Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant.Jean Gastaldi» 

Opération anti-terroriste à Rayongo : De nombreuses questions en suspens

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 25 mai 2018 à 16h00min
Opération anti-terroriste à Rayongo : De nombreuses questions en suspens

Ceci est la contribution de Youssouf Ouédraogo depuis Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) à la réflexion sur la lutte contre le terrorisme. Pour lui, il faut se poser « les questions de fond » et promouvoir la collaboration entre les États pour venir à bout du terrorisme.

Si la détermination et le patriotisme des Forces de défense et de sécurité (FDS) du Burkina Faso est certes à louer à juste titre pour la dernière opération de démantèlement d’un présumé réseau terroriste à Ouagadougou, nombreuses sont les questions en suspens.

Au regard de l’arsenal de guerre ainsi que de la logistique saisis, on peut s’inquiéter de la facilité avec laquelle le pays est désormais infiltré par les forces du mal et à quel point la vulnérabilité des institutions s’exprime.

Si on s’en prend gratuitement aux réseaux sociaux (comme pour camoufler les carences de gestion, alors que les réseaux sociaux ont contribué au premier plan au coup d’État insurrectionnel de 2014) sans se poser les vraies questions de fond, on pourrait vite se retrouver devant une totale incertitude si l’on n’y est pas déjà.

On peut s’attendre par exemple à ce que des incriminations imputables à l’armée ou aux forces françaises restent dans une totale confusion avec la découverte des uniformes de l’armée et des forces françaises dans la villa où logeaient ces présumés terroristes.

Quant aux nationalités de ces derniers, qui illustrent bien l’étendue de leurs réseaux interconnectés, cela montre bien que le courage an plan national ne suffira peut-être pas pour nous mettre à l’abri de la désolation, sans une franche collaboration inter-États.

Tout porte à croire que l’aube n’est certainement pas pour demain tant que notre souveraineté ne sera pas assumée, dans cette Afrique où la méfiance et l’hypocrisie sont les choses les mieux partagées !

Youssouf Ouédraogo depuis Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaques terroristes : Il y a trois ans, le temps s’arrêtait sur Kwamé-N’krumah
Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS
Tapoa : Un forestier tué au cours d’une mission anti braconnage
Violences à Yirgou : Une marche silencieuse à Ouagadougou pour dire non à la stigmatisation ethnique
Ouagadougou : Un automobiliste arrêté après avoir tenté de forcer les barrières du camp Guillaume
Marche de protestation à Dori contre le drame de Yirgou : les communautés vivant au sahel adressent une lettre au président du Faso
Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle
Situation nationale : Le CDP appelle les populations à la retenue
Drame de Yirgou : Une délégation de l’UPC est allée manifester sa solidarité aux populations touchées
Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda
Drame de Yirgou : Le Conseil national des organisations de la société civile félicite les OSC pour leurs actions
Déclaration sur les évènements malheureux de yirgou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés