Opération anti-terroriste à Rayongo : De nombreuses questions en suspens

vendredi 25 mai 2018 à 16h00min

Ceci est la contribution de Youssouf Ouédraogo depuis Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) à la réflexion sur la lutte contre le terrorisme. Pour lui, il faut se poser « les questions de fond » et promouvoir la collaboration entre les États pour venir à bout du terrorisme.

Opération anti-terroriste à Rayongo : De nombreuses questions en suspens

Si la détermination et le patriotisme des Forces de défense et de sécurité (FDS) du Burkina Faso est certes à louer à juste titre pour la dernière opération de démantèlement d’un présumé réseau terroriste à Ouagadougou, nombreuses sont les questions en suspens.

Au regard de l’arsenal de guerre ainsi que de la logistique saisis, on peut s’inquiéter de la facilité avec laquelle le pays est désormais infiltré par les forces du mal et à quel point la vulnérabilité des institutions s’exprime.

Si on s’en prend gratuitement aux réseaux sociaux (comme pour camoufler les carences de gestion, alors que les réseaux sociaux ont contribué au premier plan au coup d’État insurrectionnel de 2014) sans se poser les vraies questions de fond, on pourrait vite se retrouver devant une totale incertitude si l’on n’y est pas déjà.

On peut s’attendre par exemple à ce que des incriminations imputables à l’armée ou aux forces françaises restent dans une totale confusion avec la découverte des uniformes de l’armée et des forces françaises dans la villa où logeaient ces présumés terroristes.

Quant aux nationalités de ces derniers, qui illustrent bien l’étendue de leurs réseaux interconnectés, cela montre bien que le courage an plan national ne suffira peut-être pas pour nous mettre à l’abri de la désolation, sans une franche collaboration inter-États.

Tout porte à croire que l’aube n’est certainement pas pour demain tant que notre souveraineté ne sera pas assumée, dans cette Afrique où la méfiance et l’hypocrisie sont les choses les mieux partagées !

Youssouf Ouédraogo depuis Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

Messages

  • Youssouf, nous te sommes reconnaissant pour tes questionnements sur la facilité avec laquelle ces présumés terroristes sont rentrés et avec de telles armes, quand bien même loin de la mère patrie, tu t’inquiètes. Seulement l’insurrection n’est en rien un coup d’Etat, face à un homme qui tripatouillait les élections, et empêchait une alternance par les urnes. Moi j’ai appelé au plus profond de mon âme cette insurrection depuis 1987 à mes 11 ans, aujourd’hui j’en ai 43 et je marche avec les séquelle d’un bras fracturé. Et si c’était à refaire je le refaire sans regret, je suis un homme libre, je n’ai jamais été manipulé par qui que ce soit. Je t’invite à rentrer au pays on va se battre ensemble pour le développement du pays.

  • Mr youssoute tu es dans la même ville que celui qui est à l’origine de notre misère en hébergeant et en nourrissant ces gens dans notre pays .Vous devez aider le BURKINA en le ramenant pour la justice

  • "....pour la dernière opération de démantèlement d’un présumé réseau terroriste à Ouagadougou..." dixit Monsieur Youssouf Ouédraogo depuis Yamoussoukro (Côte d’Ivoire).

    Vous avez dit PRESUME RESEAU TERRORISTE ?

    Un peu de respect pour le peuple Burkinabé, Monsieur.

  • tu es un apatride garde ta contribution mais sache que nous allons vaincre les terroristes et parrains ou ceux qui les ont hébergé et nourri pendant les années

  • Pas de doute. Nous gagnerons cette guerre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés