix politique qui nous engouffre dans une voie sans issue car le pays n’a ni les moyens militaires ni économiques avec le risque de fragiliser le tissu social déjà mis à rude épreuve par l’insurrection et ses conséquences.
    Proposition:Avec humilité,il nous convient de revoir notre engagement dans la lutte contre le terrorisme d’abord sous l’angle régionale et internationale.Régionale:Le contexte régional montre bien qu’aucun des 2 pays frères le Mali et le Niger est en mesure de venir à bout du fléau, parce qu’il contient des revendications territoriales,phénomène que notre pays ne connaît pas heureusement.En fin, la solidarité régionale ne doit pas conditionner notre existence !Quant à la dimension internationale de notre engagement,il nous expose trop à l’ennemi.D’où la nécessité de revoir l’accueil des forces étrangères dans le pays et travailler plus pour la coopération militaire c’est en cela que nous serons le plus efficaces avec l’avantage de tenir en ordre la maison mère à l’abri des dangers permanents du terrorisme.

  • Que Dieu Lui-même console la famille de notre cher disparu, Emmanuel ZONGO ! Je crains que les djihadistes ne réussissent à implanter une katiba dans les forêts de l’est de notre pays. Comme nous le savons, ces forêts sont les plus importantes de notre pays en plus d’être des réserves de faune et de flore. Que Dieu nous vienne au secours !

  • Les FDS ne valent que ce que vaut le renseignement.

  • Honneur à l’officier de police Zongo qui est tombé les armes à la main.
    Finalement, il n’y a pas qu’au sahel que nos FDS sont régulièrement attaqués ? Question : les assaillants de cette triple attaque vont où après leur forfait ? Niger, Bénin où dans notre réserve ? Cela ressemble fort à l’attaque de Samorogouan où les malfrats vivaient dans la brousse.
    Pourtant un ratissage multilatéral avait semble t’il neutralisé certains ? Si ce groupe est connecté au groupe qui opère dans le sahel, cela veut dire que nous avons du pain sur la planche. Et les propos radiophoniques qui suggéraient de nous attaquer dans tous les sens pour rendre le pays ingouvernable prennent tous leurs sens.

  • C’est conique écho.la défense de ma patrie et pas ton pays passe par la jeunesse. Au prochain recrutement amène tes grands frères et grands parents.

  • Et pendant ce temps ceux qui sont dans des bureaux climatisés ne finissent pas d’être en grève

  • Que Le Seigneur tout puissant nous assiste et délivre le Faso.
    Courage à Toute sa population et particulièrement les forces de défense et de sécurité.
    J’ai déploré une situation qui m’a laissé un peu assoiffé. Hier vers 15h, j’ai tenté de joindre deux numéros que j’ai aperçu sur l’internet appartenant aux services d’urgences notamment nos forces de l’ordre et aucun ne passait.
    Si toute fois , il ne s’agissait pas d’un problème de réseau sur les deux numéros, il est temps qu’on revoit tout cela, la communication est très capitale dans ces temps qui courent , si on doit appeler pour une urgence et que personne ne te réponde c’est la catastrophe.
    Merci et bonne journée à Toutes et Tous les Burkinabés en toute sécurité.

  • Paix à l’âme du policier abattu.
    Comment ces "salauds" ont-ils pu disparaitre en amenant avec eux un important lot d’armes, des motos et un véhicule, en toute tranquillité. Tout laisse croire que les gendarmes étaient informés de l’arrivée de ces assaillants et avaient opté d’abandonner leur poste. Sinon la riposte aurait pu permettre de neutraliser certains d’entre eux. Peut-être que ces gendarmes n’étaient assez outillés pour contenir l’assaut de ces assaillants, ce qui serait dommage.

    J’ajoute ma voix à celles des autres pour demander aux populations, partout dans le pays, d’aider les FDS en signalant tout comportement suspect, la présence de tout individu ou groupe suspect. Il y va de la sécurité à nous tous. La sécurité est individuelle et collective.

  • courage à nos FDS Dieu seul sait ce qu’il nous reserve

  • Mes condoléances à la famille éplorée de l’officier de police. Que le Tout Puissant protège tous ses proches et console leurs coeurs.

  • Courage à nos FDS. Les délinquants ne vaincront point.

  • attaques a mains armées ou attaques terroristes ?

  • Tout d’abord, mes condoléances à la famille éplorée et à toute la nation entière. Prompt rétablissement aux blessés des attaques de la nuit du 16 au 17 juin 2018. J’invite toute la population du koulpélogo comme un seul homme, à se converger vers commin -yanga pour acclamer, glorifier, honorer, et surtout rendre hommage à ces vaillants combattants locaux qui dépourvus de moyens de défense dans une localité épargnée du développement ont commis l’exploit d’abattre un des assaillants sur ce sol protégé par nos ancêtres.

    J’espère que le Koulpélogo nouvelle cible des assaillants, entrant ainsi dans les zones dites rouges pourra être élu dans un quelconque programme d’urgence ? Wait and see

  • Qu’allah nous vien en aide

  • Ils sont au front, jour et nuit, bravant la canicule et les intempéries, se privant de sommeil, prêts à mourir pour notre sécurité. Contrairement à ces égoïstes de grévistes, assis au fréon et prêts à "tuer" le Pays pour leurs seuls intérêts.
    Dieu bénisse notre armée.
    Repose en paix, digne fils du Pays.

  • En tant qu’habitant de la région de l’Est il faut reconnaitre que nos FDS font le tout pour qu’on vaque à nos occupations et dormir tranquilement. Aussi j’en profite pour présenter nos condoléances à la famille du vaillant soldat disparu et à tous ses collègues. le problème de l’insécurité dans la région de l’est est plus un problème logistique car nos FDS manque de tous. Aussi il faut ajouter à cela le manque de communication de nos populations. Pour finir j’invite mes frères et soeurs qui collaborent avec les forces du mal à savoir que si l’on est coucher sur son dos et que l’on crache on recolte le crachat sur sa propre poitrine.
    Qu’ALLAH protège nos FDS !

  • Mes condoléances à la famille du policier et prompt rétablissement aux blessés. Mais je profite pour poser cette question : où sont passé les kolgwéogo ?

  • C’est vraiment décevant que les djihadistes nous ôte à chaque attaque une vie chère de nos FDS.Il faut que l’État donne des moyens conséquents à ces vaillants soldats pour que désormais à chaque attaque il n’y ait uniquement que des assaillants tués et non plus de FDS.

  • kan ds un pays on utiliz lè forç d sécurité pr maté lè grevist o lieu dalé dfendr lè population cè comça.
    kan il nya plus d éta ds un pay cè comça

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sécurité : L’envoyé spécial de la France pour le Sahel échange avec des autorités burkinabè
Gestion de crises : Une simulation d’attaque terroriste à Manga, en guise d’exercice
Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité
Komandjoari / Est du Burkina : Un conseiller municipal arrêté et un engin explosif artisanal mis hors d’état de nuire
Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes
Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré
Contingent burkinabè de la MINUSMA : Une attaque fait deux morts et cinq blessés
Attaque de la brigade de gendarmerie de Barani (Kossi) : Un assaillant abattu, un décès et deux blesses côtê FDS
Terrorisme au Burkina : Une caravane musicale pour soutenir les forces de défense et de sécurité
Ouagadougou : Simulation d’une attaque terroriste le mardi 16 octobre 2018 dans la zone du Stade du 4 août
Situation sécuritaire : L’atelier de mise en œuvre des recommandations de l’Assemblée nationale s’achève sur des notes d’espoir
Insécurité à l’Est : L’appel de la députée Elise Ilboudo/Thiombiano aux fils et filles de la région
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés