Burkina Faso : Sawadogo Abdoulaye est le cerveau présumé de la cellule terroriste démantelée à Rayongo

DECLARATION LIMINAIRE • jeudi 24 mai 2018 à 00h53min

Déclaration liminaire de madame le procureur du Faso, Maiza Sérémé, lors de son point de presse sur les évènements de la nuit du 21 au 22 mai 2018 à Rayongo

Burkina Faso : Sawadogo Abdoulaye est le cerveau présumé de la cellule terroriste démantelée à Rayongo

Depuis les attentats du 02 mars 2018 contre l’Etat-major Général des Armées et l’Ambassade de France au Burkina Faso, une équipe d’investigation des services de renseignements de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale, des services de police judiciaire et l’Agence National de Renseignement a été mise en place. Le travail de cette équipe d’investigation a permis d’identifier la planque des présumés terroristes dans une mini villa dans le quartier Rayongo de l’Arrondissement n°11 de Ouagadougou.

Après avoir vérifié et confirmé l’information, une opération d’interpellation a été organisée dans la nuit du 21 au 22 mai 2018 et exécutée par l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (USIGN). Les individus, qui étaient au nombre de quatre (04) retranchés dans leur maison, ont refusé d’ouvrir leur porte après sommation ; au contraire, ils ont directement ouvert le feu. Il s’en est suivi des échanges de tirs nourris entre les éléments de l’USIGN et les occupants de la cour, qui ont duré jusqu’au petit matin avec un bilan de trois assaillants abattus, un capturé, un décès des suites de blessures du Maréchal des logis-chef OUEDRAOGO François de Salle de l’USIGN et six (06) blessés dont quatre (04) gendarmes et deux (02) civils.

Mon parquet abriant le Pôle judiciaire spécialisé dans la répression des actes de terrorisme a immédiatement ouvert une enquête de flagrance pour association de malfaiteurs terroristes, assassinats, tentative d’assassinats, vols aggravés, détention illégale d’armes à feu et de munitions le tout en relation avec une entreprise terroriste et pour financement du terrorisme.

Des constatations matérielles sur les lieux ont permis la découverte d’un véritable arsenal de guerre composé de deux (02) fusils de type AK47, un fusil mitrailleur PKMS, deux (02) pistolets automatiques, un (01) revolver, mille quatre-vingt-dix-sept (1097) cartouches de 7,62 et 9 mm, vingt-huit (28) chargeurs pour fusil AK47, des pains plastiques, des clous, des cordons détonants, des détonateurs, des grenades, des tenues militaires de l’armée burkinabè et de l’armée française, des appareils et du matériel de communication.

Plusieurs plaques d’immatriculation de vélomoteurs et de voitures, une motocyclette et un vélomoteur, un véhicule de marque Nissan Alméira du même modèle que celui utilisé contre l’Etat-major Général des Armées le 02 mars 2018 ont été découverts.

Les premiers éléments de l’enquête font ressortir que les quatre individus qui occupaient la villa depuis le 10 mai 2018, sont de nationalité burkinabè et malienne. Les burkinabè OUEDRAOGO Youssouf et SAWADOGO Abdoulaye alias Abdallah ont été abattus ; la troisième personne abattue, de nationalité malienne se nommerait SANDRA Malick ; la personne interpellée, de nationalité malienne également s’est présentée sous le nom de CISSE Mohamed.

De même il est établi qu’ils projetaient une attaque dans la capitale, courant mois de juin 2018 contre des cibles importantes.

Il faut souligner que le cerveau présumé du groupe, en la personne de SAWADOGO Abdoulaye alias Abdallah est impliqué dans l’attaque de la Brigade Territoriale de gendarmerie de Samorogouan du 09 octobre 2015. Il fait aussi partie du groupe de terroristes, démantelé dans le quartier de Kilwin le 23 octobre 2016.

L’enquête révèle également un lien entre les occupants de la villa et les assaillants des attaques terroristes du 02 mars 2018. Ils appartiendraient au même groupe terroriste (Al Mourabitoun, un des groupes terroristes composant le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (Nusrat al-Islam Wal-Muslim).

Une des plaques d’immatriculation trouvée dans la villa est celle du vélomoteur utilisé dans l’attaque de l’Etat-major Général des Armées. Une autre plaque saisie dans la même villa renvoi à un véhicule aux caractéristiques identiques à celui de marque Nissan Almeïra qui a explosé au sein de l’Etat-major Général des Armées.

Il faut préciser également que pour des vérifications d’identité, plusieurs personnes (une trentaine) ont été maintenues à la disposition de la police judiciaire.

Nous tenons à féliciter nos Forces de défenses et de sécurité et nos services de renseignements pour le travail abattu et invitons par conséquent la population à une saine et franche collaboration avec les différents services impliqués dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.

Nous nous inclinons devant la mémoire du Maréchal des logis-chef OUEDRAOGO François de Salle, présentons nos condoléances à la famille éplorée et souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

Je vous remercie

Messages

  • Follow the money comme on dit en anglais. Qui les finance et comment ?

    • Ainsi donc un OUEDRAOGO Youssouf et un SAWADOGO Abdoulaye ont décidé de jeter toute la honte sur leur père et mère, oncles et tantes, cousins et cousines, sur leur village et sur leur pays tout entier. Salir tout un pays de la sorte, c’est vraiment désolant. A tout ceux qui projettent de jeter la honte sur leur famille, reprenez-vous. Il n’est pas trop tard. NE SALISSEZ PAS LE NOM DE VOTRE FAMILLE.

      A tous les parents, éduquez vos enfants. S’ils tournent mal, au moins vous aurez fait votre part. ÉDUQUEZ vos enfants. Apprenez leur la différence entre le bien et le mal. Et si vous vous rendez compte qu’ils risquent de salir votre nom en devenant des terroristes, approchez discrètement la police et la gendarmerie. Si on les arrêtes avant qu’ils ne passent à l’acte, au moins ils seront vivant. Mais si on les prend en pleine action, il seront tués et exposé comme OUEDRAOGO Youssouf et SAWADOGO Abdoulaye. Tout le monde saura que se sont vos enfants. Parents, ne laissez pas vos enfant mettre la honte sur l’honneur de votre famille.

  • Quel est ce communiqué lapidaire ! Outre les noms et prénoms,qui sont-ils, où sont-ils nés, que font-ils comme profession,les lieux de résidence ...Autrement dit Youssouf Ouedraogo et Abdoulaye Sawadogo de nationalité Burkinabé ne veut rien dire.Et pourtant l’intervention est terminée depuis 24h.

    • Tu ne les auras pas tant que l’ enquête ne absolument bouclée ! et pourquoi tu est si pressée ?

    • A Raso et Yako, vos questionnements sont absurdes. A l’etape actuelle des enquetes, dites vous que c’est le dernier salopard qui a ete apprehende qui a du donner les infos. Qui les finance, ou resident ils, que font ils, tout ca c’est bon. On dit pas tout dans la presse. Meme entre nous internautes hummmmmmm !?

    • De la part d’un partisan exilé sans papier en France qui ‘insulte le peuple Burkinabé à tout moment : ‘’’Avec Blaise Compaoré ou rien,’’’ Yako tes questions sont enfantines : L’enquête est en cours. Malgré qu’ils ont éliminé le présumé cerveau qui est Sawadogo Abdoulaye, je dis qu’aucune mort n’est acceptable, encore moins belle, mais le mieux était de l’avoir vivant, car il était une mine d’or pour nous donner des informations précises de ce qui nous arrive en ce moment.

      Quand a la question si bête de YAKO, qui les finance ? ‘’’’C’est bien ceux qui ont revendiqué l’attaque de l’état-major et l’ambassade de France dont le ministre de la défense nous a confirmé que ces punaises sont lié à cette attaque.’’’’ Pour éradiquer nos propres frères et enfants qui nous tuent comme des lapins a l’exemple A. Sawadogo, le concours de toute la population comme agent de renseignement est capitale. Si non, comment dans un quartier, et dans petite chambre entourés des voisins, on puisse stoker autant d’armes sans que le voisinage ne soit pas au courant de rien ? Peuple Burkinabé, levons-nous pour épauler les FDS et sauver notre pays de ces microbes.

    • "que font-ils comme profession" => Ils font des attentats

    • D’accord avec toi que le cerveau était une mine d’or en info. Mais pour moi, même profane, je pense tout de même que les fins limiers sauront remonter la chaine avec les puces qu’ils ont surement retrouvés dans les téléphones, puisque je me dis que l’effet de surprise fait qu’ils n’ont pas eu le temps de les détruire. Je suis sur que les résultats ne font que commencer et des connexions seront démantelés partout et mème l’extérieur du pays. Les dernières communications sont une source intarissable de renseignements et même les répertoires.

    • vraiment ! pourquoi cette impatience, il ferai mieux d’encourager nos soldat et non se plaindre inutilement.

  • Bon job,on se reconnait maintenant comme des vrais Burkinabé,que la vigilance soit de mis pour que nous débusquons ces terroristes.

  • La grande leçon qui se dégage de ces faits est qu’il faut privilégier 2 choses essentielles dans la lutte ctre le terrorisme ! Ce sont :
    - le renseignement
    - la traque contre la détention, la circulation, l"achat illégal d"armes à feu

  • Felicitation a l’ANR, aux gendarmes, å l’ensemble de nos FDS, au parquet de ouaga et à l’ensemble de la justice burkinabé, pour leurs actions (c’eux perceptibles et c’eux qui se font dans le silence). Que DIEU continu de bénir le BURKINA FASO.

    • FAut dire d’abord félicitation à la gendarmerie et à la police. L’ANR je doute fort, puisqu’on en a fait un poste de récompense d’ancien aide de camp. Pourtant les spécialistes du renseignement il y en a au sein de l’armée, de la gendarmerie et de la police.

  • Monsieur yako au numéro 2 quel est l intérêt pour toi de savoir s ils culltivent des choux ou curent des fossés ? oooh burkinabé, souffres d attendre la fin de l enquête

  • Monsieur yako au numéro 2 quel est l intérêt pour toi de savoir s ils culltivent des choux ou curent des fossés ? oooh burkinabé, souffres d attendre la fin de l enquête

  • yako tu ferais mieux d aller demande une audience pour mieux comprendre ;

  • Je valide ce que internaute 1 a dit. Remontez le filon du financement qui peut etre diffus dans le financement de projets dits sociaux et établissez l’historique de leur radicalisation et frequentation....
    Internatute 2, les statistiques et la gestion des données personnelles c’est la faiblesse de notre systeme d’identification qui est aussi liée au fait que nous n’avons pas de veritable systeme d’adressage qui permette aux mairies de savoir qui vit ou. Si une veritable base de données existait rien que le prelevement d’empreintes a differents endroits de cette maison allait montrer tous ceux qui y sont passes .
    Il est donc temps d’investir dans la police scientifique. Si le budget pose probleme on peut couper un peu dans les FC.

  • Je félicite les FDS pour opération de taille .Que le brave MDL-C repose en paix.

  • Félicitations à toutes les équipes !
    Il faut largement informer nos populations dans tous les départements du Burkina en guise de propagande contre le terrorisme. Ces terroristes comprendrons que le Burkinabé est “la patrie ou la mort, nous vaincrons !”. La présente victoire d’etape doit être mise à profit pour renforcer la communication avec nos populations contre le fléau terrorisme.

  • C’est dans ce cadre que l’on doit rediriger les FC, pou appuyer les FDS. Bravo a nos FDS. Paix a l âme du défunt.

  • OK, une cellule de malfaisants a été démantelée. Une bonne chose assurément, surtout si le nommé Abdallah, était aussi du groupe qui avait attaqué la brigade de Samorogouan qui s’en trouve ainsi vengée.
    Il faut toujours travailler à démanteler d’autres cellules sans doute tapis dans l’ombre. Parce que je n’ai pas vu l’aboutissement des enquêtes qui ont suivi les deux précédents attentats de Ouagadougou sur Kouame Krouma.
    D’où provient tout cet arsenal de guerre, comment font- ils pour circuler avec tout cela à travers le pays sans être repérés ?
    Il faut renforcer notre dispositif sécuritaire, par l’octroie de plus de moyens et augmenter les effectifs. Le combat est parti pour durer, car ces gars vivent avec nous depuis...qu’on leur avait offert gîtes et couverts.
    Et c’était hier nos " amis", mais aujourd’hui nos pires ennemis. Et lorsque l’attaque provient d’un ami, on ne la voit pas venir, Tom SANK en a fait les frais.

  • Merci et toutes mes félicitations à nos gendarmes. Quand on regarde ce qui se passe, j’ai honte d’être musulman. Je constate comme s’il y a un silence coupable des responsables musulmans croyant dans cette merde, le musulman aura le déçu. Faux et archi-faux. Réveillez-vous, sinon vous allez vous réveiller un jour trouver que certains fidèles sont devant les portes des églises et temples pour être baptisés aux christianismes. Quand tu parles on dit que tu parles mal. Depuis quand on converti quelqu’un par les armes ? C’est terminé ça. Pardon aidez les forces de l’ordre à sécuriser notre pays. Que le tout puissant nous sauve tous.

    • Mon cher, porter un nom musulman ne veut rien dire.cela ne veut pas dire que tu es musulman, les arabes portent des noms musulams mais ne sont pas tous musulmans.

  • Felicitation a madame le procureur.
    Vivement que vous soyez prompte pour prendre le devant de la communication pour cas criminels impliquant une expertise judiciaire pour nous dispanser des cacophonies de fake news.
    Merci

  • Les apatrides ne méritent pas qu’on protège leurs identités (photos). Leurs familles doivent les renier publiquement et la patrie doit les déchoir de la nationalité burkinabè, même à titre posthume

  • Paix à l’âme du vaillant soldat tombé, félicitations aux FDS ! Courage à tout le monde pour la collaboration. Ce que je ne comprends ou bien je fais une confusion, je pense que le présumé cerveau le nommé Sawadogo Abdoulaye avait déjà été appréhendé dans un pays voisin et transféré au Burkina ?

  • Ce qui me fait mal c’est qu’on a perdu un soldat toute chose que l’on pouvait. Éviter. Y’a eu un peu de légèreté. U p. Pas te préparer pour surprendre et perdre des plumes. Y’a des choses à revoir

  • Je voudrais commencer mon propos en félicitant les services de renseignements et les FDS pour avoir démantelé cette cellule terroriste. Je salue surtout la mémoire du gendarme Maréchal des logis-Chef Ouedraogo François de Salle, tombé en défendant la patrie. Il n’y a pas de plus grand sacrifice pour un patriote que de donner sa vie pour son pays.
    Cher François, sois rassuré que nous ne t’oublierons jamais toi et tous tes frères d’armes tombés sous les balles assassines de ces terroristes. C’est d’ailleurs pour toi que je sors de mon silence pour éclairer l’opinion publique sur ce que je considère comme une opération flouée, au vu des éléments qui ont été portés à notre appréciation.

    Il ressort en effet de la lecture de ce communiqué que les investigations des services de renseignements menées après les attentats du 02 Mars 2018 ont permis la découverte de la planque des terroristes dans le quartier de Rayongo. Il aurait été décidé par la suite une intervention d’interpellation dans la nuit du 21 au 22 Mai 2018 qui a occasionné des échanges de tirs qui à leur tour ont abouti à la mort de 3 terroristes, à l’arrestation du quatrième, et malheureusement au décès du gendarme Ouédraogo.
    Ainsi sont les faits.

    Cependant, de tels faits ne devraient laisser personne indifférent. En matière de contre-terrorisme, tous les experts vous dirons que l’approche utilisée ici n’a pas été la meilleure. Il est en effet de rigueur lorsqu’on identifie une cellule terroriste, surtout si tous les membres de celle-ci sont regroupés dans une seule et unique planque, de la mettre sous surveillance et de procéder à l’interpellation dans les conditions les plus discrètes et sécurisées possibles en jouant sur l’avantage de pouvoir planifier cette interpellation.

    Pourquoi la surveillance ?
    La surveillance a un double objectif. Le premier est de mettre à jour les complicités éventuelles, voire même remonter tout le réseau, en observant les différents contacts de cette cellule terroriste. Le second est d’identifier de manière formelle leurs cibles lors des repérages que les terroristes seront amenés à faire. Cela peut même permettre d’identifier des faiblesses dans le dispositif sécuritaire de ces cibles que les terroristes planifiaient d’utiliser pour leur attaque.

    Quant à l’interpellation, elle ne doit intervenir que quand des éléments tendent à suggérer que le système de surveillance a été percé (découvert par les terroristes) ou que l’attaque est imminente. Cela est fait en vue de donner suffisamment de temps à la surveillance de porter des fruits. Bien sûr ce besoin doit être aussi confronter aux délais nécessaires pour bien planifier l’interpellation, une interpellation précipitée étant bien souvent contre-productive et surtout dangereuse. Et là réside toute la problématique dans notre cas de figure.

    Il est franchement inconcevable que les services chargés du contre-terrorisme aient cautionnée une telle interpellation. Rendez-vous compte, aller taper à la porte de terroristes en plein milieux de la nuit ? S’ils ne savaient pas qu’on venaient pour les arrêter, l’heure a dû finir de les convaincre qu’il s’agissait bien d’une interpellation. Comment voulez-vous alors qu’ils réagissent ? Étant chez eux avec des armes à dispositions ? C’est clair que cette confrontation ne pouvait que se terminer en affrontement.
    S’il est tentant de vouloir éliminer du premier abord les terroristes, cela n’apporte en fait que des satisfactions à court terme. D’autres les remplaceront car vous n’auriez pas remonter le problème jusqu’à sa source. Raison pour laquelle il faut en capturer vivant le plus possible pour leur extraire des informations.
    Mais la principale raison qui fait que l’affrontement ne doit intervenir qu’en dernier recours est que cela met inutilement la vie de nos FDS en danger. La preuve le Burkina vient de perdre un de ses braves fils. Des enfants sont orphelins à cause de cette décision illogique. Et des combats bien plus utiles que le gendarme Ouédraogo aurait pu mener dans le futur, il ne pourra plus le faire.
    La logique la plus élémentaire aurait été d’interpeller ces terroristes hors de leur planque ! Loin des leurs armes. Il aurait juste fallu attendre qu’ils sortent ne serait-ce que pour acheter leurs produits de première nécessité (nourriture, crédit de communication etc) ou lors de leur repérages obligatoires pour les arrêter ! On aurait même pu inventer des scénarios avec le bailleur de leur maison, ou avec des agents fictifs de l’ONEA ou de la SONABEL pour les arrêter sans qu’un seul tir ne soit tiré. François de Salle serait alors toujours en vie.

    Le fait que l’affrontement ait été privilégié dans le cas en présence me fait penser que ce ne sont pas les experts en sécurité qui ont pris cette décision, mais plutôt des politiciens. Rappelez vous que ces événements sont survenus juste après la décision du gouvernement de prendre enfin le « taureau par les cornes ». Décision qui a alors reçu un avis mitigé de l’opinion publique, certains critiquant à juste titre le retard dans l’initiative. La réaction des politiciens a donc été d’instruire une action aux grands éclats, comme pour montrer à tous qu’ils ont bien pris le taureau par les cornes : Envoyer les gendarmes de nuit pour interpeller des terroristes chez eux, sachant pertinemment que cela résulterait en affrontements. Malheureusement le pauvre François en est mort. Cela fait surtout mal parce que comme vous le voyez ce décès était évitable.

    L’histoire retiendra donc que François de Salle Ouedraogo a été sacrifié pour satisfaire un calcul politique. Ce qui est bien terrible, mais qui illustre parfaitement ce que nos politiciens sont capables de faire pour garder le pouvoir.

    Que Dieu bénisse sa famille et protège le Burkina Faso.

    Ciceron (1er du nom sur ce forum)

    • Pertinente remarque. Avis aux spécialistes. Des leçons à retenir pour l’avenir.

    • C’est exactement ma pensée, Ciceron. Comparaison n’est pas raison, mais regarder le reportage sur la traque ayant conduit à l’élimination de Ben Laden... Ces terroristes ont toucher jusqu’à 7 de nos hommes, alors qu’ils avaient l’initiative et l’effet de surprise de leur coté ! Des leçons doivent être tirées de cette attaque.

    • Très bonne analyse ... Je crois comme vous que l’on ne peut tuer efficacement un arbre sans s’orienter vers les racines.
      Merci Cicéron

    • Et si l’attaque devrait avoir lieu le 23...
      Attendons d’avoir tous les éléments qui ont motivé cette intervention avant de porter un jugement critique...

    • Renseignez vous bien, l’attaque était prévue pour mi-juin d’après les enquêteurs eux-mêmes.
      Cette interpellation a été mal ficelée y’a rien à dire.
      Tout ca pour forcer avoir une opération coup de poing juste pour manipuler le peuple.
      C’est une disgrâce !

  • félicitation et beaucoup de courage a nos fds paix a l âme du valeureux solda et condoléances
    a sa famille.

  • Félicitations à l’ANR et aux FDS pour le boulot surtout le bon. certaines personnes mal intentionnées commencaient à jeter le discrédit sur l’ANR comme si la lutte contre le terroriste est une simple affaire de vendeur de cola ou d’arachide ; Mais nous comprenons que c’était plutôt une lutte interne (jalousie) au sein d’un corps pour prendre le dessus heureusement que RMCK comprend les choses de façon lucide pour ne pas sacrifier le responsable de l’ANR qui est une personne de confiance et bien avisée n’en déplaise aux détracteurs de tous acabits.
    Qui est fou tu abat ton chien et le mouton du voisin te mord, c’est ce jeu que certaines personnes ont fait pour le départ de Simon

  • Bravo Madame. J espère que les autorités ont pensé à une protection forte et rapprochée de cette brave dame ? Ne laisser pas que quelque chose lui arrive et courir après pour des discours à la limite bête ? Ailleurs, des personnes de sa position sont bien protégées. Bravo Madame.

  • Réponse au n°2 : si vous ne comprenez le communiqué que qualifiez de lapidaire, allez demander des explications et vous comprendrez que pour une suite fructueuse de ce genre d’opération, tout ne se dévoile pas.

  • Mon frère le paysan, tu n’as pas à avoir honte d’être musulman. Ceux qui commettent ces actes, même s’ils portent des noms musulmans, ne sont pas des croyants de quelque bord que ce soit. Comment comprendre qu’en période de ramadan, de miséricorde, des croyants, aspirant à la divine miséricorde, posent des actes ignobles ?
    En revanche, je suis d’accord avec toi que le silence des responsables musulmans est plus que assourdissant et coupable.
    Si tu es croyant, si tu l’as été par la foi, tu n’as besoin ni d’églises, ni de temples pour être baptisé. Si tu connais l’histoire lointaine du christianisme, tu sauras que la terreur n’est pas l’apanage de la religion (musulmane ou chrétienne) mais celui des hommes.
    Enfin quand tu dis ’’Pardon aidez les forces de l’ordre à sécuriser notre pays’’ tu t’exclus. Si le pays est le notre à tous, tu dois aussi être acteur de cette lutte. Alors il faut dire aidons plutôt que aidez. Que Allah bénisse le Burkina et ses habitants.

  • Félicitation aux FDS !
    Félicitation au Burkina Faso !
    Je redeviens fiers d’être Burkinabè.
    Chers tous, il faudra que nos FDS ne prennent plus la peine d’essayer de parler aux Bandits. Les bandits eux ne connaissent pas les droits de l’homme donc on ignore ça avec eux aussi. Cela veut dire que lorsqu’ils irons pour interpeller des bandits, ils peuvent une fois en position utiliser des mégaphones. Plus question de s’approcher de leurs nids. A comportement de moutons, réaction de berger. C’est à dire que de la façon dont les bandits agirons quand il leur sera demandé de sortir, alors les FDS ouvrirons le bal (le feu) ou non. Mais c’est préférable d’ouvrir le feu directement quand on est sûr qu’ils sont là comme cela a été le cas cette fois ci.
    Plus jamais de FDS tombés lors d’interpellation !
    Merci et courage à nous tous. Tous Unis, Nous ferons trembler puis périr les assaillants de tout bord.

  • Merci les gars pour ce bon boulot.Dans cette affaire la meilleure arme est le renseignement.Donc que tous si implique.

  • Il serait souhaitable que chacun connaisse ses douze voisins. Trois de l ’est trois de l ouest trois du nord et trois du sud. Dans notre culture africaine quand une personne arrive dans un quartier, elle se présente a ses voisins. Il faut désormais que si ce préalable n’est pas fait que les voisins cherchent a savoir qui es le nouveau venu. Je pense au en procédant ainsi nous sauveront des vies. Je ne saurai terminer mon propos sans m incliner devant la mémoire de toutes les victimes du terrorisme. Que Dieu les reçoivent dans son royaume et veille sur leurs familles. A nos braves militaires que Dieu les assistent partout et qu’ils soient soutenues par la population. A tous les blessés, je souhaite une prompt rétablissement.

  • Félicitations à nos Forces de Défense et de Sécurité. Et surtout bon courage, parce que c’est le début d’un long combat. Il ne faudrait pas quitter des yeux les villas et mini-villas des quartiers périphériques de Ouaga.

  • Remarquez que c’est chaque fois à la veille ou à la reprise du procès Djendjéré que ces mécréants refont surface.Vivement que ce procès soit bouclé sans négligence malgré ces machinations.

  • Je m’étonne de ne pas voir de commentaires sur l’identité des deux mossi mentionnés comme terroristes. Tant qu’il s’agissait de Malam Dicko, tout le monde y est allé de son avis. Là, il s’agit de deux mossi. Cela mérite une interrogation sur la radicalisation progressive qui se fait au vue de tout le monde. Les mossis sont extremistes en tout. Quand, il s’agit de bien faire, ils surpassent tout le monde. Mais quand ils se trompent aussi, difficile de les convaincre du contraire. Je suis mossi, et j’hallucine de voir des mossi venir tuer des burkinabès à répétition au nom de l’AZWAD ou d’une cause qui n’a rien à voir avec la culture mossi. L’apatridie que choisissent ces mossi djihadistes me fend le coeur car ils renoncent à leur identité pour aller s’allier à d’autres et faire du mal à leur patrie et même à leurs propres parents. Maudit soit le jour où ces mossi djihadistes ont vu le jour, car ils sont une malédiction pour la terre qui les a vu naitre. Je suis dégoutée, dégoutée car blessée dans ma mossitude.

    • Poko, je te comprends. Cependant si des gens qui portent des noms mossi arrivent à faire ça, c’est que si ce ne sont pas des fils de putes dont les pères ne sont pas connus et qui sont désaxés dans la tête, ce sont des gens que des mossi ont chassés quelque part de leurs familles pour apatridie, sorcellerie, mauvais comportement social et autres. Donc ce ne sont plus des mossi dans tous les cas. Seulement ils ne portent que des noms mossi.

  • Bravo a nos forces de securite .nous citoyens qui n’avons pas d’armes pour vous mappuyer nous prions que le tout puissant vous aides a toujours remporter la victoire sur ces enfants du tenebres.courage.

  • Félicitation aux FDS pour le travail abattu. Condoléance à la famille éplorée. Le Burkina Faso est plus que vainqueur au nom de Jésus. Jésus a donné l’exemple. Il n’a levé l’épée contre personne et a insisté d’aimer son prochain comme soit même. Pour quel Dieu alors tuons nous des innocents, créons des veuves et des orpelins. Céci n’est pas de Dieu. L’homme ne peut créer la vie ne doit pas non plus la détruire. Pourquoi tuer des gens au nom de Dieu ? Dieu n’est -il pas tout puissant pour se défendre Lui qui a créé les cieux ,la terre les océans et toutes les créatures vivantes et inertes , a t-IL besoin de l’aide de quelqu’un pour se défendre ? Arrêtons nous cela et aimons nous les uns les autres. Si chacun aimait son prochain comme Jésus l’a voulu il n’yaurait pas toutes ses barbaries. Jésus a pourtant prévenu en disant qu’on reconnait l’arbre par son fruit.

  • Bjr chers amis je pense qu’il y a lieu de prendre très rapidement ce monsieur yako , il doit avoir un lien quelconque avec ces gens là

  • Vigilance, vigilance, vigilance et montez la garde lors du dépôt des dossiers il y aura de grands regroupements. Dieu veille et protège le pays.

  • Félicitation aux FDS et aux ANR...
    En réponse aux questions de YAKO, Youssouf Ouedraogo et Abdoulaye Sawadogo sont des mossis nés au Burkina de profession terroriste. De la même façon que tu dit que malam dicko est un peul accepte que ceux-ci sont des mossis de nationalité Burkinabé. le mal n’est pas seulement dans l’autre communauté, il est aussi chez vous, il est partout donc évitons d’indexer l’autre. réunion nos forces pour combattre ce mal.

  • Merci à nos FDS pour ce bon boulot. Que Dieu fasse que vous arrivez à les capturer comme çà comme des rats-voleurs. Vigilance dans nos frontières pour que des complices ne puisse pas fuir le pays. Chers FDS, travaillez celui qu’on a capturé jusqu’à il va vomir son caca par sa sale pourrie, pour que quand il va rejoindre ses ancêtres, à son prochain retour à ce monde de liberté, je dis bien libre, le monde que le Dieu qui a créé tout le monde à créé, va choisir de rester animiste pour savoir que la Mecque ou Israël ne se trouvent pas en Afrique. Si on veut on les suit, au contraire aussi, andjaba. C’est par ce qu’ils ont trop pêché que Dieu leur a envoyé les prophètes. Il va voir les prophètes et les laisser à ceux et d’où là où Dieu les a envoyé. Espèce de macaque. Si on pouvait me charger de frapper ce charognard-sauvage-petit fils de kifré. J’aimerai que ce soit l’un des Burkinabête qu’on a pu capturé. Walaï, il allait voir tous ses arrières-arriéres grands-pères décédés avant même la naissance de son arrière grand-père. SVP web : laisse passer.

  • Qu’ Allah protège le Burkina faso !!!!!!!!!! Que les forces du mal se retourne contre eux-même !!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés